Main Invisible (Star Wars)


Main Invisible (Star Wars)
Pour la notion d'économie donnant son nom au vaisseau, voir Main invisible

Main Invisible
Genre Combat lourd
Type Destroyer Providence modifié
Constructeur Volontaires Libres de Dac/Docks de Pammant
Longueur 1088 m
Armement 14 quad-turbolasers
34 canons laser doubles
12 canons ioniques
2 batteries ioniques
102 tubes lance-torpilles
Hyperpropulsion x1.5 (de secours : x15)
Transport de troupes Droïde de combat
Transport de vaisseaux Chasseurs Vulture
Tri-chasseurs droïdes
Canonnières droïdes
Équipage 1.500 Neimoïdiens
6.000 droïdes
Cargaison 50 000 tonnes
Affiliation Fédération du Commerce
Confédération des Systèmes Indépendants

La Main Invisible est un vaisseau dans l'univers de fiction de Star Wars.

La Main Invisible est un destroyer stellaire de classe Providence, un des plus puissants vaisseaux employés par les séparatistes durant la Guerre des clones, conçu par la Fédération du Commerce. Il s'agit du vaisseau du Général Grievous.

Caractéristiques

La Main Invisible a subi des modifications par rapport aux destroyers Providence de base : son hangar a été élargi pour accueillir plus de vaisseaux en vue d'une invasion. Cette caractéristique s'est révélée utile lorsque le vaisseau a participé à la bataille de Coruscant.

La Main Invisible fait 1088 mètres de long, 198 de large, 374 de haut. Elle peut se déplacer à 2000 km/h en atmosphère, quoiqu'elle ne soit pas vraiment faite pour ça.

Son armement inclut : 2 canons à ions lourds, 14 turbolasers à quatre embouchures, 12 canons à ions normaux, 102 lanceurs de torpilles à proton (ce qui est énorme: les destroyers impériaux en ont bien moins) et 8 canons à obus.

Ces dernières armes sont particulières : un numéro de Science et Vie consacré à Star Wars les avait raillés comme anachroniques, puisque les obus sont une arme très primitive par rapport aux missiles. En fait, si les obus sont employés, c'est parce que les missiles peuvent être détruits en cours de trajectoire par des armes de défense détectant leur traînée. Les obus employés sont les armes les plus coûteuses : ils ont un pénétrateur en cortosis, métal capable de percer un bouclier.

Le vaisseau embarque également 240 chasseurs, tous robotisés et équippés de missiles Discorde.

Le vaisseau réclamait un équipage de seulement 600 personnes (des némoïdiens, généralement), car la Fédération du Commerce préfère robotiser les tâches au maximum. Leurs postes n'étaient pas sans danger, le général Grievous tuant un membre d'équipage d'un coup de poing à la moindre colère.

Histoire

La Main Invisible ne fit pas beaucoup parler d'elle à l'époque où le vice-roi de la Fédération du Commerce, Nute Gunray, la commandait, l'employant comme vaisseau amiral. Quand le Général Greivous devint chef suprême des armées séparatiste, Gunray fut forcé (à son grand déplaisir) de lui cèder le vaisseau, qui devint vaisseau amiral de toute la flotte.

Grievous employait le vaisseau d'une manière sanglante. Il n'hésitait pas à tuer en masse des civils et des réfugiés non armés. Le vaisseau était extrêmement craint dans toute la galaxie, à tel point que deux autres destroyers séparatistes de même type se faisaient passer pour la Main Invisible afin d'effrayer les populations qu'elles attaquaient.

La Main a détruit au moins 12 destroyers stellaires républicains. Les citoyens de la République était effrayés par l'idée que même les plus puissants de leurs vaisseaux, les destroyers Venator, ne faisaient pas le poids contre les Providence.

La Main participa à l'attaque séparatiste sur Coruscant. Pendant que son équipage menait la bataille spatiale, Grievous descendit sur la planète capturer le chancelier, et le ramena à bord. Deux Jedi parvinrent à suivre Grievous et à débarquer dans le hangar du vaisseau, mais le général les tua immédiatement. Le Comte Dooku rejoignit le vaisseau et c'est dans ses quartiers que le chancelier fut retenu prisonnier.

Deux Jedi bien plus puissants Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, arrivèrent avec leurs chasseurs. Ils détruisirent une partie des chasseurs qu'embarquaient la Main, et laissèrent une escadrille de pilotes clones occuper les autres. Ils détruisirent le bouclier du hangar (les boucliers principaux du vaisseau ayant succombé aux tirs républicains) pour monter à bord. Le droïd les accompagnant, R2-D2, modifia la course de quelques ascenseurs pour leur permettre d'accéder aux quartiers du Comte. Les deux Jedi étaient conscients que le chancelier était l'appât dans un piège que le Comte leur destinait, mais pensaient pouvoir s'en tirer. En fait, ils parvinrent à tuer Dooku et libérer le chancelier, mais en réalité cette victoire suivait le plan du supérieur de Dooku, Dark Sidious, pour mener Anakin vers le côté obscur. Dooku comprit qu'il avait été sacrifié au moment de mourir.

Les forces républicaines continuaient de combattre le vaisseau, ignorant que le chancelier était à bord. Le cuirassé Mas Ramdar reçut le soutien de trois croiseurs lègers qui se déployèrent en triangle autour de lui : l'Intégrité, l'Indomptable et le Persévérance. Au moment où Anakin et Obi-Wan venaient de libérer le chancelier, le Mas Ramdar était une épave, et l'Indomptable avait été évacué, et était télécommandé pour continuer le combat. La Main avait pour sa part perdu tous ses boucliers, et à l'intérieur la gravité artificielle changeait aléatoirement de direction (ce qui mit les deux Jedi et le chancelier dans quelques situations ridicules). Les armements de la Main étaient sur le point d'être détruits par surchauffe. Tous les chasseurs embarqués avaient été détruits par les chasseurs républicains.

Le lieutenant-commandant Lorth Needa, de l'Intégrité, proposa à Grievous de se rendre pour sauver son équipage. Grievous répondit qu'il ne s'en souciait pas, mais annonça à Needa qu'il réclamait que les vaisseaux républicains laissent son vaisseau partir dans les 10 minutes, faute de quoi il tuerait le chancelier en émettant sur les canaux d'hologramme publics (équivalents dans cet univers aux chaînes de télévision). Mais quand Grievous fut incapable de prouver qu'il avait le chancelier en son pouvoir, Needa donna dix minutes à Grievous pour prouver qu'il le détenait, faute de quoi la Main serait détruite.

Une patrouille de robots captura les fugitifs, mais une fois amenés devant Grievous les deux Jedi reprirent le combat. Les vaisseaux républicains reprirent leur pilonnage. Grievous fit se séparer du vaisseaux toutes les capsules de sauvetage, sauf celle que lui seul pouvait ouvrir. Les membres d'équipage présents dans la cabine furent tous tués par les tirs perdus des combats entre Jedi et robots, sauf un que Grievous tua pour le faire taire. Grievous s'échappa en brisant une verrière, et accéda à sa capsule par l'extérieur, son armure faisant office de scaphandre.

Un panneau de sécurité ayant rétabli l'étanchéité de la cabine, les Jedi s'employèrent à poser la Main, puisqu'ils ne pouvaient compter sur aucune capsule ou petit vaisseau de sauvetage. Conscient de la situation, Needa cessa le feu et transmit des ordres pour faire faciliter l'atterrissage du vaisseau. La Main se brisa en deux lors de sa descente en atmosphère, mais Anakin réussit tout de même à la poser sans blessure grave pour les trois humains à bord. Cet atterrissage, selon Obi-Wan, devait « redéfinir les critères de l'Impossible dans tous les manuels de vol pour les mille années à venir ». En effet, d'une part la Main n'avait jamais été conçue pour être manœuvrée en atmosphère, encore moins posée, d'autre part même coupée en deux, sa moitié représentait un vaisseau d'une taille supérieur à tous les vaisseaux conçus pour ne pas être en permanence dans l'espace.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Main Invisible (Star Wars) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Star Wars Episode III: Revenge of the Sith — This article is about the film. For the video game, see Star Wars Episode III: Revenge of the Sith (video game). Star Wars Episode III: Revenge of the Sith …   Wikipedia

  • Star Wars: Knight of the Old Republic — Star Wars: Knights of the Old Republic Star Wars Knights of the Old Republic Éditeur LucasArts Développeur Bioware …   Wikipédia en Français

  • Star Wars - Knight of the Old Republic — Star Wars: Knights of the Old Republic Star Wars Knights of the Old Republic Éditeur LucasArts Développeur Bioware …   Wikipédia en Français

  • Star Wars Knight of the Old Republic — Star Wars: Knights of the Old Republic Star Wars Knights of the Old Republic Éditeur LucasArts Développeur Bioware …   Wikipédia en Français

  • Star wars: knights of the old republic — Star Wars Knights of the Old Republic Éditeur LucasArts Développeur Bioware …   Wikipédia en Français

  • Star Wars: X-Wing Alliance — Star Wars X Wing Alliance Éditeur LucasArts Développeur Totally Games Concepteur Lawrence Holland Date de sortie 28 février 1999 Licence Propriétaire Ve …   Wikipédia en Français

  • Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith — Star Wars, épisode III La Revanche des Sith Données clés Titre orig …   Wikipédia en Français

  • Star Wars, épisode 3 — Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Titre original Star Wars, Episode III: Revenge of the Sith Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie… …   Wikipédia en Français

  • Star Wars, épisode III: La revanche des Sith — Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Titre original Star Wars, Episode III: Revenge of the Sith Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie… …   Wikipédia en Français

  • Star Wars, épisode III : La Revanche des Siths — Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith Titre original Star Wars, Episode III: Revenge of the Sith Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.