Paiement électronique


Paiement électronique

Monétique

La monétique désigne l'ensemble des traitements électroniques, informatiques et télématiques nécessaires à la gestion de cartes bancaires ainsi que des transactions associées.

Sommaire

Notions de base

Le support

La carte de paiement est un moyen de paiement présenté sous forme de carte plastique, équipée d'une bande magnétique et éventuellement d'une puce électronique. Il existe plusieurs sortes de cartes, en fonction de leur vocation :

  • La carte de débit est une carte de paiement qui permet différentes options de gestion au choix du porteur[1] : débit immédiat, différé, paiement ou retrait simple en distributeur automatique de billets (DAB), à utilisation nationale ou internationale, etc.
  • La carte de crédit, présente généralement les mêmes caractéristiques que la carte de débit, mais elle est associée à une réserve d'argent, dont l'utilisation induit le calcul d'intérêts.

L'émetteur

Il s'agit de l'organisme financier (par exemple, une banque) qui met à disposition de son client (le porteur) un support (la carte bancaire).

En France, l'émission de carte bancaire ne peut se faire qu'au sein du Groupement des Cartes Bancaires CB.

La carte bancaire se caractérise par un BIN (Bank Identification Number) qui permet d'identifier l’établissement émetteur de la carte.

Le porteur

Le porteur n'est pas toujours le titulaire du compte courant auquel la carte est adossée (compte sur lequel seront prélevés les débits) :

  • une société peut mettre à disposition de certains de ses employés des cartes de paiement (carte affaires) ;
  • un particulier peut demander une autre carte de paiement pour son conjoint ou un de ses enfants ;
  • un commerçant équipé d'un TPE peut demander une carte de paiement sur son compte professionnel (crédité par le TPE).

L'acquéreur

Il s'agit de l'organisme financier qui met à disposition de son client (un commerçant, artisan ou profession libérale) des services d'acquisition de transactions de paiement électronique, notamment grâce à un terminal de paiement électronique (TPE). Plus généralement, il s'agit de la banque du commmercant (pour les paiements) ou la banque du GAB/DAB ou s'effectue le retrait.

L'accepteur

Il s'agit du commerçant, artisan, ou profession libérale qui accepte les moyens de paiement électronique en guise de règlement.

Dans le cas des automates bancaires (GAB, DAB, ARC…) l'accepteur est également l'acquéreur (la banque offrant le service de retrait). En dehors de France cette position est plus nuancée, notamment aux Etats-Unis où les ATM sont aussi disponibles dans de simples boutiques (propriété, risques & commissions sont négociés…)

La gestion des flux

Présentation et enjeux

La gestion des flux dans le domaine de la monétique n’est possible qu’à la condition que les différents acteurs (émetteur, porteur, accepteur, acquéreur) adhérent sans réserve aux multiples contraintes imposées par les systèmes de transfert des informations proposés par les établissements financiers.

Le typage des informations obéit à des règles très strictes et normalisées au niveau domestique et international.

Les flux domestiques

Il s'agit d'opérations faites dans un pays (par exemple en France) par des porteurs de carte émises par les établissements financiers dudit pays. Ces opérations sont échangées entre émetteur et acquéreur via un système de compensation (en France, il s'agit du Système Interbancaire de Télécompensation ou SIT, aujourd'hui remplacé par le STET).

Les flux internationaux

Il s'agit d'opérations faites soit :

  • dans le pays même par des porteurs de carte émises par des établissements étrangers ;
  • à l'étranger par des porteurs de carte émises par les établissements du pays d'origine.

Ces flux sont échangés entre banques via les réseaux internationaux Visa et Eurocard-MasterCard.

Des schémas privatifs (« private schemes » en anglais) comme American Express peuvent également être utilisés pour les paiements internationaux cartes.

Les extensions de la monétique

  • La billetique
  • La carte téléphonique
  • Le prépaiement
  • La carte cadeau dématérialisée (ou e-gift)
  • Le DCC (Dynamic Currency Conversion)
  • Le PME (Porte-Monnaie Electronique)
  • Le paiement par téléphone mobile
  • Le marketing monétique
  • Le paiement sans contact (NFC)

Notes et références

  1. option choisie à la souscription

Liens externes

  • Mastère Spécialisé "Monétique et Transactions Sécurisées" (bac + 6) de l'ENSICAEN (Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen et Centre de Recherche). Mastère accrédité Conférence des Grandes Écoles.
Ce document provient de « Mon%C3%A9tique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paiement électronique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paiement électronique — ● Paiement électronique système de paiement informatisé qui permet d opérer un transfert de fonds instantané d un compte bancaire vers un autre. (L acheteur doit être porteur d une carte plastifiée nominative contenant certaines informations… …   Encyclopédie Universelle

  • Terminal de paiement electronique — Terminal de paiement électronique Pour les articles homonymes, voir Terminal et TPE. Un terminal de paiement électronique (aussi appelé TPE) est un appareil électronique capable de lire les données d une carte bancaire, d enregistrer une… …   Wikipédia en Français

  • Terminal de paiement électronique — Pour les articles homonymes, voir Terminal et TPE. Un terminal de paiement électronique (aussi appelé TPE) est un appareil électronique capable de lire les données d une carte bancaire, d enregistrer une transaction, et de communiquer avec un… …   Wikipédia en Français

  • Paiement en ligne — Paiement sur Internet Le paiement sur Internet désigne les moyens de paiement mis en œuvre pour payer sur Internet. Outre la carte de paiement classique, on trouve aussi des moyens plus spécifiques comme les transactions entre particuliers (C2C) …   Wikipédia en Français

  • Paiement sur internet — Le paiement sur Internet désigne les moyens de paiement mis en œuvre pour payer sur Internet. Outre la carte de paiement classique, on trouve aussi des moyens plus spécifiques comme les transactions entre particuliers (C2C). Le commerce… …   Wikipédia en Français

  • paiement — [ pɛmɑ̃ ] ou payement [ pɛjmɑ̃ ] n. m. • 1165; de payer 1 ♦ Action de payer, exécution d une obligation. Effectuer, faire un paiement. ⇒ débourser. « La banqueroute d un associé l a forcé à suspendre ses paiements » (Musset). Paiement d un… …   Encyclopédie Universelle

  • électronique — [ elɛktrɔnik ] adj. et n. f. • 1903; de électron, d apr. l angl. electronic 1 ♦ Propre ou relatif à l électron. Charge électronique. Théorie électronique de la valence (⇒aussi coordinence, covalence, électrovalence) . Émission, flux, faisceau… …   Encyclopédie Universelle

  • Paiement sur Internet — Le paiement sur Internet désigne les moyens de paiement mis en œuvre pour payer sur Internet. Outre la carte de paiement classique, on trouve aussi des moyens plus spécifiques comme les transactions entre particuliers (C2C). Le commerce… …   Wikipédia en Français

  • PAIEMENT (MODES DE) — La langue juridique assigne au mot paiement un sens plus large que la langue courante. Alors que celle ci entend par paiement l’exécution d’une obligation pécuniaire, le langage juridique désigne par ce terme l’exécution volontaire de toute… …   Encyclopédie Universelle

  • Paiement mobile — Les paiements mobiles ou Mobile Payments sont toutes les transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées soit sur la carte bancaire, soit sur la facture opérateur ou soit sur un Porte monnaie électronique. Il y a 3 catégories de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.