Leo Frankel


Leo Frankel

Léo Fränkel

Léo Fränkel, avant 1896

Léo Fränkel (né près de Budapest en 1844 - mort à Paris en 1896) est un militant syndicaliste français et un socialiste d'origine juive et hongroise. C'est une personnalité de la Commune de Paris de 1871.

Biographie

C'est un orfèvre. Il séjourne en Allemagne et en Angleterre. Il s'installe à Lyon en 1867 et s'affilie à l'Association internationale des travailleurs. Il s'installe à Paris comme ouvrier-bijoutier et représente la section allemande de l'Internationale. Il est également correspondant de la Volksstimme de Vienne. Arrêté fin avril 1870, il est condamné en juillet à deux mois de prison, pour complot et appartenance à une société secrète (troisième procès de l'Internationale). Il est libéré par la révolution du 4 septembre 1870 qui renverse le Second empire et proclame la République. Il devient membre de la Garde nationale, membre du Comité central républicain des Vingt arrondissements et reconstitue, avec Eugène Varlin, le Comité fédéral de l'Internationale pour Paris.

Le 8 février 1871, il échoue dans sa candidature de député socialiste révolutionnaire aux élections à l'Assemblée nationale. Mais le 26 mars 1871, le XIII eme arrondissement de Paris l'élit au Conseil de la Commune. Il devient membre de la Commission du Travail et de l'Echange, puis de la Commission des Finances. Le 20 avril, il est nommé Délégué au Travail, à l'Industrie et à l'Echange. Il fait décréter des mesures sociales, comme l'interdiction du travail de nuit dans les boulangeries. Le 1er mai, il vote pour la création du Comité de Salut public mais se range vite dans la minorité du Conseil de la Commune. Pendant la Semaine sanglante, il est blessé sur une barricade de la rue du Faubourg-Saint-Antoine, à l'angle de la rue de Charonne. Il est sauvé par Élisabeth Dmitrieff, fondatrice de l'Union des Femmes. Il réussit à échapper aux soldats versaillais, se réfugie en Suisse puis en Angleterre. Le 19 octobre 1872, le sixième Conseil de guerre, le condamne à mort par contumace.

En Angleterre, il rejoint Karl Marx et l'Internationale de laquelle, en 1872, il vote l'exclusion de Bakounine. En 1875, il passe en Allemagne d'où il est expulsé , puis en Autriche où il est arrêté en octobre. Libéré en 1876, il se rend en Hongrie où il organise le Parti ouvrier (qui naîtra en 1880). En mars 1881, il est condamné à dix huit mois de prison. Libéré en février 1883, il devient correcteur d'imprimerie et collabore à la revue socialiste Gleichhet. En 1890, il revient en France et participe au Congrès fondateur de la Deuxième internationale. Sans grands revenus, il collabore au Vorwärts (journal des socialistes allemands) et à La Bataille de Prosper-Olivier Lissagaray. Il meurt d'une pneumonie en 1896.

Sources

  • Bernard Noël: Dictionnaire de la Commune de Paris, Flammarion, collection Champs, 1971.
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
Ce document provient de « L%C3%A9o Fr%C3%A4nkel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leo Frankel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Leó Frankel — (Léo Fränkel) (* 25. Februar 1844 in Újlak, Óbuda; † 29. März, 1896 in Paris) war ein kommunistisch sozialistischer Politiker. Leben Er wurde 1844 in Óbuda (heute Teil von Budapest) geboren und war jüdischer Herkunft. Zur Ausbildung zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Leó Frankel — ( Léo Fränkel ) (February 25, 1844, Újlak, Óbuda – March 29, 1896, Paris) was a Communist revolutionary of Hungarian and jewish origin. Life He was born in 1844, in Óbuda (now part of Budapest, Hungary). Trained as a goldsmith, he first went to… …   Wikipedia

  • Léo Fränkel — Léo Fränkel, avant 1896 Léo Fränkel, né à Budapest en 1844 et mort le 29 mars 1896 à Paris (Xe arrondissement)[1], est un militant syndicaliste français et un socialiste d origine juive et hongroise. C est une personnalité de la Commun …   Wikipédia en Français

  • FRANKEL, LEO — (1844–1896), Hungarian socialist. Born in Ó Buda (now part of Budapest), Frankel was a goldsmith by trade. After living for a short time in Austria and Germany, he settled in Paris in 1867, where he became an active socialist. He was imprisoned… …   Encyclopedia of Judaism

  • Fränkel — (or Fraenkel) is a surname and may refer to:* Adolf Abraham Halevi Fraenkel (1891 – 1965), German Israeli mathematician, known for Zermelo–Fraenkel set theory * Albert Fränkel (1848 – 1916), German physician * Aviezri Fraenkel (born 1929),… …   Wikipedia

  • Frankel — is the surname of: * Dave Frankel, Attorney, former television weatherman and news anchor * Benjamin Frankel (1906 – 1973), a British composer. * Robert Bobby J. Frankel (born 1941), an American thoroughbred race horse trainer * Charles Frankel… …   Wikipedia

  • Fränkel — Léo Fränkel Léo Fränkel, avant 1896 Léo Fränkel (né près de Budapest en 1844 mort à Paris en 1896) est un militant syndicaliste français et un socialiste d origine juive et hongroise. C est une personnalité de la Commune de Paris de 1871.… …   Wikipédia en Français

  • Leo Herzberg-Fränkel — (* 19. September 1827 in Brody, Ostgalizien, heute Ukraine; † 5. Juni 1915 in Teplice, Böhmen, heute Tschechien) war ein österreichischer Schriftsteller und Journalist. Unter anderem war er politischer Korrespondent der Neuen Freien Presse und… …   Deutsch Wikipedia

  • Frankel —   [ungarisch frɔȖ ], Frạnckel, Frạ̈nkel, Leó, ungarischer Linkssozialist, * Óbuda (heute zu Budapest) 25. 2. 1844, ✝ Paris 29. 3. 1896; Goldschmied. Während der Pariser Kommune 1871 Beauftragter der Arbeitskommission, organisierte er nach 1876… …   Universal-Lexikon

  • Fränkel (Unternehmen) — Die Textilfabrik S. Fränkel, heute Frotex, war und ist heute wieder ein international bedeutendes Unternehmen der Textilindustrie in Neustadt in Oberschlesien (heute polnisch: Prudnik). Die Unternehmensgeschichte ist eng verbunden mit den… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.