Neubrandenburg


Neubrandenburg

Neubrandenbourg

Neubrandenburg
Blason de Neubrandenburg
Localisation de Neubrandenburg en Allemagne
Transparent3x3.gif
Données générales
Toponyme officiel ?
Pays Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
District
(Regierungsbezirk)
Arrondissement
(Landkreis)
Neubrandenburg (ville-arrondissement)
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 02 000
Code postal 17033, 17034, 17036
Indicatif téléphonique +49-395
Immatriculation NB
Latitude
Longitude
53° 33′ 26″ Nord
       13° 15′ 40″ Est
/ 53.557110, 13.261184
Altitude (NN) 20 m
Superficie 85,65 km²
Population 66 7358 hab. (2007)
Densité 779 hab./km²
Site web www.neubrandenburg.de
Politique
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Paul Krüger (CDU)
Partis au pouvoir

Neubrandenburg est une ville située en Mecklembourg-Poméranie occidentale, au Nord de Berlin en Allemagne. Sa population est estimée à 68.416 habitants (2005).

La ville fut fondée en 1248, par le gouverneur de Brandebourg. En 1292, la ville et ses alentours furent assimilés au Mecklenbourg.

Neubrandenburg possède toujours ses fortifications médiévales avec quatre portes d'accès.

Sommaire

Données de base

Land : Mecklembourg-Poméranie occidentale
Canton : Statut de ville indépendante (kreisfreie Stadt)
Superficie : 85,65 km²
Habitants : 68 669 (au 30 septembre 2004)
Densité de population : 802 hab./km²
Altitude : 19 m
Codes postaux : 17033 à 17036
Indicatif téléphonique : +49-395
Situation géographique : 53°34’ de latitude et 13°16’ de longitude
Immatriculation : NB
Site Internet : neubrandenburg.de
Maire : Paul Krüger (CDU)

Géographie

Situation Géographique: Au sud-est du Lande de Mecklenburg, en bordure du Paysage Mecklenburgische Seenplatte, au nord du Lac Tollensesee, qui appartient à l’agglomération et dans la vallée de la Tollense, Datze et Linde, approximativement à mi-chemin entre Berlin et l’île de Rügen

St. Marien (Konzertkirche)

Histoire

Fondée par le margrave Johann I. de Bandenburg en 1248, la ville occupe probablement, du moins, l’établissement de l’ordre franciscain sur ce lieu à la mi-siècle soutiendrait cette thèse, un rôle non négligeable dans la vie des margraves d’origine Askan et parvient à préserver ce rôle, quand la ville tombe sous les mains des régents de Mecklenburg en 1298, et, à partir de 1347, est incorporée à leur territoire féodal. Par conséquent, depuis la fin de l’époque médiévale la ville forme, au côté de Güstrow et Parchim, l’un des principaux centres de l’administration.

Suite au déclin économique à attribuer à la guerre de Trente Ans, les environs peu peuplés, ainsi qu’un régime et une constitution rigides jusqu’en 1918, contribuent à retarder décisivement le développement de l’agglomération. Sa fonction économique se limite à cette époque en principe à un marché, afin de couvrir les besoins élémentaires de la ville même et des contrées avoisinantes, de façon, que les courants de l’industrialisation, qui marquent l’entité du XIXe siècle, ne s’implantent que tardivement, sous forme d’entreprise de traitement de produits agricoles, de fonderies et de construction de machines agricoles, qui se vendent, dans les lieux avoisinants. Mais ce sont surtout ses marchés équestres et de laine, sur lesquels se base sa réputation.

Après l’occupation des lieux par l’armée rouge, la ville est vandalisée et dévastée d’une façon insensée, entraînant la destruction à 80% du centre historique, peu de jours avant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sous le régime communiste de l’ancienne RDA entre 1952 et 1990 elle retrouve son statut de centre administratif et de siège des autorités publiques.

Développement démographique

Année Habitants Année Habitants 1829 6.002 1950 2.412 1875 7.495 1964 37.939 1880 8.406 1971 46.087 1890 9.323 1981 79.813 1910 12.348 1989 * 90.953 1933 15.181 1995 * 80.483 1939 21.833 2000 * 74.527 1946 20.446 2005 * 67.393

  • Chiffres Estimés

Villes Jumelées

Transport

Située à environ 150 km de Berlin et distance égale de Schwerin, ainsi que 100 km de Rostock, elle est accessible par l’Autoroute A20 à l’est et les Routes Nationales, passant à proximité du centre ville, B96 (axe relayant Sassnitz, Stralsund, Berlin et Zittau), B104 (entre Lübeck, Neubrandenburg et Stettin), ainsi que la B192 (de Neubrandenburg à Wismar) et B197 (de Neubrandenburg à Anklam) à l’est.

De même la ville forme un nœud ferroviaire entre les lignes de Berlin à Stralsund et celle de Hambourg à Stettin. À la sortie nord de la ville, le long de la B96 se trouve un aéroport.

Personnalités

  • 1791 : Ernst Alban – Ophtalmologue et ingénieur mécanicien
  • 1969 : Katrin Krabbe – Athlète et élue athlète du monde de l’année 1991
  • 1975 : Anja Dittmer - Triathlète
  • 1980 : Tim Borowski – Footballeur de l’équipe nationale


Treptower Tor

Sites touristiques

Avec son mur d’enceinte et ses quatre portails de briques rouges en style gothique, la ville de Neubrandenburg possède l’une des fortifications médiévales les mieux conservées du XIIIe au XVe siècle. Entourant la ville sur une longueur de 2.300 m et atteignant jusqu’à 7 m de hauteur, quatre portails (Stargarder Tor, Friedländer Tor, Treptower Tor et Neues Tor), 52 abris de garde et une tour pour prisonniers (Fangelturm) sont incorporés à sa structure. En outre, on y trouve l’église principale (Hauptpfarrkirche) érigée en 1298 et dédiée à la vierge Marie, qui, après sa destruction lors de la Seconde Guerre mondiale, a été réédifiée en 1970 pour accueillir des concerts, un ancien couvent Franciscain avec son église, Saint Jean, le musée régional, dont la fondation remonte à 1872, et, par conséquent, connaît l’une des plus longues traditions de ce genre dans le lande de Mecklenburg-Vorpommern, et un ancien moulin (Vierrademühle), qui, de nos jours s’est développé en site primaire du point de vue gastronomique à fonction multiple et pluriculturel.

Sites d’Intérêt Public des Environs:

  • Château médiéval de Stargard
  • Suisse de Mecklenburg (Mecklenburgische Schweiz) avec ses remarquables châteaux des aristocrates
  • Feldberger Seenlandschaft (Paysage caractérisé par ses lacs)
  • Hohenzieritz – Lieu de décès de la reine prusse Louise
  • Ville de Neustrelitz, d’architecture baroque avec parc et château
  • Ville de Rheinsberg avec manufacture de porcelaine et ensemble de château royal
  • Centre vacancier de Waren le long du Müritz

Structure de la Ville et Quartier

  • Centre ville et quartier Jahn
  • Territoire ouest avec Broda et Weitin
  • Quartier des oiseaux
  • Quartier de l’hippodrome
  • Quartier du Datze avec la montagne Datze
  • Quartier industriel avec la banlieue d’Ihlenfeld et Monckeshof
  • Territoire est avec Carlshöhe, Fritscheshof et Küssow
  • Quartier de la Sainte Catherine
  • Territoire sud avec Fünfeichen
  • Quartier de Lindenberg avec Lindenberg et Tannenkrug

Économie

Du point de vue de la structure économique, la ville fait partie d’une des régions les moins performantes de l’Allemagne. Par conséquent le taux de chômage dépasse la moyenne nationale et il en est des mêmes pour l’émigration de sa population vers des contrées plus prospères.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Neubrandenbourg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Neubrandenburg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Neubrandenburg — St. Marien Church (used for concerts) …   Wikipedia

  • Neubrandenburg — Neubrandenburg, Stadt im Großherzogtum Mecklenburg Strelitz, am Ausfluß der Tollense aus dem Tollensesee, Knotenpunkt der preußischen, bez. mecklenburgischen Staatsbahnlinien Berlin Stralsund, Lübeck Strasburg und Ludwigslust N. sowie der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Neubrandenburg — Neubrandenburg, Stadt in Mecklenburg Strelitz, am Tollensesee, (1900) 10.559 (1905: 11.440) E., Amtsgericht, großherzogl. Schloß, got. Marienkirche, 4. got. Tore, Gymnasium; Fabriken (Maschinen, Papier, Pianoforte), Woll Pferdemärkte …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Neubrandenburg — Neubrandenburg, mecklenb. strelitz. Stadt am Tollensersee mit 7300 E., Schloß, Gymnasium, einigen Fabriken, Wollhandel …   Herders Conversations-Lexikon

  • Neubrandenburg — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia

  • Neubrandenburg — Neu|brạn|den|burg: Stadt in Mecklenburg Vorpommern. * * * Neubrạndenburg,   1) kreisfreie Stadt in Mecklenburg Vorpommern, 15 25 m über dem Meeresspiegel, im Grundmoränengebiet nordöstlich der Mecklenburgischen Seenplatte am Ausfluss der… …   Universal-Lexikon

  • Neubrandenburg — Neu·bran·den·burg (noi bränʹdən bûrg , bo͝ork ) A city of northeast Germany north of Berlin. Founded in 1248, it is an industrial center. Population: 82,451. * * * City (pop., 2002 est.: 71,723), northeastern Germany, near the northern end of… …   Universalium

  • Neubrandenburg — Original name in latin Neubrandenburg Name in other language FNB, Neibrandenburga, Neubrandenbourg, Neubrandenburg, Noibrandenburgas, Nojbrandenburg, Nojbrandenburge, Nuevo Brandeburgo, noibeulandenbuleukeu, noiburandenburuku, nwybrndnbwrg, xin… …   Cities with a population over 1000 database

  • Neubrandenburg — /nɔɪˈbrandənbɜg/ (say noy brahnduhnberg) noun a district in northern Germany (formerly East Germany). 10 948 km2. Capital: Neubrandenburg …   Australian English dictionary

  • Neubrandenburg — ► C. del E de Alemania, en el estado de Mecklemburgo Pomerania; 90 953 h …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.