Paix de Westphalie


Paix de Westphalie

Traités de Westphalie

Les traités de Westphalie conclurent la guerre de Trente Ans et la guerre de Quatre-Vingts Ans le 24 octobre 1648.

Catholiques et protestants ayant refusé de se rencontrer, les négociations se tinrent à partir de décembre 1644 à Münster pour les premiers et à partir de 1645 à Osnabrück pour les seconds. Cette solution qui avait été proposée par la Suède est préférée à l'alternative française qui suggérait Hambourg et Cologne.

Les pourparlers de Münster, par Bartholomeus van der Helst.

Sommaire

Participants aux négociations

Les pourparlers de Münster opposaient les Provinces-Unies (les Pays-Bas) à l'Espagne et la France au Saint Empire romain germanique. Ceux d'Osnabrück, la Suède à l'Empire. Les principaux bénéficiaires furent la Suède, les Pays-Bas et la France. Côté français, la diplomatie initiée par Mazarin fut décisive.

Remodelage de la carte de l'Europe

Carte simplifiée de l'Europe après la Paix de Westphalie en 1648
Saint-Empire romain germanique en 1648

Les décisions remodèlent l'Europe pour de longues années. Les grandes lignes sont :

Dispositions constitutionnelles

Le traité de Westphalie a été la base de l'organisation de l'Allemagne jusqu'à la suppression du saint-Empire en 1806. Les principales dispositions étaient :

  • Tout État immédiat d'empire a chez lui la supériorité territoriale
  • La supériorité territoriale s'étend sur l'ecclésiastique comme sur le civil et le temporel
  • Tout État immédiat a séance et suffrage à la diète d'Empire
  • Nulle loi ou interprétation de loi, nulle déclaration de guerre d'Empire, nulle paix ou alliance d'Empire, nulle taxe, levée, construction de forts, etc., ne peut avoir lieu sans le consentement des co-États réunis en diète
  • Les villes impériales jouissent des mêmes privilèges.

L'Empire se trouva ainsi morcelé en 350 petits États, sonnant le glas de la puissance des Habsbourg. Le traité a également érigé par là l’État-nation souverain comme socle du droit international, mettant fin (en théorie) au droit du plus fort. Ce fut une nouvelle conception de la souveraineté.

Aspects religieux

Les traités reconnaissaient les trois confessions, catholique, luthérienne et calviniste dans le Saint-Empire, les princes conservant le droit d'imposer leur religion à leurs sujets. Il s'agit donc d'une norme de non-ingérence : la religion devient un domaine géré librement par chaque État souverain. Les principales dispositions étaient :

  • Confirmation des paix de Passau et d'Augsbourg (1555)
  • Extension aux calvinistes des avantages que ces deux actes avaient accordés aux luthériens
  • Suspension de la juridiction ecclésiastique, tant d'État catholique à État protestant qu'entre deux États protestants
  • Sur les 50 membres de la Chambre impériale, 24 seront protestants ; 6 protestants entreront toujours au Conseil aulique.

Les contestations les plus virulentes vinrent du Saint-Siège, qui perdait là une grande partie de son influence sur la politique européenne, et de l'Espagne qui poursuivit la lutte contre la France jusqu'au traité des Pyrénées en 1659.

Voir aussi

Articles connexes

  • Münster, ville où se trouve la salle de la paix dans laquelle furent signés les Traités de Westphalie

Liens externes

Sources

  • Arnaud Blin, 1648 La Paix de Westphalie ou la naissance de l'Europe politique moderne, coll. Questions à l'histoire, Bruxelles, 2006, 214 p.

Notes et références


Meuble héraldique Fleur de lys.svg Les événements du règne de Louis XIV (1643-1715) Meuble héraldique Fleur de lys.svg

Victoire de Rocroi • La Fronde • Traités de Westphalie • Traité des Pyrénées • Emménagement au Château de Versailles • Guerre de Dévolution • Traité d'Aix-la-Chapelle • Guerre de Hollande • Traité de Nimègue • Guerre des Réunions • Guerre de la ligue d'Augsbourg • Guerre de Succession d'Espagne • Mort de Louis XIV


  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Trait%C3%A9s de Westphalie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paix de Westphalie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • paix — [ pɛ ] n. f. • fin Xe pais; lat. pax, pacis I ♦ 1 ♦ Rapports entre personnes qui ne sont pas en conflit, en querelle. ⇒ accord, concorde, entente. Avoir la paix chez soi. Être pour la paix des ménages. Faire la paix : se réconcilier. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Paix de Munster — Traités de Westphalie Les traités de Westphalie conclurent la guerre de Trente Ans et la guerre de Quatre Vingts Ans le 24 octobre 1648. Catholiques et protestants ayant refusé de se rencontrer, les négociations se tinrent à partir de décembre… …   Wikipédia en Français

  • PAIX — s. f. Situation tranquille d un État, d un peuple, d un royaume qui n a point d ennemis à combattre. Paix générale, universelle. Paix perpétuelle. Paix sûre. Paix mal assurée. Longue, heureuse paix. Paix ferme et stable. Proposition de paix.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • paix — (pê ; l x se lie : une pê z inaltérable) s. f. 1°   Rapports réguliers, calmes, sans violence, d un État, d une nation avec un autre État, une autre nation. Nous eûmes, sous ce règne, deux longues paix. •   C est en la paix que toutes choses… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PAIX — n. f. état de calme, de repos, de silence, éloignement du bruit ou des affaires. Vous êtes ici bien en paix. On vit chez vous dans une paix profonde. Il veut achever en paix sa carrière. Jouir en paix du fruit de ses travaux. La paix des forêts,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Paix des Pyrénées — Traité des Pyrénées Entrevue de Louis XIV et de Philippe IV dans l Île des Faisans en 1659. On distingue la fille de Philippe IV, future reine de France, derrière lui. Le traité des Pyrénées formalise une paix conclue entre le royaume d Espagne… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Nimègue — Traité de Nimègue Le traité de Nimègue fut signé le 10 août 1678 à Nimègue (actuels Pays Bas) entre les Provinces Unies et la France. Il mit fin à la guerre de Hollande. Sommaire 1 Clauses territoriales du traité 1.1 Rétrocessions françaises …   Wikipédia en Français

  • Paix de Tilsit — Traité de Tilsit Entrevue des deux empereurs au milieu du Niemen Peinture d Adolphe Roehn Le premier traité de Tilsit (petite ville de Prusse Orientale devenue aujourd hui Sovetsk en Russie) a été signé en secret le 7 juillet 1807 par le tsar… …   Wikipédia en Français

  • Paix de Tilsitt — Traité de Tilsit Entrevue des deux empereurs au milieu du Niemen Peinture d Adolphe Roehn Le premier traité de Tilsit (petite ville de Prusse Orientale devenue aujourd hui Sovetsk en Russie) a été signé en secret le 7 juillet 1807 par le tsar… …   Wikipédia en Français

  • Traités de Westphalie — Les traités de Westphalie conclurent la guerre de Trente Ans et la guerre de Quatre Vingts Ans le 24 octobre 1648. Ils sont à la base du « système westphalien », expression utilisée pour désigner le système international spécifique mis… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.