Les Machines de l'Ile


Les Machines de l'Ile

Les Machines de l'île

47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class="geo-dec geo" title="Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu">Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu, Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu

Logo des Machines de l'île
Les Machines de l'île

Les Machines de l’île sont "situées à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes" (Office du tourisme de Nantes Métropole[1]).

Leur création a été décidée par le conseil de la communauté urbaine Nantes Métropole le 18 juin 2004. Elles ont été inaugurées en 2007 et sont gérées par Nantes culture&patrimoine par délégation de service public de Nantes Métropole.

Le Salon international du tourisme de groupes leur a décerné en octobre 2007 son prix spécial du jury, qui récompense un équipement touristique innovant.

Sommaire

Le concept

Dans le cadre du renouvellement urbain de l'île de Nantes, Nantes Métropole, convaincue par l’idée de François Delarozière (créateur des machines de spectacle de la compagnie Royal de Luxe et directeur artistique de l'association « La Machine ») et de Pierre Orefice des associations « Manaüs » décidé de développer sur l'île un projet touristique : « Les Machines de l'île ».

Celles-ci ont été construites dans les anciennes halles Alstom et sont exposées dans les Nefs Dubigeon, réhabilitées en lieu de production et d’expérimentation musicale mais aussi de spectacle.

« Les Machines de l'île » comprennent le « Grand Éléphant », l’« Arbre aux Hérons » et les « Mondes Marins ». En 2008, il a été décidé de leur adjoindre un manège pour enfants.

Le financement

Le budget initial du projet était de 4,8 millions d'euros :

  • Le Grand Éléphant : 2 millions d’euros
  • La scénographie de la galerie : 2,2 millions d’euros
  • L'étude de l'Arbre aux Hérons et sa branche prototype : 600 000 euros

En raison de surcoûts, il a dû être porté à 6 millions d'euros lors du conseil de Nantes Métropole du 9 mars 2007. S'y ajoutent un investissement de 350 000 euros dans une boutique cafétéria et une subvention de fonctionnement de 800 000 euros pour les trois premières années, dont 500 000 euros en 2007. Leur exploitation doit "tendre vers l'équilibre à compter de 2009"[2].

Le projet a été soutenu par le programme européen Objectif 2 (2000-2006) au titre de l'aide à l’investissement public touristique des collectivités à hauteur de 1 785 000 euros, soit un taux d’intervention de 25 % par rapport au budget initial.

Le conseil du 26 octobre 2007 a en outre décidé la construction d'un manège des Mondes Marins pour un coût de 6,4 millions d'euros hors taxes.

Le site

Le site, inauguré le 30 juin 2007, a une capacité de 2 200 visiteurs payants par jour (visite des Nefs et promenade en éléphant). Il a accueilli 51 500 personnes au cours de son premier mois de fonctionnement, 138 500 au cours de son premier trimestre, 194 000 au cours de son premier semestre, 288 000 au cours de sa première année. La fréquentation de l'été 2008 a cependant été inférieure de 35 % à celle de l'été 2007.

Les Machines

Le Grand Éléphant

Le Grand Éléphant

L’éléphant, se situe dans les nefs et a été inauguré le samedi 30 juin 2007 à 18 heures.

Mesurant 12 mètres de hauteur pour 8 mètres de largeur, il peut accueillir 49 passagers (initialement 45) par voyage. A son bord, le visiteur découvre un panorama sur Nantes, de Trentemoult à la place du Commerce. Le public peut provoquer quelques barrissements et effets de poussière. Il a une vision du mécanisme et chaque vibration de l'éléphant est ressentie.

A l'éléphant est associée une passerelle aérienne installée à proximité des Nefs qui permet la descente des passagers "aller" et la montée des passagers "retour".

Article détaillé : Grand Éléphant.

Les Mondes marins

Les Mondes Marins sera un carrousel géant de 25 mètres haut, peuplé de créatures marines sur trois niveaux : fonds marins, abysses, mer et bateaux. Il sera implanté en bord de Loire et pourra accueillir 72 passagers. Sur les 32 Machines prévues, une dizaine est exposée dans la Galerie et d’autres sont en cours de réalisation dans l’Atelier.

En mars 2008, la 5ème des "50 mesures et orientations phares" la "majorité communautaire de gauche et de progrès" dont le maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, était ainsi libellée : "Conforter l’attractivité touristique : réalisation des Machines de l’île - « le carroussel des Mondes Marins » en 2009". La préfecture de Loire-Atlantique ayant demandé un appel d'offre pour le cuvelage en béton, l'ouverture du carrousel a reportée au printemps 2010 [3], puis "envisagée été 2011" [4]

L'Arbre aux Hérons

Branche prototype de l'Arbre

Projet majeur des Machines, « l’Arbre aux Hérons », sera un arbre d’acier de 50 m de diamètre et 28 m de haut, surmonté de deux hérons. Les visiteurs pourront parcourir de branche en branche d’étonnants jardins suspendus et embarquer sous les ailes des hérons. L'ouverture au public est prévue en 2014.


La Galerie des Machines

Du croquis à la Machine en exploitation, en passant par la fabrication dans l'Atelier, c’est tout le processus de création qui est présenté aux visiteur dans la Galerie des Machines. Le visiteur peut être invité par les machinistes à prendre les commandes des animaux des grands fonds qui peupleront le futur Manège des Mondes Marins, sur les bords de Loire en 2011.

La Galerie des Machines abrite tout un bestiaire de Machines : le Luminaire des Grands Fonds, le Calamar à rétropropulsion, le Crabe géant… ou encore des attelages marins comme le Bateau tempête. Au cours de la visite, la Galerie s’anime au gré des machinistes qui expliquent l’histoire et le fonctionnement de ces étranges créatures… Elle apparait comme un lieu de spectacle vivant où la mise en scène des différents éléments est une succession d’ « entresorts », mini-spectacle de cinq à dix minutes. Croquis, maquettes, films, relatent toute la construction.

le Serpent des Mers


Été 2009 : Arrivée du Serpent des Mers

En constante évolution, la Galerie est un espace vivant qui s’enrichit au rythme des productions de l’Atelier. Dernier arrivé au centre de la Galerie, le Serpent des Mers est le plus grand élément des Mondes Marins (3,50 m de haut et 8 m de long). Mi-dragon, mi-serpent, l’animal aux écailles nacrées souffle et crache en lançant une longue langue fourchue. Il peut transporter neuf passagers, trois places sont prévues pour les plus petits accompagnés d’un parent.


L'Atelier

Dans l'une des nefs, l'Atelier est le lieu de création de La Machine, association de constructeurs et créateurs de spectacle vivant. Sur plus de 3000m², ingénieurs, techniciens, chaudronniers, soudeurs, sculpteurs, menuisiers... travaillent les structures et les matières.

Depuis deux terrasses à 7,5 m de hauteur, le public peut observer les créateurs des Machines en pleine activité dans leur monde de bois et d'acier. La construction des "Mondes marins" occupe une partie de l'Atelier.

Notes et références

  1. http://www.nantes-tourisme.com/les-machines-de-l-ile-7658427.htm
  2. Ouest France du 27 décembre 2006, compte-rendu du conseil communautaire de Nantes Métropole de décembre 2006. http://www.nantes.maville.com/actu/ilenantes_detail_-Aller-a-dos-d-elephant-coutera-6-%E2%82%AC_6956-364090_actu.Htm
  3. Interview de Pierre Orefice par Daniel Morvan, Ouest France, 30 décembre 2008
  4. Avis de délégation de service public de Nantes Métropole "Construction, gestion, exploitation et animation de l'équipement touristique les "machines de l'île de Nantes", Presse Océan, 9 juillet 2009


Photos

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de Nantes Portail de Nantes
Ce document provient de « Les Machines de l%27%C3%AEle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Machines de l'Ile de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Machines De L'Île — 47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « …   Wikipédia en Français

  • Les Machines de l'Île — 47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « …   Wikipédia en Français

  • Les machines de l'île — 47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « …   Wikipédia en Français

  • Les Machines de l'île — 47°12′22.11″N 1°33′51.70″O / 47.2061417, 1.5643611 …   Wikipédia en Français

  • Les Machines de l’île — Aeroflorale II gelandet in Dessau Les Machines de l Ile de Nantes ist ein französisches Ausstellungs Projekt, das die mechanischen Objekte der Performance Gruppe „La Machine” in einer Ausstellungshalle im Hafen von Nantes zeigt. Les Machines de l …   Deutsch Wikipedia

  • Les Machines de l'Île — Großplakat an der Ausstellungshalle L Eléphant in Nantes Les Machines de l Ile de Nantes ist ein französisches Ausstellungs Projekt, das die mechanischen Objekte des Perfo …   Deutsch Wikipedia

  • Les Machines de l'Île de Nantes — Les Machines de l île 47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression :… …   Wikipédia en Français

  • Machines de l'île — Les Machines de l île 47°12′22,11″N 1°33′51,70″O / <span class= geo dec geo title= Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression :… …   Wikipédia en Français

  • Machines de l'Ile — Großplakat an der Ausstellungshalle L Eléphant in Nantes Les Machines de l Ile de Nantes ist ein französisches Ausstellungs Projekt, das die mechanischen Objekte des Perfo …   Deutsch Wikipedia

  • Les Machines incertaines — 9e album de la série Natacha Scénario Étienne Borgers Dessin François Walthéry Jidéhem Éditeur Dupuis Première publication …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.