One Piece


One Piece
One Piece
Logo français de One Piece
ワンピース
(Wanpīsu)
Type Shōnen
Genre Nekketsu
Thèmes Action, aventure, comédie, drame, fantasy, piraterie
Manga
Auteur Drapeau du Japon Eiichirō Oda
Éditeur Drapeau du Japon Shūeisha
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Jump
Sortie initiale 4 août 1997 – en cours
Volumes Drapeau du Japon 64 - Drapeau de la France 58
Anime japonais
Réalisateurs Konosuke Uda
Munehisa Sakai
Studio d’animation Drapeau du Japon Tōei animation
Licence Drapeau du Japon TV Tōkyō
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
1re diffusion 20 octobre 1999 – en cours
Épisodes Drapeau du Japon 524 Drapeau de la France 504
Voir aussi

One Piece (ワンピース, Wanpīsu?) est un manga shōnen créé par Eiichirō Oda, il a été adapté ensuite en anime. De nombreux produits dérivés ont été créés, profitant de la vague de succès qu'apporte la licence chaque année, tels des romans, des téléfilms, des figurines ou des jeux vidéo.

One Piece relate les aventures d'un équipage de pirates ayant pour capitaine Monkey D. Luffy dont le rêve est d'obtenir le One Piece – Le fameux trésor inestimable qui appartenait au Seigneur des pirates Gol D. Roger (ou Gold Roger) mort il y a de cela plus de vingt ans – afin de lui succéder et devenir à son tour le Seigneur des pirates.

Bien qu'ayant fêté ses 10 ans en 2007, le manga est toujours en cours de publication. Au Japon les chapitres sont prépubliés dans le magazine hebdomadaire Weekly Shōnen Jump, ils sont ensuite regroupés tous les deux mois dans des tomes aux éditions Shūeisha depuis 1997. En France, le manga est publié par Glénat, et l'anime est produit par la Toei Animation. Il est régulièrement diffusé sur Direct Star et MCM.

Kana Home Video a acquis une licence pour éditer l'anime en français jusqu’à l'épisode 504. En 64 volumes, le tirage total des tomes de One Piece s'élève actuellement à 250 millions d'exemplaires[1], ce qui en fait le manga le plus vendu de tous les temps. En France, le manga est devenu leader depuis janvier 2011.

Sommaire

Prologue

L'histoire de One Piece se déroule dans un monde fictif, dominé par des océans où des pirates aspirent à une ère de liberté et d'aventure connue comme « l'âge d'or de la piraterie ». Cette époque fut inaugurée par l'exécution de Gol D. Roger, le Seigneur des Pirates. Avant de se faire exécuter, Roger annonça au monde que ses habitants étaient libres de chercher la richesse qu'il avait accumulée durant sa vie entière, le One Piece.

Vingt-deux ans après l'exécution de Roger, l'intérêt pour le One Piece s’éteint petit à petit. Beaucoup y ont renoncé, certains se demandent même s'il existe vraiment. Même si les pirates sont toujours une menace pour les habitants, la Marine est devenue plus efficace pour contrer leurs attaques sur les quatre mers (East Blue, North Blue, West Blue et South Blue). Pourtant, ce bref changement n'a pas dissuadé Luffy, un jeune garçon, de vouloir devenir le successeur du légendaire Roger. Il va ainsi partir à l’aventure en se donnant comme première objectif de crée un équipage afin de rejoindre Grand Line (la Route de Tous les Périls chez Glénat), où la fièvre de la « grande vague de piraterie » continue de sévir, et où de nombreux grand noms de la piraterie sont à la poursuite du One Piece.

Synopsis

Luffy décide de prendre la mer après sa rencontre avec Shanks le roux, le capitaine d'un navire de pirates qui a passé un an dans son village et l'a sauvé d'un monstre marin en sacrifiant son bras. Depuis, Luffy lui voue une admiration sans limites, et porte en permanence le chapeau de paille qu'il lui a offert, et qu'il considère comme son trésor le plus précieux, afin de pouvoir le lui rendre à leur prochaine rencontre. C'est à cette époque qu'il mange un fruit du démon que détenait Shanks (le fruit du démon du caoutchoutier), et qui rend son corps élastique. Cette capacité, utile lors de combats, a le défaut de rendre incapable de nager son possesseur, ainsi que toutes les autres personnes soumises à la malédiction de ce fruit du démon.

Lors de sa traversée des mers, notre héros rencontrera de nombreuses personnes qui deviendront rapidement ses amis, et formera un équipage avec certains d'entre eux. Ils vivront alors toutes sortes d'aventures drôles et parfois moins drôles, et devront se confronter à de nombreux équipages pirates ainsi qu'aux soldats de la Marine, garants de la paix. Ils profiteront de ces rencontres pour parfaire leurs techniques de combat et renforcer leur amitié.

Résumé

Article détaillé : Chronologie de One Piece.

Personnages principaux

Article détaillé : Personnages de One Piece.

L'univers de One Piece a la particularité de mettre en scène une multitude de personnages très différents les uns des autres, mais l'histoire se focalise en particulier sur l'équipage du personnage principal, Luffy. Dans l'ordre dans lequel ils ont rejoint l'équipage :

  • Monkey D. Luffy est le personnage principal du manga. Capitaine du Vogue Merry, puis du Thousand Sunny, il rêve de faire le tour du monde, de découvrir le One Piece et de devenir le Roi des Pirates. Il veut surtout tenir sa promesse envers son ami, Shanks le Roux qui, à la suite de cette déclaration, lui offrit son chapeau de paille jusqu'à ce qu'il tienne sa promesse (on peut noter que ce chapeau appartenait à Gol D. Roger avant d'appartenir à Shanks, puis d'être transmis à Luffy). Luffy est très attaché à son chapeau (qu'il a acquis de la part de Shanks, son ami d'enfance), et le considère comme son trésor le plus cher au monde, ce qui lui vaut d'être lui-même surnommé « Chapeau de Paille ». Son corps est élastique depuis qu'il a mangé un des fruits du démon, le fruit du caoutchoutier (Gomu Gomu no mi). Il est naïf de nature et ses passions sont l'aventure et la viande. Il ne se bat que lorsque la vie de ses amis ou son honneur sont en jeu.
  • Zorro Roronoa (Zoro pour la version originale et Zoko pour la 1re version française de l'anime) est un ancien chasseur de primes. Il veut devenir le plus grand sabreur du monde suite à la promesse qu'il a faite à son amie Kuina peu de temps avant qu'elle ne meure. Depuis, il cherche à réaffronter Mihawk, l'un des sept Capitaines Corsaires, considéré comme le plus grand sabreur de tous les temps. Il utilise un style de combat à trois sabres appelé santōryū, ainsi que des techniques démoniaques. Déterminé et fort, il souffre d'un déplorable sens de l'orientation. Il se dispute souvent avec Sanji.
  • Nami est une grande voleuse et excellente navigatrice. Elle aime beaucoup l'argent et a un grand talent pour la météorologie qu'elle exploite pour la navigation et pour l'utilisation de son arme, la baguette climatique (ou bâton climatique pour l'anime doublé par Kana). Vénale, elle use et abuse de ses charmes et de ses connaissances afin d'obtenir ce qu'elle souhaite, et offre un contrepoids terre-à-terre au reste de l'équipage. Elle rêve de dessiner une carte complète du monde.
  • Usopp (Pipo dans la version française du manga) alias le « Roi Dutir » (Sogeking) est un menteur invétéré. Il souhaite devenir un valeureux guerrier qui n'a peur de rien mais pour cela, il doit lutter contre sa lâcheté naturelle. Comme son père Yasopp, il est un redoutable tireur d'élite, bien qu'utilisant des armes ressemblant plus à des jouets qu'à des armes mortelles. Fin bricoleur, il sera le charpentier du Vogue Merry jusqu'à l'arrivée de Franky.
  • Sanji ( Sandy dans la version française du manga) est un excellent cuisinier. Il rêve de trouver All-blue, la mer légendaire où se trouvent rassemblés tous les poissons de toutes les mers. C'est aussi un grand dragueur et il résiste difficilement au charme féminin. Outre ses dons de cuisinier, il est l'héritier des techniques de combat de Zeff au pied rouge, pratiquées uniquement avec les jambes.
  • Tony Tony Chopper est un renne au nez bleu ayant mangé un fruit du démon humain lui permettant de parler et de marcher sur deux pattes. Il peut prendre sept apparences différentes grâce à des pilules qu'il a mises au point : les Rumble Ball. C'est un médecin hors pair. Il rêve de mettre au point la panacée, un médicament capable de tout guérir. Peureux de nature, c'est un naïf qui croit tout ce que lui raconte Usopp.
  • Nico Robin est une archéologue, ex-vice-commandante de Baroque Works et dernière survivante de l'île d'Ohara. Elle est l'historienne du groupe. Recherchée depuis l'âge de 8 ans, elle est assez mystérieuse et reste relativement discrète sur son passé. Disposant d'un sens de l'humour plutôt morbide, elle rêve de retrouver la véritable histoire inscrite sur le Rio Poneglyphe. Elle est soumise au pouvoir d'un fruit du démon, celui de l'éclosion, qui lui permet notamment de faire « fleurir » des parties de son corps comme des bras, des jambes, ou des oreilles (qu'elle peut contrôler) sur toutes surfaces comme le bois, la pierre, le métal et même sur d'autres êtres vivants.
  • Franky est l'ingénieur naval et cyborg de l'équipage. Il excelle dans la construction de bateaux. Tout comme Icebarg, il est un disciple de Tom qui construisit le navire de Gol D. Roger, l'Oro Jackson. Il a la particularité d'être devenu un cyborg suite à un très grave accident. Il est le créateur du Thousand Sunny, le successeur du Vogue Merry. Son rêve est de construire le meilleur bateau du monde. Il rejoint donc l'équipage de Luffy pour s'occuper du Thousand Sunny, le voir traverser toutes les mers du monde comme l'avait fait auparavant l’Oro Jackson, le navire que Tom avait construit, et pour voir ainsi de ses propres yeux son rêve se réaliser.
  • Brook est un musicien, ancien membre et second capitaine de l'équipage du Rumbar. Il rejoint l'équipage de Luffy après que celui-ci lui a rendu son ombre. Il a mangé le fruit de la résurrection et a l'apparence d'un squelette à la coiffure Afro. Il se bat avec une épée cachée dans sa canne mauve, usant de techniques ayant un rapport avec le domaine de la musique ou de la danse. Il rêve de revoir Laboon, la baleine géante de Reverse Mountain, pour lui chanter sa chanson préférée que Brook et ses compagnons ont enregistrée pour lui, intitulée « Binks no sake ». Le personnage est volontiers humoristique, soit dans sa manière de jouer sur le fait qu'il est déjà mort, soit dans sa tendance à demander, de façon très polie, à toutes les jolies filles qu'il croise s'il peut voir leurs dessous[2].

Le monde de One Piece

Article détaillé : Univers de One Piece.
Schéma du monde de One Piece.

Le monde de One Piece est essentiellement marin. Il s'agit d'une planète divisée en quatre océans par un continent reliant les deux pôles et un océan équatorial, à la manière d'une croix. On y dénombre donc cinq océans : East Blue (où commence l’aventure), North Blue, West Blue, South Blue et la « Route de tous les périls » (aussi appelée Grand Line)[3], l'océan équatorial. Grand Line est elle même entourée de deux zones maritimes portant le nom de « Calm Belt[4] » : dans ces zones, où ne souffle aucun vent, résident les Rois des mers, des monstres marins géants. Il est quasiment impossible de rejoindre Grand Line à partir d'un des quatre océans du fait de ces deux ceintures naturelles.

Grand Line est un océan atypique (délimité non par des terres, mais par les Calm belts) qui fait le tour du monde au niveau de l’équateur. Le moyen le plus simple pour y pénétrer est une montagne (Reverse Mountain)[5]. Son climat est très variable – tempête de neige et canicule pouvant se succéder sans logique apparente. De plus, de redoutables monstres marins y vivent, rendant impossible toute navigation sans pierre marine[6]. C’est au « bout » de cette mer que le Seigneur des Pirates, Gol D. Roger, aurait caché le One Piece, ce qui en fait l’océan le plus dangereux du monde à cause des pirates redoutables et de la Marine. De nombreuses îles parsèment cette mer avec des environnements et des architectures très différents[7],[8], toujours à cause du climat instable. Par exemple, Drum est une île nordique, Alabasta, juste à côté, est un royaume aride et désertique et Water Seven est inspirée de Venise[9]. Il convient de noter qu’aucune boussole ne peut fonctionner sur Grand Line, et que le seul moyen viable de navigation est ce que l’on appelle un Log Pose : ce dernier indique toujours la prochaine île la plus proche sur la route[10]. Il est donc impossible – en tous les cas difficile – de choisir sa route.

Outre ces conditions de vie, ce sont surtout ses habitants qui rendent cette mer si dangereuse. En effet, trois groupes la dominent : d'abord le Gouvernement Mondial, dont la force s’appuie sur la Marine, puis les quatre Empereurs du Nouveau Monde dont Shanks (ou les Yonkou, des pirates), et enfin les sept Capitaines Corsaires (les Shichibukai en japonais) qui sont de puissants pirates ayant contracté une sorte de partenariat avec la Marine[11]. Les rapports de force étant à peu près identiques, ces « puissances » se partagent Grand Line en deux : la première partie pour la Marine et les Corsaires et la seconde (appelée le « Nouveau Monde ») pour les quatre Empereurs[12]. Il faut aussi noter la rébellion menée par Dragon contre le Gouvernement Mondial et dont on sait peu de choses[13].

Si l’aventure est le maître-mot du manga, One Piece n’en est pas moins émaillé de combats. Ces derniers reposent d’une part sur des techniques de combats propres au contexte (sabre, canon, etc.), et d'autre part sur les fruits du démon, sortes de fruits étranges et uniques qui confèrent à ceux qui en mangent un don surnaturel[14]. Les personnages ont ainsi des pouvoirs variés (comme maîtriser le feu ou la foudre, devenir élastique, pouvoir se transformer en animal…). Grâce aux avis de recherches et aux primes émis par la Marine, il est possible d’établir un certain rapport de force entre les personnages[15].

De nombreux anachronismes et objets fantastiques sont inclus dans le manga[16] : cela va de l’escargophone (sorte de croisement entre un escargot et un téléphone) au train aquatique de Water Seven (un train qui roule sur l’eau) en passant par les cyborgs (comme Franky), les vélos-bulles de savon de l’archipel Sabaody ou les retransmissions télévisuelles grâce aux escargocaméras. Dans la même idée, la faune et la flore sont souvent décalées, ainsi que très variées[17].

Manga original

Origine et écriture du manga

Logo japonais du manga

On trouve à l’origine de One Piece deux one shot intitulés Romance Dawn, qui seront d’ailleurs utilisés dans les titres du premier chapitre et du premier volume de One Piece[18]. Ces deux récits mettent notamment en scène le personnage de Luffy, ainsi que divers autres éléments qui seront réutilisés dans la série. La première histoire a été publiée en août 1996 dans un numéro spécial du Weekly Shonen Jump (il sera aussi inclus dans le volume One Piece Red), et la seconde dans le 41e numéro du Shonen Jump, toujours en 1996 (puis réimprimée en 1998 avec le recueil Wanted! d’Eichirō Oda).

L’auteur prévoyait à l’origine de dessiner son manga sur cinq ans ; il connaît d’ailleurs déjà la fin qu’il veut écrire, mais la série se révèle finalement plus longue que prévu et les plannings s’en sont retrouvés caducs – ce qui ne déplaît d’ailleurs pas à Oda. Ce dernier déclare néanmoins en juillet 2007 que la fin sera quoi qu’il arrive celle qu’il avait prévue à l’origine, peu importe le nombre d’années nécessaires pour y parvenir. Dans les « questions que tout le monde se pose » du volume 54, il déclare aussi que la série n’en est qu’à sa moitié, et qu’il fera de son mieux pour que le manga devienne toujours plus incroyable et épique à chaque chapitre. Le 23 Aout 2011, lors d'un évènement organisée par Fuji TV, on y apprend que One piece durera "encore 10 ans[19]".

Un des points centraux du manga est les fruits du démon. Lorsqu’il doit en imaginer un nouveau, Oda réfléchit à ce qui pourrait combler un désir humain ; il ajoute aussi qu’il préfère ne pas dessiner ces fruits si ce n’est pas nécessaire (c’est-à-dire s’ils ne jouent aucun rôle particulier comme appâter son possesseur). Quant aux noms des attaques, ce ne sont que des sortes de calembours sur des kanjis ayant plusieurs sens suivant le contexte. Celles de Luffy, Nami, Sanji, Chopper, Robin et Franky sont aussi mélangées avec des langues étrangères (anglais, français, espagnol, italien) et celles de Sanji ne sont ni plus ni moins que des blagues : par exemple, certaines paraissent effrayantes à première vue, mais se rapportent étrangement à la nourriture une fois prononcée à haute voix. Dans l’anime cependant, le directeur de l’animation admet que ces jeux de mots sur les kanjis n’y sont guère retranscrits (propos que nuancera le réalisateur en affirmant que l’anime est vraiment très proche du manga).

Enfin, Eiichirō Oda est très exigeant concernant les traductions en langues étrangères, en donnant par exemple des indications sur les onomatopées.

Source de la section[20].

Sortie et réception

La publication de cette série débute au Japon en août 1997 dans le numéro 34 du magazine hebdomadaire Weekly Shōnen Jump de la maison d’édition Shūeisha. Le premier tankōbon sera publié – toujours par Shūeisha – en décembre 1997. À ce jour, 63 volumes ont été publiés et la publication est toujours en cours.

Au 55e tome, One Piece est devenue la série de manga la plus vendue dans l'histoire du Shōnen Jump devant Dragon Ball (vendus à environs 150 millions d'exemplaires) et Kochikame (avec environs 142 millions d'exemplaires) et a permis au magazine d'avoir ses ventes en hausse en décembre 2006 alors que celles-ci chutaient depuis onze ans[21],[22],[23].

Vendue à 185,6 millions d'exemplaires uniquement au Japon au 57e tome, c'est actuellement la série la plus populaire du pays[24]. Toujours en tête des ventes avec un nombre de tomes vendus dépassant en moyenne du triple la deuxième meilleure vente (en général trois millions d'exemplaires par semaine contre 900 000 pour le second), le record explosera avec le volume 27 qui est longtemps resté l'œuvre la plus vendue dans l'histoire du Japon avec ses 2,63 millions de volumes vendus à la première impression jusqu'à la publication de Harry Potter et l'ordre du phénix[25]. Le 56e tome sera par la suite l'occasion de franchir une fois de plus le record du manga disposant du plus grand tirage dès la première impression avec plus 2,85 millions d'exemplaires[26]. Le tome 57 va de nouveau dépasser ce record, avec trois millions de volumes mis en vente dès la sortie, mais va également battre le record du plus gros tirage à la première impression pour un livre (toute catégorie confondue) au Japon détenu auparavant par Harry Potter et l'ordre du phénix[27]. Ce tome va être vendu deux millions de copies en deux semaines (dont 1,6 million la première semaine) devenant ainsi le manga à dépasser le plus rapidement les deux millions d'unités vendues[24]. Ce record sera par la suite dépassé par le tome 60 qui se vendra à 2,09 millions d'exemplaires en trois jours[28]. Les tomes 59, 60 puis 61 ont quant à eux dépassé le record de tirage à la première impression, avec respectivement 3,2, 3,4 et 3,8 millions de tomes[29]. Alors que le tome 62 a dérogé à la règle, le tome 63 augmente encore le tirage à la première impression avec 3,9 millions de tomes, avant d'encore se faire dépasser par la sortie du tome 64 avec 4 millions de tomes. A noter que ce tome a battu le record détenu par le tome 60 du plus grand nombre de volumes vendus lors de la première semaine de publication avec plus de 2,1 millions d'exemplaires écoulés en seulement quatre jours[30]. Lors de la sortie du tome 64 au Japon, One Piece dépasse la barre des 250 millions d'exemplaires en circulation.

En France la série paraît aux éditions Glénat depuis septembre 2000. Actuellement, la série en est au nombre de 58 volumes parus, le tome 59 paraîtra le 30 novembre 2011. En mai 2011, Glénat annonce que One Piece est devenu le manga le plus vendu en France et ce depuis le quatrième mois consécutif, dépassant ainsi Naruto détenteur des meilleurs ventes jusqu'à présent. Ils annoncent également que six millions de tomes avaient été vendus en France depuis la sortie du tome 1 jusqu'à la fin 2010[31]. Alors que jusque-là les volumes édités par Glénat étaient dans le sens de lecture occidental, le tome 16 marque le passage au sens de lecture japonais[32]. La faute en reviendrait à un désaccord entre Shūeisha et Eiichirō Oda. Par la suite, les quinze premiers tomes ont été réédités pour entrer en accord avec cette nouvelle politique.

Volumes

Articles détaillés : Liste des tomes 1 à 40 et 41 et au delà.

Voici les titres des volumes parus :

  1. À l'aube d'une grande aventure
  2. Aux prises avec Baggy et ses hommes
  3. Piété filiale
  4. Un chemin en pente raide
  5. Pour qui sonne le glas
  6. La grande promesse
  7. Le vieux schnock
  8. Pas de souci !
  9. Une jeune fille en pleurs
  10. OK, let's stand up !
  11. Le pire brigand de tout East-Blue
  12. La légende est en marche
  13. Sois forte !!
  14. L'instinct
  15. Droit devant !!
  16. Perpétuation
  17. Les cerisiers de Hiluluk
  18. Ace entre en scène
  19. Rébellion
  20. Bataille décisive à Alubarna
  21. Utopie
  22. Espoir
  23. L'aventure de Vivi
  24. Les rêves
  25. L'homme qui valait cent millions
  26. L'île de Dieu
  27. Prélude
  28. Wiper le berserker
  29. Oratorio
  30. Capriccio
  31. Je suis là
  32. Love song
  33. Davy Back Fight !!
  34. Water Seven, la cité sur l'eau
  35. Capitaine
  36. Justice no9
  37. Tom
  38. Rocketman !
  39. Compétition
  40. Gear
  41. Déclaration de guerre
  42. Les pirates face au CP9
  43. La légende du héros
  44. "Rentrons"
  45. Je comprends ce que tu ressens
  46. À l'aventure sur l'île fantôme
  47. Ciel nuageux avec risque de chutes d'os
  48. L'aventure d'Oz
  49. Nightmare Luffy
  50. De retour
  51. Les onze supernovae
  52. Roger & Rayleigh
  53. La constitution souveraine
  54. Inarrétable
  55. Un travelo en enfer
  56. Merci
  57. Bataille décisive au sommet
  58. L’ère de Barbe Blanche
  59. La fin de Portgas D.Ace (à paraitre en France le 30 Novembre 2011)
  60. Mon petit frère (à paraitre en France le 04 janvier 2012)
  61. À l'aube d'une grande aventure dans le nouveau monde (à paraitre en France le 07 mars 2012)
  62. Aventure dans l'île des Hommes-Poissons (à paraitre en France)
  63. Otohime et Tiger (à paraitre en France)
  64. 10 000 vs 10 (à paraitre en France)

Mini Chapitres

  • One Piece Mugiwara Theater 01 : Chopper-Man
  • One Piece Mugiwara Theater 02 : Report Time
  • One Piece Mugiwara Theater 03 : Obahan Time
  • One Piece Mugiwara Theater 04 : Jinginai Time
  • One Piece Mugiwara Theater 05 : Monster Time
  • One Piece Mugiwara Theater 06 : Space Time
  • One Piece Mugiwara Theater 07 : 3 Year Class Sea Time
  • One Piece Mugiwara Theater 08 : Marchen Time
  • One Piece Mugiwara Theater 09 : Family Time
  • One Piece Mugiwara Theater 10 : Edo Sullivan Show
  • One Piece Mugiwara Theater 11 :
  • One Piece Mugiwara Theater 12 :
  • One Piece Mugiwara Theater 13 :
  • One Piece Mugiwara Theater 14 :


Les six premiers chapitres de ces minis aventures sont publiées en français dans le One Piece Yellow (Grands Eléments). Le 8 et le 9 n'étant pas encore disponible en France. On peut retrouver en animé les cinq premiers One Piece Mugiwara Theater en bonus des épisodes 279 à 283.

Anime

Alors que le manga est déjà très populaire par sa publication dans le Shōnen Jump, la série agrandit son public lorsque Tōei animation décide d'adapter le manga en anime. La série télévisée n'est pas la première adaptation en anime de One Piece puisqu'un OAV a été produit un an auparavant par Production I.G[33].

Série télévisée

Article détaillé : Liste des épisodes de One Piece.

Cette série, très fidèle au manga, est diffusée pour la première fois en octobre 1999 au Japon sur Fuji TV. Depuis, quasiment un épisode est diffusé par semaine. Seule la plage horaire a changé en passant de 19h le mercredi à 19h30 le dimanche, puis à 19h et finalement à 9h30. En dix ans et demi d'existence, la série a dépassé le seuil des 500 épisodes depuis sa première diffusion et continue encore à être diffusée sur les télévisions japonaises.
Depuis l'épisode 207, le spectateur japonais peut regarder la série en haute définition. D'abord à 720p (épisode 207 à 399), ensuite à 1080p (depuis l'épisode 400).

Fiche technique

  • Adaptation du manga de : Eiichirō Oda
  • Planning : Yoshihiro Suzuki → Kōji Kaneda → Tsuyoshi Kumagai → Yōko Matsuzaki → Kentarō Shibuya (Fuji TV), Shinji Shimizu → Atsutoshi Umezawa → Yōsuke Asama
  • Chargé de production : Munehisa Higuchi → Kazumi Fujioka → Kenkichi Sakamoto → Kazumitsu Matsuzaka
  • Scénaristes : Junki Takegami, Michiru Shimada, Ryōta Yamaguchi, Yoshiyuki Suga, Hirohiko Uesaka, Naoki Koga
  • Musique : Kōhei Tanaka, Shirō Hamaguchi
  • Édition : Shin'ichi Fukumitsu → Masahiro Gotō (TAVAC)
  • Enregistrement : Kenji Ninomiya → Erina Watanabe (TAVAC)
  • Effets sonores : Hidenori Arai (Fizz Sound Creation)
  • Sélection de la musique : Tadashi Jinbo (Audio Tanaka)
  • Studio d'enregistrement : TAVAC
  • Character design : Noboru Koizumi
  • Directeur artistique : Takashi Yoshiike
  • Directeurs de la série : Kōnosuke Uda, Atsuji Shimizu (ancien) → Munehisa Sakai
  • Maisons de production : Fuji TV, Tōei animation

Sources[34],[35]

Diffusion et popularisation en territoire francophone

Première version par AB Distribution

Les 52 premiers épisodes ont été licenciés par AB Distribution pour tout le monde francophone, sauf le Canada[36], afin de diffuser la série sur ses chaînes. Mais suite à un désaccord entre la Tōei et AB, la licence n'a pas été renouvelée après le 52ème épisode.

En France, cette version de la série a été diffusée depuis septembre 2003 sur la chaîne de télévision Mangas, depuis avril 2005 sur la chaîne TNT NT1 et a également fait un passage sur AB1.

En Belgique, la version a été diffusée entre juillet 2006 jusqu'à la reprise de la licence sur MCM Belgique, sur AB3 de 2003/2004 à 2007 et l'a aussi été pendant un temps sur Club RTL.

Deuxième version par la Toei Animation (édité par Kana Home Video)

En mars 2008, Kana Home Video a obtenu les droits d'édition DVD de la série pour la France, le Benelux, Andorre, Monaco, la Suisse, et les DOM-TOM, pour les 143 premiers épisodes[37]. À ce jour, Kana Home Video semble avoir étendu ses droits jusqu'à l'épisode 504[38] soit les 14 premières saisons. Dix-neuf coffrets DVD contenants les 241 premiers épisodes sont disponibles pour le moment[38]. Tout les coffrets DVD sont distribué en 4/3. Ceci dû au choix de TOEI pour l'exportation de la série en dehors du Japon.

En effet, mécontent du résultat de la première version, Toei Animation a commandé un nouveau doublage et s'est directement impliqué dans l'adaptation, afin de veiller à ce que le résultat soit le plus fidèle possible au manga original, et que les voix correspondent bien au caractère des personnages. Le doublage des 143 premiers épisodes fut réalisé en Belgique. À partir de l'épisode 144, le doublage est réalisé par le studio Lylo en France, la plupart des comédiens belges ayant doublé les personnages principaux reprennent leur rôles à l'exception de la voix de Nico Robin, Roronoa Zoro et Nami. Les raisons de ce changement serait dû à un problème de droit de diffusion sur les chaînes du câble et satellite à la suite d'une nouvelle loi parue en Belgique[39].

En France, cette nouvelle version fut diffusée à partir du 26 avril 2008 sur Virgin 17, au rythme d'un épisode par jour, du lundi au vendredi à 18 h 50, puis de deux épisodes par jour à 17 h 45 du lundi au vendredi sur la même chaîne, jusqu'au 5 mars 2010. En Belgique, la série dans sa nouvelle mouture a été diffusée depuis juillet 2008 d'abord sur MCM Belgique, puis après la disparition de la chaîne, sur Virgin 17.

La série a été diffusée depuis le 2 septembre 2010 au 25 novembre 2010 sur Direct Star à partir de l'arc Skypiea jusqu'à l'arc Post-Enies Lobby inclus : quatre épisodes du lundi au vendredi à 17 h 35, un épisode supplémentaire le dimanche matin à 10h et 4 épisodes le jeudi soir à 20h30. Sur MCM, la série est rediffusée en entier à raison de deux épisodes par jour.

Différences avec le manga

Bien que l'anime de la Tōei reste assez proche de la trame originale de l'histoire, il y a cependant quelques différences avec la version manga.

Certaines scènes ont été censurées pour pouvoir passer à la télévision, mais cela reste rare. On notera, par exemple, la façon dont Zeff au pied rouge perd sa jambe. Dans l'anime, il l'arrache à l'aide d'une chaîne, alors qu'il est sous l'eau, afin de se libérer des débris d'un bateau en train de couler. Tandis que dans le manga, il mange sa jambe afin de survivre. On notera aussi que dans le manga, Akainu utilise son attaque Meigou sur le visage de Barbe Blanche, et parvient à en arracher la moitié. Tandis que dans l'anime, à la place, Akainu lance des poings de lave dont Barbe Blanche évite le dernier de justesse (il perd juste une partie de sa moustache (la même qui est partie avec son visage dans le manga)), et c'est seulement après qu'Akainu utilise son Meigou, mais ce au niveau du ventre de Barbe Blanche.

Des différences d'un autre genre apparaissent également : les fillers (ou hors-série), c'est-à-dire des épisodes créés par la Tōei qu'on ne retrouve pas dans le manga.
Certains servent à allonger une scène de l'histoire, en faisant prendre un détour à nos héros par exemple. C'est ainsi qu'on retrouve des épisodes où nos héros vont aider une petite fille et son dragon à retrouver l'île aux dragons avant de se rendre sur la route de tous les périls[40], ou d'autres où ils font de nombreux détours dans le désert sur le chemin de Yuba[41]. En général, l'intérêt de ces épisodes est mineur, puisque le scénario est souvent limité par le fait qu'il ne doit pas s'écarter de l'histoire originale. Malgré toutes les précautions prises, il arrive parfois que des erreurs se glissent. Par exemple, on peut voir Zorro couper des chaînes d'acier dans l'épisode 59, alors qu'il est censé réaliser cet exploit pendant la bataille contre Mr 1, soit 60 épisodes plus tard ainsi que Chopper utiliser deux Rumbble Ball lors du Davy Back Fight sans ressentir d'effets secondaires.

D'autres, plus intéressants, retranscrivent en images les mini-aventures à suivre présentes en page de garde de certains chapitres (les mini-aventures de Baggy rétréci[42], les aventures de Kobby et Hermep[43]...). Dans cette lignée, les plus intéressants sont les arc "Retour sur l'équipage", qui extrapole sur le destin de chaque membres de l'équipe après leur séparation forcée sur l'archipel Sabaody.

Longs métrages

OAV

  • Vaincre ! Le pirate Ganzack (倒せ!海賊ギャンザック, Taose! Kaizoku Ganzack?, juillet 1998)[33]
  • Romance Dawn Story (ワンピース ロマンスドーンストーリー?, 24 novembre 2008)[44]
  • Strong World : Episode 0 (ワンピース ストロングワールド エピソード・ゼロ?, avril 2010)[44]

Films

Liste exhaustive des films par date de sortie au Japon[45] :

  1. One Piece : Le film (ワンピース, Wanpīsu?, 4 mars 2000)[46]
  2. One Piece : L' aventure de l'île de l'horloge (ねじまき島の冒険, Nejimaki-shima no bōken?, 3 mars 2001)[47]
    • Bonus : Le Carnaval dansant de Jango (ジャンゴのダンスカーニバル, Jango no dance carnival?)
  3. One Piece : Le royaume de Chopper, l'île des bêtes étranges (珍獣島のチョッパー王国, Chinjū-jima no Choppā-ōkoku?, 2 mars 2002)[48]
    • Bonus : Roi du foot de rêve ! (夢のサッカー王!, Yume no sakka-ō!?)
  4. One Piece : L'aventure sans issue (デッドエンドの冒険, Deddo endo no bōken?, 1er mars 2003)[49]
  5. One Piece : La malédiction de l'épée sacrée (呪われた聖剣, Norowareta seiken?, 6 mars 2004)[50]
    • Bonus : Vise ! Le pirate roi du baseball (めざせ!海賊野球王, Mezase! kaizoku yakyū-ō?)
  6. One Piece : Le baron Omatsuri et l'île secrète (オマツリ男爵と秘密の島, Omatsuri danshaku to himitsu no shima?, 5 mars 2005)[51]
  7. One Piece : Le soldat mécanique géant du château Karakuri (カラクリ城のメカ巨兵, Karakuri-jō no meka kyohei?, 4 mars 2006)[52]
  8. One Piece : Épisode d'Alabasta : La princesse du désert et les pirates (エピソードオブアラバスタ 砂漠の王女と海賊たち, Episōdo obu Arabasuta sabaku no ōjo to kaizoku-tachi?, 3 mars 2007)[53]
  9. One Piece : Épisode de Chopper (エピソードオブチョッパー+ 冬に咲く、奇跡の桜, Episōdo Obu Choppā Purasu: Fuyu ni Saku, Kiseki no Sakura?, 1er mars 2008)[54]
  10. One Piece : Strong World (ストロングワールド, Sutorongu Wārudo?, 12 décembre 2009)[55]
  11. One Piece 3D : Mugiwara Chase (ONE PIECE 3D 麦わらチェイス, One Piece 3D: Mugiwara cheisu'?, 19 mars 2011)[56]

Il est à noter qu'Eiichirō Oda a décidé de s'occuper personnellement du dixième film, intitulé « Strong World » et sorti le 12 décembre 2009[55]. En effet, il a lui même écrit l'histoire, fait le design des personnages et fait coïncider le boss de ce film (surnommé « Lion d'or le pirate volant ») avec l'arc Impel Down, le présentant comme le premier homme à s'être échappé de la grande prison sous-marine vingt ans avant l'histoire actuelle. Le film a d'ailleurs fait un démarrage record au Japon[57].

Épisode d'Alabasta : La princesse du désert et les pirates est un condensé, entièrement redessiné, des meilleurs passages de la saison 4.

Épisode de Chopper : est censé se dérouler entre l'arc post-Enies Lobby et l'arc Thriller Bark et raconte à quoi aurait ressemblé la première rencontre de Chopper avec l'équipage du chapeau de paille après les évènements du CP9.

Le 11ème film a entièrement été réalisé en images de synthèse.

Tous ces films, à l'exception du onzième, le plus récent, ont été doublés en français et seront édités en DVD et Blu-Ray par Kazé. Leur sortie se fera au rythme de trois par an, en mars, juillet et novembre, entre 2011 et 2014[58]. A noter également que le dixième film bénéficie d'un traitement particulier avec un site internet dédié[59] et une sortie en salles dès le 24 août 2011, jour de la sortie en DVD et Blu-Ray du tout premier opus.

Doublage

Personnage Voix japonaise[35] Voix française[60]
De Toei Animation
(série et films)
De Production I.G
(OAV)
De AB Productions
(2004)
De Toei Animation
(DVD Kana Home Video)
(2008)
Monkey D. Luffy Mayumi Tanaka Urara Takano Vincent Barazzoni Stéphane Excoffier
Zorro Roronoa Kazuya Nakai Wataru Takagi Antoine Nouel Tony Beck (002-195)
Patrick Noerie (196-???)
Nami Akemi Okamura Megumi Toyoguchi Naïke Fauveau Delphine Moriau (001-195)
Kelly Marot (196-???)
Usopp Kappei Yamaguchi Marc Bretonnière Jean-Pierre Denuit
Sanji Hiroaki Hirata Antoine Nouel Olivier Cuvellier
Tony Tony Chopper Ikue Ōtani Kazue Ikura Marie Van Ermengen
Nico Robin Yuriko Yamaguchi Yuko Kobayashi Marcha Van Boven (067-143)
Céline Melloul (144-???)
Franky Kazuki Yao Bruno Magne
Brook Yuichi Nagashima Arnaud Léonard
Pour plus d'informations concernant les doublages de One Piece, voir l'article : Liste des comédiens ayant participé au doublage de One Piece.

Produits dérivés

Comme beaucoup de séries à succès, One Piece n'échappe pas aux produits dérivés, plus ou moins officiels. Cela peut aller du porte-clé ou au tee-shirt jusqu'au jeu vidéo. En France, les droits dérivés de One Piece sont gérés par la société VIP[61].

Publications

Artbooks

Artbooks du manga 
Artbooks de l'anime 
  • One Piece Animation Logbook (inédit en France)
  • One Piece Rainbow! (inédit en France)
  • One Piece Strong World (Février 2012 en France)

Guides

Autres

  • One Piece Grand Paper Adventure 3D (inédit en France)
  • One Piece 10th Treasures (inédit en France)
  • One Piece Volume 0 (inédit en francophonie). Il s'agit d'un chapitre sorti au Japon le 24 novembre 2009 faisant office de bonus du chapitre 565. Il montre le monde de One Piece 20 ans avant que Luffy ne devienne pirate et introduit Shiki le lion doré, l'antagoniste du film Strong World. On y voit Gold Roger de son vivant, ainsi que Shanks, Baggy le clown et Crocus du temps où ils étaient membres de l'équipage de Gold Roger. On peut aussi apercevoir Gecko Moria, Mihawk, Doflamingo, Boa Hancock, Montblanc Cricket, Makino, le Dr Kureha, Octo, Barbe Blanche, et bien d'autres.
  • Cross Epoch (inédit en France), un cross-over réalisé à l'occasion des fêtes de la fin de l'année 2006 par Akira Toriyama et Eiichirō Oda, dans lequel se mélangent les univers de One Piece et Dragon Ball.
  • One Piece The adventure of DEAD END (Juillet 2011). Il s'agit d'un Anime comics du 4eme film composé de deux volumes reprenant l'histoire originale d'Eiichiro Oda.

Enfin, on peut noter que pour les 10 ans du manga, l'anniversaire a été fêté par un numéro spécial du Shōnen Jump entièrement consacré à One Piece. Dans ce numéro, Oda y invite ses amis mangakas à dessiner un personnage de One Piece.

Jeux vidéo

Au Japon, de nombreuses adaptations en jeu vidéo de la série sont sorties. Pour beaucoup, elles ne sont jamais arrivées jusqu'en France.

Pour plus d'informations concernant les jeux vidéo sortis, voir l'article : Liste de jeux vidéo de One Piece.
Jeux vidéo parus en france 
  • Sur PSone :
  • Sur PlayStation 2 :
  • Sur Wii :
    • One Piece Unlimited Cruise 1 : Le Trésor sous les flots (19 juin 2009)
    • One Piece Unlimited Cruise 2 : L' Eveil d' un héros (18 septembre 2009)
    • One Piece Unlimited Cruise 1&2 (coffret) (24 septembre 2010)
  • Sur Nintendo DS :
    • One Piece : Gear Spirit (30 août 2007 au Japon)
    • One Piece : Gigant Battle (1er juillet 2011 en France)
    • One Piece : Gigant Battle 2 (4ème trimestre 2011 au Japon)
  • Sur Nintendo 3DS :
    • One Piece Unlimited Cruise SP (26 mai 2011 au Japon/30 novembre 2011 en France)
  • sur PlayStation 3 :
    • "One Piece Pirate Musou" (Indéterminée) (Développeur du jeu: OMEGA Force)

Prix et récompenses

  • 5e du Top 100 des animes du magazine japonais Newtype de septembre 2006[62].
  • 21e (vote du public) et 32e (vote de professionnels) du Top 100 des animes de la chaîne de télévision japonaise TV Asahi[63].
  • Prix du meilleur shōnen à l'édition 2008 de la Japan Expo[64].
  • Prix du meilleur shōnen classique à l'Anime Grand Prix Français en 2008, 2009 et 2010[65].
  • Récompenses de One Piece - Strong World :

Ce film a été nominé 3 fois lors du Festival du Film d'Animation d'Annecy 2010 edition n° 50 : - Cristal du long métrage (Munehisa Sakai) - Mention spéciale (Munehisa Sakai) - Prix du public (Munehisa Sakai)[66]

Notes et références

  1. (fr) Tirage total de 240 millions d'exemplaires de One Piece sur http://www.manga-news.com/. Consulté le 24 août 2011
  2. La phrase originale utilisée est le plus souvent "すみません パンツ見せて頂いてもよろしいですか?" (Sumimasen pantsu misete itadaitemo yoroshi desu ka ??) qui peut se traduire par "Excusez-moi pourriez-vous me montrer votre culotte s'il vous plait ?". Cf par exemple, One Piece Green, p. 384
  3. Eiichiro Oda, One Piece, t. 6, France, Glénat (ISBN 2-7234-3560-1), p. 128 
  4. Eiichiro Oda, One Piece, t. 12, France, Glénat (ISBN 2-7234-3934-8), p. 39 
  5. Eiichiro Oda, One Piece, t. 12, France, Glénat (ISBN 2-7234-3934-8), p. 36,39,44,45 
  6. La volonté du D, « Grandline (La Route de tous les Périls) ». Consulté le 20/01/2010
  7. EastBlue.net, « Les lieux dans One Piece ». Consulté le 20/01/2010
  8. La volonté du D, « Géographie : Grandline ». Consulté le 20/01/2010
  9. Encyclopédie arlongpark.net, « Culture ». Consulté le 20/01/2010
  10. animevice.com, « Log Pose ». Consulté le 20/01/2010
  11. Copyninja (Naruto-Rendan), « Les Trois Puissances de Grand Line ». Consulté le 20/01/2010
  12. Encyclopédie arlongpark.net, « World Government, Three Powers ». Consulté le 20/01/2010
  13. Eiichiro Oda, One Piece, t. 45, France, Glénat (ISBN 978-2-7234-6456-7), p. 42-44,196 
  14. Eiichiro Oda, One Piece, t. 3, France, Glénat (ISBN 2-7234-3480-X), p. 38, 39 
  15. La Volonté du D, « Wanted ». Consulté le 20/01/2010
  16. Eiichiro Oda, One Piece Yellow : Grand elements, France, Glénat (ISBN 2723470350), p. 244-252 
  17. La volonté du D, « La Faune One Piecienne ». Consulté le 20/01/2010
  18. La Volonté du D, « Romance Dawn ». Consulté le 30/01/2010
  19. http://www.onepiece-mx.com/chapitre-scan-one-piece-636-spoilers-infos/2081/#more-2081
  20. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « One Piece » (voir la liste des auteurs)
  21. (en) Chiffres sur la circulation des mangas du Shōnen Jump, le 31 décembre 2008
  22. (en) Chiffres sur le nombre de mangas vendus au Japon, le 26 avril 2010
  23. (en)Weekly Shonen Magazine Circulation Drops Below 2,000,000 sur comipress.com. Consulté le 2 août 2010
  24. a et b (en)One Piece #57 is Fastest Manga to Sell 2 Million sur www.animenewsnetwork.com. Consulté le 2 août 2010
  25. (en) Article évoquant les ventes de la série au Japon
  26. News-Paradise : Nouveau record pour One Piece
  27. (ja)「ワンピース」第57巻、史上最多の初版300万部 sur www.asahi.com. Consulté le 2 août 2010
  28. (en)Japanese Comic Ranking, January 31-February 6 (Updated). Consulté le 10 février 2011
  29. (ja)Article rédigé en japonais. Consulté le 5 février 2011
  30. One Piece Manga Volume 63 Sells 2.1 Million in 4 Days sur http://peorth.animenewsnetwork.com. Consulté le 12 aout 2011
  31. One Piece est le manga le plus vendu en France sur http://www.manga-sanctuary.com. Consulté le 17 mai 2011
  32. "One Piece" en sens japonais - Le volume 16 du manga d’Eiichiro Oda va adopter le sens de lecture japonais à la demande de l’auteur sur www.toutenbd.com. Consulté le 2 août 2010
  33. a et b One Piece - Defeat The Pirate Ganzak! (OAV) sur Anime News Network
  34. Anime News Network, « One Piece (TV) ». Consulté le 25/02/2010
  35. a et b Wan pîsu: One Piece sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  36. (fr) Fiche de l'anime sur ab-international.com
  37. (en) Communiqué de Toei Animation Europe
  38. a et b (fr)Forum, One Piece chez Kana vidéo sur Swww.mata-web.com. Consulté le 2 août 2010.
  39. http://www.mata-web.com/forum/viewtopic.php?f=1&t=2642&start=550
  40. Épisode 54 à 61
  41. Épisode 98 à 102
  42. Épisodes 45 à 51
  43. Épisodes 68 à 69
  44. a et b Animeka, « One Piece - Romance Dawn Story (2008) ». Consulté le 25/02/2010
  45. Note : les titres ci-dessus sont des traductions non-officielles en attendant que les licences soient achetées en francophonie.
  46. One Piece: The Movie sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  47. One Piece: Adventure on Nejimaki Island sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  48. One piece: Chinjou shima no chopper oukoku sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  49. One piece: Dead end no bôken sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  50. One piece: Norowareta seiken sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  51. One Piece: Baron Omatsuri and the Secret Island sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  52. One Piece: Karakuri Castle's Mecha Giant Soldier sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  53. One Piece: Episode of Alabaster - Sabaku no Ojou to Kaizoku Tachi sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  54. One Piece: Episode of Chopper: Bloom in the Winter, Miracle Sakura sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  55. a et b One Piece Film: Strong World sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  56. One Piece 3D: Mugiwara cheisu sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  57. (ja) eiga.com, « 「ONE PIECE」規格外の“爆走”スタートで興収50億視野 : 映画ニュース ». Consulté le 25/02/2010
  58. http://www.animeland.com/news/voir/2662/Les-films-de-ONE-PIECE-en-DVD-chez-Kaze
  59. http://onepiece-lefilm.com/
  60. Animeland, « One Piece ». Consulté le 25/02/2010
  61. (fr) Site Internet de la société gérant les produits dérivés en France
  62. (fr) Retranscription en français du Top 100
  63. (ja) Vote du public | (ja) Vote des professionnels | (fr) Retranscription en français
  64. (fr) Bilan des prix décernés à la Japan Expo 2008
  65. Animeland, numéros 140, 150 et 160
  66. (fr) [1]

Liens externes

  • Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article One Piece de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • One Piece — redirects here. For the clothing, see One piece swimsuit. One Piece First volume of One Piece, released in Japan by Shueisha on December 24, 1997 ONE PIEC …   Wikipedia

  • One Piece — ワンピース (Wan Pīsu) Género Aventura, Comedia dramática, Acción Manga Creado por Eiichirō Oda …   Wikipedia Español

  • One Piece — Обложка первого тома «One Piece». ワンピース (Ван Пису) Жанр приключения, комедия …   Википедия

  • One piece — ワンピース (Wanpīsu) Type Shōnen Genre Nekketsu Thèmes Action, aventure, comédie, fantastique …   Wikipédia en Français

  • one-piece — one pieces 1) ADJ: ADJ n A one piece article of clothing consists of one piece only, rather than two or more separate parts. ...a blue one piece bathing suit. 2) N COUNT A one piece is a type of woman s swimming costume that consists of one piece …   English dictionary

  • one-piece — one ,piece1 adjective consisting of one piece of clothing or made from one piece of material, rather than separate parts one piece one ,piece 2 noun count AMERICAN a woman s BATHING SUIT (=a piece of clothing used for swimming) that consists of a …   Usage of the words and phrases in modern English

  • one-piece — one′ piece adj. 1) complete in one piece, as a garment 2) Also, one′ piec′er. a one piece garment • Etymology: 1875–80 …   From formal English to slang

  • one-piece — adj [only before noun] consisting of only one piece, not separate parts ▪ a one piece bathing suit …   Dictionary of contemporary English

  • one-piece — [wun′pēs′] adj. consisting of or fashioned in a single piece [a one piece swimsuit] …   English World dictionary

  • One Piece — es una serie japonesa de manga y anime de Eiichiro Oda. Pertenece al género de aventuras y acción. Podemos encontrar personajes tan carismáticos como el protagonista capitán Luffy (el hombre de goma), el primer oficial y espadachín Roronoa Zoro,… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.