Magdalenien


Magdalenien

Magdalénien

Magdalénien
Art pariétal (Altamira)
Art pariétal (Altamira)
Site ou région éponyme Abri de la Madeleine
(Dordogne)
Auteur Gabriel de Mortillet
Répartition géographique Europe occidentale et centrale
Période Paléolithique supérieur
Chronologie Environ 19 000 à 12 000 avant le présent
Subdivisions À compléter
Object(s) typique(s) Propulseur, harpon, lamelle à dos, burin bec-de-perroquet
Type humain associé Homo sapiens (Homme anatomiquement moderne)
Tendance climatique fin du Pléniglaciaire récent et Tardiglaciaire : froid et sec puis alternance rapide d'épisodes froids et d'épisodes tempérés
Signe particulier Art pariétal développé
Chasse hyperspécialisée
Signes d'échange
[[Image:|280px]]
Cultures archéologiques - Tableau synoptique |  v ·  · m 
Harpons magdaléniens en bois de renne à un ou deux rangs de barbelures (1 : Mas d'Azil, 2 : Bruniquel, 3, 4, 5 : La Madeleine ; 6, 7 : Lortet)
Roc-aux-Sorciers, frise sculptée et gravée
Proposition de reconstitution d'une habitation magdalénienne de Pincevent d'après la répartition spatiale des vestiges archéologiques.

Le Magdalénien est la dernière phase du Paléolithique supérieur européen, comprise entre environ 17 000 et 10 000 ans av. J.-C. Son nom a été proposé par G. de Mortillet à partir du site préhistorique éponyme de la Madeleine à Tursac en Dordogne.

Sommaire

Répartition

Le Magdalénien est connu en Europe occidentale, sur les territoires actuels de l'Espagne, du Portugal, de la France, de la Suisse, de l'Allemagne et de la Pologne[1], ainsi que dans le sud de l'Angleterre[2].

Industrie

L'outillage lithique magdalénien comporte un grand nombre de burins, grattoirs, perçoirs, lames et lamelles. Les propulseurs et les harpons montrent que le travail de l'os y est développé. La vie des magdaléniens a été rapprochée de la civilisation des Inuit.

En 1912, en se basant sur l'évolution typologique de l'outillage, Henri Breuil a proposé de subdiviser le Magdalénien en deux parties comportant trois phases chacune :

  • Magdalénien inférieur : Magdalénien I à III
  • Magdalénien supérieur : Magdalénien IV à VI.

Des recherches récentes, conduites notamment par B. Bosselin et F. Djindjian sur l'outillage lithique en utilisant des méthodes statistiques multidimentionnelles, tendent à séparer une phase archaïque, nommée Badegoulien et correspondant aux phases I et II de Henri Breuil, du Magdalénien stricto sensu.

Les auteurs reconnaissent par ailleurs trois faciès lithiques dans le Magdalénien :

  • un faciès ancien (M0) caractérisé par des grattoirs, des burins, des lamelles à dos et des lamelles à dos tronquées (ex-triangles) ;
  • un faciès moyen et récent (M1) à grattoirs et burins prépondérants, et rares lamelles à dos ;
  • un faciès présent dans les phases ancienne, moyenne et récente (M2), caractérisé par l'abondance des lamelles à dos.

L'art magdalénien

L'art magdalénien est particulièrement riche et diversifié. Les peintures et les gravures se comptent par milliers et se caractérisent par un fort naturalisme avec un sens aigu du détail et des proportions. Elles étaient rapportées anciennement au "style IV" d'André Leroi-Gourhan. Les grottes ornées de Rouffignac, de Niaux, du Roc-aux-Sorciers ou d'Altamira ont livré quelques-uns des chefs d'œuvre de l'art pariétal paléolithique. L'art de Lascaux, longtemps attribué au Magdalénien, pourrait être Solutréen, voire plus ancien [3].

L'art mobilier magdalénien est également remarquable : les armes et les objets de la vie quotidienne sont souvent décorés de motifs géométriques ou de représentations figuratives (animaux, humains) et le nombre de plaquettes gravées s'amplifie considérablement à cette période [4]. La découverte d'instruments de musique, comme la flûte à Isturitz, laisse entrevoir une société organisée dont les représentants avaient le temps de s'adonner à l'art.

Principaux sites magdaléniens

Sites de référence fouillés récemment

Les sites de référence du Magdalénien stricto sensu qui ont été fouillés récemment suivant des techniques modernes sont :

Autres sites

D'autres sites ont livré des témoignages ou des industries attribués au Magdalénien, sans avoir fait l'objet de recherches ou d'évaluation récentes :

Grottes ornées

De nombreuses grottes ornées et des abris-sous-roche ont livré des figurations attribuées au Magdalénien, notamment :

Voir aussi

Notes

  1. F. Djindjian, J. Koslowski, M. Otte : Le Paléolithique supérieur en Europe, A. Colin (1999), pp. 257-287.
  2. Creswell Crags
  3. N. Aujoulat, Lascaux. Le Geste, l'Espace et le Temps, Seuil, 2004 (ISBN 2-02-025726-2).
  4. G. Tosello, 2003, Pierres gravées du Périgord Magdalénien, XXXVIème supplément à Gallia Préhistoire, Paris, éd. du CNRS.
  5. I. L. Bayon, E. Teheux, L. G. Strauss et J.-M. Léotard, Pointes de sagaies au Magdalénien du Bois Laiterie (Profondeville, Namur), Université de Liège, Liège, 1996, ISSN 0779-8024.

Bibliographie


Liens internes

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail de la Préhistoire Portail de la Préhistoire
Ce document provient de « Magdal%C3%A9nien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Magdalenien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Magdalénien — Zeitalter: Oberes Jungpaläolithikum Absolut: 18.000 – 12.000 v. Chr. Ausdehnung Anfangs nur Südwestfrankreich, später dann auch Iberische Ha …   Deutsch Wikipedia

  • Magdalénien — Abri de la Madeleine Site ou région éponyme Abri de la Madeleine (Dordogne) Auteur Gabriel de Mortillet …   Wikipédia en Français

  • magdalénien — magdalénien, ienne [ magdalenjɛ̃, jɛn ] adj. • v. 1872; de La Madeleine, du lat. Magdalena ♦ Géol., paléont. Relatif à la période de la préhistoire définie grâce aux vestiges découverts dans les cavernes de La Madeleine (Dordogne). Civilisation,… …   Encyclopédie Universelle

  • Magdalénien —   [ len jɛ̃; französisch] das, (s), Kulturstufe der Altsteinzeit, benannt nach der Fundstätte La Madeleine. Das Magdalénien (etwa 15000 9000 v. Chr.) bildet den Abschluss und Höhepunkt der altsteinzeitlichen Kulturentwicklung in West und… …   Universal-Lexikon

  • magdalenien — magdalènien m DEFINICIJA geol. posljednje razdoblje mlađeg europskog paleolitika, vremenski situiran između solitrejena i srednjeg kamenog doba ETIMOLOGIJA fr. magdalénien, po arheološkom nalazištu La Madeleine u JZ Francuskoj …   Hrvatski jezični portal

  • Magdalénien — (spr. iäng), s. Steinzeit …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Magdalenien — Solche Harpunen sind typische Fundstücke des Magdalénien. Das linke Exemplar zeigt eingesetzte Mikrolithen. Magdalénien ist ein jüngerer Abschnitt des Jungpaläolithikum in Mittel und Westeuropa, steht also am Ende der Eiszeit und der Altsteinzeit …   Deutsch Wikipedia

  • Magdalénien — Den palæolitiske tids slutfase …   Danske encyklopædi

  • Magdalénien — Mag|da|lé|nien 〈 [ lenjɛ̃:] n.; Gen.: od. s; Pl.: unz.; Geol.〉 Stufe der jüngeren Altsteinzeit [Etym.: nach dem Fundort, der Höhe La Madeleine im frz. Département Dordogne] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Magdalénien — Mag|da|lé|ni|en [...le ni̯ɛ̃:] das; [s] <fr. ; nach dem franz. Fundort, der Höhle La Madeleine> Stufe der jüngeren Altsteinzeit …   Das große Fremdwörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.