Liliane Atlan


Liliane Atlan

Liliane Atlan (1932 - 2011) est une auteur dramatique française.

Sommaire

Biographie

Liliane Atlan, née Cohen, naît en 1932 à Montpellier dans une famille juive originaire de Salonique. Pendant le Seconde Guerre mondiale, elle est cachée avec sa sœur Rachel en Auvergne et dans le Sud de la France. À la libération, elle apprend que toute la famille de sa mère a été tuée. Elle ne comprend pas pourquoi elle a survécu alors que tant d'autres sont morts. La culpabilité du survivant la poursuit toute sa vie. Après la guerre, elle voit ses parents rechercher sans relâche leur famille, accueillir des survivants de la Shoah. Un jour, en rentrant chez elle elle trouve une jeune fille au crâne rasé et au regard fixe. Ses parents adoptent un jeune homme, Bernard Kuhl, qui se laissait mourir de faim parce que ses parents étaient morts à Auschwitz. Il lui raconta le camp. Elle avait treize ans.

Adolescente, le traumatisme causé par le récit des survivants se manifeste par une anorexie. Elle entre alors à l'école Gilbert Bloch d'Orsay fondée par Robert Gamzon. Elle se propose d'aider les jeunes juifs traumatisés par la guerre et la Shoah à reconstruire leur identité juive par l'étude de l'histoire juive et du Talmud et de donner ainsi un sens à leur vie[1]. En 1952, elle épouse Henri Atlan, un autre membre de la communauté. Deux enfants naissent de cette union. Divorcée de Henri Atlan, elle garde son nom. Elle compris qu'elle n'était pas destinée a vivre pour elle-même, mais pour faire revivre la réalité des camps de concentration et d'extermination nazis. Ceci est raconte dans Les Passants, Editions Payot 1989 (Prix Wizo).

Elle commence sa carrière littéraire en publiant un recueil de poème, sous le nom de Galil, Les mains coupeuses de mémoire en 1958 puis une première pièce de théâtre, La vieille Ville, dont l'action se situe à Jérusalem en 1948. Liliane Atlan part vivre deux ans en Californie de 1966 à 1968 et revient à Paris pour la mise en scène de sa première grande pièce, Monsieur Fugue ou le mal de terre inspirée de la vie de Janusz Korczak en 1967 a Saint-Étienne dans une mise en scène de Roland Monod, reprise en 1968 à Paris au TNP. En 1969, Les Portes sont créées à l'ORTF. Le thème des portes qui enferment les humains et les isolent est souvent repris dans l'œuvre d'Atlan. Jouer Les Portes nécessite une machinerie complexe. En 1971 est créée au festival d'Avignon, La petite Voiture de Flammes et de Voix. En 1989 France Culture diffusa "Un Opéra pour Terezin". En 1994 Atlan fut honorée avec une rétrospective de son œuvre présentée au “Festival d'Avignon”.

Elle décède en février 2011, en Israël[2].

Œuvres

Théâtre

  • La vieille Ville, L'Harmattan, 2007
  • Monsieur Fugue ou le mal de terre, 1964, Seuil et L’École des loisirs et dans des anthologies, dont Plays of the Holocaust : An International Anthology, Theater Communications Group, New York, 1967 et 2000)
  • Les Portes, L'Harmattan, 2007
  • Les Messies ou le mal de terre, Seuil, version entièrement refondue, L’Harmattan, 2002
  • La petite voiture de flammes et de voix, Seuil 1971
  • Les musiciens, les émigrants, édition des Quatre-Vents, 1993
  • Leçons de bonheur, Le Crater, 1997
  • Un opéra pour Térézin, L’Avant-Scène Théâtre 1997
  • Je m’appelle Non, L’École des loisirs, Collection « Théâtre », 1998
  • Les mers rouges, L’Harmattan, 2001
  • Corridor Paradise : concert brisé (1987 - 1988)
  • Les Ânes porteurs de livres L'Harmattan, 2007
  • Le Maitre des Eaux Ameres, Cycle theatral en cinq titres: I - La vielle Ville, Suivit de "Le Maitre des Eaux Ameres" (Recit en forme de presentation de son theatre) et d'un texte de Daniel Cohen sur la Reception de l'ouvre de Liliane Atlan; II - Les Portes; III - La Bete aux Cheveux Balncs; IV - Petit Lexique Rudimentaire et Provisoire des Maladies Nouvelles; V - Les Anes Porteurs de Livres.

Poésie

  • Les mains coupeuses de mémoire, éditions P.J. Oswald 1958
  • Le maître-mur, éditions Alluvions 1958 ; Action poétique, 1962 et version entièrement refondue et augmentée, Dumerchez, 2004
  • Lapsus, Seuil, 1971
  • L’amour élémentaire, l’Ether Vague, 1982
  • Bonheur mais sur quel ton le dire, l’Harmattan 1996
  • Peuples d’argile, forêts d’étoile, l’Harmattan, 2000

Récits

  • Le rêve des animaux rongeurs, l’Harmattan, 1998
  • Quelques pages arrachées au grand livre des rêves, l’Harmattan, 1998
  • Les passants, Payot 1987
  • Petites bibles pour mauvais temps, l’Harmattan, 2001
  • Même les oiseaux ne peuvent pas toujours planer, L'Harmattan, 2007

Théâtre

Œuvres diffusées par France Culture

Les portes ; Même les oiseaux ne peuvent pas toujours planer; Petit lexique rudimentaire et provisoire de maladies nouvelles; Les carnets roufes de la rue de la clef: Suites, Sonate ; Petites Bibles pour mauvais temps (Écrit pour France Culture); Quelques pages arrachées au grand livre des rêves ; Un opéra pour Terezin ; Les mer rouges.

Prix

  • Prix du Theatre Habima (Monsieur Fugue, En Israel, 1972 - Traduction par Haim Gouri)
  • Villa Medicis Hors les Murs (Les Passants 1992)
  • Prix Radio SACD, 1999
  • Prix Mémoire de la Shoah, 1999 (Fondation Buchman)


Notes et références

  1. Bettina Liebowitz Knapp, Liliane Atlan, Rodopi, 1988, p 10
  2. Voir, hommage. Adieu à Liliane Atlan, Crif, 28 février 2011.

Voir aussi

Site des Editions L'Harmatan

Bibliographie

  • Bettina Liebowitz Knapp, Liliane Atlan, Rodopi, 1988.
  • Léonard Rosmarin: Liliane Atlan ou la quête de la forme divine, éditions Gref et l’Harmattan, 2004

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liliane Atlan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atlan da Gnozal — Atlan Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Cédric Atlan (1976 ) : auteur compositeur interprète de chanson française Éric Atlan (1962 ) : réalisateur, producteur,… …   Wikipédia en Français

  • Atlan da Gonozal — Atlan Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Cédric Atlan (1976 ) : auteur compositeur interprète de chanson française Éric Atlan (1962 ) : réalisateur, producteur,… …   Wikipédia en Français

  • Atlan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Patronymes Atlan. (1968 ) : auteur… …   Wikipédia en Français

  • Atlan, Liliane — (b. 1932)    French dramatist and poet. She was born in Montpellier. She went into hiding during World War II. After the war, she became interested in metaphysical issues. One of her plays, Mister Fugue, or Earth Sick, depicts the fantasies of… …   Dictionary of Jewish Biography

  • Henri atlan — Pour les articles homonymes, voir Atlan. Henri Atlan (né en 1931 à Blida en Algérie[1]) est un intellectuel, biologiste, philosophe et écrivain français. De 1983 à 2000, il a été en France membre du Comité consultatif national d éthique (CCNE)… …   Wikipédia en Français

  • Henri Atlan — Pour les articles homonymes, voir Atlan. Henri Atlan (né le 27 décembre 1931 à Blida en Algérie[1]) est un intellectuel, médecin biologiste, philosophe et écrivain français. De 1983 à 2000, il a été membre du Comité consultatif national …   Wikipédia en Français

  • Roland Monod — est un comédien, metteur en scène et scénographe français né en 1929. Il a été directeur du Théâtre Quotidien de Marseille de 1956 à 1966. Sommaire 1 Filmographie 1.1 Cinéma 1.2 Télévisi …   Wikipédia en Français

  • FRENCH LITERATURE — Biblical and Hebraic Influences The influence of the Hebrew Bible and other Jewish writings on early French literature is limited. With the exception of the 12th century Jeu d Adam, an Anglo Norman verse play, and the 15th century Mistère du Viel …   Encyclopedia of Judaism

  • Robert Gamzon — (30 juin 1905, Lyon 1961, Israël), alias Castor soucieux, petit fils d Alfred Lévy, grand rabbin de Paris, est le fondateur des Éclaireurs Eclaireuses israélites de France (EEIF) en 1923. Diplômé de l école supérieure d électricité (Supélec).… …   Wikipédia en Français

  • Léon Ashkenazi — Le Rav Léon (Yehouda) Ashkenazi (1922 1996), plus connu en France sous le totem de Manitou, fut l une des figures importantes de la renaissance du judaïsme français d après guerre avec André Neher et Emmanuel Levinas. Rabbin, kabbaliste et… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.