Lescarbot


Lescarbot

Marc Lescarbot

Marc Lescarbot, né à Vervins (Aisne) vers 1570 et mort à Presles (Aisne) en 1641, est un érudit, avocat, voyageur, écrivain, courtisan, originaire de la Picardie.

Sommaire

Biographie

Le Théâtre de Neptune, dessin de Charles William Jefferys.

De longues études à Laon, puis à Paris, l'amènent à connaître le latin, le grec, l'hébreu, les lettres anciennes et modernes. Il devient avocat, licencié en lois, maître en droit civil et droit canonique. Ayant fixé sa résidence à Paris, il y fréquente régulièrement les érudits et les gens de lettres.

En 1598, il joue un petit rôle dans la Paix de Vervins, composant pour l'occasion discours et poème. Il publie par la suite des traductions d'ouvrages en latin, mais l'essentiel de son œuvre reste à venir. Accompagnant un de ses clients et amis, Jean de Poutrincourt, il part de La Rochelle en mai 1606 pour séjourner en Acadie, à Port-Royal, où il demeure jusqu’à l'automne 1607, comme compagnon de Jean de Poutrincourt, François Gravé, Louis Hébert et de Samuel Champlain. Ayant écrit quelques pièces en vers pendant le voyage, il produit également sur place, en 1606, une œuvre particulièrement originale, Le Théâtre de Neptune, pièce jouée sur l'eau pour fêter un retour d'exploration de Jean de Poutrincourt. Interprétée par les colons restés à l'habitation de Port-Royal et des Indiens Micmacs, il s'agit là, à ce qu'on sache, de la première pièce de théâtre jouée en Amérique du Nord.

Revenu en France, Marc Lescarbot fait paraître en 1609 une première édition de son Histoire de la Nouvelle-France, qu'il fait suivre de quatre autres tomes, complétée des derniers événements et de réflexions nouvelles, en 1611, 1612, 1617 et 1618. Il s'agit alors du premier ouvrage portant sur l'histoire de la Nouvelle-France, où sont incluses les relations publiées par Champlain depuis 1603. L'œuvre de Lescarbot est traduite en plusieurs langues et publiée à l'étranger, où elle obtient un franc succès. Y figurent, en prime, de nombreux développements sur la colonisation, l'économie, la vie et les mœurs indigènes, dans le même esprit humaniste que celui de Michel de Montaigne.

Lescarbot ne retourna jamais au Canada, mais ne cessa de s'y intéresser, de s'informer, pour la mise à jour de son Histoire, d'abord, mais aussi pour plaider la cause de Jean de Poutrincourt et de la Nouvelle-France auprès de la Cour du roi : en témoigne sa correspondance avec Isaac de Razilly, datée de 1634. Il eut également, au cours de sa vie, l'occasion de voyager en Suisse et en Allemagne, dans le cadre de missions diplomatiques, avant d'être nommé commissaire de la Marine en 1618. En 1619, il épousa, à plus de 50 ans, une jeune veuve, Françoise de Valpergue, dépossédée de ses biens par des créanciers indélicats. Il consacra dès lors la majeure partie de son temps à récupérer pour elle, dans une interminable série de procès, ce qui pouvait l'être.

Mort en 1641 dans la maison des Valpergue, à Presles, étant sans descendance, il légua ce qu'il possédait à son frère et à son neveu. Ses vers, peu novateurs, ne sont pas d'un grand intérêt, mais son travail d'analyste mérite toujours considération, à condition toutefois de se souvenir qu'il ne fut pas témoin direct des faits survenus outre-atlantique après 1607. Sans cette œuvre unique qu'est son Histoire de la Nouvelle-France, nous n'aurions jamais eu connaissance de nombreux faits qui marquèrent les premières heures de la conquête et de l'établissement du Canada francophone.

Publications

  • Discours pour la Paix. Harangue d'action de grâces. Poèmes pour la Paix, écrits composés lors de la Paix de Vervins en 1598
  • Adieu à la France, en vers, 1606
  • Le Théâtre de Neptune, 1607
  • La Défaite des Amouchiquois, en vers, 1607
  • Histoire de la Nouvelle-France, 1609, suivie de quatre nouvelle éditions en 1611, 1612, 1617 et 1618
  • Les Muses de la Nouvelle-France, pièces en vers qui suivent les différentes éditions de son Histoire de la Nouvelle-France
  • Tableau de la Suisse, en vers et prose, 1618
  • La Chasse aux Anglais, en vers, 1629
  • La Victoire du Roy, en vers, 1629
Traductions
  • Discours de l'Origine des Russiens, 1599
  • Discours véritable de la Réunion des Églises, 1599
  • Histoire merveilleuse de l'abstinence triennale d'une fille de Confolens, 1602
  • Le Guide des Cures, traduction des Instruciones Pastorum de Charles Borromée, dédiée à Geoffroy de Billy, « son nouveau protecteur et révérend père en Dieu », 1613[1].

Bibliographie

  • Éric Thierry, Marc Lescarbot (vers 1570-1641). Un homme de plume au service de la Nouvelle-France, Paris, Honoré Champion, 2001, 440 p.

Notes et références

  1. Bernard Emont, Marc Lescarbot: mythes et rêves fondateurs de la nouvelle-France : avec une biographie nouvelle de l'auteur, L'Harmattan, 2002, p. 54.

Liens externes

  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail de la Nouvelle-France Portail de la Nouvelle-France
  • Portail de l’Acadie Portail de l’Acadie
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Marc Lescarbot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lescarbot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lescarbot, Marc — • French lawyer, writer, and historian, b. at Vervins, between 1565 and 1570; d. about 1629 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Lescarbot Award — The Lescarbot Award is awarded by the federal government of Canada to people who have contributed the most to their arts community.Recipients of this award include: * Judith Budovitch, Fredericton, 1991 * John Cutruzzola, Brampton * Garry Davies …   Wikipedia

  • Lescarbot, Marc —    Born at Vervins, near Laon, France, about 1570. Studied law and called to the bar in 1599. The previous year delivered two Latin orations before the papal legate sent by Clement VIII to arrange the terms of the treaty of Vervins. Through… …   The makers of Canada

  • Marc Lescarbot — (c. 1570 – 1641) was a French author, poet and lawyer, best known for his Histoire de la Nouvelle France (1609), based on his expedition to Acadia (1606 1607) and research into French exploration. Considered one of the first great books in the… …   Wikipedia

  • Marc Lescarbot — Marc Lescarbot, né à Vervins (Aisne) vers 1570 et mort à Presles et Boves (Aisne) en 1641, est un érudit, avocat, voyageur, écrivain, courtisan, originaire de la Picardie. Sommaire 1 Biographie 2 Publications 3 Bibli …   Wikipédia en Français

  • Marc Lescarbot —     Marc Lescarbot     † Catholic Encyclopedia ► Marc Lescarbot     French lawyer, writer, and historian, b. at Vervins, between 1565 and 1570; d. about 1629. curiosity to see the New World and devotion to the public weal prompted him to follow… …   Catholic encyclopedia

  • Éric Thierry — est né en 1964. Il est docteur de l Université de Paris Sorbonne (Paris IV), professeur d histoire et de géographie au Lycée Paul Claudel de Laon et secrétaire général de la Fédération des sociétés d histoire et d archéologie de l Aisne. Il… …   Wikipédia en Français

  • Order of Good Cheer — The Order of the Good Cheer The Medallion of the Order Founding of the Order November 14, 1606 Location Port Royal, in New France; nowadays: said in Annapolis County, Nova Scotia, Canada Motto …   Wikipedia

  • Henri Membertou — (died 18 September 1611) was the sakmow (Grand Chief) of the Mi kmaq First Nations tribe situated near Port Royal, site of the first French settlement in Acadia, present day Nova Scotia, Canada. Originally sakmow of the Kespukwitk district, he… …   Wikipedia

  • Portail:Nouvelle-France — Culture • Géographie • Histoire • …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.