Memorial de Yad Vashem


Memorial de Yad Vashem

Mémorial de Yad Vashem

Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposée au Camp de concentration Nazi de Dachau

Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été établi en 1953 par la Loi du mémorial votée par le parlement israélien, la Knesset.

« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés », Isaïe 56, 5.

Sommaire

Organisation du mémorial

chambre de la mémoire

Ce mémorial consiste en plusieurs lieux :

  • une chambre de la mémoire ;
  • un musée historique ;
  • une galerie d'art ;
  • des archives ;
  • la « Vallée des communautés détruites », ;
  • la salle des noms ;
  • le mémorial des enfants ;
  • et un centre éducatif. L'École internationale d'études de la Shoah[1] a intégré un bâtiment neuf où il y a plus de 17 salles de classes, un centre multimédia, un espace d'exposition. Lors des 6e rencontres Internationales d'études de la Shoah plus de 700 éducateurs de 52 pays se sont rassemblés pour confronter leurs expériences lors d'ateliers et rencontres avec des survivants, dont Batsheva Dagan survivante de Ravensbrück et d'Auschwitz[2].

Le bâtiment des Justes

Entrée du nouveau bâtiment triangulaire inauguré en 2005
Interieur du nouveau bâtiment triangulaire inauguré en 2005
Wagon de la Deutsche Reichsbahn exposé à Yad Vashem
Le hall des noms

En mars 2005, un nouveau bâtiment a été inauguré en présence de plusieurs chefs d'État et de gouvernement.

Des personnes qui ne sont pas de confession juive sont également honorées à Yad Vashem : les « Justes parmi les nations ». Ils ont sauvé des Juifs pendant la guerre, souvent au risque de leur vie.

Tout un village français, Le Chambon-sur-Lignon, est honoré par un jardin et une stèle. Ses habitants avaient fait de leur village un refuge pour les Juifs fuyant les Nazis[3].

Yad Vashem condamne publiquement l'attitude de Pie XII pendant la Shoah[4].

Le Service autrichien de la Mémoire soutient le Mémorial de Yad Vashem en y envoyant ses collaborateurs.

Parmi les 20 000 personnes honorées comme « Juste parmi les nations » :

Voir également la Catégorie:Juste parmi les nations

Autour de Yad Vashem

Yad Vashem avait choisi, pour clore son circuit sur les camps de concentration, le «Kaddish» qui termine Le Dernier des Justes d'André Schwarz-Bart : (« Et loué. Auschwitz. Soit. Majdanek. L’Eternel. Treblinka. Et loué. Buchenwald. Soit. Mauthausen. L’Eternel. Belzec. Et loué. Sobibor. Soit. Chelmno. L’Eternel. Ponary. Et loué. Theresienstadt. Soit. Varsovie. L’Eternel. Vilno. Et loué. Skaryzko. Soit. Bergen-Belsen. L’Eternel. Janow. Et loué. Dora. Soit. Neuengamme. L’Eternel. Pustkow. Et loué… » Ce « Kaddish » est aujourd'hui inscrit en lettres géantes sur un mur du nouveau musée inauguré en 2005[5].

Notes et références

  1. The International School for Holocaust Studies
  2. Batsheva Dagan sur Jewishtraces.org.
  3. Pour une description de la vie au Chambon-sur-Lignon durant la Deuxième Guerre mondiale : L'Auberge des musiciens, de Léon Poliakov (repris dans ses Mémoires).
  4. Article du Boston College Center for Christian-Jewish Learning au sujet de Pie XII et le Yad Vashem. Article du Tiraspol Times présentant le rôle du futur pape Jean XXIII en faveur des Juifs de Transnistrie.
  5. Francine Kaufmann, André Schwarz-Bart, le Juif de nulle part, L’Arche, no 583, décembre 2006, p. 84-89, disponible sur [1]

Annexes

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • Portail d’Israël Portail d’Israël
Ce document provient de « M%C3%A9morial de Yad Vashem ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Memorial de Yad Vashem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mémorial De Yad Vashem — Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposée au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives d …   Wikipédia en Français

  • Mémorial de yad vashem — Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposée au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives d …   Wikipédia en Français

  • Mémorial de Yad Vashem — Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposée au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par… …   Wikipédia en Français

  • Yad Vashem — Mémorial de Yad Vashem Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposée au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives d …   Wikipédia en Français

  • Yad Vashem — ( he. יד ושם also spelled Yad VaShem; Holocaust Martyrs and Heroes Remembrance Authority ) is Israel s official memorial to the Jewish victims of the Holocaust established in 1953 through the Yad Vashem Law passed by the Knesset, Israel s… …   Wikipedia

  • Yad Vashem — Museo Yad Vashem, en memoria del holocausto, en Jerusalén. Yad Vashem (del hebreo יָד וָשֵׁם, «monumento y nombre»; apócope de su nombre completo, («Yad Vashem», el Ente para el Recuerdo de los Mártires y Héroes del Holocausto»), es la… …   Wikipedia Español

  • Yad Vashem —    The Holocaust Martyrs’ and Heroes’ Remembrance Authority, Israel’s national institution of Holocaust commemoration, is located in Jerusalem. Yad Vashem was established by an act of the Knesset (parliament) on 18 May 1953. Yad Vashem was… …   Historical dictionary of the Holocaust

  • Yad Vashem — (Holocaust Martyrs and Heroes Remembrance Authority)    The official Israeli authority to commemorate the heroes and martyrs who died in the Holocaust. The name, meaning monument and memorial, is derived from the Bible. The authority was created… …   Historical Dictionary of Israel

  • Yad Vashem — /yahd vah shem /, Hebrew. 1. the official authority in Israel for the commemoration of the Holocaust and its victims. 2. the memorial shrine administered by this authority. Also, Yad va Shem. * * * …   Universalium

  • Yad Vashem — /yahd vah shem /, Hebrew. 1. the official authority in Israel for the commemoration of the Holocaust and its victims. 2. the memorial shrine administered by this authority. Also, Yad va Shem …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.