Liste Des Comtes De Bigorre


Liste Des Comtes De Bigorre

Liste des comtes de Bigorre

Armes des comtes de Bigorre : d'or aux deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d'azur, passant l'un sur l'autre

Sommaire

Constitution du comté de Bigorre

Les premiers comtes de Bigorre sont connus par la charte d’Allaon, document qui s'est révélé être un faux notoire datant en fait du XVIIe siècle. Cette charte fait référence à une autre, celle de Charles le Chauve, roi de France, datée du 30 janvier 845, qui serait le plus ancien texte mentionnant le comté de Bigorre, dont le bénéficiaire est le comte Donat-Loup. Il semble que ce comte Donat-Loup soit plus jeune d'une génération. Si cette charte a réellement existé, elle parle d'un Charles roi des Francs et empereur, il faudrait alors considérer qu'il s'agisse plutôt de Charles le Gros.

La charte d'Allaon tentait de montrer que les premiers comtes de Bigorre descendaient en lignée masculine des ducs d’Aquitaine et des rois mérovingiens, mais cette prétention apparaît fantaisiste. Il est plus vraisemblable de rattacher les premiers comtes de Bigorre aux ducs de Gascogne, également ancêtres probables du roi de Pampelune et des comtes d'Aragon. Ces derniers ont en tout cas privilégié depuis le IXe siècle des mariages avec les comtes de Foix, de Bigorre, les vicomtes de Béarn et les ducs de Gascogne.

La première attestation pour un comte de Bigorre remonte à 945. On mentionne alors Raymond Ier Dat.

Les comtes

Maison de Bigorre (Gascogne ?)

avant 907 : Donat Loup[1], arrière petit-fils probable de Loup Centulle, comte de Gascogne

marié à Faquilo, fille de Mansio

en 907 : Dat Donat et Loup Donat, fils du précédent[1]

???-956 : Ramon Ier Dat († 956), fils probable de Dat Donat et certain de Lupa Sanchez de Navarre[2],[3]

marié à Gersende ou Faquilène d’Astarac, fille d’Arnaud, comte d’Astarac et veuve d’Auréol d’Aure[4].

956-1000 : Louis († 1000), fils du précédent[3],[5]

1000-1025/1032 : Garcia Arnaud († 1025/1032), fils d’Arnaud de Bigorre, neveu du précédent.

marié à Richarde († 1046)[3],[5]

1025/1032-1032/1034 : Gersende, (v.986 † 1003), fille du précédent[3],[5]

mariée vers 1010 à Bernard-Roger (981 † 1037) comte de Foix

Maison de Foix

1032/34-1037 : Bernard Ier Roger (981 † 1037) comte de Foix[3]

marié à Garsende de Bigorre

1037-1077 : Bernard II (v. 1014 † 1077), fils du précédent[3]

marié en premières noces à Clémence († 1062)
marié en secondes noces à Etiennette de Marseille, veuve de Geoffroy Ier, comte de Provence

1077-1080 : Raymond II († 1080), fils du précédent et de Clémence[3]

1080-1095 : Béatrix Ire († 1095), fils de Bernard II et de Clémence [3] Mariée en 1079 à Centulle V († 1088) vicomte de Béarn

Maison de Béarn

1080-1090 : Centulle Ier († 1090) vicomte de Béarn (Centulle V)[3]

mariée en 1079 à Béatrix Ire († 1095)

1095-1113 : Bernard III († 1113), fils de Centulle V de Béarn et de Béatrice de Bigorre.[3]

marié vers 1110 à Anicelle de Fézensac, fille d’Astanove II, comte de Fézensac

1113-1129 : Centulle II († 1129), frère du précédent[6], fils de Centulle V de Béarn et de Béatrice de Bigorre.

marié en première noces
marié en secondes noces à Stéphanie de Barcelone, fille de Raymond-Bérenger III, comte de Barcelone et de Douce Ire, comtesse de Provence.

1129-ap.1148 : Béatrix II, († ap.1148), fille du précédent et de sa première épouse[3]

mariée à Pierre († 1163), vicomte de Marsan

Maison de Marsan

1129-1163 : Pierre († 1163), vicomte de Marsan et comte de Bigorre[3]

marié à Béatrix II de Bigorre

1163-1178 : Centulle III († 1178), fils des précédents[3]

marié en 1155 à Matelle des Baux, veuve de Pierre II de Gabaret, vicomte de Béarn et fille de Raymond, seigneur des Baux et d'Etiennette de Gévaudan-Provence

1178-1194 : Stéphanie-Béatrix III, fille du précédent[3]

mariée en premières noces à Pierre († avant 1180), vicomte de Dax
mariée en secondes noces en 1180 à Bernard IV († 1225) comtes de Comminges et séparée en 1192.

Maison de Comminges

1194-1251 : Pétronille de Comminges (1186 † 1251), fille de Bernard IV de Comminges et de Stéphanie de Bigorre[3]

mariée :
  1. vers 1196 avec Gaston VII, vicomte de Béarn (v. 1165 † 1215)
  2. avec Nuno Sanchez d’Aragon, comte de Roussillon et de Cerdagne (séparés peu après)[7]
  3. le 13 novembre 1216 Guy de Montfort († 1220)
  4. Aymar de Rançon († 1224)
  5. en 1228 Boson de Matha († 1247), seigneur de Cognac

Maison de Montfort

1251-1255 : Alix de Montfort, (1216 † 1255), fille de Guy de Montfort et de Pétronille de Bigorre

mariée en premières noces avec Jourdain de Chabannais
mariée en secondes noces en 1247 avec Raoul de Courtenay, seigneur de Champignelles

Maison de Chabanais

1255-1283 : Eschivat IV de Chabanais († 1283), fils de Jourdain de Chabannais et d'Alix de Montfort

marié en 1256 à Agnès de Foix, fille de Roger IV, comte de Foix, et de Brunissende de Cardonne.

1283-1302 : Laure de Chabanais, († 1316), sœur du précédent

marié en premières noces avec Simon de Rochechouart, seigneur d'Avalles
marié en secondes noces en 1284 avec Raymond V, vicomte de Turenne

Succession du comté de Bigorre

Article détaillé : Crise de succession de Bigorre.

Du temps d'Eschivat de Chabanais, le comte Simon V de Montfort avait revendiqué la Bigorre. Après la mort de Simon, son héritier vend ses droits au roi Henri Ier de Navarre, tandis que le vicomte Gaston VII de Béarn revendique la Bigorre au nom de sa fille Constance de Moncade. Il s'ensuit plusieurs procès, qui aboutissent finalement à l'annexion du comté en 1302 par le roi de France.

Au traité de Brétigny (1360), la couronne de France doit céder le comté aux Anglais. Tarbes, capitale du comté, est reconquise dès 1370. Il faudra attendre 1426 pour que le comté de Bigorre soit rendu à Jean Ier de Foix-Grailly, comte de Foix et vicomte de Béarn. Celui-ci portera à partir de cette date le titre de comte de Bigorre.

La restauration du comté

Maison de Grailly

Armoiries Foix-Béarn-Bigorre.svg

1425-1436 : Jean Ier, comte de Foix et Bigorre, vicomte de Béarn

marié en premières noces en 1402 à Jeanne de Navarre (1386 † 1413), fille de Charles III, roi de Navarre, et d’Eléonore de Castille
marié en secondes noces en 1422 à Jeanne d’Albret (1403 † 1435), fille de Charles Ier, sire d’Albret, et de Marie de Sully
marié en troisièmes noces en 1435 à Jeanne d’Urgel (1415 † 1445), fille de Jacques II, comte d’Urgel, et d’Isabelle d’Aragon

1436-1472 : Gaston IV (1425 † 1472), fils du précédent et de Jeanne d’Albret

marié en 1436 à Éléonore Ire de Navarre, reine de Navarre (1425 † 1479)

1472-1483 : François-Febus (1466 † 1483), petit-fils du précédent, fils de Charles de Foix-Béarn, prince de Viane, et de Madeleine de France

1470-1517 : Catherine (1470 † 1517), sœur du précédent

mariée en 1484 à Jean III d’Albret (1469 † 1516)

Maison d'Albret

1484-1516 : Jean III d’Albret (1469 † 1516), sire d'Albret comte de Périgord, d’Armagnac et de Rodez, vicomte de Limoges et par mariage roi de Navarre, comte de Foix et de Bigorre, vicomte de Béarn.

mariée en 1484 à Catherine (1470 † 1517), sœur du précédent

1516-1555 : Henri II d’Albret (1502 † 1552), fils des précédents

marié en 1527 à Marguerite d'Angoulême, sœur du roi de France, François Ier

1562-1572 : Jeanne III d’Albret (1528 † 1572), fille du précédent

mariée en 1548 à Antoine de Bourbon, duc de Bourbon et Vendôme

Maison de Bourbon-Vendôme

1572-1607 : Henri de Bourbon (1553 † 1610), fils de la précédente En 1589, il devient roi de France sous le nom d’Henri IV et rattache la Bigorre à la France en 1607.

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  1. a  et b Christian Settipani, La Noblesse du Midi Carolingien, Prosopographica et genealogica, Oxford, 2004, 388 p. (ISBN 1-900934-04-3), p. 14, 16 
  2. Christian Settipani, Ibid, p.14, 16 et 144
  3. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k , l , m , n  et o Foundation for Medieval Genealogy : Les comtes de Bigorre
  4. A ce jour il se pose encore la question de savoir si Gersende et Faquilène sont une seule personne ou deux sœurs successivement épousées par Raymond Dat, voir Christian Settipani, Ibid, p.144-6.
  5. a , b  et c Christian Settipani, Ibid, p.144-6
  6. Pierre Tucoo-Chala, Quand l'Islam était aux portes des Pyrénées, J&D Editions, Biarritz, 1994 (ISBN 2-84127-022-X) 
    La Foundation for Medieval Genealogy, pourtant fiable habituellement le dit fils deBernard III, mais cela s'oppose à la succession de Fézensac et à plusieurs autres témoignages.
  7. Ils n’auraient été que fiancés ; Dominique Paladilhe, Simon de Montfort, Librairie Académique Perrin, 1988 (réimpr. 1997), 324 p. (ISBN 2-262-01291-1) 
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la région Midi-Pyrénées Portail de la région Midi-Pyrénées
Ce document provient de « Liste des comtes de Bigorre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste Des Comtes De Bigorre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des comtes de bigorre — Armes des comtes de Bigorre : d or aux deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d azur, passant l un sur l autre Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes de Bigorre — Armes des comtes de Bigorre : d or aux deux lions léopardés de gueules, armés et lampassés d azur, passant l un sur l autre Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Comtes De Foix — Le comté de Foix est à l origine un territoire du comté de Carcassonne détaché par le comte Roger Ier le Vieux en faveur de son fils cadet Bernard Roger. Sommaire 1 Maison de Foix Carcassonne 2 Maison de Grailly 3 Maison d …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes de foix — Le comté de Foix est à l origine un territoire du comté de Carcassonne détaché par le comte Roger Ier le Vieux en faveur de son fils cadet Bernard Roger. Sommaire 1 Maison de Foix Carcassonne 2 Maison de Grailly 3 Maison d …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Comtes De Comminges — Sommaire 1 Liste des comtes 2 Comtes viager 3 Notes et références 4 À voir 4.1 …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes de comminges — Sommaire 1 Liste des comtes 2 Comtes viager 3 Notes et références 4 À voir 4.1 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Comtes D'Armagnac — Armoiries des comtes d Armagnac : d argent au lion de gueules Voici une liste des comtes d Armagnac : Sommaire 1 Maison …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes d'armagnac — Armoiries des comtes d Armagnac : d argent au lion de gueules Voici une liste des comtes d Armagnac : Sommaire 1 Maison …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Comtes De Fézensac — Sommaire 1 Comte carolingien 2 Maison de Gascogne 3 Maison d Armagnac 4 Maison de Lomagne …   Wikipédia en Français

  • Liste des comtes de Fézensac — Sommaire 1 Comte carolingien 2 Maison de Gascogne 3 Maison d Armagnac 4 Maison de Lomagne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.