Matran


Matran
Matran
Une vue d'ensemble de la commune serait la bienvenue
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Fribourg
District Sarine[1]
Langue Français
N° OFS 2208
Géographie
Superficie 2,86 km²[2]
Altitude maximale 681 m
Altitude moyenne 623 m
Altitude minimale 574 m
Coordonnées 46° 47′ 08″ N 7° 05′ 42″ E / 46.785554, 7.09500446° 47′ 08″ N 7° 05′ 42″ E / 46.785554, 7.095004 
Démographie
Population 1 581 (31 décembre 2009)[3]
Densité 552,8 hab./km²
Gentilé Matranais
Localisation

Localisation de la commune en Suisse.

Matran est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Sarine.

Sommaire

Géographie

Matran se situe à sept kilomètres de Fribourg, à une altitude de 612 mètres. Selon l'Office fédéral de la statistique, Matran mesure 286 ha[2]. 29,4% de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 50,9% à des surfaces agricoles, 19,0% à des surfaces boisées et 0,7% à des surfaces improductives[2].

Matran est limitrophe de Corminboeuf, Villars-sur-Glâne, Hauterive, Neyruz et Avry. Elle fait partie du périmètre de l'agglo fribourg - freiburg.

Histoire

La commune de Matran, dont l'histoire se confond avec celle de la paroisse, est parmi les plus anciennes du canton[réf. nécessaire]. Aucun document ne permet de fixer de façon précise l'origine de la localité désignée en 1138 sous le nom de Martrans en Nuithonie. La paroisse fut fondée au Xe siècle par les rois de Bourgogne, propriétaires du territoire. L'église, autour de laquelle se développa le village, fut longtemps desservie par les moines de Payerne qui lui donnèrent comme patron saint Julien, officier martyr en Gaule sous la 3e persécution. Un prêtre, Dom Borcardus, y exerçait le ministère en 1148. Le nom définitif de Matran apparaît dès 1578.

La paroisse comprenait, outre les villages de Matran et d'Avry qui la composent aujourd'hui, le village de Posieux, détaché en 1590, et celui de Neyruz, érigé en paroisse en 1844.

Le territoire de Matran faisait partie des anciennes terres, noyau du canton, et fournissait à la ville en cas de conflit un contingent de cent soldats marchant sous la bannière de saint Julien. Sans doute, avant de regagner leurs foyers, ces guerriers allaient-ils se désaltérer à l'auberge communale qui existait déjà au XVIe siècle, puisqu'en 1553 le cabaretier fut condamné à la prison pour un méfait passé dans son établissement.

Les enfants de Matran fréquentaient, en 1820 déjà, une école de qualité puisqu'elle avait reçu, grâce au savoir-faire du régent Macheret, une patente d'école modèle. Cette patente fut toutefois retirée en 1822.

Le bureau de poste de Matran s'ouvrit en 1848. Il desservait, outre Matran, les hameaux ou localités de la Glâne, Villars-sur-Glâne, Cormanon, Avry-sur-Matran et Rosé. Le premier buraliste, Joseph Savarioud, ne ployait cependant pas sous le poids de la correspondance.

Avec l'implantation d'usines, le tracement de nouvelles routes, de nombreuses constructions familiales, la physionomie du village s'est peu à peu modifiée comme la structure de la population. De rurale qu'elle était exclusivement autrefois, celle-ci comporte maintenant des ouvriers, des employés, des commerçants, des industriels, des religieux, des étudiants.

Armoiries

Les armoiries de la commune portent: « D'azur au lion d'or, tenant une corne d'abondance de gueule remplie de roses du même, feuillées de sinople ». Ce sont les armoiries d'une ancienne famille patricienne, d'Odet, aujourd'hui éteinte, dont la dernière descendante, Catherine, repose au cimetière de Matran depuis 1908.

Démographie

Selon l'Office fédéral de la statistique, Matran possède 1 581 habitants en 2009[3]. Sa densité de population atteint 552,8 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Matran entre 1850 et 2008[4] :

Références

  1. [xls] Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 sur Office fédéral de la statistique. Consulté le 13/01/2009
  2. a, b et c Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 23 septembre 2010
  3. a et b Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 1er septembre 2010
  4. [zip] Evolution de la population des communes 1850-2000 sur Office fédéral de la statistique. Consulté le 13/01/2009

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Matran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Matran — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Matran — Country Switzerland Canton Fribourg District Sarine Coordinates …   Wikipedia

  • Matran — Escudo …   Wikipedia Español

  • Matran — Original name in latin Matran Name in other language State code CH Continent/City Europe/Zurich longitude 46.78593 latitude 7.09768 altitude 597 Population 0 Date 2013 05 04 …   Cities with a population over 1000 database

  • MATRAN — Taç giymiş piskopos …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Matran family of Shamizdin — See also: Christianity in Nochiya and Nochiya Tribe Since... 1663 Matran is an Assyrian word for Metropolitan or Archbishop. The Metropolitans of Shamizdin based at the Mar Ishu Monastery in the area of Nochiya in south east Turkey, have… …   Wikipedia

  • Avry-sur-Matran — FR dient als Kürzel für den Schweizer Kanton Freiburg und wird verwendet, um Verwechslungen mit anderen Einträgen des Namens Avry zu vermeiden. Avry …   Deutsch Wikipedia

  • Avry ob Matran — FR dient als Kürzel für den Schweizer Kanton Freiburg und wird verwendet, um Verwechslungen mit anderen Einträgen des Namens Avry zu vermeiden. Avry …   Deutsch Wikipedia

  • Wiler bei Matran — Villars sur Glâne Basisdaten Kanton: Freiburg Bezirk: Saane/Sarine …   Deutsch Wikipedia

  • Avry — Avry, vue du quartier de Rosé Administration Pays Suisse …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.