Poya (Nouvelle-Caledonie)


Poya (Nouvelle-Caledonie)

Poya (Nouvelle-Calédonie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poya (homonymie).
Poya
Administration
Pays France
Collectivité Nouvelle-Calédonie
Province Nom de province mal rédigé pour en savoir plus cliquez-ici.
Aire coutumière Ajië-Aro et Paici-Camuki
Code postal 98827
Maire
Mandat en cours
François-Joseph Méandu-Poveu
2008-2014
Site internet http://www.commune-poya.com/
Démographie
Population 2 600 hab. (2004)
Densité 3 hab./km²
Ethnie Européen : 27,3 %
Kanak : 59 %
Polynésien : 9,4 %
Autres : 4,3 %
Géographie
Coordonnées 21° 20′ 55″ Sud
       165° 09′ 04″ Est
/ -21.348739, 165.151
Altitudes mini. 0 m — maxi. 1330 m
Superficie 845,8 km²
Voir la carte physique
...
Voir la carte administrative
...

Poya est une commune française de Nouvelle-Calédonie, la seule de cette collectivité à être à cheval sur deux provinces : celles du Nord et du Sud.

Sommaire

Géographie

Poya est située au centre de la côte ouest de la Grande Terre. Couvrant 845,8 km2, elle est septième commune néo-calédonienne par sa superficie et, peuplée de 2 600 habitants en 2004, la 16e par son nombre de résidents. Elle est ainsi la 11e municipalité la moins densément peuplée du Territoire (3,1 hab./km2). Son territoire correspond exactement à celui du district coutumier de Muéo, qui comporte les 6 tribus de la commune. Coupée en deux par la frontière entre Provinces Nord et Sud, elle comprend :

  • « Poya Nord » : regroupe la majeure partie de la commune (568,6 km2, soit légèrement plus des 2/3 de la superficie totale, ce qui en fait la 8e plus grande commune de Province Nord sur 17) et l'immense majorité de sa population (2 478 habitants lors du recensement de 2004, soit 95,3 % du total des résidents, ce qui lui permet d'atteindre le 7e rang des communes du Nord). Sa densité est alors légèrement inférieure à la moyenne provinciale, avec 4,4 hab./km2. Outre le village centre de Poya (quelques 400 habitants autour de l'église paroissiale, de la mairie et de différents services dont la poste, la gendarmerie, deux épiceries et une école primaire), « Poya Nord » regroupe deux autres agglomérations et l'ensemble des 6 tribus du district de Muéo (toutes accessibles par des chemins ruraux ou routes communales non revêtus, elles regroupaient en 1996 997 habitants dont 944 appartenant à une tribu du district, 39 à un autre district et 14 non Kanaks[1]) :
  • Basse-Poya légèrement plus au nord, regroupe quelques habitations autour d'une station service, d'une épicerie et du carrefour entre la RT 1 (la route qui longe la quasi totalité de la côte ouest de Nouméa à Koumac et sert de rue principale à Poya-Village et Basse-Poya) et la route montant vers la Chaîne centrale et certaines tribus.
  • Népoui sur la côte et la presqu'île de Muéo à l'ouest : village minier d'environ 1 200 habitants (soit la plus forte concentration de population de la commune, et regroupe donc plusieurs services et commerces : poste, médecins, pharmacie, station service, quatre épiceries, une école maternelle et une élémentaire et une annexe du Collège de Koné) lié à l'exploitation par la SLN depuis 1969 du massif de Kopéto, c'est aujourd'hui un centre industrialo-portuaire relativement important pour la Province Nord avec le port minéralier de la SLN, le futur port en eau profonde et la centrale électrique à gaz. Plus puriethnique que les autres parties de la commune, l'essentiel des Calédoniens y sont installés[2],[3].
  • les quatre tribus du district de Muéo rattachées à l'Aire coutumière Ajië-Aro dont :
    • deux de langue ajië situées dans la Chaîne centrale à 25 km à l'est-nord-est de Poya-Village : Montfaoué (211 résidents en 1996[4], tribu catholique avec une église dédiée à St Michel, dotée d'une annexe de l'école de Poya-Village avec CP et CE1 et d'un point de lecture avec médiathèque[5]) et Ouendji (56 résidents en 1996, tribu protestante libre avec un temple[6]) ;
    • une tribu qui pratique, en plus de l'Ajië, deux langues qui lui sont endémiques, l'arhö et l'arhâ : Nékliai-Kradji, au pied de la Chaîne centrale à 4 km au nord-nord-est de Poya-Village (194 résidents en 1996, ancien lieu d'une mission catholique dont il reste l'église Ste Thérèse et une école privée avec trois classes allant de CE2 au CM2, il existe aussi un culte protestant libre avec un temple et un pasteur[7],[8]) ;
    • une parlant l'haeke, l'un des six dialectes de la région de Voh-Koné, la seule de la commune à être une tribu côtière située entre 10 et 15 km à l'ouest de Poya-Village : Népou (103 résidents en 1996, tribu protestante, tant calviniste que libre, avec un temple et deux pasteurs, un pour chaque culte[9], ses habitants sont essentiellement des pêcheurs et notamment de crabe[10]).
  • les deux tribus du district de Muéo rattachées à l'Aire coutumière Paici-Camuki, situées dans la Chaîne centrale à la limite nord-est de la commune et parlant le paicî : Gohapin (la plus éloignée du village, à 28 km, mais aussi la plus peuplée des tribus de la commune et l'une des plus importantes du Territoire, avec 398 résidents en 1996, elle est catholique avec une chapelle et une école élémentaire privée[11] et une publique plus récente[12]) et Nétéa (à 20 km au nord-est de Poya-Village, la moins peuplée des tribus de la commune avec 35 résidents en 1996, elle est aussi catholique avec une chapelle consacrée à St Joseph et un cimetière[13],[14]).
  • « Poya Sud » (aussi appelé Moindah, car situé dans le bassin versant du fleuve du même nom) : avec un léger tiers du territoire communal (277,2 km2, soit le 5e plus petit territoire communal de la province sur 14) et une population pratiquement nulle (122 habitants en 2004, soit moins de 5 % des résidents communaux et une population inférieure à celles de toutes les autres communes). Avec 0,4 hab./km2, c'est l'une des plus faibles densités du Territoire.

Poya Nord est dominée par le Massif de Boulinda dans la Chaîne centrale au nord-est, mais le point culminant se situe à Poya Sud, à 1 508 m d'altitude à la limite sud-est de la commune. Celle-ci est bordée au sud-est par Bourail en Province Sud et au nord-ouest par Pouembout en Province Nord et, de l'autre côté de la Chaîne centrale à l'est, par Houaïlou et Kouaoua, toutes deux situées en Province Nord.

Histoire

Administration

Depuis mars 2008, l'actuel maire de la commune est François-Joseph Meandu-Poveu, indépendantiste membre du FLNKS et de l'Union calédonienne qui fut déjà maire de la commune de 1995 à 2001 avant de perdre son fauteuil de premier magistrat au profit du non-indépendantiste Guyèdre Wamedjo qu'il a à son tour battu en 2008. Sa liste « Poya Union Calédonienne » est alors arrivée légèrement en tête avec un peu plus du tiers des suffrages exprimés (33,63 %), ne devançant celle « Rassemblement et développement de tout Poya » du maire sortant que de 52 voix et 4 points. Obtenant 8 sièges sur 23, sa majorité municipale est complétée par les 3 conseillers UNI-Palika de Georges Voudjo (4e adjoint au maire) et Isaac Méandu-Poveu (5e adjoint) et des 3 élus également de l'UPM de Guy Meureureu-Goin (6e adjoint), soit en tout 14 membres du conseil sur 23. Les trois premiers adjoints sont quant-à-eux tous membres de l'UC. L'opposition municipale est constituée des 7 élus Rassemblement-UMP de Guyèdre Wamedjo et des 2 conseillers du Parti travailliste de Marie-Pierre Goyetche[15],[16].

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1961 1967 Georges Nagle Union calédonienne
1967 1971 Georges Nagle Union calédonienne
1971 1974 Georges Nagle MLC
1974 1977 Jean Delouvrier Divers droite
1977 1983 Jean Delouvrier RPCR
1983 1989 Jean Delouvrier RPCR
1989 1995 Edmond Nékiriaï FLNKS-UPM
1995 2001 François-Joseph Meandu-Poveu FLNKS-UC
2001 2008 Guyèdre Wamedjo RPCR puis Rassemblement-UMP
2008 2014 François-Joseph Meandu-Poveu FLNKS-UC
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Lieux et monuments

Références


Flag of France.svg Subdivisions de Nouvelle-Calédonie Coat of arms of New Caledonia.svg
Province Nord

Belep | Canala | Hienghène | Houaïlou | Kaala-Gomen | Koné | Kouaoua | Koumac | Ouégoa | Poindimié | Ponérihouen | Pouébo | Pouembout | Poum | Poya¹ | Touho | Voh

Province Sud
Boulouparis | Bourail | Dumbéa | Farino | La Foa | L'Île des Pins | Moindou | Mont-Dore | Nouméa | Païta | Poya¹ | Sarraméa | Thio | Yaté

Province des îles Loyauté
Ouvéa | Lifou | Maré

¹ Commune à cheval sur deux provinces

Ce document provient de « Poya (Nouvelle-Cal%C3%A9donie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poya (Nouvelle-Caledonie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Poya (nouvelle-calédonie) — Pour les articles homonymes, voir Poya (homonymie). Poya Administration Pays France Collectivité Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Poya (Nouvelle-Calédonie) — Pour les articles homonymes, voir Poya (homonymie). 21° 20′ 55″ S 165° 09′ 04″ E …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Caledonie — Nouvelle Calédonie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-calédonie — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle Calédonie — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Calédonie 1re (télévision) — Création 19 octobre 1965 Propriétaire France Télévisions Langue Français …   Wikipédia en Français

  • NOUVELLE-CALÉDONIE — La Nouvelle Calédonie est un territoire d’outre mer français situé dans le sud est de l’océan Pacifique, à 1 500 kilomètres des côtes australiennes, pratiquement aux antipodes de la France métropolitaine. C’est un archipel de 19 100 kilomètres… …   Encyclopédie Universelle

  • Nouvelle-Calédonie — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Calédonie (homonymie). Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Koné (Nouvelle-Calédonie) — Pour les articles homonymes, voir Koné. 21° 03′ 32″ S 164° 51′ 07″ E …   Wikipédia en Français

  • Kone (Nouvelle-Caledonie) — Koné (Nouvelle Calédonie) Pour les articles homonymes, voir Koné. Koné Administration Pays France Collectivité Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.