Nakba


Nakba

Guerre de Palestine de 1948

Conflit israélo-arabe

Flag of the Arab League.svg Flag of Israel.svg

Guerres et conflits
Guerre de Palestine de 1948
Guerre des frontières d'Israël (1949-1956)
Guerre de Suez (1956)
Guerre des Six Jours (1967)
Guerre d'usure (1968-1970)
Guerre du Kippour (1973)
Conflit israélo-libanais de 1982
Première Intifada (1987-1993)
Seconde Intifada (2000-..)
Conflit israélo-libanais de 2006
Guerre de Gaza 2008-2009
Conférences et sommets
Conférence de Madrid de 1991
Sommet de Camp David II
Sommet de Taba
Initiative de Genève
Accords et traités de paix
Accords d'armistice de 1949
Accords de Camp David (1978)
Traité de paix israélo-égyptien (1979)
Accord israélo-libanais du 17 mai 1983
Accords d'Oslo
Traité de paix israélo-jordanien (1994)
Accord intérimaire « Oslo II »
Accords de Wye Plantation
Résolutions du Conseil de sécurité
Résolution 194 (1964)
Résolution 242 (1967)
Résolution 338 (1973)
Résolution 476 (1980)
Résolution 478 (1980)
Résolution 1322 (2000)
Résolution 1397 (2002)
Résolutions de l'AG des Nations unies
Résolution 181, 1947
Résolution 194, 1948
Résolution 3236, 1974
Résolutions 3376 et 3379, 1975
Résolution 4686, 1991

La Guerre israélo-arabe de 1948 désigne le conflit qui a opposé juifs et arabes pendant la période du 30 novembre 1947 au milieu de l'année 1949[1].

La guerre se divise en deux phases principales :

Les protagonistes ou les commentateurs font référence à ces événements différemment en fonction de leur issue heureuse ou malheureuse. Les Palestiniens parlent d'al-Naqba (catastrophe)[3] mais en pensant principalement à la première période au cours de laquelle leurs forces ont été vaincues par les forces juives et au cours de laquelle une bonne partie d'entre eux a vécu un exode. Les Israéliens parlent eux de Guerre d'indépendance ou de Guerre de libération mais en pensant principalement à la seconde période qui a démarré avec la proclamation d'indépendance d'Israël et au cours de laquelle ils ont affronté plusieurs États arabes voisins.

Cette guerre a fait l'objet de plusieurs études approfondies à partir des années 1980 suite à l'ouverture des archives israéliennes et est vue sous d'autres perspectives depuis. Notamment, l'école dite des Nouveaux Historiens a réécrit (ou fabriqué selon ses détracteurs) l'histoire de cette guerre.

Sommaire

Histoire

Contexte et protagonistes

La communauté juive palestinienne, la communauté arabe palestienne, la Transjordanie, l'Irak, l'Égypte, la Syrie, l'armée de volontaires de la Ligue arabe et dans une moindre mesure les Britanniques en furent les acteurs militaires. Aux niveaux politique et diplomatique se rajoutèrent le Royaume-Uni, l'Union soviétique, les États-Unis et l'ONU qui influencèrent le conflit de manière significative. Globalement, les enjeux divergents des protagonistes eurent une influence fondamentale sur le déroulement voire sur l'issue de la guerre.

Événements

Conséquences

Cette première guerre d'une série de conflits israélo-arabes a établi l'indépendance de l'État d'Israël et a divisé les terres restantes du mandat britannique sur la Palestine entre l'Égypte et la Cisjordanie. Elle est aussi à la base de l'exode palestinien et de la problématique des réfugiés palestiniens.

Historiographie

L'historiographie de la guerre de 1948 a connu une forte évolution. Dans un premier temps, le "récit conventionnel sioniste", décrivant une guerre où les Israéliens ont affronté un monde arabe intransigeant soutenu par les Britanniques ont fini par l'emporter presque par miracle et à force de courage, s'est opposée au "récit conventionnel palestinien" où les Palestiniens, pacifiques, se sont fait expulser de leur pays par un Israël tout puissant sans que les pays arabes ne viennent à leur secours voire les trahissent. Ces deux versions, mais surtout la première, ont été reformulées à partir des années 1980 et l'ouverture des archives israéliennes et britanniques sur les événements concernant la guerre. Les nouveaux historiens, ou historiens révisionnistes, ont avancé que les Britanniques ont plutôt empêché l'émergence d'un État palestinien plutôt que d'un État juif ; que les Israéliens ont toujours surpassés en nombre les forces des leurs adversaires voire en armement après la première trêve ; que l'exode palestinien n'a pas été le fait d'une politique arabe mais bien, principalement, d'une expulsion manu militari des soldats israéliens ; qu'après la guerre, les Israéliens tout autant que les Arabes ont fait preuve d'intransigeance et empêché un accord de s'établir[4],[5].

Annexes

Notes et références

  1. Le dernier armistice signé fut celui entre Israël et la Syrie le 20 avril 1949 mais aucun ne fut signé entre Israël et l'Irak ni entre Israël et le Haut Comité Arabe
  2. Tant musulmans que Chrétiens. La population arabe palestinienne comportait en effet une importante communauté chrétienne orthodoxe établie principalement à Haïfa, Nazareth et dans le nord de la Galilée
  3. Voir, pour illustration, le site pro-palestinien alnakba.org et le site pro-israélien palestinefacts.org
  4. Avi Shlaïm, The War of the Israeli Historians, Annales, 59:1, janvier-février 2004, 161-167.
  5. Shlomo Ben-Ami, A War to Start All Wars. Will Israel Ever Seal the Victory of 1948?, Foreign Affaires, septembre-octobre 2008.

Documentation

Ouvrages spécifiques sur la Guerre de Palestine

  • Gelber, Yoav, Palestine 1948, Sussex Academic Press, Brighton, 2006, ISBN 1845190750
  • Gresh, Alain et Vidal, Dominique, Palestine 47, un partage avorté, Éditions Complexe, 1994, ISBN 2870275218.
  • Karsh, Efraim, The Arab-Israeli Conflit - The Palestine War 1948, Osprey Publishing, 2002, ISBN 1841763721
  • Kimché, Jon et David, A clash of destinies, The Arab-Jewish War and the founding of the state of Israel, Praeger, New-York, 1960.
  • Lapierre, Dominique et Collins, Larry, O Jérusalem, Robert Laffont, 1971, ISBN 2266106988
  • Morris, Benny, The Birth Of The Palestinian Refugee Problem Revisited, Cambridge University Press, UK, 2003, ISBN 0521009677
  • Pappé, Ilan, La guerre de 1948 en Palestine, La fabrique éditions, 2000, ISBN 226404036X
  • Rogan, Eugène et Shlaim Avi, 1948 : la guerre de Palestine. Derrière le mythe..., Cambridge University Press' 2001 (version anglaise), Éd. Autrement, 2002 (version française), ISBN 2746702401.
  • Slutsky, Yehuda, L’introduction générale du plan Daleth, traduite par Walid Khalidi, Sefer Toldot Hahaganah (Histoire de la Haganah), Volume 3, Appendice 48, Tel Aviv, Zionist Library, 1972, p.1956-1960, est reprise sur mideastweb.org

Ouvrages traitant du conflit israélo-arabe

  • Barnavi, Elie, Une histoire moderne d’Israël, Champs / Flammarion, 1988, ISBN 2080812467
  • Bregman, Ahron, Israel’s Wars: A History Since 1947, Routledge, Londres, 2002, ISBN 0415287162
  • Laurens, Henry, Paix et guerre au Moyen-Orient, Armand Colin, Paris, 2005, ISBN 2200269773
  • Morris, Benny, Righteous Victims, A History of the Zionist-Arab Conflict, 1881, 2001, Vintage, 2001, ISBN 0679744754
  • Morris, Benny, Victimes, Histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, Éditions complexe, 2003, ISBN 2870279388
  • Razoux, Pierre, Tsahal, nouvelle histoire de l’armée israélienne, Perrin, 2006, ISBN 226202328X

Articles

Biographies

Autres ouvrages traitant du sujet

  • Uri Milstein, History of Israel's War of Independence: A Nation Girds for War, vol.1, University Press of America, 1996, ISBN 0761803726
  • Uri Milstein, History of Israel's War of Independence: The First Month, vol.2, University Press of America, 1997, ISBN 0761807217
  • Uri Milstein, History of Israel's War of Independence: The First Invasion, vol.3, University Press of America, 1999, ISBN 0761807691
  • Uri Milstein, History of Israel's War of Independence: Out of Crisis Came Decision, vol.4, University Press of America, 1999, ISBN 0761814892
  • Salim Tamari, Jérusalem 1948 : Les faubourgs arabes et leur destin durant la guerre, Institut des études palestiniennes, 2002, ISBN 9953900191

Documents en ligne

Articles en ligne

Filmographie

Liens internes

  • Portail sur le conflit israélo-arabe Portail sur le conflit israélo-arabe
  • Portail de la Palestine Portail de la Palestine
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail d’Israël Portail d’Israël
Ce document provient de « Guerre de Palestine de 1948 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nakba de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nakba — Demonstration am „Tag der Nakba“, Hebron, Westjordanland, 2010 Als Nakba oder an Nakba (arabisch ‏النكبة‎), deutsch Katastrophe oder Unglück, wird im arabischen Sprachgebrauch die Flucht und Vertreibung von etwa 700.000 arabischen Palästinen …   Deutsch Wikipedia

  • Nakba — Refugiados palestinos en 1948. Nakba es un término árabe (النكبة) que significa catástrofe o desastre , utilizado para designar al éxodo palestino (en árabe الهجرة الفلسطينية, al Hijra al Filasteeniya). Según la Agencia de las Naciones Unidas… …   Wikipedia Español

  • Nakba — noun The foundation of the State of Israel and subsequent departure of most of the Arab Palestinian among its residents, perceived as a catastrophe by many Palestinians and others …   Wiktionary

  • NAKBA — Tabanı aşınmış deve …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Nakba Day — 1948 Palestinian exodus Main articles 1948 Palestinian exodus 1947–48 civil war 194 …   Wikipedia

  • 2011 Nakba Day — Nakba Day in 2011 was the annual day of commemoration for the Palestinian people marking the Nakba the displacement that accompanied the creation of Israel in 1948. Generally held on May 15, commemorative events in 2011 began on May 10, in the… …   Wikipedia

  • Al-Nakba — Nakba oder an Nakba (arabisch ‏النكبة‎) ist ein Ausdruck, der „Katastrophe“ oder „Unglück“ bedeutet. Gemeint ist damit im arabischen Sprachgebrauch die Gründung des Staates Israel am 14. Mai 1948. Folge daraus war die Teilung der Region Palästina …   Deutsch Wikipedia

  • Al Nakba Cup 2012 — Turnamen Internasional Palestina 2012 …   Википедия

  • al-Nakba — …   Useful english dictionary

  • Naqba — Nakba oder an Nakba (arabisch ‏النكبة‎) ist ein Ausdruck, der „Katastrophe“ oder „Unglück“ bedeutet. Gemeint ist damit im arabischen Sprachgebrauch die Gründung des Staates Israel am 14. Mai 1948. Folge daraus war die Teilung der Region Palästina …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.