Marcel Barbeau


Marcel Barbeau

{Source: GAUTHIER, Ninon, PhD histoire de l'art, auteur du catalogue raisonné des œuvres de Marcel Barbeau

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbeau.

Marcel (Christian) Barbeau, né à Montréal, au Québec le 18 février 1925, est un peintre et sculpteur québécois[1].

Sommaire

Biographie

Il étudie le dessin d'ameublement à l'École du Meuble de Montréal de 1942 à 1947. Avec son professeur de dessin, le peintre Paul-Émile Borduas, il s'initie à l'art, particulièrement à l'art moderne. Ce dernier l'aide à découvrir sa vocation artistique. Entre 1944 et 1953, il fréquente l'atelier de Borduas et rencontre les jeunes artistes et intellectuels qui formeront le noyau du mouvement des Automatistes. Au cours de l'automne 1945 et de l'hiver 1946 dans son Atelier de la ruelle, il initie avec Jean-Paul Riopelle les premières expériences d’expressionnisme abstrait au Canada, en peinture comme en sculpture. Les peintures expérimentales qu'il produits alors associent plusieurs techniques:"dripping", réalisés à la marte ou la ficelle, traces au pinceau ou au couteau, gravures au couteau dans la peinture d'abord appliquée au couteau ou au pinceau, et parfois empâtements. Certains de ces tableaux présentent une composition "all over" qui le situe à la fine pointe de l'avant garde esthétique de l'époque. Il poursuivra cette production jusqu’à la fin des années cinquante. Il participe alors à toutes les activités du groupe Automatiste, un mouvement artistique pluridisciplinaire à résonances sociales inspiré du surréalisme, et il signe un manifeste, Refus global, publié le 8 août 1948.

En 1952, à la suite de l'échec de son premier mariage, il entreprend une vie de nomade qui le conduira à Québec 1953-1955),Vancouver (1957-1958), à Paris (1962-1964), (1971-1974), à New York (1964-1968) et en Californie (1970-1971). Il travaille principalement à Paris 1993 -2008, avec des séjours annuels prolongés au Canada, surtout à Montréal. Il a également travaillé à Rouyn (1952), dans les régions de Charlevoix (1953), (1974-1982), (1985), (1986), (1990), (1995-2003), des Laurentides (1952-1955), (1988-1993) et été 2007 et 2008 ainsi que dans le Bas-Saint-Laurent (1955-1964) au Québec. Récemment, il a produit quelques œuvres à Ottawa (2000), Toronto (2002) et Vancouver (2006) à l'occasion de brefs séjours. Il vit actuellement à Montréal.

Œuvre

D'abord peintre et sculpteur, Marcel Barbeau s'est aussi intéressé à l'estampe, au dessin, au collage, à la photographie et à la performance. Il a produit des dessins, des peintures et des sculptures de très grands formats et il a réalisé plusieurs œuvres d'art public. Constamment à la recherche de formes nouvelles et de nouveaux modes d'expression, curieux des découvertes scientifiques comme de l’évolution de la création en poésie, en danse, en musique et en théâtre, il a exploré la transdisciplinarité en empruntant des problématiques ou des éléments propres à ces disciplines. Il fut ainsi conduit à s'associer à des musiciens, des danseurs et des acteurs à l'occasion d'événements de création interdisciplinaire, surtout entre 1972 et 1980 et plus récemment 1999-2006.

À la fois épurée et expressive, l'œuvre de Marcel Barbeau appartient à l'univers baroque. Au cours des années 1950, elle a évolué rapidement d'un art gestuel débridé à un art construit dépouillé, qui conservait pourtant dans son approche intuitive et dans les formes irrégulières habitant ses constructions asymétriques aux équilibres précaires, l'esprit libertaire de l'automatisme de sa jeunesse. Même les illusions cinétiques des peintures Op Art qu'il produisit dans les années 1960 à Paris (1962-1964), puis à New York (1964-1968) s'écartent de l'esprit scientiste qui animait ses confrères, tenant de l'art concret et du néo-plasticisme, avec lesquels il exposait alors.

Son œuvre témoigne ainsi d'une double vision apollinienne et dionysiaque, selon les termes de Carolle Gagnon, co-auteure avec Ninon Gauthier de la monographie qui lui est consacrée Marcel Barbeau : Le regard en fugue[2], CECA, Montréal, (1990), et Cercle d'Art, Paris (1994). C'est que, explique Charles Delloye dans la préface de ce livre d'art : « L'option fondamentale qui sous-tend et enveloppe toute l'activité créatrice de Marcel Barbeau est une impulsion réitérée de « passage à la limite ». Et le philosophe ajoute : « … ce qui compte pour lui… c'est d'attester, dans sa marginalité latérale englobante, le principe créateur initial absolu, le pouvoir instaurateur originaire pur de l'apparaître pictural, dans son irréductibilité à toute formulation, qu'il promeut ou est susceptible d'établir. »

Les œuvres de Marcel Barbeau ont été exposées au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Afrique du Nord. Elles ont été commentées dans des articles, des catalogues, des dictionnaires biographiques, des livres d'art et des travaux universitaires, dont la thèse de doctorat de Ninon Gauthier Marcel Barbeau échos et métamorphoses, soutenue à l'Université de Paris IV-Sorbonne en 2004. Elles ont également fait l'objet de vidéos et de films d'art, dont Barbeau libre comme l’art, portrait filmé de sa fille la cinéaste Manon Barbeau, produit par l’ONF (Office national du film du Canada) et InformAction en l’an 2000[3].

Honneurs

Expositions

17 février au 17 mars 2011 : Pérennité : Marcel Barbeau, Pierre Gauvreau et Fernand Leduc à la Galerie Michel-Ange

Bibliographie

  • Pérennité : Marcel Barbeau, Pierre Gauvreau et Fernand Leduc, Catalogue d'exposition, Montréal, Éditions Galerie Michel-Ange, 2011.
  • Carolle Gagnon, Ninon Gauthier et Marcel Barbeau, Marcel Barbeau : le regard en fugue, Montréal, Éditions du Centre d'étude et de communication sur l'art, 1990. (OCLC 25093834)

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcel Barbeau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcel Barbeau — at his atelier in Estrie, Sutton, Quebec in 2001 Born February 18, 1925 (86) Nationality …   Wikipedia

  • Barbeau — is a surname of French origin. The name refers to: *Adrienne Barbeau (b. 1945), American stage, film, and television actress *André Barbeau (1931–1986), French Canadian neurologist and researcher into Parkinson’s disease *Anton Barbeau… …   Wikipedia

  • Barbeau — ist der Familienname folgender Personen: Adrienne Barbeau (* 1945), US amerikanische Filmschauspielerin François Barbeau (* 1935), kanadischer Kostümdesigner und Theaterdirektor Jean Barbeau (* 1945), kanadischer Dramatiker Marcel Barbeau (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Barbeau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Barbot. Divers Barbeau, en biologie : nom de plusieurs espèces de poissons classés dans des genres différents… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Chaput — Born October 14, 1918(1918 10 14) Hull, Quebec Died January 19, 1991(1991 01 19) Education Ph.D. in biochemistry, Master s degree in psychology, Ph.D. in naturopathy …   Wikipedia

  • Marcel Chaput — Naissance 14 octobre 1918 Hull, Québec Décès 19 janvier 1991 (à 72 ans) Montréal, Québec Diplôme doctorat en biochimie, maîtrise en psychologie, doctorat en naturopathie …   Wikipédia en Français

  • Marcel Dube — Marcel Dubé Marcel Dubé (Montréal, 1930 ) est un dramaturge qui a révolutionné le monde de la littérature québécoise par ses œuvres réalistes qui ont démontré le vrai visage d’une société en changement culturel et politique. Ses textes ont su… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Dubé — Marcel Dubé, OC(born in Montreal, Quebec 3 Jan 1930) is a Canadian playwright. He has produced over 300 works for radio, television and the stage. His concerns for the preservation and sanctity of the French language in Quebec was a primary focus …   Wikipedia

  • Marcel Olscamp — est un écrivain québécois né en 1958. Œuvres Le Fils du notaire. Jacques Ferron 1929 1941, 1998 Honneurs 1998 : Prix Victor Barbeau 1998 : Prix Jean Éthier Blais, Le fils du notaire : Jacques Ferron, 1921 1949 : genèse… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Rioux — Pour les articles homonymes, voir Rioux. Marcel Rioux Activités Chercheur, théoricien et professeur écrivain, en ethnologie et en sociologie Naissance 22 janvier …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.