Multiplicateur keynésien


Multiplicateur keynésien

Effet multiplicateur

Un effet multiplicateur est un phénomène d'entraînement qui, pour une variation initiale d'une variable, provoque une variation finale plus importante.

En sciences économiques, l'effet multiplicateur d'une dépense sur l'activité, et son échéance, est un grand sujet de débat entre les écoles de pensée économique.

Sommaire

Multiplicateur keynésien

L'idée de l'effet multiplicateur de la dépense, décrit en premier par John Maynard Keynes, est que, dans une économie, une variation d'une des composantes de la demande agrégée, et en particulier une variation de la dépense publique, provoquera une variation plus élevée de la demande agrégée du fait d'une réaction positive de l'investissement à l'augmentation de la demande (l'investissement rentrant lui-même dans la demande agrégée). Cette idée d'effet multiplicateur est utilisée par les hommes politiques et certains courants économiques (dont le keynésianisme) pour justifier l'augmentation des dépenses de l'État, car cela augmenterait la demande agrégée et donc le PIB et l'emploi. En particulier, cet effet est mentionné dans les périodes de creux économique par les tenants des politiques de relance. Plusieurs aspects sont souvent omis : tout d'abord, l'effet n'est positif qu'à court terme, et il s'estompe rapidement voire devient négatif sur le moyen terme. Par ailleurs, l'effet positif est fortement amoindri dans le cadre d'une économie ouverte (ce qui est de plus en plus fortement le cas, avec l'augmentation du taux d'ouverture des économies) : la hausse de la demande agrégée se partage alors entre valeur ajoutée nationale et importations. Ce qui était (éventuellement) vrai à l'époque de Keynes ne l'est plus au XXIe siècle. Enfin, le financement de l'augmentation des dépenses doit être pris en compte. La nécessaire augmentation de l'imposition, ou l'annulation d'autres dépenses, pour couvrir la hausse évoquée des dépenses aura un impact négatif sur l'activité, lui aussi multiplié, qui annulera voire surcompensera l'effet multiplicateur positif. Ces effets négatifs pèsent seulement sur les entreprises et les ménages nationaux.

Des écoles de la pensée économique (école de l'offre, école monétariste, école autrichienne…) estiment que même l'effet à court terme est négatif. Une intervention supplémentaire de la sphère publique dans l'économie perturbe les acteurs et décourage la prise de risque et l'investissement privé.

Méthodes

L'augmentation des dépenses de l'État se fait soit par une augmentation des investissements (construction d'infrastructures, etc.) soit par des versements monétaires à certains agents économiques (fonctionnaires, bénéficiaires de minima sociaux,…)

En cas de transfert monétaire à des agents économiques, l'effet multiplicateur ne fonctionnera que si ces agents dépensent cet argent plutôt que de l'épargner. Or, selon le principe de l'équivalence ricardienne, les agents économiques pourraient avoir tendance à épargner en prévision d'une hausse future de l'imposition.

Formule théorique

Cas d'une économie fermée

Pour une économie fermée, soit ΔY la croissance économique, ΔI la variation de l'investissement, ΔT la variation de l'imposition, k1 le multiplicateur d'investissement et k2 le multiplicateur de l'imposition. On a :

\Delta Y = k1 \cdot \Delta I\, - k2 \cdot \Delta T\,

Cas d'une économie ouverte

Dans une économie ouverte, il faut tenir compte de l'augmentation des importations provoquée par l'augmentation de la demande ; avec ΔM la variation des imports :

\Delta Y = k1 \cdot \Delta I\, - k2 \cdot \Delta T\, - \Delta M\,

Voir aussi

Articles connexes

1 / 1 − c propension marginale à consommer

Liens externes

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Effet multiplicateur ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Multiplicateur keynésien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Multiplicateur keynesien — Effet multiplicateur Un effet multiplicateur est un phénomène d entraînement qui, pour une variation initiale d une variable, provoque une variation finale plus importante. En sciences économiques, l effet multiplicateur d une dépense sur l… …   Wikipédia en Français

  • Multiplicateur d'investissement — Effet multiplicateur Un effet multiplicateur est un phénomène d entraînement qui, pour une variation initiale d une variable, provoque une variation finale plus importante. En sciences économiques, l effet multiplicateur d une dépense sur l… …   Wikipédia en Français

  • Multiplicateur culturel — En économie, le multiplicateur culturel, par analogie avec le multiplicateur keynésien, désigne l augmentation de l activité économique d une zone liée à une augmentation des dépenses dans le domaine culturel. Ainsi, le festival d Avignon de 1985 …   Wikipédia en Français

  • Keynésien — Keynésianisme Le keynésianisme est une école de pensée économique fondée par l économiste britannique John Maynard Keynes. Pour les keynésiens, les marchés laissés à eux mêmes ne conduisent pas forcément à l optimum économique. Aussi le… …   Wikipédia en Français

  • Effet multiplicateur — Un effet multiplicateur est un phénomène d entraînement qui, pour une variation initiale d une variable, provoque une variation finale plus importante. En sciences économiques, l effet multiplicateur d une dépense sur l activité, et son échéance …   Wikipédia en Français

  • Effet Multiplicateur — Un effet multiplicateur est un phénomène d entraînement qui, pour une variation initiale d une variable, provoque une variation finale plus importante. En sciences économiques, l effet multiplicateur d une dépense sur l activité, et son échéance …   Wikipédia en Français

  • Post-keynesien — Post keynésianisme Le post keynésianisme est un courant de pensée économique développé à partir des années 1930 en Angleterre et aux États Unis. Il est actuellement surtout présent aux États Unis. Il se présente comme le courant le plus proche… …   Wikipédia en Français

  • Post-keynésien — Post keynésianisme Le post keynésianisme est un courant de pensée économique développé à partir des années 1930 en Angleterre et aux États Unis. Il est actuellement surtout présent aux États Unis. Il se présente comme le courant le plus proche… …   Wikipédia en Français

  • EXPANSION ÉCONOMIQUE — L’expansion peut être définie comme un mouvement monotone croissant en fonction du temps, affectant des séries chronologiques qui sont autant d’indicateurs de l’activité économique. L’expansion doit être distinguée d’un autre type de mouvement… …   Encyclopédie Universelle

  • IS/LM — Modèle IS/LM Le modèle IS/LM est un modèle économique qui transcrit des éléments de la Théorie générale de John Maynard Keynes en termes néoclassiques. Dans le cadre d une situation de sous emploi, il permet de choisir entre différentes… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.