Politique de la Jordanie


Politique de la Jordanie
Jordanie
Coat of Arms of Jordan.svg
Cet article fait partie de la série sur la
politique de la Jordanie,
sous-série sur la politique.


v · Jordanie est une monarchie constitutionnelle parlementaire multipartite, où le Premier ministre est le chef du gouvernement.

Sommaire

Pouvoir exécutif

Fonction Nom Parti Depuis
Roi Abdallah II 7 février 1999
Premier ministre Marouf Al Bakhit février 2011

Le pouvoir exécutif est détenu par le roi et le conseil des ministres. Le roi signe et applique les lois ainsi que les modifications de la constitution, il dispose d’un droit de veto qui peut cependant être annulé par un vote de deux tiers des deux chambres du parlement. Il nomme le Premier ministre ainsi que les autres membres du gouvernement, qui répondent politiquement de leurs actes devant la Chambre des députés. Cette dernière peut les forcer à la démission par un vote de défiance, à la majorité des deux-tiers.

Pouvoir législatif

L’Assemblée nationale est composée de deux chambres:

  • La Chambre des députés compte 110 membres dont 104 sont élus pour quatre ans dans des circonscriptions à siège unique, et 6 femmes élus par un collège électoral. Neuf sièges sont réservés aux Chrétiens et 3 aux Adyguéens.
  • Le Sénat compte 55 membres (max. la moitié des membres de la Chambre) nommés par le roi pour huit ans.

Partis politiques et élections

Articles détaillés : Partis politiques jordaniens et Élections en Jordanie.

Élections du 17 juin 2003 à la Chambre des députés

Partis Voix Sièges
Indépendants 80% 88
Front islamique d'action 14,5% 16
Quota de femmes 5,5% 6
Total 100% 110

Source: MEDEA

Le roi Hussein légalisa les partis politiques en 1992, un an après l’abolition de la loi martiale. Des élections législatives libres eurent lien en 1989 et 1993. Les élections de 1997 furent boycottées par les partis islamistes en raison de modifications controversées de la loi électorale.

Pouvoir judiciaire

Les cours civiles – tribunaux de première instance, cours d’appel et Cour de cassation – connaissent des cas civils et criminels.

Les tribunaux islamiques sont compétents pour les cas relevant de la charia. Les autres communautés religieuses reconnues officiellement en Jordanie disposent également de leurs tribunaux.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Politique de la Jordanie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jordanie — 31° 57′ 00″ N 35° 56′ 00″ E / 31.95, 35.9333 …   Wikipédia en Français

  • JORDANIE — À cause du caractère artificiel et relativement récent de sa formation, la Jordanie hachémite a hérité d’une situation précaire que seuls le courage et la détermination du roi Hussein ont réussi à préserver jusque là. La Jordanie d’aujourd’hui a… …   Encyclopédie Universelle

  • JORDANIE - Actualité (1990-1996) — P align=center Royaume hachémite de Jordanie Politique intérieure Le 9 juin 1991, un congrès réunissant 2 000 personnes de toutes tendances politiques adopte une Charte nationale, élaborée par une commission que le roi Hussein avait nommée en… …   Encyclopédie Universelle

  • Politique internationale (revue) — Politique internationale est une revue d analyse des relations internationales. Elle est devenue, en 32 ans, l une des influentes publications francophones consacrées aux problèmes internationaux. Elle a publié des entretiens avec des… …   Wikipédia en Français

  • Politique au Moyen-Orient — La politique au Moyen Orient peut être divisée en deux parties, la politique intérieur de chacun des pays pris indépendamment, et la politique régionale communément menée par plusieurs pays du Moyen Orient. Sommaire 1 Politique régionale …   Wikipédia en Français

  • Politique étrangère de la Russie — Géostratégie de la Russie Cet article traite de la géostratégie et de la géopolitique contemporaines de la Russie. Voir aussi l article connexe sur la vie politique en Russie. Déjà amorcé durant le second mandat de Boris Eltsine (de 1996 à 1999)… …   Wikipédia en Français

  • Politique étrangère et de sécurité commune — La politique étrangère et de sécurité commune de l Union européenne, également connue sous le sigle PESC, était le deuxième des trois piliers instaurés par le traité sur l Union européenne de Maastricht. La structure en pilier a été abolie par l… …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'Arabie Saoudite — Histoire de l Arabie saoudite Cet article relate l’histoire de l Arabie saoudite. Sommaire 1 La préhistoire 2 L´Antiquité 3 Au Moyen Âge 4 Le premier État …   Wikipédia en Français

  • Politique étrangère de l'Afrique du Sud — Représentations diplomatiques de l Afrique du Sud Représentations diplomatiques de l Afrique du Sud      Afrique du Sud …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'Iran — Iran Cet article fait partie de la série sur la politique de l Iran, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.