Moulure


Moulure
Moulure en cimaise et élévation avec ombre portée.

Une moulure, dans le domaine des beaux-arts et de la décoration, est un élément d'ornementation composant la modénature.

Une moulure peut être en relief ou en creux, taillée à même le matériau de base, ou constitué d'un élément rapporté, en bois, tôle, plâtre ou en matière plastique en forme de bande taillée selon un profil constant dans toute sa longueur.

Selon sa forme, la moulure est désignée par un terme particulier :

  • La corniche est une bordure, formée d'une ou plusieurs moulures en saillie, couronnant un mur, un piédestal, qui protège de la pluie les parties sous-jacentes et, le cas échéant, supporte la base du comble. Par extension, il s'agit d'une moulure ceinturant un mur.
  • L'astragale ou boudin est une moulure placée à la base des chapiteaux des ordres antiques et dont le profil est une demi-circonférence.
  • La cimaise est une moulure formant la partie supérieure d'une corniche, ou une boiserie à moulure placée à hauteur d'appui sur les murs d'une pièce et plus particulièrement sur un meuble.
  • Le congé est l'adoucissement en portion de cercle, comme celui qui joint le fût d'une colonne à la ceinture; ou plus généralement le raccord plus ou moins arrondi à la rencontre de deux surfaces planes.
  • La doucine est une moulure formée de deux arcs de cercle, l'un convexe en haut, l'autre concave en bas, terminant ordinairement les corniches en architecture et employé comme ornementation en menuiserie.
  • L'ove est une ornement de chapiteaux et de moulures en forme d'œuf. L'ove fleuronné est un ove entouré de feuillage.
  • Le talon est une moulure dont le profil présente une portion convexe dans sa partie supérieure et une portion concave dans sa partie inférieure.
  • Le carderon ou quart de rond est une moulure grecque représentant un congé talonné par deux carrés d'un millimètre.
  • La scotie est une moulure grecque présente dans la base des colonnes d'ordre ionique. Il s'agit d'un profil concave formé de deux quarts de cercle de rayon différent.
  • Le cavet est l'inverse du congé : un quart de cercle concave reliant deux surfaces planes.
  • Les olives et piécettes sont des ornements grecs qui s'alternent dans des frises. les piécettes sont de petits reliefs circulaires et les olives sont de petits rectangles à angles arrondis.

L'ouvrier qui fait des moulures, notamment en menuiserie et en ébénisterie, est le moulurier ; alors que la machine servant à la fabrication des moulures, est une moulurière ou plus souvent une toupie.


Dans le domaine de l'électricité, une moulure est une latte de bois creusée de rainures parallèles servant à isoler et à dissimuler les conducteurs électriques intérieurs d'une pièce d'habitation.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moulure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moulure — [ mulyr ] n. f. • molleüre 1423; mollure XVIe; de mouler 1 ♦ Ornement allongé à profil constant, en relief ou en creux. Moulures d une corniche (⇒ modénature) , d un plafond. Différentes moulures : anglet, archivolte, armilles, astragale, bague,… …   Encyclopédie Universelle

  • moulure — Moulure. s. f. Espece d ornement d Architecture simple & uni, comme, Astragale, quart de rond &c. Il ne faut là qu une simple moulure …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Moulure — (spr. Mulühr), 1) (Bauk.), der Sims, das Gesims; 2) allerhand Zierath, Leistchen etc. an Goldschmiedearbeiten …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Moulure — (franz., spr. mulūr ), Kehlung, Simswerk …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • mouluré — mouluré, ée (entrée créée par le supplément) (mou lu ré, rée) adj. À quoi on a fait des moulures. •   Bois à construire : bois rabotés, rainés et moulurés, d orme, de chêne et de noyer, Journ. offic. 7 fév. 1872, p. 927, 1re col …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • moulure — Moulure, ou Molure, que font les Menusiers et Tailleurs de pierre …   Thresor de la langue françoyse

  • moulure — (mou lu r ) s. f. 1°   Terme d architecture. Nom donné à toutes les parties éminentes de sculpture, qui ne servent que pour l ornement. •   Si notre vue avait été plus faible et plus confuse, il aurait fallu moins de moulures et plus d uniformité …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOULURE — s. f. Nom générique des diverses parties d un profil d architecture, c est à dire, des parties plus ou moins saillantes, carrées ou rondes, droites ou courbes, qui servent d ornement dans un ouvrage d architecture. Cette corniche est composée de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MOULURE — n. f. Nom générique de chacune des parties plus ou moins saillantes, droites ou courbes qui servent d’ornement courant dans un ouvrage d’architecture. Moulure saillante, creuse, plate, ronde, inclinée, ornée, lisse, simple, composée, etc. Il se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • moulure — …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.