Peurbach


Peurbach

Georg von Purbach

Georg von Peuerbach: Theoricarum novarum planetarum testus, Paris 1515

Georg von Purbach (alias Georg von Peuerbach, Peurbach, Purbach, Purbachius) est né le 30 mai 1423 à Purbach près de Linz en Autriche. Il est mort à Vienne le 8 avril 1461. Il est l'inventeur de plusieurs instruments scientifiques, et son nom est attaché à un cratère de la Lune. Professeur d'astronomie et de mathématiques à l'université de Vienne, il a préparé la voie aux travaux de Nicolas Copernic et à la naissance du système héliocentrique. On le considère généralement comme l'un des principaux pionniers de la révolution copernicienne et keplérienne et le père de l'astronomie à la fois observationnelle et mathématique en Europe de l'Ouest.

Vers l'an 1440 il fut reçu maître en philosophie et arts libres avec la mention « cum insigna laude » à l'université de Vienne. Son professeur de mathématiques fut probablement Johann von Gmunden. En 1448 il entama un voyage d'études en Italie, où Giovanni Bianchini de Ferrare et le cardinal Nicolas de Cuse remarquèrent le jeune homme et l'incitèrent à donner des cours d'astronomie à l'université de Ferrare. Il déclina des postes de professeur à Bologne et à Padoue, de même qu'un poste d'astronome à la cour du roi Ladislas de Hongrie qu'il n'occupait que pendant un très bref laps de temps. Il retourna enseigner à l'université de Vienne en 1450 en tant que successeur de Johann von Gmunden. Il y enseignait la philologie et les auteurs anciens à titre officiel, et les sciences surtout à titre privé. Son disciple le plus célèbre fut Johann Müller de Königsberg, appelé plus tard Regiomontanus.

Purbach se rendit compte des points faibles du système de Ptolémée et commença par réviser l'« Almageste », l'œuvre maîtresse de Ptolémée, qui servait à l'époque comme manuel de base en matière d'astronomie. Mais contrairement à Jean de Holywood dit Sacrobosco, qui avait traduit l'« Almageste » à partir d'une traduction en arabe, Purbach en fit une nouvelle traduction à partir de l'original grec. Aidé de son élève Regiomontanus, il écrivit les « épitomés » (résumés, brèves présentations) de l'«Almageste». Il en résulta une nouvelle théorie des planètes qui servit de départ à Nicolas Copernic.

Bibliographie

Oeuvres

  • Epitome in CL. Ptolemaei magnam compositionem, continens propositiones & annotationes, quibus totum Almagestum, quod sua difficultate etiam doctiorem ingenioque praestantiore lectorem deterrere consueverat, dilucida & brevi doctrina ita declaratur & exponitur ut mediocri quoque indole & eruditione praediti sine negotio intelligere possint. 1496. (avec la coll. de Johannes Müller von Königsberg) Bâle, Heinrich Petri, 1543.
  • Novae theoricae planetarum...., a Petro Apiano ... redactae, & erudities figuris illustratae. Marchione Sessa, 1545. Wittenberg, Lehmann 1601. Cet ouvrage est le livre de cours standard sur la théorie des planètes de toute l'Université européenne, et se maintiendra jusqu'à Copernic. "Les novae Theoriae contiennent une analyse très prudente et détaillent les descriptions de représentation de modèles planétaires ptolémaïques. Le livre de Purbach était d'une grande importance car ses modèles sont restés la description physique canoniale de la structure des cieux jusqu'à ce que Tycho Brahe ait réfuté l'existence de sphères solides"

Etudes

Daumas, M. (1957). Histoire de la Science — Des origines au XXe siècle, Encyclopédie de la Pléiade, NRF Librairie Gallimard, Paris.

Taton, R. (1994). Histoire générale des sciences (4 volumes), Quadrige/Presses Universitaires de France.

  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
  • Portail de la géodésie et de la géophysique Portail de la géodésie et de la géophysique
Ce document provient de « Georg von Purbach ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peurbach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peurbach — Peurbach,   Peuerbach, Georg, österreichischer Astronom und Mathematiker, * Peuerbach 30. 5. 1423, ✝ Wien 8. 4. 1461; lehrte in Wien Mathematik, Astronomie und Philosophie; schrieb ein Buch über Arithmetik (»Elementa arithmetices, algorithmus de… …   Universal-Lexikon

  • Peurbach — Peurbach, Georg von P., geb. 1423 zu Peurbach in Österreich ob der Enns; war Lehrer der Mathematik in Wien u. st. 1641. Er ist der Wiederhersteller der Astronomie zu jener Zeit u. schr.: Theoriae novae planetarum, Nürnb. (wahrscheinlich) 1472 u.ö …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Peurbach — Peurbach, Georg, s. Purbach …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Peurbach — od. Purbach, Georg, geb. 1423 zu P. in Oberösterreich, gest. 1461 als Professor der Mathematik zu Wien, einer der Restauratoren der Astronomie. Hauptwerke: »Theoriae novae planetarum etc.« Nürnberg 1472; »Sex primi libri Almagesti« Venedig 1496 …   Herders Conversations-Lexikon

  • Peurbach — Georg von Peuerbach: Theoricarum novarum planetarum testus, Paris 1515 Georg Aunpekh von Peuerbach (auch: Johann Purbach) (* 1423 in Peuerbach in Oberösterreich; † 8. April 1461 in Wien) war Astronom an der Wiener Universität und Wegbereiter des …   Deutsch Wikipedia

  • Peurbach, Georg — (1423 1461)    German astronomer and mathe matician. He was educated at the University of Vienna (B.A. 1448, M.A. 1453) and then began teaching in the faculty of arts. He proba bly knew the writings of a noted professor of astronomy at Vienna who …   Historical Dictionary of Renaissance

  • Georg von Peurbach — Georg von Purbach Georg von Peuerbach: Theoricarum novarum planetarum testus, Paris 1515 Georg von Purbach (alias Georg von Peuerbach, Peurbach, Purbach, Purbachius) est né le 30 mai 1423 à Purbach près de Linz en Autriche. Il est mort à Vienne… …   Wikipédia en Français

  • Georges von Peurbach — Georg von Purbach Georg von Peuerbach: Theoricarum novarum planetarum testus, Paris 1515 Georg von Purbach (alias Georg von Peuerbach, Peurbach, Purbach, Purbachius) est né le 30 mai 1423 à Purbach près de Linz en Autriche. Il est mort à Vienne… …   Wikipédia en Français

  • Johann Muller —     Johann Müller     † Catholic Encyclopedia ► Johann Müller     (Regiomontanus).     German astronomer, b. in or near Königsberg, a small town in lower Franconia (Dukedom of Coburg), 6 June, 1436; d. in Rome, 6 July, 1476. The name of the… …   Catholic encyclopedia

  • Regiomontanus — Infobox Scientist box width = 300px name = Regiomontanus image width = 150px caption = Regiomontanus birth date = June 6, 1436 birth place = Unfinden death date = July 6, 1476 death place = residence = citizenship = nationality = German ethnicity …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.