Nomenclature botanique


Nomenclature botanique


La nomenclature botanique est la discipline de droit botanique qui a pour objet de définir et d'édicter les règles permettant de former les noms de taxons des organismes « considérés comme plantes[1] », et de déterminer leur priorité en cas de concurrence.

Ces règles sont édictées par un document mis à jour tous les six ans, le Code international de nomenclature botanique (CINB), qui est la traduction française (non officielle) de l'International Code of Botanical Nomenclature (ICBN).

Sommaire

Différences entre Nomenclature et Taxinomie

  • Tout ce qui concerne le nom du taxon et relève du Code de Nomenclature, est nomenclatural, c'est-à-dire relatif aux règles fixant les noms actuels et corrects, la priorité et la typification des noms.
  • Tout ce qui a trait à l'information scientifique, permettant de circonscrire un taxon relève de la taxinomie.

N.B.: Pour les différences entre Taxinomie, Systématique et Classification, voir Taxinomie, Systématique et Classification.

Formation des noms de taxons

Rang taxinomique

La classification classique propose une hiérarchie codifiée en 7 rangs principaux et 5 rangs secondaires, présentée, dans l'ordre décroissant, de la façon suivante :

Monde vivant : règneembranchement, division ou phylumclasseordrefamilletribugenre → section → série → espècevariétéforme

Terminaisons latines indiquant le rang

Voir Rang (botanique)

Genre

Au-dessous du rang de genre, tous les noms de taxons sont appelés combinaisons.

  • Entre genre et espèce (sous-genre, section, sous-section, série, sous-série, etc.), les combinaisons sont infragénériques et binominales: nom de genre, puis après indication du rang, une épithète infragénérique;

Épithète spécifique

  • Au rang d'espèce, les combinaisons sont spécifiques et binominales ;

Rangs infraspécifiques

  • Au-dessous de l'espèce les combinaisons sont infraspécifiques et trinominales.

Synonymes

Un synonyme est un nom latin différent pour désigner un même taxon botanique ou mycologique. C'est-à-dire que tous les noms scientifiques désignant une même plante autres que le nom correct[2] sont des synonymes. On distingue deux catégories :

  • Synonymes nomenclaturaux (ou homotypiques) : ces noms sont attachés au même type, ils seront toujours synonymes.
  • Synonymes taxinomiques (ou hétérotypiques) : ces noms ont des types différents, ils peuvent donc être amenés à ne plus être synonymes si les types ne sont plus considérés comme appartenant au même taxon.

Autonymes

La publication valide d’un nom d’un taxon infraspécifique après un nom d’espèce légitime établit automatiquement, même s'il n'est pas mentionné dans la publication, un nom infraspécifique pour l'autre partie de l'espèce, qui répète l'épithète spécifique : c'est un autonyme. Par exemple, la publication de Salix tristis var. microphylla Andersson en 1858 a créé l’autonyme S. tristis Aiton (1789) var. tristis. Cet autonyme date également de 1858 et n'a pas de nom d'auteur. Son type est celui de l'espèce.

Priorité

Validité

Diagnose latine

Noms invalides et nomen nudum

Légitimité et illégitimité

Homonymes (noms « préoccupés »)

- Dans un même genre, deux espèces ne peuvent porter le même nom. En cas d'homonymie, seul le nom le plus ancien est valide. Si un transfert d'espèce dans un autre genre conduit à une homonymie, l'espèce doit être renommée. Par exemple, l'espèce bien connue Valotta speciosa a changé de nom pour C. elatus lorsqu'elle a été transférée dans Cyrtanthus qui contenait déjà une espèce nommée speciosus. - Une épithète utilisée dans un genre peut être également utilisée dans d'autres genres. Ainsi des espèces de plusieurs genres sont nommées sans problème vulgaris, alpestris, sylvestris ou edulis...

- Dans un même règne (végétal, animal), deux genres ne peuvent porter le même nom. - Un nom de genre utilisé dans un règne peut également être utilisé dans un autre. Ainsi des plantes et des animaux portent un même nom latin valide. Gomphus est ainsi un genre de champignon et de libellule. NB : les champignons étant régis par le code de nomenclature botanique, un nom de genre de champignon ne peut être porté aussi par un autre "végétal au sens large" et vice-versa.

Noms superflus

Typification

Pour holotype, isotype, lectotype, néotype etc., voir la page type (biologie).

Imputation et attribution « ex » et « in »

Incluant noms nouveaux, transferts et sanctionnement'

Voir Citation d'auteurs en botanique

Conservation

Mise à disposition électronique ?

Pour éviter les confusions suite à la circulation de versions anciennes ou incomplètes, ou modifiées par erreur... le code de la nomenclature botanique et la publication valide de nouveautés taxinomiques ne sont pas aujourd'hui acceptées dans des revues électroniques ou sous formats de publication électronique. Lors des deux derniers congrès, de Vienne (Autriche) et Saint Louis (USA), la section de nomenclature de botanique a refusé la publication de noms scientifiques de plantes par des moyens informatiques. Cependant un « comité spécial » de 26 personnes ICBN "Special Committee on Electronic Publication" prépare une nouvelle proposition pour le congrès de 2011 (Melbourne, Australie). La publication électronique permettrait d'accélérer la circulation de l'information botanique nomenclaturale dans le monde, mais il faut encore imaginer un système garantissant que ces publications restent authentifiées, permanentes et non modifiables[3].

Notes et références

  1. Bien que les organismes fongiques n'appartiennent plus au règne végétal, les noms de champignons continuent de relever de la nomenclature botanique.
  2. Cette dernière restriction ne s'applique pas aux synonymes de noms d'animaux. Voir Synonymes (zoologie).
  3. Brève intitulée : Le code de la nomenclature botanique va-t-il accepter la publication électronique à partir de 2013 ? publiée 22 septembre 2010 par Tela Botanica

Voir aussi

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nomenclature botanique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nomenclature (botanique) — Nomenclature botanique La nomenclature botanique est la discipline de droit botanique qui a pour objet de définir et d édicter les règles permettant de former les noms de taxons des organismes « considérés comme plantes[1] », et de… …   Wikipédia en Français

  • Code international de nomenclature botanique — Le Code international de nomenclature botanique (CINB) définit et édicte les règles d élaboration et de priorité des noms scientifiques attribués aux organismes « traditionnellement considérés comme plantes », bien que n en étant pas… …   Wikipédia en Français

  • Code International De Nomenclature Botanique — Le Code international de nomenclature botanique (CINB) définit et édicte les règles d élaboration et de priorité des noms scientifiques attribués aux organismes « considérés comme plantes » , bien que n en étant pas tous selon les… …   Wikipédia en Français

  • nomenclature — [ nɔmɑ̃klatyr ] n. f. • 1559; lat. nomenclatura « action d appeler (calare) par le nom (nomen) » 1 ♦ Ensemble des termes employés dans une science, une technique, un art..., méthodiquement classés; méthode de classement de ces termes. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Nomenclature (bacteriologie) — Nomenclature bactérienne La nomenclature bactérienne est la discipline qui établit les règles d un langage international permettant de désigner par un même nom, des bactéries identiques dans n’importe quelle région du monde. Comme dans les autres …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature (bactériologie) — Nomenclature bactérienne La nomenclature bactérienne est la discipline qui établit les règles d un langage international permettant de désigner par un même nom, des bactéries identiques dans n’importe quelle région du monde. Comme dans les autres …   Wikipédia en Français

  • BOTANIQUE — La botanique, science des plantes, apparaît à l’état pur dans l’œuvre scientifique de Théophraste; mais elle est bientôt associée étroitement à la médecine dont elle devient simplement un chapitre; ainsi réduite au rôle pratique de pourvoyeuse de …   Encyclopédie Universelle

  • Nomenclature (zoologie) — Nomenclature zoologique La nomenclature zoologique désigne l ensemble des règles permettant de nommer les taxons (comme les espèces) animaux. Cette nomenclature zoologique est définie par un organisme, la Commission internationale de nomenclature …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature binomiale — Nom binominal En taxinomie (botanique, zoologie, etc.), le nom binominal, ou binôme, provient de la combinaison de deux noms, servant à désigner un taxon de rang inférieur au genre. Formalisée par Linné au cours du XVIIIe siècle, la… …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature binominale — Nom binominal En taxinomie (botanique, zoologie, etc.), le nom binominal, ou binôme, provient de la combinaison de deux noms, servant à désigner un taxon de rang inférieur au genre. Formalisée par Linné au cours du XVIIIe siècle, la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.