Marie-Gabriel-Florent-Auguste De Choiseul-Gouffier


Marie-Gabriel-Florent-Auguste De Choiseul-Gouffier

Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Choiseul et Gouffier.
Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier

Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier est un diplomate français, né le 27 septembre 1752 à Paris et mort le 20 juin 1817 à Aix-la-Chapelle.

Sommaire

Biographie

Dès ses études au collège d'Harcourt, il se passionne pour les antiquités. Il est ensuite marqué par de fréquentes rencontres avec Jean-Jacques Barthélemy, l'auteur du Voyage d'Anarcharsis, qu'il rencontre chez son cousin le duc de Choiseul.

Ami de Talleyrand, il partage avec lui les intrigues de la cour, et lui déconseille de s'engager dans la voie religieuse.

En 1776, il part pour la Grèce à bord de la frégate Atalante, commandée par le marquis de Chabert, un féru d'astronomie. Avec des peintres et des architectes, Choiseul-Gouffier visite alors le sud du Péloponnèse, les Cyclades et d'autres îles de l'Égée puis l'Asie mineure. À son retour, il publie le premier volume de son Voyage pittoresque de la Grèce qui remporte un grand succès. L'ouvrage a un but politique : Expliquer les enjeux en Mer Egée entre la Sublime Porte et la Russie Impériale.

Cette publication facilite sa carrière intellectuelle et politique : il devient membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1782, puis membre de l'Académie française en 1783. Il est ambassadeur à Constantinople de 1784 à 1791 et en profite pour poursuivre sa découverte de la Grèce.

La Révolution Française change le cours de son destin. Refusant d'obéir à la Convention, il refuse son rappel en France de crainte d'être guillotiné. Alors que ses biens sont saisis en France, un deuxième ambassadeur est envoyé pour le remplacer. Choiseul Gouffier tient le siège un an dans son ambassade.

En 1792, il émigre en Russie où il est nommé directeur de l'Académie des Arts et des Bibliothèques impériales de Russie. L'Impératrice Catherine II lui voue une grande amitié et lui donne des terres et un domaine dans l'actuelle Lituanie. Il ne revient en France qu'au début de l'Empire en 1802, après que Napoléon eut amnistié la noblesse exilée. Retrouvant son ami Talleyrand, il refuse de participer au gouvernement de l'Empire, et reste fidèle à Louis XVIII. Il publie le second tome de son Voyage pittoresque de la Grèce en 1809 et se fait construire une maison imitant l'Érechthéion.

Lors de la négociation du Traité de Vienne, Talleyrand y fera insérer certaines clauses, concernant le patrimoine de son vieil ami.

Il est nommé ministre d'État et pair de France sous la Restauration. Il siegera au côté des monarchistes, au contraire de son cousin le Duc de Choiseul Praslin qui siège avec les libéraux. Exclu de l'Académie française pour avoir émigré, il y retrouve son fauteuil en 1816.

Le troisième tome de son Voyage pittoresque de la Grèce ne paraît qu'après sa mort, en 1822.

Il avait épousé en premières noces, le 23 septembre 1771, Adélaïde Marie Louise de Gouffier (†1816), et, en secondes noces, le 28 octobre 1816, la princesse Hélène de Bauffremont-Courtenay (1774-1836).

La plus jeune de ses filles, issue du premier mariage, Alexandrine-Françoise-Eugénie-Zéphirine-Olympe (19 décembre 1782 - Paris26 juillet 1828 - Paris), épousa le 27 juin 1803 le Comte d'Empire Aimé Jacques Marie Constant de Moreton de Chabrillan (4 juillet 1780 - Paris17 juillet 1847), militaire français du XIXe siècle, Chambellan de Napoléon Ier, Gentilhomme honoraire de la chambre du roi Charles X.

Ses descendants ont vécu en Lituanie jusqu'en 1945. Chassé par les communistes, le dernier des Choiseul Gouffier viendra mourir en Suisse en 1949.

Le Voyage pittoresque de la Grèce

Choiseul-Gouffier y présente, en plus de monuments peu connus, une Grèce idéalisée, écrasée par la domination ottomane et désirant retrouver sa liberté pour ressusciter. Cette vision romantique de la Grèce moderne est partagée par de nombreux voyageurs du début du XIXe siècle. Comme eux, il se propose d'aller voir sur place pour mieux comprendre les auteurs antiques en ayant leurs textes à la main « pour sentir plus vivement les beautés différentes des tableaux tracés par Homère en voyant les images qu'il avait eues sous les yeux. » Le récit de Choiseul-Gouffier permet de faire connaître des régions jusque-là encore inconnues de la Grèce, comme par exemple les Cyclades. Il avait demandé au peintre qu'il protégeait, Lancelot Théodore Turpin de Crissé, d'illustrer le deuxième volume par la gravure de ses dessins. Au Liban Il a écrit cette Lettre: (Nous Marie Gabriel Florent August Comte De Choiseul Grouffier, Ambassadeur De Sa Majeste Tres Chretienne Pres la Porte Ottomane, Certifions et Attestons a tous qu'il appartiendra que le Barat de la Porte, Obtenu sous le precedent regne pour le S. Elias Ghorayeb etabli a tripoli le livre en sa qualite de Drogman de France, a ete etuellement renouvelle e confirme en tout son contenu pour que le dit Elias Ghorayeb Puisse jouir Pleinement et paisiblement pendant le regne actuel de Sultan Selim, de toutes les immunites, franchises et privileges portes par ledit barat, a l'effet de quoi prions et requerons les Illustres et Magnifiques Pachas, ou autres Officiers, et Commandans pour SA HAUTESSE, qui ont ou auront autorite de continuer a reconnoitre le die Elias Ghorayeb en qualite de Drogman Barataire e de lui accorder a ce titre toute protection en conformite du Barat dont il est porteur. en foi de quoi nous lui avons delivre les presentes, par nous signees, munies du sceau de nos Armes, et contre signees par le Chancelier de cette Ambassade donnees au palais de francse, a pera les constantinople le moi de mil sept cent quatre vingt4.

On trouve parmi ses Mémoires une Dissertation sur Homère, un mémoire sur l'hippodrome d'Olympie, et des Recherches sur l'origine du Bosphore de Thrace.

Il a laissé une précieuse collection d'antiquités, acquise par le musée du Louvre.

Voir aussi

Liens externes

Source partielle

« Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)


Précédé par
Jean Le Rond d'Alembert
Fauteuil 25 de l’Académie française
1783-1803
Suivi par
Jean Étienne Marie Portalis


Précédé par
Charles-Guillaume Étienne
Fauteuil 25 de l’Académie française
1816-1817
Suivi par
Jean-Louis Laya

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Gabriel-Florent-Auguste De Choiseul-Gouffier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-gabriel-florent-auguste de choiseul-gouffier — Pour les articles homonymes, voir Choiseul et Gouffier. Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier est un dip …   Wikipédia en Français

  • Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier — Choiseul Gouffier Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier (27 September 1752, Paris 20 June 1817, Aix la Chapelle) was a member of the Académie Française and the Choiseul Gouffier family, French ambassador to the Ottoman Empire from… …   Wikipedia

  • Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier — Choiseul Gouffier Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier (* 27. September 1752 in Paris; † 20. Juni 1817 in Aachen) war ein französischer Diplomat und Althistoriker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier — Pour les articles homonymes, voir Choiseul et Gouffier. Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier est un diplomate français, né le 27 septembre  …   Wikipédia en Français

  • Marie-Gabriel-Florent-Auguste Choiseul-Gouffier — Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier Pour les articles homonymes, voir Choiseul et Gouffier. Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier est un dip …   Wikipédia en Français

  • Choiseul-Gouffier — Famille de Choiseul Portrait d Étienne François de Choiseul par Carle Van Loo La famille de Choiseul est issue des comtes de Lanques, ayant pour chef Renaud III de Choiseul (1195 1239), comte de Lanques et sire de …   Wikipédia en Français

  • Choiseul-Gouffier Apollo — The Choiseul Gouffier Apollo in the British Museum The Choiseul Gouffier Apollo is a lifesize[1] marble statue formerly in the collection of the comte Marie Gabriel Florent Auguste de Choiseul Gouffier (1752–1817), member of the académie… …   Wikipedia

  • Choiseul (surname) — Choiseul is an illustrious family from Champagne, France, descendents of the comtes of Langres. The family s head was Renaud III de Choiseul, comte de Langres and sire de Choiseul, who in 1182 married Alix de Dreux, daughter of Louis VI of France …   Wikipedia

  • Gouffier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Gouffier est un nom de famille notamment porté par : Artus Gouffier de Boissy (1475 ✝ 1519), 1er duc de Roannais, pair de France, comte d… …   Wikipédia en Français

  • Choiseul — Der Begriff Choiseul bezeichnet eine Gemeinde im französischen Département Haute Marne, siehe Choiseul (Haute Marne) eine Provinz der Salomonen, siehe Choiseul (Provinz) eine Insel der Salomonen, siehe Choiseul (Insel) einen Ort auf St. Lucia,… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.