Neurotoxicity


Neurotoxicity

Neurotoxique

Un élément chimique ou d'origine biologique est dit neurotoxique s'il s'agit d'une toxine affectant le système nerveux des organismes qui entrent en contact avec lui.

Un neurotoxique agit habituellement en perturbant ou en paralysant l'influx nerveux, en agissant notamment sur les émetteurs ou les récepteurs synaptiques. Le résultat est, en quelques minutes, voire en quelques secondes, des troubles de la vue et des autres sens, une perte du contrôle moteur (paralysie générale), éventuellement suivie d'une paralysie du muscle cardiaque et des muscles de la respiration, puis de la mort. Certaines molécules n'agissent que sur les animaux à sang chauds, d'autres sur les animaux à sang froid, d'autres dans les deux cas.

De nombreux produits couramment utilisés ou produits par l'industrie sont des neurotoxiques certains : c'est par exemple le cas du plomb, du méthylmercure, de l'arsenic, des polychloro-biphényles (PCB) et de nombreux solvants organiques (toluène), ont une neurotoxicité connue qui affecte le développement. Ces produits sont actifs à très faibles doses sur le fœtus ou l'embryon avec des effets irréversibles. Des produits tels que le manganèse sous certaines formes, les fluorures et perchlorates sont suspectés de causer des troubles de la mémoire, du comportement ou des retards intellectuels.

Lorsqu'ils sont utilisés par les militaires (dans les armes chimiques de type Sarin par exemple), ils sont souvent létaux, mais certains ne sont qu'incapacitants. La parade est le vêtement de protection, avec masque approprié, ou en cas d'exposition à un agent neurotoxique, l'injection d'une dose d'antidote dans les secondes qui suivent l'exposition. Les antidotes actuellement les plus utilisés sont constitués d'une combinaison d'atropine et d'avizafone. Un troisième agent antidote à combiner aux deux précédents est actuellement en cours d'étude au Canada, il s'agit d'une oxime appelée HI-6. Certains antidotes sont eux-mêmes toxiques.

Sommaire

Sources, voies et types d'exposition

L'Homme ou l'animal y sont exposés via l'air, l'eau, les sols. Les neurotoxiques parviennent au cerveau ou au système nerveux après avoir été inhalé, ingérés et/ou en passant directement à travers la peau pour certains. Le fœtus et l'embryon y sont généralement beaucoup plus sensibles.

Plantes neurotoxiques

Certaines plantes sont neurotoxiques, telles l'hysope.

Voir aussi

Liens externes

Ce document provient de « Neurotoxique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Neurotoxicity de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Neurotoxicity — See also: Neurotoxin Neurotoxicity occurs when the exposure to natural or artificial toxic substances, which are called neurotoxins, alters the normal activity of the nervous system in such a way as to cause damage to nervous tissue. This can… …   Wikipedia

  • neurotoxicity — noun see neurotoxic …   New Collegiate Dictionary

  • neurotoxicity — /noor oh tok sis i tee, nyoor /, n. 1. the degree to which a substance is poisonous to nerve tissue. 2. Pathol. the condition resulting from exposure to a neurotoxin. [1945 50; NEURO + TOXICITY] * * * …   Universalium

  • neurotoxicity — noun The state or property of being neurotoxic …   Wiktionary

  • neurotoxicity — neu·ro·tox·ic·i·ty (noor″o tok sisґĭ te) the quality of exerting a destructive or poisonous effect upon nerve tissue …   Medical dictionary

  • neurotoxicity — n. being poisonous to nervous tissue …   English contemporary dictionary

  • neurotoxicity — neu·ro·toxicity …   English syllables

  • neurotoxicity — The tendency of some treatments to cause damage to the nervous system …   English dictionary of cancer terms

  • neurotoxicity — noun see neurotoxic * * * /noor oh tok sis i tee, nyoor /, n. 1. the degree to which a substance is poisonous to nerve tissue. 2. Pathol. the condition resulting from exposure to a neurotoxin. [1945 50; NEURO + TOXICITY] * * * neurotoxicˈity noun …   Useful english dictionary

  • Retracted article on dopaminergic neurotoxicity of MDMA — Severe dopaminergic neurotoxicity in primates after a common recreational dose regimen of MDMA[1] ( ecstasy ) , was a paper by Dr. George Ricaurte which was published in the leading journal Science, and later retracted. The retraction of the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.