Musée des Arts et Métiers


Musée des Arts et Métiers

Musée des arts et métiers

Musée des arts et métiers
Arts-et-Metiers Chapelle 01.jpg
Chapelle du Musée des Arts et Métiers
Informations géographiques
Coordonnées 48° 51′ 58″ Nord
       2° 21′ 19″ Est
/ 48.86611, 2.35528
Pays France France
Localité Paris
Informations générales
Date d'ouverture 1794
Collections
Nombre d'œuvres 80 000
Superficie
Informations visiteurs
Visiteurs / an
Adresse 60, rue Réaumur, 75003 Paris
Site officiel www.arts-et-metiers.net

Le Musée des arts et métiers, situé dans le IIIe arrondissement de Paris, abrite depuis 1802 la collection du Conservatoire national des arts et métiers, fondé en 1794 par l'abbé Grégoire et installé en 1800 dans l'ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs. Premier musée scientifique et technique créé en Europe, il réunit une collection de 80 000 objets et un Portefeuille industriel composé de près de 20 000 dessins techniques remontant au XVIIe siècle.

(M) Ce site est desservi par la station de métro : Arts et Métiers. La station a été aménagée en 1994, à l'occasion du bicentenaire du Conservatoire, comme une introduction au musée, par le dessinateur belge François Schuiten.

Sommaire

Historique

Claude Pierre Molard, qui avait été démonstrateur puis conservateur du prestigieux cabinet de Jacques de Vaucanson, légué au roi en 1782, devient le premier administrateur du Conservatoire.

En mai 1802, les galeries du musée ouvrent leurs portes. Les modèles et machines rassemblés par l’ingénieur Jacques de Vaucanson à l’hôtel de Mortagne, la réunion de machines, comme le fardier de Joseph Cugnot alors conservé à l'Arsenal et les confiscations révolutionnaires, constituent la base des collections. Conformément à l’idée de l'abbé Grégoire, des démonstrateurs expliquent aux visiteurs le fonctionnement des machines. Sous l’Empire, les collections de l'Académie des Sciences et du cabinet de physique de Jacques Alexandre César Charles, viennent étayer un patrimoine déjà pléthorique, tout comme les acquisitions effectuées lors de l’exposition des produits de l’Industrie française. A partir de 1845, le réaménagement et l'extension des bâtiments du Conservatoire menés par Léon Vaudoyer, s'accompagnent de la «restauration» des bâtiments médiévaux, dont le réfectoire, et de ceux dédiés au musée, comme l’église des XIIème et XIIIème siècles. Déjà peuplée de grosses machines, elle devient en 1855 le théâtre d’une salle des machines en mouvement, jusqu'à ce qu'il soit mis un terme à leur fonctionnement en 1885.

  • 1794 : Fondation à l'initiative de l’abbé Henri Grégoire: « Il sera formé à Paris, sous le nom de Conservatoire des Arts et Métiers, [...] un dépôt de machines, modèles, outils, dessins, descriptions et livres dans tous les genres d’arts et métiers .»[1]
  • 1800 : Installation du Conservatoire des arts et métiers au prieuré Saint-Martin-des-Champs.
  • 1802 : Ouverture du musée.
  • 1845 : Début de la rénovation des bâtiments par Léon Vaudoyer.
  • 1990 : Lancement de la restructuration du musée. Refonte de la muséographie autour d'objets phares, écrans vidéos explicatifs.
  • 1996 : Transfert des réserves à Saint-Denis.
  • 2000 : Réouverture du musée, le 10 avril.

Collections

Le musée, rénové en 2000, possède aujourd'hui plus de 80 000 objets, dont 6 000 exposés, incluant plus de 3 000 inventions, de nombreuses maquettes anciennes et l'une des plus prestigieuses collections publiques de dessins techniques d'Europe, le Portefeuille industriel. Près de 20 000 feuilles - scènes de genre aquarellées, lavis, épures ou croquis - reflètent l'état des savoir-faire européens, du XVIIe siècle au début de la Belle Époque. Le parcours, ponctué de plusieurs salles de démonstrations, comme le théatre des automates, et d'objets phares, comme le laboratoire d'Antoine Lavoisier, le métier à tisser de Jacques de Vaucanson, l'avion III de Clément Ader, le fardier de Joseph Cugnot et, dans l'église, l'avion de la traversée de la Manche de Louis Blériot et le pendule de Léon Foucault, à su, grâce à la conservation des vitrines anciennes, allier la préservation de l'atmosphère d'un musée du XIXe siècle aux nécessités de la muséographie moderne. Des cartels interactifs fixés sur les principales vitrines offrent ainsi un choix de courtes vidéos explicatives présentant inventeurs et inventions. La collection, répartie sur 3 niveaux, comporte 7 départements, divisés chacun en 4 périodes chronologiques (avant 1750, 1750-1850, 1850-1950, après 1950) :

  • Instruments scientifiques
  • Matériaux
  • Construction
  • Communication
  • Energie
  • Mécanique
  • Transports

Les réserves du musée sont transférées depuis 1996 à Saint-Denis dans un bâtiment de François Deslaugier achevé en 1994. Visite mensuelle.

Quelques objets visibles au musée

Expositions temporaires

Notes et références

  1. Convention nationale, séance du 19 vendémiaire an III (10 octobre 1794), Décret [...] portant établissement à Paris d’un Conservatoire des Arts et Métiers.

Voir aussi

Liens internes

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de la culture Portail de la culture
  • Portail sur les sciences Portail sur les sciences
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Mus%C3%A9e des arts et m%C3%A9tiers ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musée des Arts et Métiers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musée des arts et métiers — Parvis du Musée des arts et métiers Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Musee des arts et metiers — Musée des arts et métiers Musée des arts et métiers Chapelle du Musée des Arts et Métiers Informations géographiques …   Wikipédia en Français

  • Musée Des Arts Et Métiers — Chapelle du Musée des Arts et Métiers Informations géographiques …   Wikipédia en Français

  • Musée des Arts et Métiers — The Foucault pendulum at the Musée des Arts et Métiers …   Wikipedia

  • Musée des Arts et Métiers — Ehemalige Klosterkirche St Martin des Champs, heute Teil des Musée des arts et métiers …   Deutsch Wikipedia

  • Musée des Arts et Traditions populaires de Wattrelos — Musée des Arts et Traditions populaires Informations géographiques Pays  France Ville Wattrelos Adresse 96 rue François Mériaux, 59150 …   Wikipédia en Français

  • Conservatoire des Arts et Métiers — Conservatoire national des arts et métiers Conservatoire national des arts et métiers Devise Docet omnes ubique Nom original CNAM Informations Fondation 1794 Type École d ingénieurs et établissement public d enseignement et de recherche… …   Wikipédia en Français

  • Conservatoire des arts et métiers — Conservatoire national des arts et métiers Conservatoire national des arts et métiers Devise Docet omnes ubique Nom original CNAM Informations Fondation 1794 Type École d ingénieurs et établissement public d enseignement et de recherche… …   Wikipédia en Français

  • Conservatoire National Des Arts Et Métiers — Devise Docet omnes ubique Nom original CNAM Informations Fondation 1794 Type École d ingénieurs et établissement public d enseignement et de recherche Localisation …   Wikipédia en Français

  • Conservatoire National des Arts et Métiers — Devise Docet omnes ubique Nom original CNAM Informations Fondation 1794 Type École d ingénieurs et établissement public d enseignement et de recherche Localisation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.