Montgenevre


Montgenevre

Montgenèvre

Montgenèvre

Blason Montgenèvre.svg

Carte de localisation de Montgenèvre
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Briançon
Canton Briançon-Nord
Code Insee 05085
Code postal 05100
Maire
Mandat en cours
M. Guy Hermitte
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Briançonnais
Latitude
Longitude
44° 55′ 54″ Nord
       6° 43′ 19″ Est
/ 44.9316666667, 6.72194444444
Altitude 1 360 m (mini) – 3 124 m (maxi)
Superficie 40,07 km²
Population sans
doubles comptes
471 hab.
(2006)
Densité 12 hab./km²
Montgenèvre
Logo Montgenèvre.jpg
Vue aérienne de la station.
Administration
Pays
Localité Montgenèvre
Site Internet www.montgenevre.com
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 54″ Nord
       6° 43′ 19″ Est
/ 44.9316666667, 6.72194444444
44° 55′ 54″ N 6° 43′ 19″ E / 44.9316666667, 6.72194444444
Massif
Altitude 1850 m
Altitude maximum 2500
Altitude minimum 1250-1850
Ski alpin
Lié à[1] Névache
Val-des-Prés
Domaine skiable La voie lactée
Nombre de remontées :

 Téléphériques
 Funitels et funiculaires
 Télécabines
 Télésièges
 Téléskis

27

0
0
2
11
14

Débit (personnes/heure) -
Nombre de pistes[2] :

     Noires     Rouges     Bleues     Vertes

57

11
20
17
8

Total des pistes (km) 65
Snowboarding pictogram.svg Installations
Nouvelles glisses[3]
2
Ski de fond
Nombre de pistes :

     Noires     Rouges     Bleues     Vertes

26

3
15
4
4

Total des pistes (km) 77
Neige artificielle
Canons
Superficie (km)

Montgenèvre (en italien : Monginevro) est une commune française, située dans la vallée de la Clarée département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Sommaire

Géographie

Montgenèvre est située à la frontière France-Italie à 1 860 mètres d'altitude. La Durance y prend sa source sur les pentes du sommet des Anges.

Une station de ski dont le domaine skiable est relié avec le domaine de la Voie Lactée qui comprend 400 km de pistes occupe son territoire.

Histoire

Quelques dates :

  • 58 avant Jésus Christ : Jules César passe le Montgenèvre
  • 1155 : le pays est rattaché au Dauphiné
  • 1343 : Le dauphin Humbert II octroie une charte aux habitants des vallées alentour, formant ainsi les Escartons
  • 1706 : Le village est incendié par les troupes du Duc de Savoie
  • 12 avril 1804 : Inauguration de l’Obélisque en pierre de taille par Napoléon Bonaparte, « consul à vie ».
  • 1907 : 1er concours International de ski
  • 1940-1942 : Occupation italienne
  • 1942-1945 : Occupation allemande
  • Août 1944 : Exil de la population en Italie

Montgenèvre est la doyenne des stations de ski françaises. La station a fêté son centenaire au cours de l'hiver 2007. En effet, Montgenèvre est officiellement devenu une station dédiée au ski le 11 février 1907 avec l’organisation de la première compétition internationale — un concours de saut — par le club Alpin français, en présence de plus de 3 000 spectateurs dont les délégations italienne, suisse, autrichienne, suédoise et norvégienne.

Les fortifications

Montgenèvre, grâce à son passé est dominé par les fortifications. De par sa position géographique, à la frontière italienne, Montgenèvre a été le témoin des conflits passés. Ainsi, pour se défendre et observer, différentes fortifications ont été construites sur le domaine de Montgenèvre.

  • La plus remarquable d’entre elles est sans aucun doute le Fort du Chaberton, également nommé le fort des Nuages.

Culminant à 3135 mètres d’altitude, avec un versant français et un versant italien, il est un des plus hauts d’Europe. Construit entre 1900 et 1914, le sommet a dû être miné pour l’araser et ainsi abaisser sa hauteur de 6 mètres. Il n’a fallu pas moins de 300 ouvriers civils et sapeurs mineurs pour construire cette prouesse technique et humaine, constituée de 8 tourelles. Celles-ci forment la partie visible de l’édifice, dont l’ensemble est principalement souterrain. Le 10 juin 1940, Mussolini déclare la guerre à la France et le 21 juin, les Français, situés dans les forts alentours bombardent le Chaberton et ses 320 hommes. Il faudra seulement 57 obus pour museler le fort des nuages. En 1957, le fort est désarmé. Aujourd’hui, il est un but de randonnées, d’où il est encore possible d’observer quelques vestiges.

  • Le Fort des Gondrans, construit à partir du XIXe siècle, est un ensemble de batteries et de blockhaus, voués à défendre les hauteurs de Briançon depuis le Col des Anges.
  • Le Fort du Janus fut bâti entre 1886 et 1903, sur le sommet du même nom. Un ouvrage souterrain long de 900 mètres qui prolonge la ligne Maginot, fut ajouté entre 1931 et 1937. Il appartient désormais à la Commune de Montgenèvre.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1907 1911 Pierre Merle
1912 1913 François Balcet
1914 1928 Emile Merle
1929 1945 François Auguste Merle
1946 1951 Pierre-Georges Cazeaux
1952 1953 Jean-Marie Juvenal
1954 1964 Roger Joisson
1965 1969 Paulin Balcet
1969 1981 Jean-Michel Hurth
1981 1983 Christian Taque
1983 1995 Gilbert Pavesi
1995 1998 Jean-Pierre Casses
mars 1998 mars 2001 Murielle Jourdain
mars 2001 en cours (2008) Guy Hermitte[4] UMP

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[5])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
246 264 338 459 519 497 471
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

L'obélisque de Montgenèvre
Don de Napoléon Ier

- Église St Maurice Détruite lors de l’incendie provoqué par les troupes du Duc de Savoie, puis reconstruite au XVIIIe siècle, son architecture est d’influence typiquement italienne. Le clocher est caractéristique avec son fanal, copie exacte de la lampe à huile accrochée à la potence d'origine, qui dirigeait les voyageurs égarés dans le brouillard ou la tempête de neige. Pour l’anecdote, il abrite depuis 2006 une webcam interactive qui permet aux internautes du monde entier d’admirer Montgenèvre et ses alentours. A noter : la restauration de la dernière tranche des fresques datant du XIXe siècle est terminée depuis décembre 2005. L’église a également été rénovée en 2006.

- L'Obélisque Napoléon Érigé au bout du village à la limite de la France et de l'Italie pour célébrer la fin de la construction de la route de Montgenèvre, élevé à la gloire de Napoléon 1er, l’Obélisque fut inauguré le 12 avril 1804.

- Chapelle Notre dame des Sept douleurs Restaurée et repeinte en 1996, elle laisse apparaître une pierre gravée datant de 1780. La coquille St Jacques peinte au-dessus de l’entrée rend hommage à St Jacques pour son périple jusqu’à Compostelle (Montgenèvre se trouvant sur l’itinéraire de son pèlerinage). La croix de la chapelle a été restaurée en 2006. Autres chapelles récemment restaurées : Chapelle Sainte Anne à l’entrée du village, côté Italie et St Roch, le long de l’ancienne « voie romaine ».

- De nombreux cadrans solaires peuvent être admirés à Val des Prés et aux Alberts dont un du célèbre peintre piémontais Giovanni Francesco Zarbula du XIXe siècle (Le Serre).

Val des Prés accueille de nombreuses chapelles et églises qui sont, pour la plupart, restaurées ou en cours de restauration (voir le site www.valdespres.fr/patrimoine religieux) : l 'église St Antoine (Les Alberts), l’église Notre Dame de l’Annonciation (La Vachette), la chapelle dite « Prat » (La Vachette), la chapelle sainte Elizabeth (Rosier), la chapelle Notre Dame du Rosier (Rosier), la chapelle sainte Luce (Pra Premier), la chapelle St Jean-Baptiste (Pra Premier), la chapelle St Hippolyte (La Draye)…

- L'église St Claude située au hameau du Serre est la plus importante. Cette magnifique église date du XVIe et XVIIIe siècle. De nombreux travaux ont été réalisés depuis le XIXe siècle. Le 6 février 1470, les habitants de Val des Prés demandent au prince Jean, archevêque d’Embrun, d’ériger la chapelle Saint Claude en église paroissiale. Depuis, la fête patronale est le 6 juin. L’église de style baroque piémontais est classée monument historique depuis novembre 1989. Elle est caractérisée par son porche unique dans la vallée. De nombreux décors intérieurs (tableaux, retables…) de style baroque enrichissent l’ensemble. Les décors intérieurs sont en cours de restauration

Personnalités liées à la commune

Compléments

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. Localités comptant pour le domaine skiable.
  2. Données indicatives pour la saison
  3. snowpark, boardercross, half-pipe
  4. Site de la préfecture des Hautes-Alpes, consulté le 9 mai 2008 (fichier au format Excel)
  5. Montgenèvre sur le site de l'Insee
  • Portail des Hautes-Alpes Portail des Hautes-Alpes
  • Portail des sports d’hiver Portail des sports d’hiver
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Montgen%C3%A8vre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montgenevre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Montgenèvre — Montgenèvre …   Wikipedia

  • Montgenèvre — Montgenèvre …   Wikipedia Español

  • Montgenèvre —   [mɔ̃ʒə nɛːvr], Wintersportort in den französischen Alpen, am Mont Genèvre …   Universal-Lexikon

  • Montgenèvre — 44° 55′ 54″ N 6° 43′ 19″ E / 44.9317, 6.7219 …   Wikipédia en Français

  • Montgenèvre — fr. Monginevro …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Montgenèvre Pass — ▪ mountain pass, France French  Col De Montgenèvre,  Italian  Colle Del Monginevro,         pass (6,083 ft [1,854 m]) in the Cottian Alps of the Hautes Alpes département, southeastern France, near the Italian border. Lying 5 mi (8 km) east… …   Universalium

  • Col De Montgenèvre — Obélisque en l honneur de Napoléon Ier au col de Montgenèvre. Altitude 1 850 …   Wikipédia en Français

  • Col de Montgenevre — Col de Montgenèvre Col de Montgenèvre Obélisque en l honneur de Napoléon Ier au col de Montgenèvre. Altitude 1 850 …   Wikipédia en Français

  • Col de Montgenèvre — Obélisque en l honneur de Napoléon Ier au col de Montgenèvre. Altitude 1 850[1 …   Wikipédia en Français

  • Col de montgenèvre — Obélisque en l honneur de Napoléon Ier au col de Montgenèvre. Altitude 1 850 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.