Nohant-Vic


Nohant-Vic

46° 38′ 22″ N 1° 57′ 38″ E / 46.6394444444, 1.96055555556

Nohant-Vic
L'église de Vic.
L'église de Vic.
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement La Châtre
Canton La Châtre
Code commune 36143
Code postal 36400
Maire
Mandat en cours
Jacky Naudet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de La Châtre - Sainte-Sévère
Démographie
Population 476 hab. (2008)
Densité 22 hab./km²
Gentilé Nohantais
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 22″ Nord
       1° 57′ 38″ Est
/ 46.6394444444, 1.96055555556
Altitudes mini. 175 m — maxi. 261 m
Superficie 21,25 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Nohant-Vic est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans le sud-est du département dans la région naturelle du Boischaut-Sud.

Hydrographie

Le territoire communal est traversé par la rivière Indre.

Hameaux de la commune

Communes limitrophes

Nohant-Vic est situé[1] à environ :

Transports et voies de communications

Réseau routier

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 49, 51, 69, 918 et 943.

Desserte ferroviaire

La gare ferroviaire la plus proche est la gare de Châteauroux, située à 30 km.

Bus

La commune est desservie par la ligne F du réseau L'Aile Bleue.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 34 km.

Sentiers de randonnées

Le territoire communal est traversé par :

Histoire

Toponymie

Vic-sur-Saint-Chartier.
Bas latin vicus = groupe d’habitation, village. En termes de droit, vicus désigne d’abord un gros bourg ou un village non clos de murs, un petit groupe d’hommes libres ayant une organisation municipale rudimentaire, mais aussi un village appartenant à un propriétaire, faisant partie intégrante d’une villa gallo-romaine ou mérovingienne ; vicus s’oppose au municipium, village de citoyens romains, et à la colonia, village de colons ; le vicus romain est sans statuts.
L’accusatif vicum aboutit régulièrement à vi, écrit dès le XVe s. vy, vic et parfois vicq. Vi ou vy prit aussi la forme vif sous l’influence des graphies de mots terminés en if, comme baillif, où le f était muet.
Parrochia de Vico subtus Sanctum Quarterium, 1270 ; Pierrot Champion, laboureur à Vicq, 24 octobre 1461 (Archives Nationales-JJ 198, n° 11, fol. 11 v°) ; Vic, mars 1493 (Archives Nationales-JJ 226B, n° 392, fol. 76) ; Vic sur Saint Chartier, 8 novembre 1788 (Archives Départementales du Cher-C 1109, Élection de La Châtre) ; Vic sur Saint Chartier, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; Vicq la Montagne, pluviôse an 2 (Délibération du Conseil Général de la Commune, application du décret du 16 octobre 1793 = 25 vendémiaire an 2) ; Vic sur Saint Chartier, 22 novembre 1817 (Plan annexé à l’Ordonnance Royale du 6 novembre 1822, A.N.-F 2 II Indre 2) ; Vic, 1841 (Cadastre de Vic-sur-Saint-Chartier).
Commune réunie à celle de Nohant sous le nom de Nohant-Vic par Ordonnance Royale du 6 novembre 1822 : Les communes de Vicq sur Saint Chartier et de Nohant sont réunies pour n’en former qu’une seule sous le nom de Nohant-Vic (Archives Nationales-F2 II Indre 2).
Le chef lieu est fixé au bourg de Vic.

Héraldique

Historique

D’origine gallo-romaine, Vic se trouvait proche de grandes voies de communication, qui reliaient Saint-Marcel (Argentomagus), Châteaumeillant (Mediolanum) et Ardentes[réf. nécessaire].

Le village de Vic est ancien ; son seigneur fait construire à proximité son château, à Saint-Chartier. Un nouveau village s’y crée, qui finit par devenir plus important que l’ancien[2].

Le maire est nommé par le préfet, il s’appelle M. Duchartier. Le conseil municipal s’installe en janvier 1823. À noter l’erreur d’orthographe (étymologiquement Vic vient du latin Vicus signifiant Bourg) lors de la rédaction de cette ordonnance Vicq avec un Q. En 1875, Maurice Sand, alors maire de Nohant, fait remarquer la faute au préfet qui demande une copie au Ministère de l’Intérieur, celle-ci lui est retourné sans le Q à Vic.

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Serge Robin    
2008 en cours Jacky Naudet[3]   Commerçant
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Nohant-Vic compte 476 habitants (soit une diminution de 5 % par rapport à 1999). La commune occupait le 16 954e rang au niveau national, alors qu'elle était au 15 320e en 1999, et le 103e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Nohant-Vic depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[5], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[6]. Pour Nohant-Vic, le premier recensement a été fait en 2005[7], les suivants étant en 2010, 2015, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Nohant-Vic, est une évaluation intermédiaire. Le premier recensement exhaustif est celui de 2009, publié en 2012. Pour cette période 2006-2009, la population 2006 ainsi que la dernière population légale publiée par l’INSEE sont présentées pour information.

Le maximum de la population a été atteint en 1886 avec 991 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 272 308 301 327 982 969 931 885 892
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 857 904 937 939 960 984 991 981 983
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 949 908 864 796 779 743 747 711 690
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 661 608 514 480 481 501 477 476 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[8], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[9],[10].

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (27 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (29,6 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 49,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,1 %, 15 à 29 ans = 12,2 %, 30 à 44 ans = 17,6 %, 45 à 59 ans = 29,8 %, plus de 60 ans = 25,1 %) ;
  • 50,5 % de femmes (0 à 14 ans = 16 %, 15 à 29 ans = 13,2 %, 30 à 44 ans = 16 %, 45 à 59 ans = 25,9 %, plus de 60 ans = 28,8 %).
Pyramide des âges à Nohant-Vic en 2008 en pourcentage[11]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
11,3 
75 à 89 ans
13,2 
13,4 
60 à 74 ans
14,4 
29,8 
45 à 59 ans
25,9 
17,6 
30 à 44 ans
16,0 
12,2 
15 à 29 ans
13,2 
15,1 
0 à 14 ans
16,0 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2008 en pourcentage[12].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
9,4 
75 à 89 ans
13,6 
16,7 
60 à 74 ans
17,3 
22,1 
45 à 59 ans
20,6 
19,5 
30 à 44 ans
18,1 
15,2 
15 à 29 ans
13,7 
16,5 
0 à 14 ans
15,0 

Économie

Enseignement

La commune possède[13] une école maternelle publique.

Sport

Lieux et monuments

La maison de George Sand.
La maison de George Sand.
L'église de Nohant.
L'église de Nohant.
  • Église Saint Martin de Vic, datant du XIe siècle, possède un ensemble de fresques du XIIe siècle. Ces dernières furent découvertes par hasard en 1849 par l'Abbé Perigaud, qui avec l'aide de George Sand, démarcha auprès des autorités et obtint, grâce à l'intervention de Prosper Mérimée, son classement en monument historique. Des reproductions grandeur nature se trouvent à Paris à la Cité de l'architecture et du patrimoine et à Naruto au Japon au Musée Otsuka.
Article détaillé : Église Saint-Martin de Vic.
  • L'église de Nohant.

Activités festives

Fêtes romantiques de Nohant

  • Chaque année, vers le mois de juin, sont organisées les Fêtes romantiques de Nohant. Durant quelques semaines, la musique classique est à l'honneur et des concerts et rencontres (autour de Chopin, Liszt ou encore Schubert) sont organisés au château de Nohant.

Rencontres internationales Frédéric Chopin

  • Depuis 1997, chaque demi quinzaine de juillet sont organisées les Rencontres internationales Frédéric Chopin. Concerts, conférences et master classes dédiés au compositeur polonais s'enchainent pendant une semaine dans différents lieux comme la Bergerie du château de Nohant ou le Théâtre Maurice Sand à la Châtre.

Personnalités liées à la commune

La tombe de George Sand.
La tombe de George Sand.
  • Aurore Dupin, dite George Sand (1804-1876), petite-fille de la précédente, qui passa l'essentiel de sa vie à Nohant et y décéda.
  • André Mornet, Procureur général de la République Française, il fut celui qui fit condamner entre autres Mata Hari, le Maréchal Pétain, Pierre Laval[14].

Notes et références

  1. La distance entre la commune et : la préfecture, le chef-lieu d'arrondissement et le chef-lieu du canton avec Mappy.fr.
  2. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 53.
  3. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  4. Le bureau de tourisme sur le site Berry.fr.
  5. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  6. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  7. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 25 août 2011.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 25 août 2011.
  9. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 25 août 2011.
  10. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 25 août 2011.
  11. Évolution et structure de la population à Nohant-Vic en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 25 août 2011.
  12. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 25 août 2011.
  13. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.
  14. André Mornet sur le site Casepasseanohantvic.fr.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nohant-Vic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nohant-vic — Église de Vic. Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Nohant-Vic — Nohant Vic …   Wikipedia

  • Nohant-Vic — Nohant Vic …   Deutsch Wikipedia

  • Nohant-Vic — Casa de George S …   Wikipedia Español

  • Nohant — Vic Nohant Vic Église de Vic. Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Vic-sur-Saint-Chartier — Nohant Vic Nohant Vic Église de Vic. Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Nohant — ist der Name folgender Gemeinden in Frankreich: Nohant en Goût, Gemeinde im Département Cher Nohant en Graçay, Gemeinde im Département Cher Nohant Vic, Gemeinde im Département Indre Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidun …   Deutsch Wikipedia

  • Vic — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Vich, Vicq et Vicques. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Martin de Vic — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Martin. Église Saint Martin Présentation …   Wikipédia en Français

  • St-Martin de Vic — Kirche St Martin de Vic, von Südost Cho …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.