Millepertuis


Millepertuis
Aide à la lecture d'une taxobox Millepertuis
 Millepertuis perforé
Millepertuis perforé
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Theales
Famille Clusiaceae
Genre
Hypericum
L., 1753
Classification APG III
Ordre Malpighiales
Famille Hypericaceae

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les millepertuis forment le genre Hypericum, composé d'environ 400 espèces réparties dans le monde entier, sauf dans les déserts et les régions arctiques. Sous les tropiques, on ne rencontre cependant des millepertuis qu'en montagne.

Les millepertuis sont rattachés à la famille des Hypéricacées selon la classification phylogénétique ou à celle des Clusiacées selon la classification classique.

Le nom de millepertuis signifie mille trous. Il est dû à l'espèce commune européenne Hypericum perforatum qui possède de petites glandes translucides. En observant les feuilles par transparence, ces glandes donnent l'impression d'une multitude de minuscules perforations.

Sommaire

Description

Les millepertuis sont le plus souvent des plantes herbacées, annuelles ou vivaces. Ce sont aussi parfois des arbustes ou même des petits arbres (Hypericum lanceolatum) pouvant atteindre une dizaine de mètres de hauteur.

Les feuilles sont simples, opposées, de forme ovale à lancéolée. Les fleurs, d'un jaune plus ou moins vif, possèdent cinq pétales (rarement quatre) et de nombreuses étamines. Les fruits sont généralement des capsules sèches qui éclatent à maturité en libérant un grand nombre de très petites graines, mais il existe des espèces à fruits charnus (Hypericum androsaemum).

Usages

cultivar Hidcote

De nombreuses variétés et cultivars ont été développés en horticulture comme Hypericum x moserianum (H. calycinum x H. patulum) ou comme Hypericum calycinum 'Hidcote'.

En raison de ses interactions pharmacologiques (inducteur enzymatique), le millepertuis ne doit pas être utilisé lors d'un traitement contraceptif oral (baisse de l'efficacité) ni lors de la prise de certains traitements utilisés contre le VIH (inhibiteurs de protéase)[1].En général, trés peu de contre-indications.

Utilisation médicinale

Article détaillé : Millepertuis perforé

Les extraits et préparations phytothérapiques connus et commercialisés sous le nom de « millepertuis », utilisés dans le traitement de dépressions légères à modérées et de troubles de l'humeur, sont tirés exclusivement de l'espèce Hypericum perforatum. Quelques autres représentants du genre Hypericum peuvent localement être employés dans le domaine de la santé mais la plupart des espèces de millepertuis ne connaissent aucun usage médical.

Le millepertuis perforé (Hypericum perforatum) est utilisé en médecine depuis plus de 2400 ans, notamment sous la forme d'huile rouge. La préparation consiste en la macération des sommités florales récoltées durant l'été dans de l'huile d'olive. Il suffit de laisser la bouteille au soleil durant 3 semaines le temps que l'huile se colore. Cette coloration est due à l'hypéricine, pigment rouge aux propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antalgiques. Ses vertus et sa grande efficacité sont reconnues. Son action photosensibilisante ne permet malheureusement pas son application avant une exposition de la partie traitée au soleil.

Espèces

Selon ITIS

  • Hypericum acutifolium Ell.
  • Hypericum adpressum Raf. ex W. Bart.
  • Hypericum anagalloides Cham. & Schlecht.
  • Hypericum androsaemum L. - millepertuis androsème
  • Hypericum ascyron L.
  • Hypericum boreale (Britt.) Bickn.
  • Hypericum brachyphyllum (Spach) Steud.
  • Hypericum buckleii M.A. Curtis
  • Hypericum buckleyi M. A. Curt.
  • Hypericum calycinum L. - millepertuis à grandes fleurs
  • Hypericum canadense L.
  • Hypericum canariense L.
  • Hypericum chapmanii P. Adams
  • Hypericum cistifolium Lam.
  • Hypericum concinnum Benth.
  • Hypericum crux-andreae (L.) Crantz
  • Hypericum cumulicola (Small) P. Adams
  • Hypericum densiflorum Pursh
  • Hypericum denticulatum Walt.
  • Hypericum diosmoides Griseb.
  • Hypericum dissimulatum Bickn.
  • Hypericum dolabriforme Vent.
  • Hypericum drummondii (Grev. & Hook.) Torr. & Gray
  • Hypericum edisonianum (Small) P. Adams & Robson
  • Hypericum ellipticum Hook.
  • Hypericum exile P. Adams
  • Hypericum fasciculatum Lam.
  • Hypericum formosum H.B.K.
  • Hypericum frondosum Michx.
  • Hypericum galioides Lam.
  • Hypericum gentianoides (L.) B.S.P.
  • Hypericum gramineum G. Forst.
  • Hypericum graveolens Buckl.
  • Hypericum gymnanthum Engelm. & Gray
  • Hypericum harperi R. Keller
  • Hypericum humifusum L. - Millepertuis couché
  • Hypericum hypericoides (L.) Crantz
  • Hypericum kalmianum L.
  • Hypericum lissophloeus P. Adams
  • Hypericum lloydii (Svens.) P. Adams
  • Hypericum lobocarpum Gattinger
  • Hypericum majus (Gray) Britt.
  • Hypericum microsepalum (Torr. & Gray) Gray ex S. Wats.
  • Hypericum mitchellianum Rydb.
  • Hypericum moseranum André
  • Hypericum X moserianum Luquet ex André
  • Hypericum mutilum L.
  • Hypericum myrtifolium Lam.
  • Hypericum nitidum Lam.
  • Hypericum nudiflorum Michx. ex Willd.
  • Hypericum parvulum Greene
  • Hypericum pauciflorum Kunth
  • Hypericum perforatum L. - millepertuis perforé
  • Hypericum prolificum L.
  • Hypericum pseudomaculatum Bush
  • Hypericum punctatum Lam.
  • Hypericum reductum (Svens.) P. Adams
  • Hypericum scouleri Hook.
  • Hypericum setosum L.
  • Hypericum sphaerocarpum Michx.
  • Hypericum suffruticosum P. Adams & Robson
  • Hypericum tetrapetalum Lam.

Autres espèces

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Millepertuis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MILLEPERTUIS — Simple magique célèbre pendant tout le Moyen Âge sous le nom de Fuga daemonum , le millepertuis (Hypericum perforatum L.), cueilli au matin de la Saint Jean, au plus fort des influences solaires, était censé chasser l’Esprit des ténèbres et… …   Encyclopédie Universelle

  • millepertuis — Millepertuis, Une herbe qu on appelle ainsi, Corion, Hypericum …   Thresor de la langue françoyse

  • millepertuis — nm. milpartywè (Saxel), trinstolin (Beaufort) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Millepertuis Perforé — Millepertuis perforé …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis officinal — Millepertuis perforé Millepertuis perforé …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis perfore — Millepertuis perforé Millepertuis perforé …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis Des Montagnes — Millepertuis des montagnes …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis a grandes fleurs — Millepertuis à grandes fleurs Millepertuis à grandes fleurs …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis À Grandes Fleurs — Millepertuis à grandes fleurs …   Wikipédia en Français

  • Millepertuis Des Marais — Millepertuis des marais …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.