Operon


Operon

Opéron

Un opéron est un groupement de gènes et de séquences régulatrices du génome des procaryotes chez qui cette organisation est principalement rencontrée. Les gènes concourent à la réalisation d'une même fonction physiologique et sont transcrits ensemble.

Sommaire

Organisation

L'opéron comprend un opérateur qui est la séquence où se fixe l'enzyme de transcription, un promoteur commun, et un ou plusieurs gènes structuraux qui sont contrôlés pour produire des ARN messagers (ARNm). Les opérons sont présents principalement chez les procaryotes et les nématodes. Ils ont été décrits la première fois par François Jacob et Jacques Monod en 1961.

Exemple historique de l'opéron lactose

Figure 3 : Structure chimique de l'allolactose : β-D-galactopyrannosyl (1->6) D-glucopyrannose.

Le métabolisme du lactose chez Escherichia coli nécessite la présence de 3 enzymes :

  • La β-galactosidase (hydrolyse le lactose en glucose et galactose) ;
  • La β-galactoside perméase, protéine membranaire, permet la pénétration des β-galactosides contre un gradient de concentration ;
  • La β-thiogalactoside acétyltransférase permettant à la cellule d'utiliser les thiogalactosides.

Structure de l'opéron

L'opéron est constitué de :

  • 3 gènes de structure :
    • z codant la β-galactosidase (constitué de 3072 paires de bases) ;
    • y codant la β-galactoside perméase (1251 pb) ;
    • a codant la β-thiogalactoside acétyltransférase (609 pb).
  • 1 gène régulateur :
    • i codant le répresseur dont la forme active se place au niveau du gène o et dont la complexation avec l'allolactose (produit secondaire de dégradation du lactose par la β-galactosidase) change sa conformation (il ne peut plus se fixer au gène o ;
  • 2 gènes de contrôle :
    • p le promoteur où se fixe l'ARN polymérase ;
    • o l'opérateur non codant sur lequel peut se fixer la forme active du répresseur empêchant l'action de l'ARN polymérase : il contrôle les 3 gènes z, y et a.

En absence de lactose

Figure 1 : Mécanisme de l'opéron lactose, en absence de lactose : les gènes z, y, a ne sont pas transcrits.

En absence de lactose, le gène régulateur i est transcrit en un ARN messager permettant la synthèse d'une protéine : le répresseur. Celui-ci est complémentaire du site opérateur (gène non codant o).

L'ARN polymérase se fixe sur le site promoteur p. La transcription des gènes z, y, a est impossible tant que l'opérateur est encombré par le répresseur. La synthèse des 3 protéines (enzymes) codées par ces 3 gènes est impossible : le métabolisme du lactose n'est pas possible.

En présence de lactose

Figure 2 : Mécanisme de l'opéron lactose, en présence de lactose : les gènes z, y et a sont transcrits, le métabolisme du lactose peut avoir lieu.

Sans perméase, le lactose du milieu extérieur pénètre faiblement et se transforme en allolactose (figure 3), un isomère du lactose. L'allolactose forme avec le represseur un complexe le rendant incapable de se fixer sur le gène o opérateur (forme inactive, figure 2).

L'ARN polymérase fixée sur le gène p promoteur peut alors commencer la transciption des gènes de structure z, y et a. Les enzymes nécessaires au métabolisme du lactose sont synthétisées.

Phénomène de diauxie (deux croissances en grec)

Figure 4 : Courbe de croissance dans un milieu contenant deux glucides (par exemple : I : utilisation du glucose et II : utilisation du lactose).

La présence de l'opéron explique le phénomène de diauxie (figure 4)[1]. Une population bactérienne mise dans un milieu de culture minimum contenant deux sucres présente une courbe de croissance biphasique. Après une première phase de croissance exponentielle, la croissance s'arrète puis reprend à nouveau de façon exponentielle. Après avoir épuisé le premier sucre, la répression de l'opéron est levée et le second sucre peut être utilisé. La latence entre la phase I et II s'explique par le temps pris pour synthétiser les gènes de l'opéron.

Notes et références

  1. sujet de recherche de la thèse de doctorat de Jacques Monod
  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire Portail de la biologie cellulaire et moléculaire
  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
  • Portail de la microbiologie Portail de la microbiologie
Ce document provient de « Op%C3%A9ron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • opéron — [ ɔperɔ̃ ] n. m. • 1961; de opérer ♦ Biol. Ensemble de gènes contigus sur le chromosome, dont les fonctions sont reliées et qui est une unité coordonnée de transcription régulée par un effecteur protéique. ● opéron nom masculin Groupe de gènes de …   Encyclopédie Universelle

  • operon — OPERÓN s.m. (biol.) Amsamblu de gene structurale a căror expresie fenotipică este controlată de un operator; unitate genetică a cărei expresie fenotipică este reglată de un represor. [< fr. opéron, it. operone]. Trimis de LauraGellner,… …   Dicționar Român

  • operon — operon. См. транскриптон. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • operón — (en biología molecular) segmento de ADN formado por un gen operador y uno o más genes estructurales con funciones relacionadas, controlado por el gen operador junto con un gen regulador. Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano …   Diccionario médico

  • Operon — Operon, mehrere Strukturgene umfassende Funktionseinheit in Protocyten, die ein gemeinsames mRNA Molekül bildet, deren Gene also entweder alle aktiv oder inaktiv sind und die unter der Kontrolle eines ⇒ Operators steht …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • operon — opèrōn m <G operóna> DEFINICIJA biol. jedinstvo gena operatora i strukturnih gena kojima on upravlja; pod kontrolom je fizioloških stanja u staničnoj plazmi ETIMOLOGIJA lat. operator + on …   Hrvatski jezični portal

  • operon — [äp′ə rän΄] n. [< L operare, to work (see OPERATE) + ON] a cluster of genes, with related functions acting as a coordinated unit controlled by a regulatory gene …   English World dictionary

  • Operon — A typical operon In genetics, an operon is a functioning unit of genomic DNA containing a cluster of genes under the control of a single regulatory signal or promoter.[1][2] The genes are tr …   Wikipedia

  • Operón — Un Operón se define como una unidad genética funcional formada por un grupo o complejo de genes capaces de ejercer una regulación de su propia expresión por medio de los sustratos con los que interaccionan las proteínas codificadas por sus genes …   Wikipedia Español

  • operon — /op euh ron /, n. Genetics. a set of two or more adjacent cistrons whose transcription is under the coordinated control of a promoter, an operator, and a regulator gene. [1960 65; < F opéron, equiv. to opér(er) to work, OPERATE + on ON1] * * *… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.