Noel Lebreton de Hauteroche


Noel Lebreton de Hauteroche

Noël Lebreton de Hauteroche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hauteroche (homonymie).

Noël Lebreton, sieur de Hauteroche, né à Paris en 1617 où il est mort aveugle le 14 juillet 1707, est un acteur et dramaturge français.

Fils d’un huissier au Parlement, Hauteroche s’enfuit en Espagne pour échapper à un mariage qu’on voulait lui faire contracter malgré lui et se fit comédien à Valence (Espagne). Il joue en Allemagne et fonde sa propre troupe à Paris en 1654, puis entre au Théâtre du Marais la même année et passe à l’Hôtel de Bourgogne en 1660. En 1671, il succède à Floridor comme directeur de la troupe.

Représentant les troisièmes rôles tragiques, il se faisait remarquer par l’art avec lequel il disait les récits. En même temps il composa des comédies et fut au nombre des émules de Molière. Sans s’élever à la création des caractères ou à la peinture des mœurs, son talent consistait à nouer habilement une intrigue et à semer le dialogue de traits plaisants.

Retiré en 1684, il connaît alors ses plus grands succès comme auteur dramatique. On lui doit notamment L’Amant qui ne flatte point, en cinq actes, en vers (1668), Les Apparences trompeuses (1673), et L'Esprit follet (1684).

Trois pièces, Crispin médecin, en trois actes, en prose (1670), le Deuil, en un acte, en vers (1680), le Cocher supposé, en un acte (1685) sont restées assez longtemps au répertoire.

On cite en outre : le Souper mal apprêté, en un acte, en vers (1670) ; les Apparences trompeuses ou les Maris infidèles, en trois actes, en vers (1673) ; Crispin musicien, en cinq actes, en vers (1674) ; les Nobles de province, en cinq actes, en vers (1678) ; la Barrette, en cinq actes, en prose (1680) ; la Dame invisible, en cinq actes, en vers (1685) ; le Feint Polonais ou la Veuve impertinente, en trois actes, en prose (1686) ; les Bourgeoises, en cinq actes, en vers (1691), pièce imitée des Précieuses ridicules.

Lien externe

Ses pièces de théâtre et leurs représentation sur le site CÉSAR

Source

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 977
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
Ce document provient de « No%C3%ABl Lebreton de Hauteroche ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Noel Lebreton de Hauteroche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Noël lebreton de hauteroche — Pour les articles homonymes, voir Hauteroche (homonymie). Noël Lebreton, sieur de Hauteroche, né à Paris en 1617 où il est mort aveugle le 14 juillet 1707, est un acteur et dramaturge français. Fils d’un huissier au Parlement, Hauteroche s’enfuit …   Wikipédia en Français

  • Noël Lebreton de Hauteroche — Pour les articles homonymes, voir Hauteroche (homonymie). Noël Lebreton, sieur de Hauteroche, né à Paris en 1617 où il est mort aveugle le 14 juillet 1707, est un acteur et dramaturge français. Fils d’un huissier au Parlement, Hauteroche s’enfuit …   Wikipédia en Français

  • Hauteroche (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hauteroche désigne : Patronymes Noël Lebreton de Hauteroche (1616 1707), acteur et dramaturge français Toponyme Hauteroche, commune française de la… …   Wikipédia en Français

  • Französische Literatur — Französische Literatur. Obgleich auch die F. L. dem allgemein gültigen Gesetze, daß die Literatur eines Volkes nur das geistig durch Rede u. Schrift objectirte Nationalbewußtsein modificirt durch den Zeitgeist, also das Ergebniß des… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • 1672 au théâtre — Années : 1669 1670 1671  1672  1673 1674 1675 Décennies : 1640 1650 1660  1670  1680 1690 1700 Siècles : XVIe siècle  XVIIe sièc …   Wikipédia en Français

  • Cocher (hippomobile) — Pour les articles homonymes, voir Cocher. Cocher sur un timbre allemand émis en 1969 (d’après une gravure du XIXe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.