Perfection


Perfection

La perfection caractérise un être ou un objet idéal, c'est-à-dire qui réunit toutes les qualités et n'a pas de défaut.

Sommaire

Religion

Selon Thomas d'Aquin, seul son Dieu est absolument parfait dans l'ordre de toutes choses. [1]

La perfection désigne aussi l'état d'accomplissement moral et spirituel auquel l'être humain serait destiné : un état de liberté totale et de félicité absolue auquel l'homme ne pourrait accéder que par un travail constant sur sa pensée, ses paroles et ses comportements[1] [2].

Dans la voie des Bodhisattva (bouddhisme), il existe 10 pāramitā, perfections, ou vertus dans lesquelles s'exercer.

Étymologie

Le mot perfection vient du latin per - ficio, ficio venant du verbe facere : faire et per signifiant littéralement jusqu'au bout. Parfait signifie donc ce qui est fait jusqu'au bout, totalement.

Le paradoxe de la perfection

Il existe un raisonnement visant à démontrer que la perfection n'existe pas :

  • Prémisse 1 : Un objet parfait a toutes les qualités,
  • Prémisse 2 : Si un objet est parfait, alors il n'a pas la propriété d'être imparfait,
  • Prémisse 3 : S'il manque une propriété à un objet parfait, il est imparfait,
  • Conclusion : Il n'y a pas d'objet parfait.

Ce raisonnement est un sophisme car :

  1. Il suppose qu'avoir toutes les qualités et avoir toutes les propriétés est la même chose. À partir de là, il peut affirmer que ne pas posséder la propriété est une imperfection. Or, il y a une différence entre la possession d'une qualité (par exemple la bonté) et celle d'une propriété (celle d'être sadique par exemple).
  2. Il suppose que la perfection est la possession de toutes les propriétés. Toutes les propriétés n'étant pas compatibles (ou compossibles), la perfection ainsi définie est en soi impossible (avant même l'exposition de ce raisonnement qui le met en évidence).
  3. Enfin, il considère la perfection comme une propriété d'objet, alors que la perfection est plutôt une propriété de concept.

De plus, on peut noter que ce type de raisonnement repose sur une structure qu'on appelle en mathématique "raisonnement par l'absurde". Or, appliquer ce type de raisonnement n'est jamais valable pour des problèmes hors du champ de la logique pure. C'est-à-dire dans une structure où les insertions ne sont pas strictes et absolues. Ce qui explique les nombreux paradoxes lexicaux. En effet, parler de perfection ici, est assimilé à définir un ensemble qui englobe tout. Or un ensemble qui défini tout, possède donc aussi rien : c'est-à-dire l'ensemble vide ! On est donc conduit à formuler un paradoxe qui ne veut en fait rien dire. Ceci est simplement dû au fait que les définitions du langage ne permettent pas de définir (ou du moins permettent la confusion et les assimilations d'idées) rigoureusement les concepts de départ.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Références

  1. B. Elahi, La Voie de la perfection, Albin Michel, 2002

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Perfection de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • perfection — [ pɛrfɛksjɔ̃ ] n. f. • v. 1150; lat. perfectio, onis « complet achèvement » I ♦ Degré le plus haut dans une échelle de valeurs. 1 ♦ État, qualité de ce qui est parfait, spécialt dans le domaine moral (bien) et esthétique (beau). « C est à la… …   Encyclopédie Universelle

  • perfection — Perfection. s.f. Qualité de ce qui est parfait dans son genre. En ce sens il n a point de pluriel. Grande perfection. tendre à la perfection. atteindre à la perfection. chercher la perfection. approcher de la perfection. travailler à la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Perfection — Per*fec tion, n. [F. perfection, L. perfectio.] 1. The quality or state of being perfect or complete, so that nothing requisite is wanting; entire development; consummate culture, skill, or moral excellence; the highest attainable state or degree …   The Collaborative International Dictionary of English

  • perfection — I noun accomplishment, achievement, attainment, climax, completeness, completion, consummation, correctness, crown, crowning point, culmination, development, effectuation, elaboration, entireness, exactitude, exactness, excellence, faultlessness …   Law dictionary

  • perfection — When a secured creditor has taken the required steps to perfect his lien, the lien is senior to any liens that arise after perfection. A mortgage is perfected by recording it with the county recorder; a lien in personal property is perfected by… …   Glossary of Bankruptcy

  • perfection — early 13c., from O.Fr. perfection (12c.), from L. perfectionem, noun of action from perficere (see PERFECT (Cf. perfect) (adj.)) …   Etymology dictionary

  • perfection — Perfection, Consummatio, Perfectio, Absolutio, Expletio. Adjouster la perfection à l oeuvre, Palaestram et liniamenta vltimae expolitionis addere operi vel arti, B. ex Cic …   Thresor de la langue françoyse

  • perfection — [pər fek′shən] n. [ME perfeccioun < OFr < L perfectio] 1. the act or process of perfecting 2. the quality or condition of being perfect; extreme degree of excellence according to a given standard 3. a person or thing that is the perfect… …   English World dictionary

  • Perfection — Per*fec tion, v. t. To perfect. [Obs.] Foote. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • perfection — virtue, merit, *excellence Antonyms: failing …   New Dictionary of Synonyms

  • perfection — [n] achievement, completeness accomplishment, achieving, acme, arete, completion, consummation, crown, ending, entireness, evolution, exactness, excellence, excellency, exquisiteness, faultlessness, finish, finishing, fulfillment, ideal, idealism …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.