Mathieu Kerekou


Mathieu Kerekou

Mathieu Kérékou

Mathieu Kérékou
4e et 6e président de la République du Bénin
Mathieu Kérékou 2006Feb10.JPG
Mathieu Kérékou, le 10 février 2006

Actuellement en fonction
Mandats
1er mars 1990 - 4 avril 1991
Depuis le 1er mars 1990
4 avril 1996 - 5 avril 2006
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le 4 avril 1996
Parti politique Parti de la révolution populaire du Bénin
Premier(s) ministre(s) Nicéphore Soglo
Adrien Houngbédji
Prédécesseur lui-même
(président de la République populaire du Bénin)
Successeur Nicéphore Soglo
Yayi Boni
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
Président de la République populaire du Bénin
Mandat
26 octobre 1972 - 1er mars 1990
Président {{{président1}}}
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement {{{gouvernement1}}}
Prédécesseur Justin Ahomadegbé
(président du Conseil présidentiel de la République du Bénin)
Successeur lui-même
(président de la République du Bénin)

Mandat
-
Président {{{président2}}}
Président de la République {{{président de la république2}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}

{{{fonction3}}}
Mandat
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre {{{premier ministre3}}}
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}

{{{fonction4}}}
Mandat
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

{{{fonction5}}}
Mandat
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance Mathieu Kérékou
Naissance 2 septembre 1933
Flag of Benin.svg Kouarfa, (Bénin, ex-Dahomey)
Décès
Nature du décès
Nationalité {{{nationalité}}}
Conjoint(s)
Enfant(s)
Diplômé
Profession
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s) Palais de la Marina
Religion Protestantisme évangélique
Signature

Présidents de la République du Bénin

Mathieu Kérékou (né le 2 septembre 1933 à Kouarfa non loin de Natitingou), est un homme politique béninois. Il est le président de la République populaire du Bénin du 26 octobre 1972 au 1er mars 1990 puis du 4 avril 1996 au 5 avril 2006.

Sommaire

La vie militaire

Après avoir étudié dans des écoles militaires au Mali et au Sénégal, Mathieu Kérékou servit d'abord dans l'armée française puis dans l'armée du Dahomey où il obtint le grade de major. Il prit le pouvoir lors d'un coup d'État le 26 octobre 1972. Il fit mettre en prison les trois précédents présidents. En 1975, ll renomma alors le pays en République populaire du Bénin et mit en place un gouvernement marxiste surveillé par le Conseil national de la révolution (CNR). Il mena une politique de répression contre tous les opposants au régime et surtout contre les intellectuels dont beaucoup durent se réfugier à l'étranger. Il entreprit une vague de nationalisations de banques et de l'industrie pétrolière.

L'homme politique

Il fut chef de l'État béninois du 26 octobre 1972 au 4 avril 1991 (Parti unique d'obédience communiste). Suite aux manifestations populaires liées à la chute du mur de Berlin, Mathieu Kérékou renonce à l'idéologie marxiste-léniniste en 1989. Kérékou est le premier président du continent à ouvrir la voie au multipartisme sous la pression de la rue et des étudiants, après avoir dirigé le pays de manière autoritaire. En 1990 il accepte le principe d'une conférence nationale qui doit doter le pays d'une constitution et sur la tenue d'élections libres. La fin de cette dictature laisse le pays complétement ruiné et les caisses de l'État vides.

Il est battu lors de l'élection présidentielle de 1991 par Nicéphore Soglo. Puis, il revient au pouvoir suite à des élections démocratiques le 4 avril 1996 puis en mars 2001. Ce dernier scrutin a été entâché de fraudes. Il n'a pas pu se représenter à la fin de son mandat en 2006.

Contrairement à d'autres chefs d'État africains, sous la pression des médias, des intellectuels et de l'opinion publique Kérékou n'a pas pu modifier la Constitution qui limite l'âge auquel il est possible d'accéder à la présidence ainsi que de briguer plus de deux mandats. Nicéphore Soglo subit la même contrainte d'âge.

Durant ses deux mandats, le président Kérékou a respecté de manière stricte la séparation des pouvoirs. Ainsi, la liberté de presse sous le général Kérékou a permis au Bénin de se hisser au deuxième rang au niveau africain, et parmi les meilleurs sur le plan mondial[1].

Peu avant le scrutin et après les résultats du premier tour, Kérékou a laissé planer un doute sur sa régularité, non confirmé par les observateurs internationaux, ce qui pourrait laisser suggérer quelques réticences de Kérékou à abandonner le pouvoir. Néanmoins, les élections de mars 2006 se déroulent normalement, et l'élection de Yayi Boni met fin à trente années de pouvoir de Mathieu Kérékou.

Kérékou, sous pression de Guy Penne, conseiller pour l'Afrique du président français François Mitterrand, a été contraint d'accepter la franc-maconnerie au Bénin.[2]

Notes et références

  1. rsf.org
  2. Claude Wauthier, « L’étrange influence des francs-maçons en Afrique francophone », Le Monde diplomatique, septembre 2007

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « Mathieu K%C3%A9r%C3%A9kou ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mathieu Kerekou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mathieu Kérékou — President of Benin In office October 26, 1972 – April 4, 1991 Preceded by Justin Ahomadégbé T …   Wikipedia

  • Mathieu Kérékou — Mathieu Kérékou, le 10 février 2006 Mandats 4e et 6e président de la République du B …   Wikipédia en Français

  • Mathieu Kerekou — Mathieu Kérékou 2006 (Foto: Ricardo Stuckert/ABr) (Ahmed) Mathieu Kérékou [maˈtjø keʀeˈku] (* 2. September 1933 in Kouarfa) war zwischen 1972 und 1991 sowie zwischen 1996 und 2006 Präsident von Benin. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Mathieu Kérékou — 2006 (Foto: Ricardo Stuckert/ABr) (Ahmed) Mathieu Kérékou [maˈtjø keʀeˈku] (* 2. September 1933 in Kouarfa) war zwischen 1972 und 1991 Staatschef der Volksrepublik Benin sowie zwischen 1996 und 2006 Präsident der Republik …   Deutsch Wikipedia

  • Mathieu Kérékou — El presidente Mathieu Kérékou en 2006. Presidente de la República Popular de Benín 26 de octubre de 1972 –  …   Wikipedia Español

  • Kérékou — Mathieu Kérékou 2006 (Foto: Ricardo Stuckert/ABr) (Ahmed) Mathieu Kérékou [maˈtjø keʀeˈku] (* 2. September 1933 in Kouarfa) war zwischen 1972 und 1991 sowie zwischen 1996 und 2006 Präsident von Benin. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Mathieu — may refer to: In places: Mathieu, Calvados, a commune of the Calvados département in France In mathematics: Claude Louis Mathieu (1783–1875), French mathematician and astronomer Émile Léonard Mathieu (1835–1890), French mathematician Mathieu… …   Wikipedia

  • Kérékou —   [kere ku], Ahmed, vor seinem Übertritt zum Islam (1980) Mathieu Kérékou, Politiker in Benin, * Natitingou 2. 9. 1933; stieg in der französischen Kolonialarmee zum Offizier auf; beteiligte sich nach der Unabhängigkeit Dahomeys 1967/68 an… …   Universal-Lexikon

  • Kérékou — (Mathieu) (né en 1933) général et homme politique béninois. Porté au pouvoir (1972) par un coup d état militaire, il se réclama du marxisme. élu président de la Rép. en 1980, réélu en 1984 et en 1989, il renonça alors au marxisme. En 1991, il… …   Encyclopédie Universelle

  • Kerekou, Mathieu — (1933– )    Born in northwest Benin (formerly the French colony of Dahomey), Africa, Kerekou became president of Dahomey and oversaw its transformation into the avowedly Marxist–Leninist People’s Republic of Benin. Kerekou had joined the French… …   Historical dictionary of Marxism


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.