OKW


OKW

Oberkommando der Wehrmacht

L’Oberkommando der Wehrmacht était le commandement suprême des forces armées allemandes de 1938 à 1945.

Il a été créé sur ordre du Führer le 4 février 1938 suite à l’affaire Blomberg-Fritsch en remplacement du ministère du Reich à la Guerre (Reichskriegsministerium), Adolf Hitler voulant avoir les coudées franches pour sa politique d’annexions et de conquêtes. Contrairement aux autres états-majors allemands, l'OKW était l'instrument docile de la volonté d'Hitler, qui l'a progressivement transformé en sa "maison militaire" personnelle.

L'OKW avait (en théorie) autorité sur les états-majors des trois armées, qui étaient des organisations indépendantes :

Le maréchal Wilhelm Keitel fut chef de l’OKW de 1938 à 1945 et il signa à ce titre la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945. Le général Alfred Jodl en était le chef d'état-major de 1939 à 1945. Tous deux furent condamnés à mort au procès de Nuremberg et pendus le 16 octobre 1946.

Au cours de la guerre, Hitler a progressivement transféré certaines compétences de l'OKH à l'OKW, plus docile à obéir à ses ordres. Dès 1940, la Norvège fut ainsi le premier théâtre d'opérations sous la responsabilité directe de l'OKW. Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’OKW supervisait les opérations militaires sur tous les fronts à l'exception du front oriental, seul resté sous la responsabilité de l'OKH. L'OKW avait ainsi perdu son rôle stratégique de commandement suprême pour devenir un commandement opérationnel parallèle aux états-majors des trois armées.

L'OKW émettait un rapport quotidien d'information appelé Wehrmachtbericht.

Le général Walter Warlimont, adjoint de Jodl, a laissé un récit de son expérience à l'OKW de 1939 à 1944 traduit en français sous le titre Cinq ans au grand quartier général d'Hitler.

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Oberkommando der Wehrmacht ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article OKW de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • OKW — Saltar a navegación, búsqueda Archivo:OKW ab 1941.png La bandera del Mariscal de Campo como Comandante Oberkommando der Wehrmacht (1941 1945) Oberkommando der Wehrmacht o OKW (Alto Mando de la Wehrmacht) fue parte de la estructura de las fuerzas… …   Wikipedia Español

  • OKW — OKW,   Abkürzung für Oberkommando der Wehrmacht …   Universal-Lexikon

  • OKW — Das Oberkommando der Wehrmacht (OKW) war die höchste deutsche militärische Planungs und Verwaltungsbehörde im Zweiten Weltkrieg mit Hauptsitz in Wünsdorf bei Zossen und einer Feldstaffel am jeweiligen Standort des Führerhauptquartiers.… …   Deutsch Wikipedia

  • OKW — Oberkommando der Wehrmacht (Allemand. En franc. = Commandement suprême de la Wehrmacht; mais la traduction française est rarement utilisée, les spécialistes emploient le sigle allemand OKW. Wehrmacht = littéralement: force de défense, nom donné à …   Sigles et Acronymes francais

  • OKW — OberKommando der Wehrmacht (Governmental » Military) ** Old Key West (Governmental » State & Local) * Wehrmacht High Command (Oberkommando der Wehrmacht) (Governmental » Nazi Regime) …   Abbreviations dictionary

  • OKW — Oberkommando der Wehrmacht …   Acronyms

  • OKW — Oberkommando der Wehrmacht …   Acronyms von A bis Z

  • OKW — abbr. Ober Kommando der Wehrmacht …   Dictionary of abbreviations

  • OKW Posejdon — (Устка,Польша) Категория отеля: Адрес: Rybacka 10, 76 270 Устка, Польша …   Каталог отелей

  • OKW (disambiguation) — OKW is a three letter acronym and it has multiple meanings: Oberkommando der Wehrmacht the high Command of the Third Reich armed forces. OKW (meaning Old King William s), post nominal letters given to former pupils, staff and governors of King… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.