Maximilien Melleville


Maximilien Melleville

Maximilien Melleville[1], né à Laon en 1807, décédé à Paris en 1872, repose à Laon.

Melleville fit ses études au collège de Laon, et, dès sa plus tendre jeunesse, ses goûts et ses aptitudes le portèrent sur l’étude de l’histoire de son pays. Ses profondes connaissances en archéologie, minéralogie et géologie, le firent bientôt remarquer, et, depuis 1842, il est le créateur de la Société académique de Laon, ancêtre de la Société historique de Haute-Picardie.

Il avait réuni de nombreux documents pour publier une nouvelle édition de l’Histoire de Laon, de rares collections de silex, des fossiles, etc. Toutes ces richesses, jusqu’à sa correspondance, qu’il avait destinée à sa ville natale, furent vendues, assure-t-on, pour la somme de 2.100 francs.

On a de lui :

  • Histoire de la Ville de Laon, 2 vol. in-8.
  • Histoire de la Ville et des Sires de Coucy, 1 v. in-8.
  • Histoire de la Ville de Chauny, un vol. in-8. 1851 - archive de l'université d'Oxford - numérisé par Google Books en accès libre et complet [1] .

Melleville s'intéressa aussi à la géologie du Bassin parisien. On lui doit une théorie géologique audacieuse développée en janvier 1843 dans De la théorie des puits naturels[2]. Il imagine que des puits naturels permettent le jaillissement de sources qui apportent des matières venues des profondeurs (calcaire, sable). Cette théorie fera autorité pendant une centaine d'années.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maximilien Melleville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Augustin Melleville — Maximilien Melleville Maximilien Melleville[1], né à Laon en 1807, décédé à Paris en 1872, repose à Laon. Melleville fit ses études au collège de Laon, et, dès sa plus tendre jeunesse, ses goûts et ses aptitudes le portèrent sur l’étude de… …   Wikipédia en Français

  • Benjamin de Brichanteau — Tombeau de marbre noir en forme de socle, sur lequel est couchée la statue d un prélat : Benjamin de Brichanteau Benjamin de Brichanteau, né le 10 septembre 1585 et mort le 14 juillet 1619 à Paris. Il est inhumé dans la crypte de l’abbaye de …   Wikipédia en Français

  • Royaucourt-et-Chailvet — 49° 30′ 43″ N 3° 32′ 05″ E / 49.5119444444, 3.53472222222 …   Wikipédia en Français

  • Philibert de Brichanteau — Philibert ou Philbert de Brichanteau est né le 25 juillet 1588 à Paris et mort le 22 décembre 1652 à Paris[1]. Philibert de Brichanteau, reçu chevalier de Malte l an 1594 puis abbé de Saint Vincent de Laon en 1607, succède à… …   Wikipédia en Français

  • Gaucher V de Châtillon — Pour les articles homonymes, voir Gautier V. Gaucher V de Châtillon …   Wikipédia en Français

  • Royaucourt-et-chailvet — Administration Pays France Région Picardie Département Aisne Arrondissement Laon Canton …   Wikipédia en Français

  • Gabriel Marie Théodore Joseph de Hédouville — Pour les articles homonymes, voir Hédouville. Gabriel de Hédouville Gabriel Marie Théodore Joseph de Hédouville …   Wikipédia en Français

  • Ribemont — Pour les articles homonymes, voir Ribemont (homonymie). 49° 47′ 47″ N 3° 27′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Antiquite de l'Aisne — Histoire du département de l Aisne durant l Antiquité L’Aisne fut l’un des quatre vingt trois départements créés en 1790. Il fut constitué de territoires issus de l’Île de France (Laonnois, Soissonnais, Noyonnais, Valois) et de la Picardie… …   Wikipédia en Français

  • Antiquité De L'Aisne — Histoire du département de l Aisne durant l Antiquité L’Aisne fut l’un des quatre vingt trois départements créés en 1790. Il fut constitué de territoires issus de l’Île de France (Laonnois, Soissonnais, Noyonnais, Valois) et de la Picardie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.