Morphologie du hongrois – les mots-phrases


Morphologie du hongrois – les mots-phrases

Morphologie du hongrois – les mots-phrases

Cet article traite des mots qui, dans les grammaires du hongrois, sont considérés comme des mots-phrases. Ce sont des mots (à l’exception des verbes) qui peuvent constituer à eux seuls une phrase simple. La plupart de ces mots sont inclus, dans les grammaires traditionnelles du français, parmi les interjections, et certains parmi les adverbes. Quatre classes de mots font partie des mots-phrases : les interjections, les mots-phrases d’interaction, les modalisateurs et les onomatopées[1].

Sommaire

L’interjection

Les interjections sont des mots qui rendent l’expression réflexe de sensations et d’affects. À cause de cela, certaines sont communes à plusieurs langues, même éloignées génétiquement l’une de l’autre. Ainsi a-t-on, aussi bien en hongrois qu’en français, ah!, brrr!, hé!, óh!, etc.

Le mot-phrase d’interaction

Ce type de mot-phrase est utilisé par le locuteur pour interagir avec le(s) destinataire(s) de son message. Dans cette classe il y a :

  • des formules de salutation : helló (familier), csaó (familier) ’tchao’, (familier) ’au revoir’, agyő ’adieu’, szervusz ’salut’
  • des mots affirmatifs : igen ’oui’, persze ’bien sûr’, dehogynem ’mais comment donc’, ühüm (façon graphique de rendre un complexe sonore non-articulé utilisé comme réponse affirmative)
  • des mots négatifs : nem ’non’, dehogy(is) ’mais pas du tout’
  • des mots injonctifs : cicc ! ’minou-minou !’, sicc (pour chasser le chat), hé! ’hé !’, rajta! ’allez !’, csitt! ’pst !’, nesze! ’tiens !’

Généralement, les mots-phrases sont invariables, sauf les mots d’interaction szervusz et nesze, qui reçoivent le suffixe personnel pour la 2e personne du pluriel : szervusztok, nesztek.

Le modalisateur

En ce qui concerne le hongrois, cette classe de mots a été individualisée pour la première fois par H. Molnár (1968). La plupart des modalisateurs sont à l’origine des adverbes dérivés d’adjectifs ou de noms mais, à la différence de l’adverbe, le modalisateur n’exprime pas de circonstance objective, ne se trouve en rapport syntaxique avec aucun terme de la phrase simple, mais exprime l’attitude du locuteur à l’égard du contenu de tout l’énoncé où il est utilisé. De tels mots sont talán ’peut-être’, valószínőleg ’probablement, vraisemblablement’, esetleg ’éventuellement’, állítólag ’dit-on’, etc.

On peut distinguer le modalisateur de l’adverbe selon plusieurs critères, dont les plus importants sont les suivants[2] :

  • L’adverbe répond à la question spécifique pour le complément qu’il exprime, alors que le modalisateur ne répond pas à une telle question : A férfi természetesen halt meg. ’L’homme est décédé de mort naturelle.’ vs. A kocsi elgázolta a férfit, aki természetesen meghalt. ’La voiture a écrasé l’homme qui, naturellement, est mort.’ Természetesen du premier exemple répond à la question Hogyan ? ’Comment ?’, étant un complément de manière, mais dans le second exemple c’est un modalisateur qui exprime le fait que le locuteur considère comme normal que l’homme soit mort dans la circonstance donnée.
  • L’adverbe ne peut répondre à une question totale où il n’est pas présent, mais le modalisateur peut répondre à une telle question. Étant donné, par exemple, l’affirmation Géza könnyen találta el a célt. ’Géza a atteint la cible facilement.’, on peut poser la question Géza eltalálta a célt? ’Géza a-t-il atteint la cible ?’, à laquelle on ne peut pas répondre Könnyen. ’Facilement.’ Par contre, si l’affirmation est Géza biztosan eltalálta a célt. ’Géza a sans doute atteint la cible.’, à la même question on peut répondre par Biztosan. ’Sans doute.’, qui exprime une forte probabilité. (Je n’ai pas vu Géza atteindre la cible, mais connaissant ses capacités, je suis presque sûr(e) qu’il l’a atteinte.)
  • Le modalisateur peut constituer à lui seul une phrase simple, ce qui est fréquent dans les dialogues. Il peut constituer une réponse à une question totale (– Géza eltalálta a célt ? – Biztosan.), une réplique affirmative (– Sikerült felkeltenem a hallgatóság érdeklődését. – Valóban. ’– J’ai réussi à éveiller l’intérêt de l’auditoire. – En effet.’) ou une réplique interrogative : – Sikerült felkeltenem a hallgatóság érdeklődését. – Igazán? ’– J’ai réussi à éveiller l’intérêt de l’auditoire. – Vraiment ?’
  • Un adverbe peut porter l’accent tonique le plus fort de la proposition, alors qu’un modalisateur ne le peut pas. Dans A férfi természetesen halt meg. ’L’homme est décédé de mort naturelle.’, le mot le plus fortement accentué est l’adverbe, ce qui provoque, d’ailleurs, le déplacement du préfixe verbal meg derrière le verbe. Dans A kocsi elgázolta a férfit, aki természetesen meghalt. ’La voiture a écrasé l’homme qui, naturellement, est mort.’, par contre, l’accent le plus fort frappe le verbe. Il y a une exception à cette règle, celle des modalisateurs à sens négatif, qui peuvent porter l’accent principal : aligha ’peu probablement’, dehogy(is) ’pas du tout’, korántsem ’loin de là’.
  • À la différence de l’adverbe, le modalisateur peut être éliminé sans que la structure syntaxique et prosodique de la phrase en soit affectée. Sa suppression change le sens de la phrase seulement du point de vue de l’attitude du locuteur.
  • Le modalisateur présente des ressemblances avec la particule, notamment par son caractère hors syntaxe, mais s’en différencie par le fait qu’il peut constituer une phrase simple à lui seul.

Les modalisateurs expriment principalement :

  • l’évidence, avec l’indication de la source de celle-ci : szemlátomást ’visiblement’, állítólag ’dit-on’, látszólag ’apparemment’, valóban ’effectivement’
  • l’évidence et/ou la modalité épistémologique subjective, par laquelle l’affirmation est qualifiée comme possible ou nécessaire, sur la base de l’expérience, de connaissances ou d’une supposition du locuteur : biztosan (synonyme bizonyára) ’sans doute’, kétségtelenül ’sans aucun doute’, feltehetőleg ’probablement’, valószínűleg ’vraisemblablement’, nyilvánvalóan ’évidemment’, természetesen ’naturellement’.
  • le souhait du locuteur : remélhetőleg ’on peut l’espérer’, lehetőleg ’si possible’
  • l’attitude affective du locuteur à l’égard du contenu de la phrase : szerencsére ’heureusement’, sajnálatosan ’malheureusement’

L’onomatopée

Les onomatopées sont des mots qui rendent :

  • des bruits : bumm ’boum’ (explosion), reccs ’crac’ (objet dur qui casse), tik-tak ’tic-tac’ (réveil, mécanisme de minuterie), tütű ’tuuut’ (klaxon)
  • des cris d’animaux : háp-háp ’coin coin’ (canard), miau ’miaou’ (chat), ’meuh’ (vache), röf-röf ’groin groin’ (cochon)
  • des réflexes physiologiques : ha-ha, ’ha ha’ (rire), hapci ’atchoum’ (éternuement), kuc-kuc (toux)

Références

  1. Cf. Keszler (2000), p. 294.
  2. Cf. Kugler (2001).

Bibliographie

  • (hu) H. Molnár, Ilona, « Módosító szók és módosító mondatrészletek a mai magyar nyelvben » [« Mots modalisateurs et fragments de phrase modalisateurs en hongrois contemporain »], dans Nyelvtudományi Értekezések, n° 60 (1968)
  • (hu) Keszler, Borbála (dir.), Magyar grammatika [« Grammaire hongroise »], Nemzeti Tankönyvkiadó, Budapest, 2000 (ISBN 963-19-2499-8)
  • (hu) Kiefer, Ferenc (dir.), Magyar nyelv [« Langue hongroise »], Akadémiai Kiadó, Budapest, 2006 (ISBN 963 05 8324 0)
  • (hu) Kugler, Nóra, « Próbák és szempontok a módosítószók elhatárolásához » [« Tests et critères de délimitation des modalisateurs »], dans Magyar Nyelvőr (ISSN 1585-4515), n° 2 (2001) [lire en ligne (page consultée le 26 septembre 2009)]
  • (hu) Nagy, Kálmán, Kis magyar nyelvtankönyv [« Petite grammaire du hongrois »], Kriterion, Bucarest, 1980
  • (hu) P. Lakatos, Ilona (dir.), Grammatikai gyakorlókönyv (mintaelemzésekkel és segédanyagokkal) [« Exercices de grammaire (avec des analyses modèles et des matériaux auxiliaires) »], Bölcsész Konzorcium, 2006 [lire en ligne (page consultée le 26 septembre 2009)]
Ce document provient de « Morphologie du hongrois %E2%80%93 les mots-phrases ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Morphologie du hongrois – les mots-phrases de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Morphologie du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Morphologie du hongrois – les mots grammaticaux — Cet article se limite à la partie de la morphologie du hongrois qui s’occupe des mots grammaticaux, c’est à dire des mots dont le rôle grammatical est prépondérant par rapport au rôle sémantique, traitant de leur classification et de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Morphologie du hongrois – le nom, l'adjectif et le numéral — Cet article traite des types de mots nominaux du hongrois, sauf les pronoms. Sont passés en revue, dans la vision de la grammaire traditionnelle, le nom, l’adjectif qualificatif et le numéral, avec les morphèmes qui expriment le nombre, les cas,… …   Wikipédia en Français

  • Hongrois — Cet article concerne la langue hongroise. Pour le peuple hongrois, voir Magyars. Hongrois Magyar Parlée en Hongrie, Roumanie, Slovaquie, Autriche, Serbie, Croatie Région …   Wikipédia en Français

  • Mots français d'origine allemande — Allemand  Cet article concerne la langue allemande. Pour les autres significations du mot « allemand », voir Allemand (homonymie). Allemand Deutsch Parlée en Allemagne, Autriche, Suisse et dans 8 autres pays Région Europe …   Wikipédia en Français

  • Lexique du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Phonologie et graphie du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Histoire du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Syntaxe du hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français

  • Dialectes hongrois — Article principal : Hongrois. Hongrois Répartition géographique et statut Histoire Variantes régionales Phonologie et graphie Grammaire Morphologie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.