Point median


Point median

Point médian

·

Ponctuation

Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) ) 
Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] ) 
Guillemets ( « » ou “ ” ) 
Apostrophe ( ' ou ’ ) · Virgule ( , ) 
Barre oblique ( / ), inversée ( \ ) 
Espace (   ) · Point médian ( · ) 
Espace insécable (   ) 
Point ( . ) · Points de suspension ( … ) 
Point-virgule ( ; ) · Deux-points ( : ) 
Point d’exclamation ( ! ), d’interrogation ( ? ) 
Point exclarrogatif ( ‽ ), d’ironie ( Point d'ironie de Alcanter de Brahm.svg
Trait d’union ( - ) · Tiret ( – )
Autres signes de ponctuation

Diacritique

Accent aigu ( ´ ), double (  ̋  ) 
Accent grave ( ` ), double (  ̏  )
Accent circonflexe ( ^ ) · Hatchek ( ˇ ) 
Barre inscrite ( - ) · Brève ( ˘ ) 
Cédille ( ¸ ) · Macron ( ˉ ) · Ogonek ( ˛ ) 
Corne (  ̛  ) · Crochet en chef (  ̉ ) 
Point souscrit ( ִ ), suscrit ( ˙ ) 
Rond en chef ( ˚ ) · Tilde ( ~ ) 
Tréma ( ¨ ) · Umlaut ( ˝ )

Symbole typographique

Arrobase ( @ ) · Esperluette ( & ) 
Astérisque ( * ) · Astérisme ( ⁂ ) 
Barre verticale ( | ou ¦ ) 
Cœur floral (❦❧ ) 
Croisillon ( # ) · Numéro ( № ) 
Copyright ( © )   Marque ( ® )  
Degré ( ° ) · Celsius ( ℃ ) 
Prime : minute, seconde et tierce ( ′ ″ ‴ ) 
Obèle ( † et ‡ ) · Paragraphe ( § ) 
Par conséquent ( ∴ ) · Parce que ( ∵ ) 
Pied de mouche ( ¶ ) · Puce ( • )  
Tiret bas ( _ ) 

Symboles typographiques japonais
Symbole mathématique

Plus et moins ( + − ) · Plus ou moins ( ± ) 
Multiplié ( × ) · Divisé ( ÷ ) · Égal ( = ≠ ) 
Pour cent ( % ) · Pour mille ( ‰ )
Carré ( ² ) · Cube ( ³ ) · Micro ( µ )

Symbole monétaire

Dollar ( $ ) · Euro ( € )
Livre sterling ( £ ) · Yen ( ¥ )

Le point médian (ou point en haut) est un signe typographique semblable au point mais placé au-dessus de la ligne de base. Les usages les plus anciens remontent à l'épigraphie : il a servi, dans nombre d'écritures antiques, à séparer les mots. En latin et en grec, son utilisation, bien que fréquente, n'a cependant jamais été systématique, et on a le plus souvent cantonné ce point séparateur de mots aux inscriptions en capitales. Voici un exemple :

ΝΙΨΟΝ·ΑΝΟΜΗΜΑΤΑ·ΜΗ·ΜΟΝΑΝ·ΟΨΙΝ

(en grec : « lave mes péchés et non seulement mes yeux », palindrome que l'on peut rencontrer sur des fonts baptismaux).

Il a été détrôné par l'espace (le point médian séparateur n'ayant pas été conservé dans les écritures manuscrites puis imprimées occidentales et moyen-orientales), maintenant obligatoire dans toutes les langues à écriture dérivée du phénicien, c'est-à-dire autant l'alphabet grec et sa descendance (alphabet latin, cyrillique, etc.) que les abjads sémitiques (alphabet arabe, hébreu, etc.), et ce dans tous les types d'écrits.

Le point médian sert aussi de diacritique dans l'orthographe actuelle du catalan. On le nomme (en catalan) punt volat, « point élevé » (littéralement : envolé). Dans d'autres langues, il sert de signe de ponctuation ou de signe typographique. On l'utilise enfin en mathématiques (voir plus bas).

Sommaire

Utilisation en catalan

Distinction ll ~ ŀl

Le point médian se place exclusivement entre deux l ou deux L en capitales, pour obtenir le digramme modifié ŀl ou ĿL en capitales (l·l ou L·L sans précomposition). On peut ainsi opposer deux digrammes (les transcriptions entre crochets suivent les usages de l’alphabet phonétique international) :

  • ll vaut le plus souvent [ʎ] (/l/ palatalisé ou « mouillé » comme en ancien français dans famille, en italien dans famiglia ou en occitan dans familha), comme en castillan ; ll (dit ela dobla ['ɛlə 'dɔbːlə]) se rencontre à n’importe quel emplacement dans le mot. Par exemple : llibre ['ʎiβrə] « (un) livre », illa ['iʎə] « île » ou encore ell [eʎ] « il ». Ce digramme n’est plus considéré comme une lettre indépendante dans le classement alphabétique ;
  • ŀl vaut [ll] (/l/ géminé ou long, souvent réduit à [l] dans la langue courante). On ne peut rencontrer ce digramme (dit ela geminada ['elə ʒəmi'nað̞ə]) ni en début ni en fin de mot : eŀlíptic [əl'liptik] « elliptique ». Il ne forme pas non plus une lettre indépendante et on le classe dans l’alphabet après le digramme ll. De tels /l/ géminés se rencontrent surtout dans des mots savants (construits à partir d’un préfixe terminé par un -l suivi d’un radical commençant par l-, par exemple : coŀlegi) ou dans les emprunts (paraŀlel).

Typographie

Le point médian catalan doit être remplacé par un trait d’union en cas de césure. Síŀlaba deviendra síl-laba.

Il doit se tracer aussi en capitales : SÍĿLABA.

Dans de mauvaises compositions, le point médian est parfois remplacé par un point bas voire un trait d’union : *síl.laba, *síl-laba. C’est un usage à éviter.

Point médian non diacritique

Il s'utilise dans d'autres langues, mais pas comme diacritique. C'est alors une ponctuation que l'on rencontre en grec (manuscrit puis typographié) ou en géorgien. En grec, il équivaut à notre deux-points et au point-virgule. En géorgien, il sert de virgule. En épigraphie occidentale, le point médian a pu servir de séparateur de mots : c'est le cas dans l'alphabet runique. En gotique, il sert, dans la numération, à isoler les lettres utilisées comme nombres.

Dans les langues à écriture chinoise, comme le mandarin, ou à écritures dérivées, comme le japonais avec ses kanji et ses kana, le point médian est un artifice typographique sans lien avec la prononciation servant à séparer des mots étrangers (entre autres emplois possibles) :

  • mandarin (on l'y nomme 間隔號 jiān gé hào) : entre un prénom et un patronyme étrangers (qu'on écrit dans l'ordre occidental et non oriental) → 威廉.莎士比亞 Wēilián Shāshìbǐyà (transcriptions en pinyin) ;
  • japonais : on utilise le point médian pour séparer les mots d'une phrase en langue étrangère écrits en katakana.

Utilisation en mathématiques

Le point, en mathématiques, sert de signe de multiplication. Or, dans la convention anglo-saxone, le point sert aussi de séparateur décimal. Il est donc de convention, dans les ouvrages utilisant le point comme séparateur décimal[réf. souhaitée], d'utiliser le point médian comme signe de multiplication, par exemple :

point comme séparateur décimal : 5.1⋅2 = 10.2
virgule comme séparateur décimal : 5,1⋅2 = 10,2

Il est parfois utilisé, au moins dans certaines publications anglophones comme Handbook of the Birds of the World, comme séparateur décimal.

On le trouve également comme séparateur dans les dates abrégées : 4·10·06 pour 4 octobre 2006.[réf. nécessaire]

Le point médian peut aussi être utilisé pour matérialiser une action de groupes ou un produit dans une algèbre ou dans un groupe.

Codage informatique

En Unicode, le point médian catalan et géorgien (·) est normalement codé par U+00B7 :

  • UTF-8 : 0xC2 0xB7 ;
  • UTF-8 octal : \302\267 ;
  • entité HTML : &middot; ;
  • entité HTML décimale : &#183;.

Il existe cependant un l pointé précomposé :

  • capitale Ŀ (U+013F) :
    • UTF-8 : 0xC4 0xBF ;
    • UTF-8 octal : \304\277 ;
    • entité HTML décimale : &#319;.
  • minuscule ŀ (U+0140) :
    • UTF-8 : 0xC5 0x80 ;
    • UTF-8 octal : \305\200 ;
    • entité HTML décimale : &#320;.

Le point médian grec peut être codé par U+0387 (·) mais U+00B7 reste préférable :

  • UTF-8 : 0xCE 0x87 ;
  • UTF-8 octal : \316\207 ;
  • entité HTML décimale : &#903;.

Point chinois (.) U+FF0E (qui est en fait un point à pleine largeur mais n'est pas forcément défini par son caractère médian) :

  • UTF-8 : 0xEF 0xBC 0x8E ;
  • UTF-8 octal : \357\274\216 ;
  • entité HTML décimale : &#65294;.

Point japonais (・) U+30FB (pleine largeur) :

  • UTF-8 : 0xE3 0x83 0xBB ;
  • UTF-8 octal : \343\203\273 ;
  • entité HTML décimale : &#12539;.

Ponctuation simple runique (᛫) U+16EB :

  • entité HTML décimale : &#5867;.

Opérateur point (pour la multiplication) (⋅) U+22C5 :

  • entité HTML : &sdot; (scalar dot) ;
  • entité HTML décimale : &#8901;.

En LaTeX, le point médian peut s'obtenir avec \textperiodcentered ; dans l'environnement mathématiques ($…$ ou \[…\]) par la commande \cdot. Dans le même environnement, on peut utiliser des points de suspension médians, utiles par exemple dans le cas de matrices, avec la commande \cdots.

Articles connexes

  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « Point m%C3%A9dian ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Point median de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Point médian — v · d · m · …   Wikipédia en Français

  • point médian — vidurinis taškas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. middle point vok. Mittelpunkt, m rus. середина, f; средняя точка, f pranc. point médian, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Methode du point median — Méthode du point médian En analyse numérique, la méthode du point médian est une méthode permettant de réaliser le calcul numérique d une intégrale Le principe est d approcher la région sous la courbe représentative de la fonction f par un… …   Wikipédia en Français

  • Méthode Du Point Médian — En analyse numérique, la méthode du point médian est une méthode permettant de réaliser le calcul numérique d une intégrale Le principe est d approcher la région sous la courbe représentative de la fonction f par un rectangle et d en calculer l… …   Wikipédia en Français

  • Méthode du point médian — En analyse numérique, la méthode du point médian est une méthode permettant de réaliser le calcul numérique d une intégrale Le principe est d approcher l intégrale de la fonction f …   Wikipédia en Français

  • Point (ponctuation) — Point (signe) Pour les articles homonymes, voir point. . Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · …   Wikipédia en Français

  • Point diplomatique — Point (signe) Pour les articles homonymes, voir point. . Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · …   Wikipédia en Français

  • Point d’exclamation — Point d exclamation ¡ ! Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou… …   Wikipédia en Français

  • Point d'arrêt (musique) — Point d orgue En solfège, on appelle point d orgue un signe en forme de point surmonté d un demi cercle, dont la fonction habituelle est de prolonger la durée de la figure de note ou de silence sur (ou sous) laquelle il est placé, ceci, au gré de …   Wikipédia en Français

  • Point d’interrogation — Point d interrogation ¿ ? Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.