Marie-Claire Restoux


Marie-Claire Restoux

Marie-Claire Restoux, née le 9 avril 1968 à La Rochefoucauld, est une ancienne judoka et femme politique française.

Marie-Claire Restoux grandit dans un milieu modeste. Elle obtient son baccalauréat en 1986 en section sport-études. Ensuite, elle étudie à la Faculté de Poitiers en géographie jusqu'à sa maîtrise, dont le sujet est « les migrations internationales dans le sport de haut niveau ». Elle est mère d'une petite fille depuis 2005.

Sommaire

Carrière sportive

Marie-Claire Restoux découvre le judo à l'âge de 10 ans à Montbron, dans sa Charente natale. Après deux défaites et une sortie prématurée lors des championnats d'Europe à Gdansk en 1994, Laëtitia Tignola prend sa place dans la catégorie des moins de 52 kg. Après la blessure de Laëtitia Tignola, Marie-Claire Restoux est sélectionnée pour les championnats du monde de Chiba (Japon) en 1995, où elle remporte l'or. Elle devient ensuite championne olympique de judo lors des Jeux olympiques d'Atlanta et de nouveau championne du monde en 1997. En 2000, elle est remplaçante, amère[1],[2], de Laëtitia Tignola aux Jeux de Sydney.

Elle occupe ensuite un poste au sein du comité fondateur du Comité Paris 2012 pour les JO 2012. En juillet 2002, elle remplace Jean-François Lamour (qui devient alors ministre des Sports) au sein du cabinet de l'Élysée, en tant que conseillère pour les sports.

Elle est ceinture noire 6e dan depuis le 22 novembre 2001.

Clubs

  • Levallois Sporting Club de 1991 à 2002
  • ASJJ Clichy depuis septembre 2007

Palmarès

Carrière politique

Marie-Claire Restoux est élue en mars 2001 adjointe au maire de Levallois-Perret, chargée des sports. Elle quitte cette fonction en 2002 afin d’assurer sa tâche de Conseiller Technique au cabinet du Président de la République.

Elle est membre de l’UMP depuis 2005. En juin 2007, elle est élue suppléante à l'Assemblée nationale de Patrick Balkany, député-maire de Levallois-Perret, dans la 5e circonscription des Hauts-de-Seine. Elle est conseillère municipale UMP à Clichy-la-Garenne depuis mars 2008. Le 29 mars 2010, elle renonce à sa fonction de député suppléant[3], accusant Patrick Balkany entre autres d'avances sexuelles répétées à son endroit et de mainmise sur l'UMP à Clichy[4],[5].

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Claire Restoux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-claire restoux — Marie Claire Restoux, née le 9 avril 1968 à La Rochefoucauld, est une ancienne judokate française. Cette ancienne championne olympique de judo lors des Jeux Olympiques d Atlanta et double championne du monde en 1995 et 1997 a occupé un… …   Wikipédia en Français

  • Marie-Claire Restoux — (* 9. April 1968 in La Rochefoucauld) ist eine ehemalige französische Judoka. Ihre größten sportlichen Erfolge feierte sie Mitte der 1990er Jahre, als sie in der Kategorie bis 52 Kilogramm zweimal Weltmeisterin (1995 und 1997) und bei den… …   Deutsch Wikipedia

  • Marie-Claire Restoux — Medal record Women s judo Competitor for  France Olympic Games Gold …   Wikipedia

  • Marie-Claire Restoux — Medallero Judo femenino Competidor por  Francia …   Wikipedia Español

  • Marie-Claire — is a given name. It is a combination of the names Marie and Claire, which are both of French origin. It may refer to: Marie Claire Alain (born 1926), organist and organ teacher Marie Claire Baldenweg (born 1954), contemporary artist Marie Claire… …   Wikipedia

  • Restoux — Marie Claire Restoux (* 9. April 1968 in La Rochefoucauld) ist eine ehemalige französische Judoka. Ihre größten sportlichen Erfolge feierte sie Mitte der 1990er Jahre, als sie in der Kategorie bis 52 Kilogramm zweimal Weltmeisterin (1995 und… …   Deutsch Wikipedia

  • RESTOUX (M.-C.) — RESTOUX MARIE CLAIRE (1968 ) Championne du monde des mi légères en 1995, puis championne olympique dans la même catégorie en 1996 à Atlanta, Marie Claire Restoux, à cette occasion, enchanta le public par sa joie spontanée. Mais son succès ne… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des médaillées féminines aux Championnats du monde de judo — Cet article liste l ensemble des médaillées féminines aux Championnats du monde de judo depuis la première édition de cette compétition en 1980. Article connexe : Liste des médaillés masculins aux Championnats du monde de judo. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Medailles aux championnats du monde de judo femmes — Liste des médaillées féminines aux Championnats du monde de judo Cet article liste l ensemble des médaillés masculins aux Championnats du monde de judo depuis la première édition de cette compétition en 1980. Article connexe : Liste des… …   Wikipédia en Français

  • Médailles Aux Championnats Du Monde De Judo Femmes — Liste des médaillées féminines aux Championnats du monde de judo Cet article liste l ensemble des médaillés masculins aux Championnats du monde de judo depuis la première édition de cette compétition en 1980. Article connexe : Liste des… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.