Ludo Martens


Ludo Martens
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martens.

Ludo Martens (12 mars 1946 - 5 juin 2011[1]) est un homme politique communiste belge, qui fut président du Parti du travail de Belgique jusqu'en 2007, et un historien connu pour son ouvrage Un autre regard sur Staline.

Venu des milieux nationalistes flamands, il participa au mouvement pour la flamandisation de l'Université de Louvain en 1967[2]. À partir de 1968-69, il joua un rôle actif dans le développement du mouvement maoïste en Belgique, avec la création de l'organisation AMADA en 1970. AMADA s'aligna inconditionnellement sur la ligne politique du Parti communiste chinois et en assuma tous les virages. Ludo Martens entreprit des attaques virulentes contre l'Union Soviétique.

Très actif au Congo (où il soutient le mouvement marxiste), il fut un proche de Laurent-Désiré Kabila et a écrit de nombreux livres sur la situation de l'Afrique, sur l'ancienne dictature mobutiste en particulier, mais aussi sur le renouveau nationaliste apporté par Lumumba, Mulele, Sankara puis Kabila. Il a également écrit nombres d'essais et d'articles sur la situation du Burkina Faso.

Il est aussi l'auteur d'un ouvrage analysant la période soviétique sous Staline et s'attaquant à l'image globalement négative du dictateur[non neutre]. (Un autre regard sur Staline, consultable en ligne). Cet ouvrage controversé[non neutre] remet en contexte la période étudiée et reconnait de nombreuses qualité au travail de Staline[non neutre][3] à la tête de l'URSS. De façon très discutable[non neutre][réf. nécessaire], il remet en cause l'Holodomor, arguant qu'elle est une invention de la propagande nazie récupérée par les Américains[4].

La plupart de ses livres sont disponibles aux éditions EPO.

Référence

  1. [1]
  2. Ludo Martens, le dernier communiste, par Paul Goossens, Politique, revue de débats, Bruxelles, n°71, septembre-octobre 2011
  3. In Les confessions d'un homme en trop, Alexandre Zinoviev écrit que Staline n'a pas commis plus d'erreur que n'importe quels autres dirigeants.
  4. Chapitre 5 – La collectivisation et «l'holocauste ukrainien»

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ludo Martens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ludo Martens — (born 12 March, 1946) is a Belgian historian noted for his work on francophone Africa and the Soviet Union. He has also been the chairman of the Workers Party of Belgium.In 1968 he founded the Maoist group Alle macht aan de arbeiders (All Power… …   Wikipedia

  • Martens — ist der Familienname folgender Personen: Adolf Martens (1850–1914), deutscher Werkstoffkundler Alexander U. Martens (* 1935), deutscher Publizist Andreas Martens (* 1951), deutscher Comiczeichner und autor Andreas Martens, bekannt als Andreas… …   Deutsch Wikipedia

  • Martens (disambiguation) — Martens is the surname of: Adolf Martens (1850–1914), German metallurgist Bob Martens Conrad Martens (1801 1878), English born artist active in Australia Eduard von Martens aka Carl or Karl Eduard von Martens, German zoologist fr:Frédéric Martens …   Wikipedia

  • Ludo — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Ludo », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) En français, le mot ludo a pour racine le latin… …   Wikipédia en Français

  • Martens —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Le patronyme néerlandais Martens (ou Maertens) indique une filliation par le suffixe s de quelqu un qui se dénommait Maarten, correspondant… …   Wikipédia en Français

  • Maertens — Martens  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même patronyme. Le patronyme néerlandais Martens (ou Maertens) indique une filliation par le suffixe s de quelqu un qui se dénommait Maarten, correspondant au …   Wikipédia en Français

  • List of Belgians — This is a list of notable Belgian people who either: *are or were Belgian citizens during at least one period of their life, *were born in Belgium or in the provinces of present day Belgium, but who were not or are not Belgian citizens (either… …   Wikipedia

  • Pacte germano-soviétique — Signature du pacte par Molotov. Ribbentrop est immédiatement derrière lui, à côté de Staline en arrière plan. En haut, un portrait de Lénine. Le Pacte germano soviétique (ou Pacte Molotov Ribbentrop) est le nom communément donné au Traité de non… …   Wikipédia en Français

  • Parti du Travail de Belgique — Pour les articles homonymes, voir Parti du travail. « Le gens d´abord, pas le profit » Le Parti du travail de Belgique Partij van de Arbeid van …   Wikipédia en Français

  • Parti du travail de belgique — Pour les articles homonymes, voir Parti du travail. « Le gens d´abord, pas le profit » Le Parti du travail de Belgique Partij van de Arbeid van …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.