Maldegem


Maldegem
  Maldegem

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Maldegem

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Maldegem
Armoiries de la commune
MnpMaldegemLocation.png
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau : Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Orientale
Arrondissement Eeklo
Coordonnées 51° 12′ 00″ N 3° 26′ 00″ E / 51.2, 3.433333333333351° 12′ 00″ Nord
       3° 26′ 00″ Est
/ 51.2, 3.4333333333333
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
94,64 km² (2005)
76,27 %
6,09 %
16,90 %
0,75 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
22 397 (1er janvier 2008)
50,12 %
49,88 %
237 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
19,47 %
61,74 %
18,79 %
Étrangers 1,88 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 4,98 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 13 386 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Johan De Roo (CD&V)
Majorité CD&V
Sièges
CD&V
VLD
Groen!
Vlaams Belang
27
17
7
2
1
Sections de commune
Section Code postal
Maldegem
Adegem
Middelburg
9990
9991
9992
Autres informations
Gentilé (inconnu)
Zone téléphonique 050
Code INS 43010
Site officiel www.maldegem.be

Maldegem est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, dans la province de Flandre-Orientale. Elle est la plus étendue de la province de Flandre orientale.

Points d'intérêt : Le Stoomcentrum Maldegem (chemin de fer touristique), l'église, le cimetière canadien, l'hôtel de ville.


Histoire

  • Commune rurale au sols marécageux, elle ne comptait que quelques hameaux jusqu'au XIV° siècle, où un édit de Louis II de Flandre, dit Louis de Mâle, dont la ville tire son nom, accorde à la ville d'organiser un marché annuel.
  • On trouve trace en 1404 d'une sentence des échevins de Maldegem, par laquelle l'Abbaye du repos de Notre-Dame de Marquette est condamnée à payer au prieuré de Papingloo, une redevance de 5liv. 15esc. pour ses terres situées à Maldeghem[1].
  • Au milieu du XVI° Siècle, la région adopte les idées Calviniste et les édifices religieux font les frais de l'iconoclasme.
  • Au début du XVII° Siècle, aux armées hollandaises succèdent alternativement les françaises et espagnoles, exigeant au passage des vivres et de l'argent. En 1684, les français brulent les maisons car les paysans ne peuvent honorer leurs visiteurs.
  • Cette période de misère se termine avec la signature de la paix d'Utrecht en 1713 qui place la région sous régime autrichien.
  • Après quelques décennies de calme, le pays reste pauvre et un courant patriotique se créé : la Révolution brabançonne se libère de la domination autrichienne et voit l'émergence éphémère des États belgiques unis.
  • Le pays se développe sous la domination française entre 1795 et 1815 (routes, enseignement, code civil...) bien que les populations locales, très catholiques, vivent mal cette période (au moins jusqu'au Concordat de 1801).
  • La courte période hollandaise n'a pas eu beaucoup d'impact sur Maldegem. L'industrialisation de l'industrie textile prive les ménages ruraux des revenus du tissage et une récolte de pomme de terres calamiteuse en 1845 affaiblissent la région alors qu'en 1847, une épidémie de typhus décime la moitié de la population
  • En 1859, le creusement du Canal de Schipdonk apporte à l'entité une installation industrielle. En 1862, le Chemin de fer entre Gand et Bruges connecta définitivement l'entité aux régions avoisinantes.
  • L'entité ser abombardée lors du retrait des forces ennemies en 1918, et beaucoup plus fréquemment durant al seconde guerre mondiale, du fait de la présence d'un champ d'aviation qui servait de relais aux aviateurs allemand et italiens partant vers l’Angleterre. Une fois libérée, la piste servit de base au canadiens qui perdirent plusieurs soldats lors de bombardements ennemis, comme en témoigne le cimetière canadien de la ville.

Notes et références

  1. Auguste van Lokeren -Histoire de l'Abbaye de Saint-Bavon et de la crypte de Saint-Jean à Gand - page 101 volume 1 - 1855 - éditeur: L. hebbelynck - archive de la New-York public library - numérisé par Google Books

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maldegem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maldegem — Maldegem …   Deutsch Wikipedia

  • Maldegem — rectory …   Wikipedia

  • Maldegem — (spr. chem), Flecken in der belg. Provinz Ostflandern, Arrond. Eecloo, an der Eede, Knotenpunkt der Eisenbahn Gent Brügge und der Nebenbahn M. Breskens, hat Fabrikation von Strumpfwaren, Spitzen, Öl und (1904) 10,419 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Maldegem — Maldĕgem (spr. chem), Ort in der belg. Prov. Ostflandern, (1904) 10.419 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Maldegem — Original name in latin Maldegem Name in other language Mal degem, Maldegem, Мальдегем State code BE Continent/City Europe/Brussels longitude 51.20737 latitude 3.44511 altitude 9 Population 22092 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Maldegem — Sp Máldegemas Ap Maldegem flamandiškai (olandų k. tarme) L Belgija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Maldegem Formation — The Maldegem Formation (Dutch: Formatie van Maldegem; old name: Kallo Complex) is a geologic formation in the Belgian subsurface. The formation consists of alternating marine clay and sand strata, deposited during the late Eocene. The Maldegem… …   Wikipedia

  • KSK Maldegem — Infobox club sportif KSK Maldegem …   Wikipédia en Français

  • Stoomcentrum Maldegem — Deux locomotives à Maldegem Pays Belgique Type d association A.S.B.L. Création 19 …   Wikipédia en Français

  • Parkcross Maldegem — Das Parkcross Maldegem ist ein belgisches Cyclocrossrennen. Der Wettbewerb wird seit 2007 in Maldegem in der Provinz Ostflandern ausgetragen und ist seit 2009 in die UCI Kategorie C2 eingeordnet. Rekordsieger ist der Belgier Sven Nys, der auch… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.