Marguerite Ire d'Ecosse


Marguerite Ire d'Ecosse

Marguerite Ire d'Écosse

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite d'Écosse.

Marguerite Ire d'Écosse, reine d'Écosse de 1286 à 1290.

Unique enfant survivante de Marguerite, la fille d'Alexandre III qui a épousé en 1281 le roi Éric II de Norvège, elle naît en avril 1283, et est surnommée The Maid of Norway (la jeune fille de Norvège) elle avait été reconnue par les barons du royaume comme héritière de son grand père dès février 1284.

A la suite à la mort accidentelle du roi Alexandre III, le 19 mars 1286, elle est également reconnue comme telle par le roi Édouard Ier d'Angleterre, qui envisage de la marier avec son fils et héritier Édouard et demande au Pape les dispenses nécessaire à l'union le 10 mai 1289.

Pendant cette période la continuité du pouvoir royal est assurée par un collège de Gardiens de l'Écosse mis en place fin avril 1286. En septembre 1290, elle entreprend le voyage de Bergen en Norvège vers l'Écosse, mais de santé fragile elle meurt avant d'y parvenir, âgée de seulement 7 ans, le 26 septembre 1290 au large des îles Orcades. Elle fut inhumée à Bergen.


Précédé par Marguerite Ire d'Écosse Suivi par
Alexandre III d'Écosse
Chardon écossais.svg
Souverains écossais
Jean d'Écosse

Bibliographie

  • Michael Brown The Wars of Scotland 1214~1371 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2004) (ISBN 0748612386) (en).
  • Richard Oram The Kings and Queens of Scotland Tempus, Stroud (2006) (ISBN 075243814X) (en).
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « Marguerite Ire d%27%C3%89cosse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marguerite Ire d'Ecosse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marguerite Ire d'Écosse — Pour les articles homonymes, voir Marguerite d Écosse. Marguerite Ire …   Wikipédia en Français

  • Marie Ire d'Écosse — Pour les articles homonymes, voir Marie et Marie Stuart (homonymie). Marie Ire Marie Stuart, reine …   Wikipédia en Français

  • Marie Ire d'Ecosse — Marie Ire d Écosse Pour les articles homonymes, voir Marie et Marie Stuart (homonymie). Marie I …   Wikipédia en Français

  • Marguerite d'Ecosse — Marguerite d Écosse Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Marguerite d Écosse (née av. 1040), fille du roi Duncan Ier et de Sybille de Huntingdon ; mariée v. 1070 avec Edgar II, ex roi d… …   Wikipédia en Français

  • Marguerite d'Écosse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Marguerite. Marguerite d Écosse (née av. 1040), fille du roi Duncan Ier et de Sybille de Huntingdon ; mariée v.… …   Wikipédia en Français

  • Marguerite d'Angleterre — (1240 1275) était la fille aînée d Henri III d Angleterre et d Éléonore de Provence. Elle fut promise à Alexandre III d Écosse, en 1244, à l âge de quatre ans. Le mariage n eut lieu que le 26 décembre 1251 …   Wikipédia en Français

  • Marguerite Tudor — Reine consort d Écosse Règne 24 janvier 1502 9 septembre 1513 Dynastie Maison Tudor Pré …   Wikipédia en Français

  • Marguerite De Danemark — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Marguerite Ire (1353 † 1412) Marguerite II, reine actuelle du Danemark Marguerite de Danemark (1456 1486), fille de Christian Ier, roi de Danemark, mariée …   Wikipédia en Français

  • Marguerite de danemark — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Marguerite Ire (1353 † 1412) Marguerite II, reine actuelle du Danemark Marguerite de Danemark (1456 1486), fille de Christian Ier, roi de Danemark, mariée …   Wikipédia en Français

  • Écosse au siècle des Lumières — Histoire de l Écosse Pour consulter un article plus général, voir : Écosse. Le château de Stirling se tient depuis des siècles sur un piton de roches volcaniques, défendant les gués du Forth et ayant résisté à de nombreux sièges …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.