Palais du Latran


Palais du Latran

41° 53′ 13″ N 12° 30′ 21″ E / 41.886927, 12.505875

La place Saint-Jean du Latran avec le palais et la loggia delle Benedizioni.
Gravure de Giuseppe Vasi (XVIIIe siècle) montrant l'obélisque du Latran, le palais et la basilique.
La loggia delle Benedizioni, constituant l'arrière de la basilique Saint-Jean-de-Latran

Le palais du Latran (en italien : Palazzo Laterano) est un ancien palais de l'empire romain, qui fut du IVe au XIVe siècles, la résidence principale des papes. Il jouxte l'archibasilique Saint-Jean de Latran, siège du Diocèse de Rome. Le palais du Latran abrite les collections du musée pontifical des antiquités chrétiennes.

Le 11 février 1929, les accords du Latran y sont signés entre le Saint-Siège et l'État italien. Ils établissent, entre autres, l'extraterritorialité du palais et de l'archibasilique attenante, partie intégrante de l'État de la Cité du Vatican.

Sommaire

Histoire

Le site de l'archibasilique Saint-Jean-de-Latran est occupé, aux premiers jours de l'empire romain (-14 est attesté[réf. nécessaire]), par la maison de la famille des Laterani. Les Laterani ont servi plusieurs empereurs et Lucius Sextius Lateranus est le premier plébéien à obtenir le rang de consul. Plautius Lateranus rentre tristement dans l'histoire du fait de son accusation par Néron de complot contre l'empereur. Ses propriétés sont confisquées.

Au IVe siècle, le palais prend le nom de domus Faustae, du nom de Fausta, seconde épouse de Constantin Ier et sœur de Maxence. La maison aurait été donné par Constantin à l'évêque de Rome à cette époque lors de la donation de Constantin dont le caractère apocryphe a été démontré au XVe siècle. La date de cette donatio remonterait au règne du pape Miltiade à l'occasion d'un synode qui se tient à Rome en 313 pour combattre le donatisme et le condamner en tant qu'hérésie. La basilique du domus Faustae se voit agrandir puis devenir la cathédrale de Rome, le siège des papes de l'Église catholique romaine.

Au Xe siècle, Serge III le reconstruit après un incendie. Innocent III embellit considérablement le palais dont Dante Alighieri dit qu'il dépasse les réalisations humaines. La place Saint-Jean de Latran, devant le palais, est alors partiellement occupée par le palais de la famille Annibaldi et ornée de la statue équestre de Marc-Aurèle qu'on croyait alors représenter Constantin Ier (elle y reste jusqu'en 1538). Le devant du palais est alors occupé par l’Aula Concilii, la salle du Conseil, une salle avec onze absides où se sont déroulés les différents conciles du Latran.

Désaffection

Le XIVe siècle est une période noire pour le palais. Le départ des papes de la ville éternelle lors de la papauté d'Avignon (1309 - 1378) provoque la désaffection dans laquelle rentre le palais.

Deux incendies consécutifs en 1307 et 1361 font des dégâts majeurs. Lors de leur retour à Rome, les papes séjournent à la basilique Sainte-Marie-Majeure avant de se fixer au Vatican. En 1586, Sixte V, plus occupé d'urbanisme que de conservation des monuments antiques, fait détruire les restes du palais antique et moyenâgeux pour faire construite le palais, de dimensions plus réduites, que nous connaissons aujourd'hui.

Sixte V et Domenico Fontana

Immédiatement après son élection, Sixte V commande à Domenico Fontana la restauration de la façade de l'archibasilique et la construction du palais sur un site réduit, derrière une façade modestement austère. Les travaux sont conduits avec diligence et, le 29 août 1589, la nouvelle annonce : « un grand palais sur la place de Latran a été édifié par Sixte V. » Fontana reprend certaines des solutions apportées ici dans le palais du Quirinal et les appartements papaux au Vatican.

La façade est finie sous Clément XII qui y appose ses armes en 1735.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Palais du Latran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Palais du Vatican — Palais apostolique Le Palais apostolique vu depuis la place Saint Pierre Présentation Nom local Palazzo Apostolico Période ou style …   Wikipédia en Français

  • Latran — (église Saint Jean de ) l une des trois basiliques patriarcales de Rome. Construite sous le règne de Constantin, en 324, elle doit son aspect actuel (baroque) à Borromini (1646 1650) et à A. Galilei (façade, 1736). Attenant à la basilique, le… …   Encyclopédie Universelle

  • Latran — 41° 53′ 09″ N 12° 30′ 22″ E / 41.885905, 12.5061545 …   Wikipédia en Français

  • Palais du Quirinal —  Les photos du palais sur …   Wikipédia en Français

  • Palais du quirinal — Le palais du Quirinal, façade sur la place Le palais du Quirinal qui se trouve sur la colline du Quirinal à Rome, est la résidence officielle du président de la République italienne et l un des symboles de l État italien …   Wikipédia en Français

  • Concile de Latran — Latran Obélisque du Latran, époque de Thoutmôsis III et Thoutmôsis IV. Le Latran est un site de Rome, dont certains batiments (comme l archibasilique Saint Jean et le palais) appartiennent en Extraterritorialité à l État de la Cité du Vatican …   Wikipédia en Français

  • Concile du Latran — Latran Obélisque du Latran, époque de Thoutmôsis III et Thoutmôsis IV. Le Latran est un site de Rome, dont certains batiments (comme l archibasilique Saint Jean et le palais) appartiennent en Extraterritorialité à l État de la Cité du Vatican …   Wikipédia en Français

  • Archibasilique Saint-Jean-de-Latran — Pour les articles homonymes, voir Basilique Saint Jean. Archibasilique Saint Jean de Latran de Rome …   Wikipédia en Français

  • Accord de Latran — Accords du Latran Les accords du Latran sont signés au palais du Latran le 11 février 1929 entre l État italien, représenté par Mussolini, et le Saint Siège, représenté par le cardinal Gasparri, secrétaire d État du pape Pie XI. Ils… …   Wikipédia en Français

  • Accords Du Latran — Les accords du Latran sont signés au palais du Latran le 11 février 1929 entre l État italien, représenté par Mussolini, et le Saint Siège, représenté par le cardinal Gasparri, secrétaire d État du pape Pie XI. Ils mettent fin à la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.