Leysin


Leysin
Leysin
Leysin
Leysin vu depuis le Chamossaire
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Vaud
District Aigle
Langue Français
Syndic Jean-Marc Udriot
N° OFS 5407
Code postal 1854
Site Web www.leysin.ch
Géographie
Superficie 18,57 km²[1]
Altitude 1260
Coordonnées 46° 21′ 00″ N 7° 01′ 01″ E / 46.35, 7.01694446° 21′ 00″ N 7° 01′ 01″ E / 46.35, 7.016944 
Communes limitrophes
(voir carte)
Ormont-Dessous, Aigle, Yvorne, Corbeyrier
Localité(s) Crettaz, Veyges
Démographie
Population 3 744 (31 décembre 2009)[2]
Densité 201,6 hab./km²
Gentilé Les Leysenouds
Localisation

Localisation de Leysin en Suisse.

Leysin est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district d'Aigle.

Sommaire

Histoire

Attesté dès 1231 sous le nom de “Leissins” puis “Leisins” dès 1352, le village n'est peuplé que par quelques centaines d'âmes jusqu'à la fin du XIXe siècle (61 feux en 1313, 415 habitants en 1850 puis 1065 au tournant de 1900). Sous le régime bernois de 1475 à 1798, Leysin reçoit une certaine autonomie dès 1520 par l'autorisation qui lui est faite d'élire un conseil général (exécutif), avant de passer à la Réforme en 1528. Fidèles aux tuteurs bernois, les leysenouds obtiennent l'occupation du village par les troupes du canton souverain alors que les soldats napoléoniens prennent le bourg d'Aigle avant que les bernois ne se retirent suite aux combats à Ormont-Dessus[3].

Reconnu pour son climat sain, Leysin accueille au XIXe siècle des malades atteints de rachitisme, de crétinisme et, dès 1873, de phtisie. La route entre le Sépey et Leysin est inaugurée en 1875, le chemin de fer à crémaillère Aigle-Leysin en 1897. Arrivant en 1903 dans le petit village encore agricole de Leysin, le Dr Auguste Rollier y établit le premier sanatorium destiné à héberger des enfants tuberculeux, le “Chalet”. Les malades profitaient de l'ensoleillement favorable de la station. Son succès va faire de Leysin une destination de cure emblématique puisque ce ne sont pas moins de 18 sanatoriums, accueillant plus de 1500 curistes du monde entier, que Rollier dirige en 1940[4], sans compter les nombreux établissements de cure indépendants qui sont bâtis dans la station, principalement pendant l'entre-deux guerres. En 1946, la station compte en effet 3500 malades dans 80 sanatoriums.

Alors qu'un traitement antibiotique efficace est découvert pour lutter contre la tuberculose, les cliniques ferment petit à petit dans les années 1950-1960. Face à la nécessité économique de prendre une nouvelle dynamique, Leysin se convertit en station de tourisme d'hiver et d'été avec la réalisation de télécabines en 1956 et de divers centres sportifs. Les anciens sanatoriums sont transformés en établissements hôteliers et en écoles internationales qui participent à la réputation internationale du village.

Le chanteur français Claude François y a fait son dernier enregistrement télévisé les 9 et 10 mars 1978. Rentré à Paris, il décède le 11 mars de la même année.

Politique

Vie politique

Le Syndic, Jean-Marc Udriot (PLR) dirige le conseil Municipal composé de 5 membres (3 PLR, 1 PS, 1 Leysin pour tous (parti local)). Egalement à majorité de droite, le conseil communal est composé de 45 conseillers[5] :

Fusion de communes

La commune de Leysin a mené en 2010 un projet de fusion[6] avec les communes voisines d'Aigle et d'Yvorne. Le projet, bien qu'accepté par les habitants d'Yvorne et de Leysin, a été refusé par les Aiglons par 43 voix de différence en votation populaire le 26 septembre 2010[7] :

Commune Oui Non Abstentions
Aigle 1168 (49 %) 1211 (51 %) 42
Leysin 455 (53 %) 403 (47 %) 13
Yvorne 252 (52 %) 232 (48 %) 8

La nouvelle commune d'Aigle aurait rassemblé les 13 100 habitants des trois communes initiales[8], sur un territoire de 47,09 km2. La municipalité aurait été portée à 9 membres et le conseil communal à 100 conseillers. Des arrondissements électoraux auraient alors été mis en place pour garantir la représentation des minorités au sein des conseils.

Topographie

  • Leysin-Village

Centre historique de la commune, structuré autour de la rue de la gare et du temple, le village est composé de chalets auxquels s'ajoutent quelques anciens bâtiments à toit plat, anciens sanatoriums. On y trouve, entre autres, le collège, la maison de commune et des restaurants traditionnels.

  • Leysin-Feydey

Le haut du village est constitué de bâtiments datant de la période d'expansion démographique dite du Leysin médical. Outre un hôpital et de nombreux hôtels, ce quartier abrite également des écoles internationales (Kumon Academy Leysin, Swiss Hotel Management School, Leysin American School).

  • Les Esserts

Quartier résidentiel situé au Nord-Est du village, les Esserts témoignent de la reconversion de la commune en station de tourisme et de villégiature.

  • En Crettaz

Crettaz est un hameau de Leysin, il compte près de 110 habitants et 50 maisons. Toutes les années paires en début juillet, il y a une fête appelée "Fête en Crette". Les années impaires, elle a lieu à Veyges.

  • Veyges

Second hameau de la commune, Veyges, situé sur un balcon dominant la ville d'Aigle, est composé d'une trentaine de maisons et abritait le stand de tir communal. Le cimetière de Leysin, auquel s'ajoute un cimetière militaire[9], se trouve également aux abords du hameau.

Références

  1. Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 23 septembre 2010
  2. Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 1er septembre 2010
  3. « Leysin » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne
  4. « Auguste Rollier » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne
  5. Résultats des élections communales 2011 à Leysin
  6. Site internet du projet de fusion http://www.projet-fusion.ch/
  7. Résultat de la votation sur le site de la commune d'Aigle http://www.aigle.ch/fr/N2658/la-fusion-echoue-de-peu.html
  8. Communiqué de presse de la municipalité d'Aigle http://www.aigle.ch/fr/N2296/yvorne-leysin-et-aigle-revotent-la-fusion.html
  9. De nombreux soldats français et belges, internés pendant les guerres mondiales dans la station y sont en effet enterrés.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leysin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Leysin — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Leysin — Escudo …   Wikipedia Español

  • Leysin — (spr. lesäng), Dorf im schweizer. Kanton Waadt, Bezirk Aigle, mit (1900) 1410 Französisch sprechenden und prot. Einwohnern. Das nordwestlich davon gelegene Quartier L. Gare, 1450 m ü. M., in sonniger, nebelfreier Lage, mit Aigle durch eine… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Leysin —   [lɛ zɛ̃], Luftkurort im Kanton Waadt, Schweiz, 1 400 m über dem Meeresspiegel, 2 800 Einwohner; Zahnradbahn von Aigle, Kabinenseilbahn auf die Berneuse (2 048 m über dem Meeresspiegel) und Mayen (Wintersport und Wandergebiet) …   Universal-Lexikon

  • Leysin — Infobox Swiss town subject name = Leysvin municipality name = Leysin municipality type = municipality imagepath coa = |pixel coa= languages = French canton = Vaud iso code region = CH VD district = Aigle lat d=46|lat m=20|lat NS=N|long d=7|long m …   Wikipedia

  • Leysin — Original name in latin Leysin Name in other language State code CH Continent/City Europe/Zurich longitude 46.34183 latitude 7.01151 altitude 1262 Population 3066 Date 2013 02 27 …   Cities with a population over 1000 database

  • Leysin Peaks Appartement — (Лейсен,Швейцария) Категория отеля: Адрес: Avenue Rollier, 1854 Лейсен, Шв …   Каталог отелей

  • Leysin Lodge — (Лейсен,Швейцария) Категория отеля: Адрес: Route de Plan Praz, 1854 Лейсен, Швейцария …   Каталог отелей

  • Leysin American School — Infobox Private School name = Leysin American School established = 1960 type = Private, Boarding religious affiliation = None head name = Principal head = Mr. Вася Пупкин city = Leysin state = VD country = Switzerland campus = enrollment = 360… …   Wikipedia

  • Aigle-Leysin — Bahnhof Aigle Dépôt der AL Die Transports Publics du Chablais SA (TPC) betreiben mehrere meterspurige Eisenbahnlinien sowie Autobusse im Chablais in den Schweizer Kantonen Waadt und Wallis. Die TPC entstanden 1999 aus der Fusion der vier privaten …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.