Magister Militum


Magister Militum

Magister militum

rmn-military-header.png

Monarchie romaine
753509 av. J.-C.
République romaine
50927 av. J.-C.
Empire romain
27 av. J.-C.476
Empire byzantin
3951453

Magistratures ordinaires
Consul
Proconsul
Préteur
Propréteur
Censeur
Tribun
Édile
Questeur
Magistratures extraordinaires
Dictateur
Maître de cavalerie
Tribun consulaire
Interroi
Décemvir
Triumvir
Titres et honneurs
Empereur romain
Auguste
César
Préfet du prétoire
Tétrarque
Dux
Magister militum
Princeps senatus
Pontifex maximus
Préfet de Rome
Imperator
Légat
Licteur
Institutions et lois
Constitution romaine
Sénat romain
Assemblées
Magistrats
Cursus honorum
Auctoritas
Droit romain
Mos majorum
Citoyenneté
Imperium
Potestas
Série Rome antique

Le magister militum (« maître des soldats ») est un officier général de l'armée romaine durant l'Antiquité tardive. Son nom est souvent traduit en « maître de la milice » ou « maîtres des milices ».

Sommaire

D'abord des militaires

Le commandement des armées romaines était remis aux magistri militum parfois répartis en magister peditum (Infanterie) et magister equitum (Cavalerie). La création de cette fonction remonterait à l'époque de l'empereur Constantin lorsqu'il réorganisa les armées (312-325), concrétisant ainsi la séparation des pouvoirs militaires et civils. Le poste était stratégique et un signe politique fort pour les pays concernés.

Ensuite des plénipotentiaires

Par la suite avec la perte de pouvoir de l'empereur, le magister militum devint le principal représentant de ce pouvoir. L’empereur d’Orient Théodose II chargea officiellement le magister militum Castinus de gouverner en son nom l’Occident romain après la mort de Honorius en 423.

Chute de l'Empire romain

Les Ducs (latin : duces) des peuples fédérés, parés de ce titre, ont commencé à exercer un cumul des pouvoirs (exécutif, législatif, bientôt temporel et spirituel par leur conversion et la progressive formation de l'Occident chrétien). En Gaule romaine, Syagrius est le dernier Romain à porter ce titre entouré de royaumes germaniques avalisés par foedus.

 compter de 410, le pouvoir effectif des Empereurs leur échappe dans l'Occident romain.

Ce titre administratif de l'Empire romain fut donc détourné de son sens et déboucha sur le système féodal avec ses titres médiévaux (dux ==> duc , rex ==> roi ) par une évolution de la structure du pouvoir dans les premiers royaumes issus des Grandes invasions.

Hiérarchie

Son supérieur est l'exarque qui cumulait les pouvoirs civils et militaires et disposait d’une large autonomie.

Ses subordonnés sont les comtes militaires et les ducs (duces) qui commandent les divers corps d'armées stationnés dans l'Empire.

Voir aussi

Liens internes

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Magister militum ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Magister Militum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Magister militum — Magíster mílitum (различные переводы  магистр армии, магистр оружия, военный магистр лат. )  высшая военная должность в эпоху Поздней Римской империи, введенная в результате военных реформ Константина Великого. Появление и развитие …   Википедия

  • Magister militum — (término latino que significa Patrón de soldados) fue el rango que se empleó en el periodo final del Imperio romano, desde Constantino I, para designar al más alto jefe militar. Como título individual, era el equivalente a un Mariscal de Campo,… …   Wikipedia Español

  • Magister milĭtum — (M. militiae oder armorum, lat.), im 3. Jahrh. der römischen Kaiserzeit Titel der mit der höchsten militärischen Macht innerhalb eines bestimmten Bezirks betrauten Generale. Konstantin ernannte zwei zu Chefs der ganzen Militärverwaltung; sie… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Magister militum — The original command structure of the Late Roman army, with a separate magister equitum and a magister peditum in place of the later overall magister militum in the command structure of the army of the Western Roman Empire …   Wikipedia

  • Magister militum — Der magister militum (Heermeister) war in der spätantiken römischen Armee in der Zeit zwischen Konstantin I. und Herakleios die Bezeichnung für den Oberbefehlshaber eines Verbandes des beweglichen Feldheeres. Inhaltsverzeichnis 1 Entstehung und… …   Deutsch Wikipedia

  • Magister Militum — Der magister militum (Heermeister) war in der spätantiken römischen Armee in der Zeit zwischen Konstantin I. und Herakleios die Bezeichnung für den Oberbefehlshaber eines Verbandes des beweglichen Feldheeres. Inhaltsverzeichnis 1 Entstehung und… …   Deutsch Wikipedia

  • Magister militum — Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin …   Wikipédia en Français

  • Magister Militum —    Title (Master of Soldiers) of a supreme army commander. It was held simultaneously by several generals in both the East and the West in the late fourth and fifth centuries. Under Theodosios I (q.v.) there were five such generals in the East… …   Historical dictionary of Byzantium

  • Magister militum —         (военная должность), введена при Константине I, олицетворяла сначала для пехоты и кавалерии отдельно высшую командную власть. Лицо, обладавшее ею, приобретало дополнительно и решающее политич. значение. С кон. 4 в. эта власть стала часто… …   Словарь античности

  • Marcellinus (magister militum) — The approximate area of Dalmatia ruled by Marcellinus Marcellinus (died August 468) was a Roman general and patrician who ruled over the region of Dalmatia in the Western Roman Empire and held sway with the army there from 454 until his death.… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.