Plagioclase


Plagioclase
Grains fins de plagioclases dans roche volcanique

Les plagioclases sont une importante série de silicates minéraux dans la famille des feldspaths. Plutôt que de se référer à un minéral particulier avec une composition chimique spécifique, le plagioclase est une série de solution solide, plus connue sous le nom correct de série Albite-Anorthite.

Sommaire

Historique de la description et appellations

Du grec plagios = oblique et klasis = cassure, autrement dit « fracture oblique », en référence à ses deux clivages). Il fut d'abord représenté en 1826 par le minéralogiste allemand Johann Friedrich Christian Hessel (1796-1872) La série s'étend d’albite à anorthite (avec des compositions respectives NaAlSi3O8 à CaAl2Si2O8), où de sodium et d’atomes de calcium qui peuvent se substituer les uns aux autres dans le minerai de structure en réseau cristallin. Le plagioclase est un minéral constituant la majeure partie de la croûte terrestre, et est donc un outil de diagnostic important dans la pétrologie pour identifier la composition, l'origine et l'évolution des roches magmatiques. Le plagioclase est aussi un constituant majeur des roches lunaires.

Série des plagioclases

La composition d'un feldspath plagioclase est généralement désignée par sa fraction globale d'anorthite (% An) ou albite (%Ab), et facilement déterminée en mesurant l’indice de réfraction de cristal plagioclase, ou l’angle d'extinction d’une lame mince de roches avec un microscope polarisant. L'angle d'extinction est une caractéristique optique qui varie avec la fraction d’albite (%Ab). Il y a plusieurs noms de plagioclases qui se situent entre albite et anorthite dans la série. Le tableau suivant présente leurs compositions en termes de pourcentages anorthite et albite.

Plagioclase, minéraux et leurs compositions
Name  % NaAlSi3O8(%Ab)  % CaAl2Si2O8(%An)
Albite2.jpg
Albite
100–90 0–10
Heliolite.jpg
Oligoclase
90–70 10–30
01722 Andesine.jpg
Andesine
70–50 30–50
LabradoriteAMD.jpg130px
Labradorite
50–30 50–70
Feldspar - Bytownite Sodium calcium aluminum silicate Crystal Bay Minnesota 2689.jpg
Bytownite
30–10 70–90
Anorthit Miyake,Japan.JPG
Anorthite
10–0 90–100

Albite

Albite est nommée à partir du latin albus (albinos), en référence à sa couleur blanche anormalement pure. Il s'agit d'un silicate double d’albumine et de soude, associés à la pegmatite et souvent avec des minéraux plus rares comme la tourmaline et le béryl.

Anorthite

L’Anorthite est une espèce minérale du groupe des silicates sous-groupe des tectosilicates. Nommé par Rose en 1823, d’après le grec oblique, se référant à sa cristallisation triclinique. C’est un minéral relativement rare, qui se trouve dans les roches plutoniques de base de certaines orogenèse calco-alcaline.

Oligoclase

L’oligoclase est communément présent dans le granite, la syénite, la diorite et le gneiss. Il est fréquemment assiocié à l'orthose. Le nom oligoclase est dérivé du grec petit et rupture, en référence au fait que son angle de clivage diffère sensiblement de 90°. L'héliolite est principalement formée d'oligoclase (parfois d'albite) et de cristaux d’hématite.

Andésine

Andésine est un minéral caractéristique des roches comme diorite qui contiennent une quantité modérée de silice et autres roches volcaniques telles que l’andésite.

Labradorite

La labradorite, est un minéral du groupe des silicates, sous-groupe des tectosilicates de la famille des feldspaths plagioclases. Il s'agit d'une variété d'anorthite. Décrit par Foster en 1780, le nom est inspiré du nom de la région de sa localité-type : le Labrador au Canada[1].

Bytownite

Bytownite (Jonhston 1915) : variété d’Anorthite, décrite sur les berge du lac Bytown à l'ouest du Canada. Mélange albite/anorthite pour un ratio de 10/90 à 30/70 [2] Présente dans de nombreuses occurrences dans le monde notamment en France à Château-Lambert (Haute-Saône) [3].

Liens internes

Références

  1. MINER Database von Jacques Lapaire - Minéraux et étymologie
  2. Jonhston, R.A.A. "A list of Canadian Mineral Occurrences," GSC Memoir 74, 1915.
  3. F. André and J. Béhien, Bull. Minéral. , France, 1983, 106, pp. 341-351.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plagioclase de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plagioclase — A photomicrograph of a plagioclase crystal under cross polarized light. The plagioclase crystal shows a distinct banding effect called a Polysynthetic twinning. (unknown scale) General Category …   Wikipedia

  • plagioclase — [ plaʒjoklaz ] n. m. • 1899; du gr. plagios « oblique » et clasis « cassure » ♦ Minér. Feldspath contenant du calcium et du sodium, mais pas de potassium. ● plagioclase nom masculin (grec plagios, oblique) Aluminosilicate naturel de sodium et de… …   Encyclopédie Universelle

  • Plagioclase — Pla gi*o*clase, n. [Gr. pla gios oblique + kla^n to break.] (Min.) A general term used of any triclinic feldspar. See the Note under {Feldspar}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • plagióclase — s. f. [Geologia] Silicato de alumínio, sódio e cálcio, do grupo dos feldspatos. = PLAGIOCLÁSIO   ‣ Etimologia: grego plágios, a, on, oblíquo, enviesado + grego klásis, eos, quebra, fratura …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • plagioclase — [plā′jē ō klās΄] n. [Ger plagioklas < Gr plagios (see PLAGIO ) + klasis, a cleaving, fracture < klaein, to break: see CLASTIC] any of a series of triclinic feldspars, ranging in composition from albite to anorthite and found in many rocks …   English World dictionary

  • plagioclase — plagioclastic /play jee euh klas tik/, adj. /play jee euh klays /, n. any of the feldspar minerals varying in composition from acidic albite, NaAlSi3O8, to basic anorthite, CaAl2Si2O8, found in most igneous rocks: shows twinning striations on… …   Universalium

  • plagioclase — noun A group of feldspar minerals that form a solid solution series from albite (sodium aluminum silicate) to anorthite (calcium aluminum silicate). The plagioclase feldspars are found in igneous, plutonic, and metamorphic rocks. They all have… …   Wiktionary

  • plagioclase — [ pleɪdʒɪə(ʊ)kleɪz, plagɪəʊ ] (also plagioclase feldspar) noun a form of feldspar consisting of aluminosilicates of sodium and/or calcium, common in igneous rocks and typically white. Origin C19: from plagio + Gk klasis cleavage (because orig.… …   English new terms dictionary

  • plagioclase — noun Etymology: Greek plagios oblique + klasis breaking, from klan to break more at clast Date: circa 1868 a triclinic feldspar; especially one having calcium or sodium in its composition …   New Collegiate Dictionary

  • plagioclase — pla·gi·o·clase …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.