Minimum de Maunder


Minimum de Maunder
Le minimum de Maunder correspond à un déficit marqué du nombre de taches solaires entre 1645 et 1715. Un siècle après le minimum de Maunder eut lieu le minimum de Dalton. Indépendamment de ces périodes de minimum apparaît très clairement une modulation du nombre de taches solaires, suivant le cycle solaire d'environ 11 ans.
Activité solaire depuis l'an 900, mesurée par la variation de quantité de carbone 14 par rapport à l'actuelle, dans le bois. Plus l'activité solaire est importante, moins il y a de carbone 14 produit dans l'atmosphère et le bois, car les vents solaires dévient les rayons cosmiques à l'origine du carbone 14.

En astronomie, le minimum de Maunder correspond à une époque, approximativement située entre 1645 et 1715 durant laquelle le nombre de taches solaires, et donc le champ magnétique du Soleil et toutes les formes d'activité qui en découlent, était significativement plus faible qu'aujourd'hui. Le nom de minimum de Maunder est donné en l'honneur d'E. W. Maunder qui a fait état de ce phénomène en 1890[1]. Maunder ne saurait cependant être considéré comme le découvreur de ce phénomène, puisque dans son annonce, il mentionne explicitement qu'il se base sur les recherches de F. W. G. Spörer publiées en langue allemande et française en 1887 et 1889[2].

Cette époque correspond au cœur d'une période où le climat terrestre était assez froid, du moins en Europe et en Amérique du Nord, appelée petit âge glaciaire. Elle suggère que le climat terrestre est au moins partiellement dépendant de l'activité magnétique du Soleil. Deux hypothèses sont invoquées, à savoir la variation du rayonnement solaire et la modulation du flux des rayons cosmiques par le vent solaire.

Article détaillé : Météorologie de l'espace.

Dans la première partie du XIXe siècle eut lieu une autre période, moins marquée, de diminution du nombre des taches solaires observées. Cette période est appelée minimum de Dalton. Antérieurement à l'ère télescopique et l'observation systématique des taches solaires, il semble y avoir eu, entre 1420 et 1570 une autre période de faible activité solaire, appelée minimum de Spörer. Ce minimum est indirectement déduit de l'étude de rapports isotopiques de divers éléments chimiques qui semblent directement corrélés avec l'activité solaire.

Voir aussi

Notes

  1. (en) E. W. Maunder, Professor Spoerer's Researches on Sun-spots, Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, 50, 250-251 (1890).
  2. (de) F. W. G. Spörer, Astron. Ges. Vierteljahrsschr. Lpz, 22, 323 (1887) ; (fr) F. W. G. Spörer, Sur les différences que présentent l'hémisphère nord et l'hémisphère sud du Soleil, Bulletin Astronomique, 6, 60-63 (février 1889) Voir en ligne.

Référence


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Minimum de Maunder de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maunder Minimum — The Maunder minimum in a 400 year history of sunspot numbers The Maunder Minimum (also known as the prolonged sunspot minimum) is the name used for the period roughly spanning 1645 to 1715 when sunspots became exceedingly rare, as noted by solar… …   Wikipedia

  • Minimum de Spörer — Le minimum de Spörer décrit une période de faible activité solaire qui s est étalé des années 1420 aux années 1570[1]. Il s est produit avant que les taches solaires aient été découvertes. Le phénomène climatique Il a été découvert… …   Wikipédia en Français

  • Minimum de Dalton — Le minimum de Dalton a eu lieu au début du XIXe siècle. Indépendamment des périodes de minimum apparaît très clairement une modulation du nombre de taches solaires, suivant le cycle solaire d environ 11 ans Le minimum de Dalton est une… …   Wikipédia en Français

  • Maunder — can mean To talk incoherently or aimlessly , or can refer to: People Edward Walter Maunder, English astronomer J. H. Maunder, English composer W. F. Maunder, statistician Events Maunder Minimum, period c. AD 1645–1715, when sunspots became… …   Wikipedia

  • Maunder Minimum — Das Maundersche Minimum zwischen 1645 und 1715. Angabe der Häufigkeit als Sonnenflecken Relativzahl seit 1610 …   Deutsch Wikipedia

  • Maunder , Edward Walter — (1851–1928) British astronomer Maunder, who was born in London, took some courses at King s College there but did not obtain a degree. After working briefly in a bank he became photographic and spectroscopic assistant at the Royal Observatory,… …   Scientists

  • Maunder Minimum — …   Википедия

  • Maunder minimum — noun a) The period between 1645 and 1715 marked by records and other indications of very low levels of sunspot activity of Earths sun, corresponding to a period of global cooling. b) A similar period observed on another star …   Wiktionary

  • Maunder Minimum — noun The period between 1645 and 1715 marked by records and other indications of very low levels of sunspot activity of Earths sun, corresponding to a period of global cooling …   Wiktionary

  • Maunder Minimum —    A period of very low solar activity, from the years 1645 through 1715 …   The writer's dictionary of science fiction, fantasy, horror and mythology


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.