Patrick Sebastien


Patrick Sebastien

Patrick Sébastien

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sébastien.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Patrick Sabatier.

Patrick Sébastien, de son vrai nom Patrick Boutot, est un imitateur, humoriste, acteur, réalisateur, chanteur, producteur-animateur d'émissions de divertissement de télévision français et dirigeant de club de rugby, né le 14 novembre 1953 à Brive-la-Gaillarde en Corrèze mais il a passé toute son enfance à Juillac. Il a fait de nombreuses émissions de variété dans sa carrière. Actuellement et depuis 1998 il produit et présente Le Plus Grand Cabaret du monde et Les années bonheur.

Sommaire

Biographie

Élevé par sa mère seule, Patrick Sébastien ignore jusqu'à sa majorité l'identité de son géniteur. C'est bien des années plus tard, en 2004, que l'animateur vedette révèle sur France 2 que son père est prêtre dans une paroisse de Bastia, en Corse. Mais il n'est jusque là pas sûr de l'identité de son père.

Comme beaucoup de jeunes gens de sa région, il pratique le rugby (dont il veut faire son métier) et court inlassablement le jupon. Encore mineur, il était déjà père d'un garçon, Sébastien, né en 1971 (son pseudonyme est un hommage à son fils).

Après de brèves études en faculté de lettres, il s'installe à Paris et met sur pied un spectacle comique basé sur des imitations de différentes vedettes (en particulier Bourvil) et il écume les cabarets pour des cachets misérables, travaillant un temps aux Halles de Paris pour gagner plus convenablement sa vie. Il sera à une époque en ménage avec la chanteuse Marie Myriam. C'est à la fin des années 1970 qu'il se fait une place sur les plateaux de télévision, notamment ceux de Guy Lux et en 1976, il est en première partie de Michel Sardou à l'Olympia. Sa carrière est alors lancée pour de bon.

Certaines personnes lui ont reproché d'avoir une image un peu « vulgaire » et trop « populaire », ce dont il se plaint parfois. Il a ainsi entarté le public d'une de ses émissions télévisées.

Il aime « se faire la tête de quelqu'un », c'est-à-dire se maquiller et se déguiser afin de ressembler à une célébrité pour pouvoir l'imiter plus facilement. Il a ainsi participé à de nombreuses émissions fondées sur ce principe (comme De l'autre côté du miroir). De même, il aura l'idée d'inviter des célébrités à se déguiser en d'autres célébrités dans des émissions parodiques comme Carnaval ou Sébastien, c'est fou. Le grand succès populaire de ces émissions incitera des membres de la classe politique à s'y montrer sous un nouveau jour, inaugurant en France l'ère de la « politique-spectacle » (Jack Lang reprenant un sketch de Guy Bedos avec l'actrice Miou-Miou, François Léotard et Lionel Jospin jouant les chanteurs, Jacques Chirac acceptant d'être interviewé par Tatayet...).

Il épousera Fanfan, une ancienne coco-girl rencontrée en 1987 avec qui il aura un enfant né en 1991 prénommé Benjamin. Ils divorceront en 1992. Il rencontrera alors Nathalie, dite Nana, en 1993 avec qui il se mariera, dans le stade de rugby de Brive en 1998.

En 1990 il vit un grand drame personnel dont il se remet avec difficulté : son fils Sébastien se tue à 19 ans dans un accident de moto. Suite à une demande auprès du président de la République, l'enfant que porte sa belle-fille pourra porter le nom de son fils, alors que celui-ci n'a pu le reconnaître.[réf. nécessaire]

Il devient président du club de rugby de Brive-la-Gaillarde, le Club Athlétique Brive Corrèze Limousin (CA Brive).

En 1992, il rejoint la troupe des Enfoirés et participe à la grande soirée des Enfoirés à l'opéra Garnier, au profit de l'association des Restaurants du cœur. C'est une occasion pour lui d'apporter son univers au spectacle, par ses imitations, son humour, ainsi que par son hommage à Simone Signoret.

En 1992 il a participé, déguisé en candidats anonymes, à plusieurs émissions de TF1, notamment les jeux (La Roue de la fortune, Tournez manège, Une famille en or...), trompant Pierre Palmade, Christian Morin. Le résultat est sorti en vidéo sous le titre Le Grand Bluff. Il a à cette occasion battu le record d'audience de l'époque avec 17,5 millions de téléspectateurs. Il ne sera détrôné que six ans plus tard, en 1998, par la finale de la coupe du monde de football 1998 qui a rassemblé 20,5 millions de télespectateurs.

Par une plainte déposé par le Mrap, il a été condamné en 1995 pour propos racistes après s'être "fait la tête" de Jean-Marie Le Pen et avoir chanté Casser du noir sur la mélodie de Casser la voix de Patrick Bruel (la législation française ne tolère nullement l'expression de propos racistes, même à titre de parodie ou de satire). Il s'est aussi grimé en Louis de Funès, en Gérard Depardieu ou en Charles de Gaulle, parmi beaucoup d'autres.

Depuis le début de la saison 2008/2009, il anime sur RTL tous les samedis et dimanches de 11h30 à 12h30, RTL vos plus belles années en compagnie de Rémi Castillo. Pendant toute la Coupe du Monde de rugby, il a été consultant sur RTL dans l'émission On refait la Coupe du Monde présentée par le journaliste Jean-Michel Rascol.

Il a déclaré soutenir François Bayrou dans la campagne pour l'élection présidentielle française de 2007.

Lorsqu'il ne travaille pas, il aime à se reposer dans un petit village du nord du Lot, Martel.

Le 22 novembre 2008, sa mère Andrée Boutot, est décédée à la suite d'une pénible maladie[1].

Cinéma

Dans les années 1980, Patrick Sébastien se passionne pour le cinéma. Il joue le rôle d'un aveugle dans Le téléphone sonne toujours deux fois !! en 1985 et apparaît chez Jean-Pierre Mocky dans le Pactole la même année. Il revient sur les écrans en 1997 dans le rôle d'un légionnaire extrémiste dans : Quatre Garçons pleins d'avenir.

Il rêve néanmoins de pouvoir réaliser un vrai film de cinéma. Dans l'impossibilité de trouver le financement pour un long métrage sur la télévision, il parvient à réunir les fonds pour son premier et unique long métrage. Produit par diverses sources (dont l'animateur Arthur), il écrit, produit, monte, interprète et réalise : T'aime en 1999.

Le film réunit une distribution impressionnante : Annie Girardot, Michel Duchaussoy, Jean-François Balmer. Il est tourné dans le village où Patrick Sébastien a une maison. Certaines séquences se déroulent même dans l'ancienne chambre de l'animateur. L'histoire raconte celle du docteur Hugues Michel (Patrick Sébastien) qui tente de réunir deux amoureux douloureux dans un asile psychiatrique.

Lors de sa sortie le film est abattu par les critiques parisiennes. Ce sera un immense échec public. Après ce revers cinglant, Sébastien se détourne définitivement du cinéma. Courant 2006, sur un plateau de télé, Roselyne Bachelot (en compagnie de l'intéressé) déclarera qu'il s'agissait pourtant « d'un très beau téléfilm ». Ce film est répertorié sur le site Nanarland, qui lui trouve néanmoins des qualités et impute sa mauvaise réputation au fait qu'il est réalisé par Patrick Sébastien[2].

Chanson

Patrick Sébastien s'est également signalé dans la chanson, dans le registre « gaudriole à la française » :

  • Tourner les serviettes
  • Le Gambadou
  • La Fiesta
  • Viva bodega
  • Le Petit Bonhomme en mousse
  • Bonhomme, après l'amour
  • Pourvu que ça dure
  • Ah, si tu pouvais fermer ta gueule...
  • Le Kankan
  • On Voudrait Des Sous

Citations

  • "C'est génial, c'est super, c'est de l'amour" (son leitmotiv habituel)
  • "Salaud, tu m'as fait chialer" (Le plus grand cabaret du monde)
  • "Après avoir pourri les mariages et les communions, je vais pourrir les manifestations ! [...] On pourrait dire que je suis un chanteur engagé de bonne humeur, je vous offre donc ce titre reflet de la situation actuelle. J'ai même écrit un passage en créole que je dédie à mes amis de Guadeloupe et de Martinique." (Les années bonheur à propos de On voudrait des sous)

Rugby

Joueur de rugby

Enfant du sud-ouest, c'est un amateur inconditionnel de ce sport dans lequel il a baigné dès son plus jeune âge. Ses disques de musique populaire reflètent la troisième mi-temps.

Président du club de rugby

Œuvre littéraire

Patrick Sébastien est également l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment de Vitriol Menthe, roman dans lequel il évoque son expérience des clubs échangistes.

Le 12 mai 2007, dans l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, il apparaît sur le plateau grimé en "Joseph Lubsky" et se présente comme l'auteur du livre La cellule de Zarkane, ayant expliqué par la suite que "si on l'avait présenté sous le nom d'auteur Patrick Sébastien, personne ne l'aurait ouvert". Au moment de la supercherie seul Laurent Ruquier était au courant. Il est revenu le 19 mai 2007 pour s'expliquer. Patrick Sébastien voulait pointer du doigt le manque de cohérence de la critique littéraire. Il s'est notamment dit "effrayé" que Michel Polac (chroniqueur dans l'émission) n'ait même pas lu son livre, c'est pourquoi il l'a menacé, par la suite, de venir chez lui s'expliquer de façon douloureuse comme il l'a lui-même signalé à celui-ci.

Filmographie

Discographie

  • Je l'aime à courir - EMI (1979)
  • Quelque chose vient de tomber - SEFRA MUSIC (1986)
  • Comme j'ai envie - EMI (1991)
  • Pourvu que ça Dure - Polydor (2002)
  • Le Roi de la fête - Polydor (2003)
  • Copies conformes - Polydor (2003)
  • Best Of - Polydor (2004)
  • Bar Academy - Polydor (2004)
  • Le grand cabaret - Polydor (2005)
  • La Best Teuf - Polydor (2005)
  • DJ Sebastien - Polydor (2005)
  • Pochette Surprise avec "Coll Orchestra" - Polydor (2006)
  • Lâchez-nous les tongs - Polydor (2007)
  • Ah... Si tu pouvais fermer ta gueule... - Polydor (2008)
  • Même pas peur - Polydor (2009)
  • On Voudrait Des Sous

Bibliographie

  • 1994 : Au bonheur des âmes - Édition Stock
  • 1997 : Isatis - Gallimard
  • 2001 : Carnet de notes - Éditions Cherche Midi (livre d’aphorismes)
  • 2005 : Vitriol Menthe, roman (ISBN 2915056366).
  • 2006 : Putain d'audience, roman, sur l'envers du décor de la télévision.
  • 2007 : La cellule de Zarkane, roman, thriller écrit sous le pseudonyme de Joseph Lubsky.
  • 2009 : Tu m'appelles en arrivant? - Editions Florent Massot.

Voir aussi

Référence

Lien interne

  • Déconnaissance, jeu de société crée par Patrick Sébastien et Mick Larie.

Liens externes

  • Portail de la télévision Portail de la télévision
  • Portail des arts du spectacle Portail des arts du spectacle
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du Limousin Portail du Limousin
  • Portail du rugby à XV Portail du rugby à XV
Ce document provient de « Patrick S%C3%A9bastien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patrick Sebastien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patrick sebastien — Patrick Sébastien Pour les articles homonymes, voir Sébastien.  Ne doit pas être confondu avec Patrick Sabatier. Patrick Sébastien, de son vrai nom Patrick Boutot, est un imitateur, humoriste, acteur, réalisateur, chante …   Wikipédia en Français

  • Patrick Sébastien — Pour les articles homonymes, voir Sébastien.  Ne doit pas être confondu avec Patrick Sabatier. Patrick Sébastien …   Wikipédia en Français

  • Patrick Boutot — Patrick Sébastien Pour les articles homonymes, voir Sébastien.  Ne doit pas être confondu avec Patrick Sabatier. Patrick Sébastien, de son vrai nom Patrick Boutot, est un imitateur, humoriste, acteur, réalisateur, chante …   Wikipédia en Français

  • Sebastien — Sébastien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sébastien est un nom propre qui se réfère à : Sommaire 1 Prénom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Sebastien Chabal — Sébastien Chabal Sébastien Chabal …   Wikipédia en Français

  • Sébastien Chabal — Date of birth 8 December 1977 (1977 12 08) (age 33) Place of birth Valence, Drôme, France Height 1.92 m (6 ft …   Wikipedia

  • Patrick Boyard — Patrick Roy (animateur) Pour les articles homonymes, voir Patrick Roy et Roy. Patrick Boyard, plus connu sous le pseudonyme de Patrick Roy, était un animateur français de radio et de télévision. Né le 17 avril 1952 à Niort, il est mort le 18… …   Wikipédia en Français

  • Patrick Roy (télévision) — Patrick Roy (animateur) Pour les articles homonymes, voir Patrick Roy et Roy. Patrick Boyard, plus connu sous le pseudonyme de Patrick Roy, était un animateur français de radio et de télévision. Né le 17 avril 1952 à Niort, il est mort le 18… …   Wikipédia en Français

  • Patrick roy (animateur) — Pour les articles homonymes, voir Patrick Roy et Roy. Patrick Boyard, plus connu sous le pseudonyme de Patrick Roy, était un animateur français de radio et de télévision. Né le 17 avril 1952 à Niort, il est mort le 18 février 1993 à Villejuif d… …   Wikipédia en Français

  • Patrick Sabatier — Pour les articles homonymes, voir Sabatier.  Ne doit pas être confondu avec Patrick Sébastien. Patrick Sabatier, né le 12 novembre 1951 à Paris, est un animateur et un producteur de télévision et de radio …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.