Nicolas Hurtault-Pinchart


Nicolas Hurtault-Pinchart

Nicolas Hurtault-Pinchart, né à Reims, dans la paroisse Saint-Pierre, le 19 novembre 1732, y est mort le 26 mai 1810, est un homme de loi et un homme politique français.

Sommaire

Biographie

Fils de Nicolas Hurtault, marchand, et de Marguerite Pinchart, Nicolas Hurtault-Pinchart fait des études de droit à l'Université de droit de sa ville natale. Il devient avocat en parlement en 1758, puis docteur agrégé à la faculté de droit et professeur de cette école. Il achète une charge de conseiller du roi auprès du bailliage de Reims, receveur des consignations et commissaire aux saisies réelles[1].

Partisan des idées nouvelles, il fait partie de l'assemblée du tiers état du bailliage de Reims, en 1789, puis de l'assemblée électorale de la Marne, réunie à Châlons du 17 au 31 mai 1790 pour l'organisation du département[1].

Notable à partir du 1er mars, il devient maire de Reims du 26 novembre 1790 au 9 janvier 1793. Il est également élu premier suppléant de la Marne à l'Assemblée législative le 6 septembre 1791 par 190 voix sur 367 votants, mais ne siège pas. Ce patriote ardent, démocrate sincère et ami de Prieur de la Marne, participe avec lui à la défense du territoire lors de l'invasion de la Champagne, en septembre 1792. Après son départ de la mairie, il n'en continue pas moins, comme notable, à faire partie du conseil général de la commune. À la suite de désaccords avec le représentant Jean-Baptiste Massieu sur l'opportunité des mesures de déchristianisation, qu'il juge trop brutales, celui-ci le destitue le 3 nivôse an II (23 décembre 1793). Il conserve néanmoins son influence à la Société des Jacobins de la ville, qu'il préside du 29 floréal au 28 prairial an II (18 mai-16 juin 1794)[1].

Il épouse à Reims, dans la paroisse Saint-Jacques, le 12 décembre 1763, sa cousine germaine, Marguerite Pinchart (1732-1810). Franc-maçon, il est l'un des fondateurs La Triple Union, dont il est vénérable en 1784-1785 et 1790-1791 et le président en 1792[1],[2].

Il meurt pensionné de l'État à Reims le 26 mai 1810[1].

Son nom a été donné à une rue de Reims par une délibération du conseil municipal du 16 octobre 1894[1].

Source partielle

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La vie rémoise.

Notes et références

  1. a, b, c, d, e et f Annales historiques de la Révolution française, Société des études robespierristes, Firmin-Didot & Cie, vol. 1, 1924, p. 591-592.
  2. « Hurtault, Nicolas », in Dictionnaire de biographie rémoise, La Vie rémoise.
Précédé par Nicolas Hurtault-Pinchart Suivi par
Jean-François Pierret
Maire de Reims
1790-1793
Nicolas Galloteau-Chappron

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicolas Hurtault-Pinchart de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nicolas hurtault-pinchart — est né à Reims le 19 novembre 1732, y est mort le 26 mai 1810. Nicolas Hurtault, docteur en droit, avocat en parlement, agrégé de la Faculté de droit de l’Université de Reims, professeur à la Faculté de droit, conseiller du roi auprès du… …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Galloteau-Chappron — fut maire de Reims pendant quatre ans à trois reprises, entre 1793 et 1798. Né à Reims le 22 avril 1738, il y est mort le 8 mai 1810, rue du Couchant. Il était marchand drapier rue des Tapissiers. Il succède à Pierre Nicolas François Pinchart en… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François Pierret — (né à le 7 novembre 1738 à Rocquigny (Ardennes) mort le 5 février 1796 (16 pluviôse an IV) à Reims) était un avocat et homme politique français du XVIIIe siècle. Conseiller du roi et son procureur en la maîtrise des eaux et forêts de Reims,… …   Wikipédia en Français

  • Cité des Sacres — Reims 49°15′46″N 4°02′05″E / 49.26278, 4.03472 …   Wikipédia en Français

  • Duricortora — Reims 49°15′46″N 4°02′05″E / 49.26278, 4.03472 …   Wikipédia en Français

  • Durocortorum — Reims 49°15′46″N 4°02′05″E / 49.26278, 4.03472 …   Wikipédia en Français

  • Le sourire de l'Europe — Reims 49°15′46″N 4°02′05″E / 49.26278, 4.03472 …   Wikipédia en Français

  • Liste des maires de Reims — Maire de Reims Titulaire actuel …   Wikipédia en Français

  • 19 novembre — Pour les articles homonymes, voir Dix Neuf Novembre. . Éphémérides Novembre 1er 2 3 4 5 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Armonville — Jean Baptiste Armonville, né à Reims, rue des Créneaux, dans la paroisse de Saint Timothée[1], le 18 novembre 1756 et mort dans la même ville le 11 décembre 1808, est l un des rares ouvriers élus députés à la Convention, son… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.