Parodontite


Parodontite
alvéolyse au niveau des incisives inférieures visible à la radiographie

La parodontite consiste en une inflammation du parodonte, c'est-à-dire des tissus de soutien de l'organe dentaire : la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l'os alvéolaire.

La parodontite est une forme de maladie parodontale, au même titre que la gingivite.

Les parodontites sont diagnostiquées grâce à un examen clinique associé à un examen radiographique étendu (le bilan radiographique long-cône).

On est en présence d'une parodontite s'il y a concommitamment formation de poche + perte d'attache. Afin de mesurer la profondeur des poches, le dentiste utilise une sonde qu'il glisse entre la gencive et la dent.

La parodontite s'accompagne d'une perte osseuse, appelée alvéolyse (ce qui signifie "destruction de l'os alvéolaire").

Sommaire

Symptômes

La parodontite s'accompagne généralement de signes visibles :

  • gingivite: inflammation de la gencive, très souvent associée à des saignements;
  • "déchaussement" des dents, c'est-à-dire que l'os de soutien de la dent perd de la hauteur, la dent apparaît plus longue. Ceci doit être un signe d'alerte pour consulter un dentiste;
  • mobilités dentaires anormales. C'est souvent le signe le plus inquiétant;
  • apparition de "trous noirs" entre les dents;
  • parfois d'hypersensibilité dentinaire aux collets des dents.

Étiologie

Comme la gingivite, la parodontite est d'abord due à la plaque dentaire, constituée essentiellement de bactéries. C'est donc en éliminant la plaque dentaire par une bonne hygiène bucco-dentaire (brossage très minutieux et adapté) que l'on peut prévenir la parodontite. Cependant, c'est l'association des différents facteurs de risque qui va favoriser l'apparition des premières lésions .

Facteurs de risque

  • Facteurs génétiques (Héréditaire) : Défauts de fibroblastes et anomalies des tissus épithéliaux et conjonctifs ; Déficience de la phosphatase alcaline ; Défaut fonctionnel des polymorphonucléaires ; Excès de production des cytokines
  • Facteurs hormonaux : Au cours de la vie génitale de la femme, de nombreuses variations hormonales liées à la grossesse peuvent avoir des répercussions au niveau de la cavité buccale en général et au niveau du parodonte en particulier[1][2].
  • Facteurs environnementaux :
  1. Tabac : facteur de risque majeur. Le tabac en entrainant une mauvaise vascularisation de la gencive va énormément influencer l'apparition des premières lésions en diminuant les défenses immunitaires. La consommation du tabac intervient sur la prévalence et la sévérité des parodontites de l'adulte, ainsi que sur les parodontites réfractaires et la gingivite ulcéro-nécrotique[3].
  2. Médicaments : certains médicaments ont des effets indésirables, comme par exemple certains anxiolytiques qui vont entrainer une secheresse buccale.
  3. Le stress[4] : Depuis les années 50, les facteurs émotionnels, et le stress psychologique survenant lors des différentes situations difficiles de la vie, ont été identifiés comme des facteurs de risque des maladies parodontales. En effet, il influe directement sur la qualité de la defense immunitaire.
  4. La malnutrition
  5. Certaines maladies systémiques.
  • Facteurs locaux :
  1. Restauration dentaire inadaptée : une couronne ou une obturation débordante favorisera l'accumulation de plaque dentaire et augmentera les risques d'agressions de la gencive.
  2. Problèmes occlusaux
  3. Parafonctions
  4. Présence de tartre.

Classification

La classification des maladies parodontales a été révisée en 1999 par un groupe de travail international[5].

  • Parodontite chronique (anciennement, parodontite de l'adulte) :

Elles sont caractérisées par la formation de poches et/ou par des rétractions gingivales. Elles sont reconnues comme la plus fréquente des formes de parodontites. Elles peuvent apparaître à n’importe quel âge, mais sont plus communes chez l’adulte. Leur prévalence et leur sévérité augmentent avec l’âge. Elles peuvent affecter un nombre variable de dents et présenter différentes vitesses de progression. Les parodontites chroniques sont initiées et entretenues par le biofilm bactérien dentaire, cependant, les mécanismes de défense de l’organisme jouent un rôle prépondérant dans leur pathogenèse. Les caractéristiques cliniques suivantes participent au diagnostic des parodontites chroniques :

    • prévalence plus importante chez l’adulte, mais peut affecter les enfants et les adolescents ;
    • ampleur de la destruction en accord avec la présence de facteurs locaux ;
    • fréquente présence de tartre ;
    • associées avec divers tableaux microbiens ;
    • progression lente à modérée, mais possibilités de périodes de progression rapide ;
    • peuvent aussi être classées selon l’étendue et la sévérité ;
    • peuvent être associées avec des facteurs locaux prédisposant (en rapport avec les dents ou des facteurs iatrogènes) :
    • peuvent être modifiées par et/ou associées à des maladies systémiques (diabète, infection VIH) ;
    • peuvent être modifiées par d’autres facteurs que systémiques comme le tabagisme et le stress émotionnel.


  • Parodontite agressive (anciennement, parodontite à progression rapide ou parodontite juvénile, parodontite prépubertaire) :

Selon la classification des maladies parodontales, les parodontites agressives sont systématiquement caractérisées par une perte d’attache et une destruction osseuse rapides ainsi que par une agrégation familiale. Les facteurs suivants sont également généralement observés :

    • la quantité de dépôts microbiens ne correspond pas à la sévérité de la destruction parodontale ;
    • une grande quantité d’Aggregatibacter actinomycetemcomitans et, dans certaines populations, de Porphyromonas gingivalis ;
    • anormalité des cellules phagocytaires ;
    • la progression de la perte d’attache et de la perte osseuse peut s’arrêter d’elle-même ;

Pronostic

L'évolution en l'absence de traitement est la perte des dents. Les parodontites peuvent représenter des facteurs de risque pour des maladies systémiques. Par exemple il a été démontré que le risque d'accouchement prématuré était augmenté lorsque la mère avait des problèmes parodontaux. Le diabète est favorisé, de même que les maladies cardio-vasculaires.

Traitement

Il faut consulter un dentiste. Voir : traitement des maladies parodontales, Laser dentaire Erbium

Notes et références

  1. Répercussions de la grossesse sur les tissus paradontaux (1ère partie) Le courrier du dentiste janvier 2001
  2. Répercussions de la grossesse sur les tissus paradontaux (2ème partie) Le courrier du dentiste janvier 2001
  3. Incidence du tabac sur l'état parodontal
  4. Le stress : Nouveau facteur étiologique des maladies parodontales?
  5. Armitage, GC. Development of a classification system for periodontal diseases and conditions. Ann Periodontol. 1999, Vol. 4, 1, 1-6.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parodontite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • parodontite — ● parodontite nom féminin Inflammation du parodonte. parodontite [paʀɔdɔ̃tit] n. f. ÉTYM. 1874, P. Larousse; var. parodontis; parodontide, 1842; de parodonte, et ite. ❖ ♦ Méd. Inflammation aiguë du parodonte …   Encyclopédie Universelle

  • parodontite — pa·ro·don·tì·te s.f. TS med. → periodontite {{line}} {{/line}} DATA: 1835. ETIMO: der. di odonto con 1para e 1 ite …   Dizionario italiano

  • Parodontite ulcero-nécrotique — Gingivite ulcéro nécrotique La gingivite ulcéro nécrotique (GUN) est une inflammation destructrice des tissus mous parodontaux, elle fait partie du groupe des maladies parodontales nécrosantes qui comporte également la parodontite ulcéro… …   Wikipédia en Français

  • Parodontite ulcéro-nécrotique — Gingivite ulcéro nécrotique La gingivite ulcéro nécrotique (GUN) est une inflammation destructrice des tissus mous parodontaux, elle fait partie du groupe des maladies parodontales nécrosantes qui comporte également la parodontite ulcéro… …   Wikipédia en Français

  • Pathologies pulpaires et peri-apicales en endodontie — Sommaire 1 Étiologie des pathologies pulpaires 2 Classification des pulpopathies 3 Pulpe normale 4 Pulpe hyperhémique …   Wikipédia en Français

  • La maladie parodontale — Maladie parodontale On regroupe sous le terme de maladies parodontales les maladies touchant les tissus de soutien des dents. L ensemble de ces tissus est appelé parodonte. Sommaire 1 Épidémiologie 2 Mécanisme 3 Classification …   Wikipédia en Français

  • Maladie Parodontale — On regroupe sous le terme de maladies parodontales les maladies touchant les tissus de soutien des dents. L ensemble de ces tissus est appelé parodonte. Sommaire 1 Épidémiologie 2 Mécanisme 3 Classification …   Wikipédia en Français

  • Maladie parodontale — On regroupe sous le terme de maladies parodontales les maladies touchant les tissus de soutien des dents. L ensemble de ces tissus est appelé parodonte. Sommaire 1 Épidémiologie 2 Définitions 3 Classification …   Wikipédia en Français

  • Maladies parodontales — Maladie parodontale On regroupe sous le terme de maladies parodontales les maladies touchant les tissus de soutien des dents. L ensemble de ces tissus est appelé parodonte. Sommaire 1 Épidémiologie 2 Mécanisme 3 Classification …   Wikipédia en Français

  • Parodontopathie — Maladie parodontale On regroupe sous le terme de maladies parodontales les maladies touchant les tissus de soutien des dents. L ensemble de ces tissus est appelé parodonte. Sommaire 1 Épidémiologie 2 Mécanisme 3 Classification …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.