Mouvance Identitaire


Mouvance Identitaire

Mouvance identitaire

La mouvance dite « identitaire » est un courant de l'extrême droite européenne apparu à la fin du XXe siècle sous l'influence - selon certains auteurs comme le Belge Robert Steuckers[réf. nécessaire] - du courant de la révolution-conservatrice (par lequel se rattache Ernst Jünger, Carl Schmitt) dont le « folkiste » (völkisch) allemand.

Sommaire

Définition

Il a connu récemment un essor relatif avec la diffusion, au sein de l'extrême droite, des thèses de Guillaume Faye qui en est, en France, l'un des théoriciens principaux. Mais ce sont les identitaires qui, par leurs actions et les noms de leurs structures, ont popularisé ce terme créant ainsi un nouveau courant politique. Cette mouvance identitaire se distingue des mouvements nationalistes traditionnels. Ainsi, comme l'écrit Guillaume Luyt : « Au nationalisme, idéologie de la nation, nous préférons le patriotisme, attachement charnel à notre terre. Un patriotisme que nous osons affirmer triple : régional (patrie charnelle), français (patrie historique), européen (patrie civilisationnelle)[1]. »

Idéologiquement, les sympathisants de cette mouvance mettent l'accent sur la défense des Européens blancs et ont une vision ethnique de l'engagement politique. Certains se déclarent « racialistes » ou « ethno-différencialistes ».

La mouvance identitaire en Europe

Aujourd'hui, on trouve, ailleurs en Europe, des groupes qui - à la suite des Identitaires en France - se proclament également « identitaires » tels que Causa identitaria au Portugal, Les Identitaires de Romandie en Suisse et Les Identitaires de Wallonie-Bruxelles en Belgique).

En France, la mouvance est composée de différents groupes politiques, soit régionalistes (Alsace d'abord, divers mouvements régionalistes bretons), soit nationaux (Les Identitaires, nom générique sous lequel on regroupe le Bloc identitaire, les Jeunesses identitaires et d’autres associations connexes). Dans la même perspective, on peut mentionner aussi l'association culturelle Terre et Peuple dirigée par Pierre Vial, la Fondation Polémia dirigée par Jean-Yves Le Gallou, le magazine Réfléchir & Agir, et de nombreux blogs.

En Belgique, le Mouvement Nation se réclame de ce courant.

Une autre organisation, la Maison de l'identité, créée en 2002 par Gilles Soulas et d'anciens membres du Mouvement national républicain a, quant à elle, cessé toute activité.

L'agence de presse Novopress.info peut également être intégrée dans ce courant puisqu'elle a été initiée par Les Identitaires. Elle dispose de nombreux relais dans les régions dites « à forte identité ».

Également, le Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne (GRECE) se présente aujourd'hui comme « la seule société de pensée de la mouvance identitaire » [réf. nécessaire]. Sa conception de l'identité est toutefois différente de celle de Guillaume Faye ou du courant völkisch. Alain de Benoist, le principal chef de file du GRECE, a en effet déclaré à propos de la notion d'identité que :

« Le mauvais usage qu'on peut en faire discrédite cet usage sans discréditer du même coup la notion, mais la notion elle-même ne saurait faire perdre de vue les mauvais usages qu'on peut en faire. L'identitarisme peut aboutir au meilleur comme au pire, inspirer la xénophobie la plus agressive ou le service du bien commun le plus désintéressé. Il faut défendre l'identité de façon positive et ouverte[2]. »

Certains des fondateurs du GRECE aujourd'hui impliqués dans divers projets de la mouvance identitaire, comme Pierre Vial, Guillaume Faye et Jean-Yves Le Gallou, ont quitté le groupement dans les années 1980 et 1990 en raison de désaccords avec ses orientations. Ils ont renforcé ainsi la dispersion et le développement de la mouvance identitaire au sens large.

Du côté des Noirs, il existe aussi des mouvements identitaires, tel que le Mouvement des damnés de l'impérialisme (MDI), qui se définit comme ethno-différencialiste et qui prône le retour des Noirs en Afrique.

La convention identitaire

La convention identitaire est originairement le produit d’une libre association voulue par des membres issues de la mouvance identitaire européenne qui se rassemblent annuellement[3]. La Convention identitaire a organisée sa première réunion à Beaune en Bourgogne. La réunion du 17-18 octobre, en province, plus précisément au palais des princes, la ville d'Orange[4], invite le Suisse Dominique Baettig, Josep Anglada (comme président de Plataforma per Catalunya), Eduardo Nunez (président d'Asamblea Identitaria), les Portugais de Causa Identitària, Andréas Molzer (député européen) représentera le FPO. La ligue du Nord italienne enverra Mario Borghezio[5]. Est invité exceptionnellement Yves-Marie Laulan[6].

Actions

L'association Terre et Peuple et Les identitaires, en réponse à la création du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) (lui-même créé à l'imitation du Conseil représentatif des institutions juives de France, CRIF), ont créé le Conseil représentatif des associations blanches qui « entend lutter contre les tensions raciales, dans une optique républicaine, en agissant à la manière classique d'un groupe de pression » [réf. nécessaire]. Terre et Peuple a pour sa part participé à la mise sur pied du Conseil des peuples d’origine européenne qui prétend remplacer l'ONU par l'ONI (Organisation des Nations identitaires).

Notes et références

  1. « Oui nous ne sommes pas (plus) nationalistes... », Blog identitaire, 3 avril 2006.
  2. Robert de Herte (pseudonyme d'Alain de Benoist), « Liberté, égalité, identité », dans Éléments, no 113, été 2004.
  3. Jean-Yves Camus, MPF : de l'UMP aux Identitaires, le grand écart idéologique, le 03 Juillet 2009
  4. La Convention Identitaire 17-18 octobre : Pourquoi en Provence ?, Novopress.info, le le 5 Juillet 2009.
  5. La Rédaction du DL, La Convention identitaire européenne donne rendez-vous, Ledauphine.com, le 05 septembre 2009.
  6. Communiqué, Convention Identitaire - Flash info n°8, Bloc-identitaire.com, le Samedi 26 septembre 2009

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Réflexions sur le mouvement “Identitaire”, analyse de Stéphane François, Fragments sur les Temps Présents, 3 mars 2009.

Catégorie Partis régionalistes et indépendandistes de l’annuaire dmoz
Catégorie Partis nationalistes de l’annuaire dmoz

  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Mouvance identitaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mouvance Identitaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mouvance identitaire — La mouvance dite « identitaire » est un courant politique européen apparu à la fin du XXe siècle sous l influence selon certains auteurs comme le Belge Robert Steuckers[1],[2] du courant de la révolution conservatrice (auquel se… …   Wikipédia en Français

  • Identitaire catholique — Mouvance identitaire La mouvance dite « identitaire » est un courant de l extrême droite européenne apparu à la fin du XXe siècle sous l influence selon certains auteurs comme le Belge Robert Steuckers[réf. nécessaire] du… …   Wikipédia en Français

  • Identitaire — Identité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Mouvement identitaire — Mouvance identitaire La mouvance dite « identitaire » est un courant de l extrême droite européenne apparu à la fin du XXe siècle sous l influence selon certains auteurs comme le Belge Robert Steuckers[réf. nécessaire] du… …   Wikipédia en Français

  • Rock identitaire français — Cet article concerne le courant musical identitaire. Pour les autres significations du sigle, voir RIF. Le rock identitaire français (RIF) désigne un courant musical mouvance « identitaire et patriotique », soutenu par différentes… …   Wikipédia en Français

  • ROCK IDENTITAIRE FRANCAIS — Rock identitaire français Le rock identitaire français (RIF) désigne un courant musical mouvance « identitaire et patriotique », soutenu par différentes organisations proches de mouvances nationalistes en France. Il est classé à l… …   Wikipédia en Français

  • Rock identitaire — français Le rock identitaire français (RIF) désigne un courant musical mouvance « identitaire et patriotique », soutenu par différentes organisations proches de mouvances nationalistes en France. Il est classé à l extrême droite par la… …   Wikipédia en Français

  • Rock identitaire francais — Rock identitaire français Le rock identitaire français (RIF) désigne un courant musical mouvance « identitaire et patriotique », soutenu par différentes organisations proches de mouvances nationalistes en France. Il est classé à l… …   Wikipédia en Français

  • Bloc identitaire — Présentation Président Fabrice Robert Fondation 6 avril 2003 Siège BP …   Wikipédia en Français

  • Bloc Identitaire —   Président Fabrice Robert Fondation 6 avril 2003 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.