Patrick Pelloux


Patrick Pelloux
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pelloux.
Patrick Pelloux en 2011.

Patrick Pelloux, né le 19 août 1963 à Villeneuve-Saint-Georges, est un médecin urgentiste français.

Sommaire

Biographie

Il est depuis 1998 président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France (AMUHF), un syndicat qui regroupe les médecins urgentistes hospitaliers. Il est devenu célèbre pendant la canicule de 2003 lorsqu'il a donné l'alerte aux médias des conséquences de la canicule dans les services hospitaliers. Il fut adjoint au chef des urgences à l'hôpital Saint-Antoine à Paris ; hôpital où il a travaillé de 1995 à 2008.

Il a suivi ses études à l'École internationale européenne et à la faculté de médecine de Paris et devient docteur en médecine. Il a également une capacité en médecine d'urgence et de catastrophe.

Patrick Pelloux se distingue surtout par son implication dans la défense de l'hôpital public et du service public qui y est rendu. Il plaide de longue date la cause de l'hôpital public auprès des gouvernements successifs. En juin 2005, il a été réélu pour deux ans à la tête de l'Amuf (le nom de l'association a perdu son « H », ne se composant plus uniquement d'hospitaliers), association qui compte 2 000 médecins urgentistes. Il est également vice-président de la Confédération des praticiens des hôpitaux, une des organisations intersyndicales regroupant les praticiens hospitaliers de toutes les disciplines médicales et pharmaceutiques.

Par ailleurs il tient une chronique dans Charlie Hebdo où il conte des anecdotes de son travail et dénonce les conséquences des décisions politiques prises par les gouvernements successifs sur l'hôpital public. Ces chroniques sont parues en recueil sous le titre « Histoire d'urgences » aux éditions du Cherche Midi (2007). Il a reçu un prix de l'Institut de France pour ses écrits en 2005 (prix Cino Del Duca).

En septembre 2008, il est renvoyé de l'hôpital Saint-Antoine et muté au SAMU de Paris[1], à l'hôpital Necker-Enfants malades.

Il intervient comme chroniqueur dans l'émission le Le Magazine de la santé sur France 5. Chroniqueur au Mouv' au midi deux, chroniqueur chez Jean-Marc Morandini sur Europe 1.

Affaire Jean-Pierre Brard contre Patrick Pelloux

Le 5 août 2004, dans une lettre ouverte à la presse, le député Jean-Pierre Brard a accusé Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France (AMUHF), d'être proche des Témoins de Jéhovah, arguant d'une proximité supposée entre le médecin syndicaliste et un avocat des Témoins de Jéhovah[2], ainsi que d'une supposée participation à un colloque organisé par une association proche des Témoins de Jéhovah. Le médecin attaqué par le député riposte le lendemain par une plainte en diffamation, et rétorque qu'il pratique vaccinations et transfusions sanguines à longueur d'année, ce qui serait, d'après lui, incompatible avec une supposée proximité idéologique avec les Témoins de Jéhovah. Il dément également sa participation au colloque de l'ANDP (Association nationale des droits du patient) du 12 avril 2002, affirmée par le député[3].

Patrick Pelloux annonce, le 30 janvier 2006, sa décision de se désister de sa plainte en diffamation qui devait être plaidée, le lendemain, mardi 31 janvier 2006 devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris. Ce désistement de monsieur Pelloux a pour conséquence de ne pas permettre à la justice de trancher, ce qu'a regretté le député Brard dans un communiqué de presse[4], où l'on peut aussi lire :

«  Je renouvelle donc mon appel à l’adresse de monsieur Pelloux afin que la notoriété dont il bénéficie ne puisse être exploitée par cette organisation dont la dangerosité a été soulignée par deux rapports parlementaires successifs. N’oublions pas que l’organisation des Témoins de Jéhovah prône, notamment, le refus de la transfusion sanguine. Ce refus peut, dans biens des cas, conduire à la mort. Après ce désistement, il est du devoir de monsieur Pelloux de dire publiquement qu’il est criminel, lorsqu’il y a risque vital pour le patient, de refuser la transfusion sanguine. »

Durant les auditions de la commission parlementaire sur les sectes de 2006, Jean-Pierre Brard affirme encore que Patrick Pelloux est le secrétaire général fondateur de l'association ANDP et qu'il en était toujours le secrétaire général, quelques semaines avant que commencent les auditions de cette commission parlementaire[5].

Publications

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. http://www.marianne2.fr/Pelloux,-la-star-des-urgentistes,-vire-de-son-hopital_a91575.html?PHPSESSID=8afc9e1342373085df7b5ceecb1a814b
  2. La Mission interministérielle de lutte contre les sectes, dans son rapport de 2001, estimait que le dudit avocat était lui même témoin de jéhovah rapport 2001 de la MILS p. 95.
  3. La surprenante charge de Jean-Pierre Brard contre Patrick Pelloux Le Parisien, samedi 7 août 2004, par Bertrand Parent
  4. COMMUNIQUE DE PRESSE DE JEAN-PIERRE BRARD 30 janvier 2006
  5. [PDF] Rapport r3507-auditions, p. 500.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patrick Pelloux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pelloux —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Pelloux est un nom de famille porté notamment par : Franck Pelloux, journaliste français ; Patrick Pelloux (né en 1963), médecin… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Brard — Parlementaire français Date de naissance 7 février 1948 (1948 02 07) (63 ans) Mandat Député Début du mandat juin 1988 Circonscription septième circonsc …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre brard — Parlementaire français Naissance 7 février 1948 (61 ans) …   Wikipédia en Français

  • Violences contre agents — en France Les violences contre agents s entendent des agressions (physiques, verbales, psychiques ou symboliques) à l encontre des agents des services publics ou des agents de la force publique. Sommaire 1 Violences contre agents des services… …   Wikipédia en Français

  • Violences contre agents en France — Les violences contre agents s entendent des agressions (physiques, verbales, psychiques ou symboliques) à l encontre des agents des services publics ou des agents de la force publique. Sommaire 1 Violences contre agents des services publics en… …   Wikipédia en Français

  • Projet:Médecine/Index — Articles 0 9 1,2 dibromo 3 chloropropane · 112 (numéro d urgence européen) · 1935 en santé et médecine · 1941 en santé et médecine · 1er régiment médical · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 2005 en santé et médecine · 2006 en… …   Wikipédia en Français

  • Charlie-Hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie.  Charlie Hebdo {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Charlie Hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie. Charlie Hebdo Pays …   Wikipédia en Français

  • Charlie hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie.  Charlie Hebdo {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de médecine — Projet:Médecine/Index Articles 0 9 112 (numéro d urgence européen) · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 3000 Scénarios contre un virus · A A. J. Cronin · Aaron Esterson · Aaron Temkin Beck · Abacavir · Abascantus · Abasie ·… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.