Montigny-lès-arsures


Montigny-lès-arsures

Montigny-lès-Arsures

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montigny.
Montigny-lès-Arsures
Carte de localisation de Montigny-lès-Arsures
Pays France France
Région Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Arrondissement de Lons-le-Saunier
Canton Canton d'Arbois
Code Insee 39355
Code postal 39600
Maire
Mandat en cours
Philippe Riou
2001 - 2008
Intercommunalité Communauté de communes du val de la Cuisance
Latitude
Longitude
46° 55′ 39″ Nord
       5° 47′ 10″ Est
/ 46.9275, 5.78611111111
Altitude 254 m (mini) – 580 m (maxi)
Superficie 10,63 km²
Population sans
doubles comptes
271 hab.
(2006)
Densité 25 hab./km²

Montigny-lès-Arsures est une commune française, située dans le département du Jura et la région Franche-Comté.

Sommaire

Géographie

Montigny se trouve en plein coeur de vignoble jurassien, dans le nord est du Jura.

Arbois est à 3 km, Besançon à 45 km, Dole à 30 km, Lausanne à 100 km.

La ligne Dijon - Vallorbe (parcourue par les TGV Lyria Paris - Lausanne) passe à l'est de la commune, ainsi que la RN 83 Lyon - Strasbourg.

Le village

Capitale du cépage du trousseau, Montigny est un village bâti en amphithéâtre sur le versant occidental du Jura. Du haut de la colline où il est assis, la vue se porte, du coté du nord-ouest, jusqu'au mont Roland, et du côté de l'ouest, par-delà le cours de la Saône. Egalement éloigné de la température sévère des hautes montagnes et de l'humidité des contrées basses, il résume, grâce à cette position intermédiaire, les avantages des climats tempérés. C'est de ces caractéristiques climatologiques et géologiques que son vin a puisé sa renommée.

Montigny est un village étendu, constitué en hameaux ou quartiers tels que Vauxelle, Rosières ou en groupe de maisons "la Boutière", "Saint Laurent". Montigny est un village dynamique avec 6 associations et plusieurs activités dont la principale est la viticulture. Image précédente Photo précédente Photo SuivanteImage suivante

L'étymologie du nom Montigny viendrait de "Mons Ignis" qui signifie mont du feu. De plus, les Arsures signifirait "brûlure". Cette désignation est issue de la vaste insinération des forêts dans le versant du Jura demandé par Louis IX pour établir des cultures sur ces terres. De cette déforestation est issu le terroire fertile que Montigny-les-Arusres utilise pour la réalisation de ses vins.

Fleurissement du village

Le fleurissement permet de donner un éclat supplémentaire au cadre de vie du village. Il est effectué par des bénévoles et l'employé communal, qui nettoient, plantent, arrosent et entretiennent. Montigny fut récompensé plusieurs fois au concours des « villages feuris ».

Tourisme

La commune de Montigny s'étend sur quelques 1063 ha dont 585 ha de bois. Montigny est le plus grand village viticole du Jura avec 200 ha exploités par les vignerons de Montigny en appellation d'origine contrôlée sur le territoire d'Arbois et côtes du Jura, ainsi que 2,57 ha d'autres vins.

La route des vins:

Montigny-les-Arsures est située sur la route des vins qui sillionne le vignoble jurassien. Ce vignoble s'étire du nord au sud du département, entre Salins-les-Bains et Saint-Amour, sur une bande de terre longue d'environ 80 km appelée Revermont. Un chapelet de bourgs et de villages vignerons s'égrènent au pied des côteaux ensoleillés et couverts de vignes du Massif du Jura. Les vignes profitent d'une exposition favorable et d'un terrain marneux pour donner naissance à de grands vins et à 6 Appellations d'Origine Contrôlée (Arbois, Château-Chalon, Etoile, Côtes du Jura, Macvin et Crémant du Jura). Les vins sont issus des 5 cépages.

La fête du Trousseau :

Organisation de la fête du trousseau tous les deux ans, à la fin août.

La percée du vin jaune :

Les 9 et 10 février 2002, Montigny-les-Arsures a accueilli la percée du vin jaune qui fut un réel succès. Cette manifestation aura permis à près de 45 000 visiteurs de déguster le vin jaune des vendanges de 1995 (soit 6 ans et trois mois de maturation pour le vin jaune). A cette fête, les viticulteurs de la région se font aussi fait connaître, ainsi que la gastronomie (la poularde au Vin Jaune…). C'est l'occasion également de découvrir les fromages régionaux et locaux. 3 AOC sont mises en avant : Château-Chalon, Etoile et Arbois, autant de vins capables de vieillir de 50 à 100 ans. Le président d'honneur, de cette édition 2002 fut Olivier Poussier meilleur sommelier du monde en 2000. Tout au long de ces deux jours, cortèges de vignerons, messe et « offrande du Vin Jaune », cérémonie de la Percée, restauration et dégustation ont été proposés aux visiteurs.

Histoire

La commune de Montigny compte beaucoup de vieilles bâtisses dont une église du XIIème siècle, des Abbayes, des châteaux ainsi que des maisons bourgeoises. Toutes ces monuments sont les témoins de l'histoire de Montigny ainsi que des familles que ce village a accueilli comme la famille Arménier, Lallemand, Lepin, de Sainte-Marie ...

Le mot "Histoire" peut paraître un peu prétentieux s'appliquant à un modeste village tel que Montigny, qui n'a jamais été le théatre d'aucun fait historique et dont le propre est plutôt, dans le passé comme dans le présent, de couler des jours heureux et "sans histoire".

Montigny a du à la fertilité de son sol, apte à presque toutes les cultures et surtout à la réputation de son vin, de voir son territoire convoité par de nombreuses personnes de qualité : monastères, communautés religieuses, nobles et riches bourgeois. D'autre part, au point de vue stratégique et militaire, Montigny devait jouer un certain rôle, puisqu'un château fort ou maison forte aurait existé avant l'année 1400. Ce château de Gimont, dont il ne reste plus de trace aujourd'hui, aurait été élevé sur les colines du même nom (Gimont-le-château) à quelques centaines de mètres de l'actuel château de Sainte-Marie.

Jusqu'en 1375, les droits seigneuriaux et les droits de justices, sur les territoires de Montigny, Vauxelles, La grange des Arsures, restèrent immuablement attachés au domaine particulier des comtes de Bourgogne. Cependant, le 3 novembre 1375, Marguerite de France, comtesse de Bourgogne, voulut reconnaître les services de Humbert de la Platière d'Arbois, son maître d'hôtel. Elle lui fit d'abord à titre viager, puis à titre perpétuel, don de la seigneurerie de Montigny, sauf sur le droit de la haute justice qu'elle se réservait. Humbert de la Platière ne jouit de la seigneurerie de Montigny que pendant 13 ans. IL en fit don au châpitre des Chamoines de l'église Notre Dame d'Arbois. Puis la seigneurerie de Montigny passa au duc Philippe de Bourgogne moyennant le versement d'une rente annuelle de 90 livres assignées sur les salines de Salins. Enfin, le 18 août 1408, Guy Arménier, d'abord conseiller, puis président du parlement de Bourgogne, obtenaitdes lettres patentes de Jean sans Peur, par lesquelles ce prince l'autorisait à prendre, sur le territoire de Montigny, les terres nécessaires à la construction d'un château tout en lui attribuant certains droits féodaux sur Montigny. Ensuite, plusieurs grandes familles se sont installées à Montigny tel que Lallemand, de Rosières, de Crécy, de Boutchoux, de Chavannes, Lepin et de Sainte-Marie.

La tour du Zouave Coco.

En 1870, après la défaite d'Héricourt, l'armée de l'Est se repliait en Suisse, ne livrant plus que des combats d'arrière-garde.

Le 25 janvier 1871, à deux kilomètres d'Arbois, un petit groupe de francs-tireurs se heurta à un peleton de reconnaissance Prussienne, formé d'un demi bataillon. Par un tir de harcelement, les français, tout en se repliant sur Montigny, retardèrent l'ennemi en l'obligeant à se déployer. Au bruit de l'engagement, le zouave Coco, isolé depuis la veille dans le village, se posta alors sur le "tertre circulaire haut de trois à quatre mètres, vêtu de murs de pierres sèches et couronnés d'une étroite terrasse qui domine le vallon d'Arbois et le couloir des Arsures. On y accédait par une rampe extérieure en spirale. De là, il vit arriver le détachement ennemi qu'il réussit à tenir en respect jusqu'à l'épuisement de ses munitions. Ce fut alors l'assaut contre lequel le zouave se défendit encore à coups de crosse. Submergé par les prussiens exaspérés, déchiqueté par les sabres, il fut achevé d'une balle. (Les mains qu'il tendait pour se protéger étaient lacérées fendues jusqu'aux poignets).

Dans le cimetière de Montigny, on enterra le zouave Coco. Sur sa tombe, une épitaphe dont la fin est effacée : "Ici repose, auprès d'un frère d'arme inconnu, Léopold Coco Tonnel (pour tonnelier), zouave né au Chesne (Ardennes). Mort héroïquement le 25 janvier 1871 pendant ...".

D'après les prussiens à Arbois en 1871 du commandant Grand.

La tour a été entièrement restaurée par les scouts de France de Haillerourt Nancy en 1988.

Le zouave Coco était issu d'une vieille famille du bourg dont on trouve la trace dans la bourgeoisie au XVIIIème siècle. Léopold Coco, s'était installé à Luneville comme tonnelier. La guerre l'y trouve et l'affecta au Ier régiment de zouaves de l'armée de Bourbaki. La commune du Chesne lui a élevé un monument : "au zouave Coco". http://www.montigny-les-arsures.fr/Patrimoine/Images/ZouaveCoco3.jpg

Viaduc

Le viaduc de Montigny, est un des monuments symbolique du village.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 Philippe Riou UDF
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
287 318 304 297 292 267 271
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le village de Montiny date d'avant le VIII emes siecles. Il possede une église qui date du 12 emes siecles. Montigny possede aussi deux chateaux du 14e et 16e siecles. On trouve aussi plusieurs abbayes ( Les Capucins, La boutiere...) Le village est presque construit entierement en pierre rousse, ce qui donne un charme à ce village.

Personnalités liées à la commune

Henri IV séjourna a Montigny-lès-Arsures dans les premiers jours d'août 1595, lors du siège d'Arbois.

Louis Pasteur fit ses expériences sur la vigne à Montigny-lès-Arsures.

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

  • Portail du département du Jura Portail du département du Jura
Ce document provient de « Montigny-l%C3%A8s-Arsures ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montigny-lès-arsures de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Montigny-Lès-Arsures — Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Arsures …   Wikipédia en Français

  • Montigny-les-Arsures — Montigny lès Arsures Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Arsures …   Wikipédia en Français

  • Montigny-lès-Arsures — Montigny lès Arsures …   Wikipedia

  • Montigny-lès-Arsures — País …   Wikipedia Español

  • Montigny-lès-Arsures — Pour les articles homonymes, voir Montigny. 46° 55′ 39″ N 5° 47′ 10″ E …   Wikipédia en Français

  • Les Arsures — 46° 57′ 00″ N 5° 47′ 29″ E / 46.95, 5.7914 …   Wikipédia en Français

  • Montigny-sur-l'Ain — Montigny sur l Ain …   Wikipedia

  • Montigny — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Montigny (Calvados), Gemeinde im Département Calvados Montigny (Cher), Gemeinde im Département Cher Montigny (Loiret), Gemeinde im Département Loiret Montigny (Meurthe et Moselle), Gemeinde im …   Deutsch Wikipedia

  • Montigny — is the name or part of the name of several communes in northern France: Montigny, in the Calvados département Montigny, in the Cher département Montigny, in the Loiret département Montigny, in the Meurthe et Moselle département Montigny, in the… …   Wikipedia

  • Montigny — es una derivación de la palabra latina mons o montis a través del sufijo galo acum (de montis montaniacum y de ahí montigny) que aparece con frecuencia en topónimos de Francia. Durante tiempo se creyó que podría venir del patronímico Montanius o… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.